lovebug

X
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:43

Jaydan

J’avais finalement retrouvé celle que j’aimais, genre vraiment retrouvé. On était de nouveau proche, intime. Et rien que ça, ça me faisait aller mieux. Suffisait de voir la veille, j’avais dormi une grande partie de l’après-midi et après avoir visité l’Empire State Building, Times Square, on avait décidé de rentrer pour nous retrouver une nouvelle fois. Et j’avais dormi la nuit entière, chose qui ne m’était pas arrivée depuis un moment maintenant. Le réveil n’était pas si mauvais que ça, j’étais assez en forme et ça se voyait sur mon visage. On avait donc pris le petit déjeuner au lit grâce au room service – offert grâce à l’araignée retrouvée dans la douche la veille – puis on avait pris notre bain en amoureux afin de se préparer pour partir encore une fois à la découverte de la Grosse Pomme. Chemise sur le dos, porte-monnaie également, je me trouvais fin prêt, installé sur le lit. « Jaycee ! Dépêche-toi » Je soupirais, parce que ça faisait déjà dix minutes qu’on devait être parti. J’allumais la télévision, zappant en attendant que ma petite amie ait fini de se préparer. Je devais m’en douter qu’elle mettrait du temps, elle était une fille. Les filles mettent toujours du temps. Suffisait de voir ma semaine passée avec Brynn… Ouais bon, j’allais éviter de le mentionner à Jaycee, afin de ne pas créer de tensions inutiles. M’enfin, finalement, elle passait la porte de la salle de bains, fin prête. Enfin, je l’espérais. « On est parti ? » Je me relevais, éteignant la télévision en m’approchant d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:44

Jaydan

J’avais l’impression de revivre. Vraiment. Et ça faisait un bien fou. J’étais dans la belle et immense ville de New-York avec mon petit ami que j’avais enfin retrouvé. Mais je n’avais pas retrouvé que mon petit ami. J’avais aussi retrouvé mon meilleur ami. Perdre les eux en même temps, c’était le risque que nous avions pris en nous mettant en couple Aidan et moi, mais quand tout allait bien, ça valait tellement le coup… nous avions réussi à retrouver notre complicité et tout allait enfin mieux. Aidan avait réussi à faire une nuit entière sans même se réveiller et on voyait déjà sur son visage qu’il était moins fatigué. Nous avions déjeuné et pris notre petit bain en amoureux que je lui avais promis la veille. Maintenant, il fallait que je me prépare. Vu le beau temps dehors, j’avais mis une belle petite robe d’été avec laquelle je pourrais mettre des ballerines, car il fallait être suicidaire pour porter des talons à New-York afin de visiter la ville. J’étais en train de me maquiller devant le miroir quand j’entendais Aidan râler, Jaycee ! Dépêche-toi Je levais les yeux au ciel et je finis de mettre mon crayon noir, « Oui oui j’arrive, deux minutes ! » Bon, ça devait bien faire vingt minutes que je lui disais d’attendre encore deux minutes. Une fois fait, je me séchais les cheveux pour les laisser retomber sur mes épaules. Je vérifiais une dernière fois que tout était bon et je sortais de la salle de bain, enfilant les ballerines en chemin, On est parti ? J’hochais la tête et je pris mon sac, attrapant sa main, « Allez, on y va grincheux ! » Je souris en coin et je le trainais hors de la chambre après avoir pris soin de bien fermer la porte. Nous rentrions dans l’ascenseur et je regardais mon téléphone et souriant en retombant sur un sms de ma meilleure amie, Bliss. « Tu sais que Thobias s’inquiétait pour nous ? C’est ce que Bliss m’a dit hier par sms quand je lui ai dit que je t’avais trouvé et que tout était arrangé… » Ça m’étonnait un peu. D’après Bliss, il nous aimait bien. Tant mieux, nous allions pouvoir refaire des sorties à quatre une fois de retour à LA ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:44

Jaydan

Le sentiment de bien-être me parcourait depuis le moment où je l’avais suivie jusqu’ici, dans cet hôtel. Au moment où mes lèvres ont retrouvé les siennes, que mon corps c’est collé au sien, je savais que j’étais à ma place. J’avais peur de l’avenir, j’avais peur qu’elle me quitte de nouveau si jamais on a un nouveau coup dur. J’avais peur mais je tentais de ne pas y penser. Je n’avais aucunement envie de tout gâcher. Alors on s’occupait tous les deux, parce qu’on était quand même à New York et cette ville avait énormément à offrir, on le savait. Je l’attendais patiemment – ou presque – pendant qu’elle finissait de se préparer. « Oui oui j’arrive, deux minutes ! » Ca faisait depuis tout à l’heure qu’elle disait ça et du coup, je savais que j’avais encore à attendre. Je me mettais donc devant la télé, à zapper les différentes chaines. Bon, je n’allais quand même pas me poser devant un film, je savais qu’elle serait quand même plus rapide que ça. D’ailleurs, elle ne tardait pas à me rejoindre. J’éteignais la télé, la rejoignant avec le sourire aux lèvres. « Allez, on y va grincheux ! » Je la toisais du regard avant de me mettre à rire. « Nia nia nia ! » Main dans la main, on sortait donc de la chambre, nous dirigeant vers l’ascenseur après avoir verrouillé la porte de la chambre. Une fois dans la cabine qui nous fera descendre en bas, elle sortait son portable, un sourire apparaissant sur son visage. « Tu sais que Thobias s’inquiétait pour nous ? C’est ce que Bliss m’a dit hier par sms quand je lui ai dit que je t’avais trouvé et que tout était arrangé… » Je souriais à mon tour, étant déjà au courant de ça… Je n’avais pas encore eu l’occasion de le raconter à ma petite amie. « J’sais ouais… Je… Quand tu étais à Toronto, il m’a contacté pour tenter de me faire sortir, de me changer les idées… J’voyais bien qu’il était inquiet. » Inquiet version homme bien sûr. C’est pas comme les femmes qui paniquent pour un rien. Je caressais doucement la main de Jaycee qui était dans la mienne, appréciant bien ce contact continu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:45

Jaydan

Il avait beau dire ce qu’il voulait, il n’était pas patient. Il me connaissait, il connaissait les femmes en général et il savait que nous mettions toujours un certain temps à nous préparer. Bon, peut-être que j’étais plus longue que la moyenne, mais j’étais coquette et ça avait toujours été comme ça. Nous n’étions peut-être que tous les deux, mais j’avais envie de lui plaire tout le temps, alors je me faisais toujours belle. C’était plutôt ironique car Aidan m’avait déjà vu dans les pires états qui puissent exister. Le pire étant dans cette voiture retournée après notre accident, le sang, les écorchures… Non, ne pense pas à ça Jay. Je dis donc enfin à Aidan que nous pouvions partir en l’appelant grincheux, et sa réaction ne se fit pas attendre. Nia nia nia ! Je ris légèrement en levant les yeux au ciel, attrapant sa main pour nous emmener en dehors de cette chambre d’hôtel. Dans l’ascenseur, je vérifiais mes messages sur mon téléphone et je disais à Aidan que Thobias était inquiet pour nous, d’après Bliss. Dans un sens, ça faisait plaisir car ça voulait dire qu’il nous aimait bien, ce qui était un bon point, non ? J’sais ouais… Je… Quand tu étais à Toronto, il m’a contacté pour tenter de me faire sortir, de me changer les idées… J’voyais bien qu’il était inquiet. Je tournais mon regard vers Aidan, surprise et je rangeais mon téléphone dans mon sac. Comment savait-il que j’étais allé à Toronto ? Je ne lui avais pas dit. Je fronçais légèrement les sourcils et j’osais lui poser la question, « Comment tu sais que j’étais au Canada ? » Je le regardais, attendant une réponse mais je me souvenais tout de suite d’avoir croisé son père. « Oh… ton père ? » Je me pinçais la lèvre, « J’étais sûre qu’il irait t’en parler… quand je l’ai croisé il a tout de suite vu qu’il y avait quelque chose de pas normal… » Je soupirais, « Tu lui as parlé de l’accident et tout ça… ? Parce que… j’en ai parlé à ma mère, j’avais pas trop le choix elle avait vu mes bleus et… dans un sens heureusement que je lui en ai parlé, parce qu’elle m’a emmené voir un gynéco et ça m’a fait du bien de parler de tout ça à quelqu’un… » L’ascenseur s’arrêta et nous sortions de l’ascenseur pour traverser le hall de l’hôtel. J’espérais qu’Aidan ne m’en veuille pas trop d’avoir parlé de ça à ma mère alors que nous avions dit que nous le garderions pour nous. Peut-être qu’à lui aussi ça lui ferait du bien d’en parler à son père en fin de compte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:45

Jaydan

J’avais cette fâcheuse tendance à vouloir partir quand moi j’étais prêt. Seulement, avec Jaycee qui se préparait, c’était jamais chose faite. Il fallait toujours l’attendre. Enfin, elle savait se faire désirer, c’était une certitude. Je souriais quand finalement, je la voyais sortir de la salle de bains, prête à partir. Bon, elle avait encore ses ballerines à mettre mais c’était rapide. Télé éteinte, je m’approchais de ma petite amie et on était parti pour aller se promener sur Central Park. On avançait donc main dans la main, jusqu’à ce qu’on se retrouve dans l’ascenseur. J’avais gardé sa main dans la mienne alors qu’elle regardait son portable et mentionnait Thobias… A propos de ça, je lui disais que j’étais plus ou moins déjà au courant. Et également, je mentionnais aussi le fait que je savais qu’elle était à Toronto. « Comment tu sais que j’étais au Canada ? » Je haussais les épaules, allant donc balancer ma source mais elle allait plus vite que moi. « Oh… ton père ? » Je hochais la tête, c’était bien ça. Je ne disais pas grand-chose du coup, la laissant continuer. « J’étais sûre qu’il irait t’en parler… quand je l’ai croisé il a tout de suite vu qu’il y avait quelque chose de pas normal… » Je n’en doutais pas, voir Jaycee sans moi, surtout dans l’état dans lequel elle était.. C’était un peu évident. « Tu lui as parlé de l’accident et tout ça… ? Parce que… j’en ai parlé à ma mère, j’avais pas trop le choix elle avait vu mes bleus et… dans un sens heureusement que je lui en ai parlé, parce qu’elle m’a emmené voir un gynéco et ça m’a fait du bien de parler de tout ça à quelqu’un… » L’ascenseur arrivait au rez-de-chaussée et c’était toujours main dans la main qu’on se dirigeait vers la sortie. « J’ai rien dit… comme on avait convenu. Mais t’as bien fait d’en parler à ta mère. T’avais sûrement besoin d’elle et puis elle a réussi à t’faire aller chez le gynéco. Ca s’est bien passé d’ailleurs ? » En dehors de l’hôtel, on s’approchait du bord du trottoir pour appeler un taxi. « Mais… ton père… Il sait ? » Ca me faisait quand même un peu peur qu’il sache que j’ai mis sa fille enceinte, même si on avait perdu le bébé. Surtout aussi le fait que je conduisais la voiture et que j’ai causé l’état de Jaycee…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:45

Jaydan

En fait, nous étions tous comme une petite famille. Je connaissais parfaitement les parents d’Aidan tout comme lui connaissait parfaitement mes parents. Ils savaient tous que nous étions inséparables Aidan et moi et donc, venir au Canada l’un sans l’autre… c’est clair que c’était étrange. Aidan m’avait bien suivi jusqu’en Californie pour la fac, j’aurais été prête à le suivre jusqu’à New-York tout l’été… il était très rare qu’on bouge l’un sans l’autre et encore plus maintenant que nous étions un couple. J’aurais dû me douter qu’en croisant le père d’Aidan, celui-ci allait directement savoir que j’étais au Canada. De toute façon, ça n’était pas un secret et… je ne pensais pas qu’Aidan aurait été me chercher jusqu’à Toronto. J’étais sûre et certaine qu’il me détestait après notre rencontre au par cet il avait été tellement clair sur le fait qu’il ne me laisserait pas revenir. « J’ai rien dit… comme on avait convenu. Mais t’as bien fait d’en parler à ta mère. T’avais sûrement besoin d’elle et puis elle a réussi à t’faire aller chez le gynéco. Ça s’est bien passé d’ailleurs ? » J’hochais la tête en grimaçant légèrement, poussant la porte du hall d’entrée pour sortir de l’établissement. « Ouais… c’était… » Je grimaçais à nouveau, je comprenais pourquoi les femmes ne voulaient pas aller chez le gynécologue maintenant. « … c’était vraiment bizarre, surtout que le gynéco à ma mère est un homme alors… j’t’explique même pas… mais elle voulait que j’aille le voir lui parce que c’est le sien depuis toujours, qu’il l’a fait accoucher et tout ça… » Je soupirais, « Mais j’ai pas hâte d’y retourner, crois-moi ! Mais tout va bien, il a dit que comme c’était une grossesse assez récente j’avais pas eu beaucoup de répercussion après la fausse couche… » Je serrais un peu plus sa main dans la mienne et je m’arrêtais au bord du trottoir, faisant signe à un taxi pour qu’il s’arrête, « Mais… ton père… Il sait ? » Je secouais la tête, « Mon Dieu non… non, ma mère m’a promis de garder le secret, même si je pense qu’il va bien finir par le savoir, surtout si tu mets ton père au courant… » Un taxi s’arrêta et je montais à l’intérieur, suivit d’Aidan en lui demandant de nous conduire à Central Park. Il se mit alors en route et j’attachais tout de suite ma ceinture, me tournant vers Aidan en souriant un peu, « Ça fait du bien d’être avec toi… tu m’as vraiment manqué tu sais… » Nous n’avions pas trop été nous même après cet accident, c’était comme si je l’avais perdu depuis des semaines et des semaines alors oui, il m’avait terriblement manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:46

Jaydan

La relation que j’entretiens avec Jaycee depuis qu’on est amis avait fait en sorte que nos parents soient amis. Forcément j’ai envie de dire, puisqu’on était tout le temps fourrés ensemble, à toutes les occasions possibles qui s’offraient à nous. Du coup, nos parents n’avaient pas d’autre choix que de se côtoyer. Avec le temps, ils ont fini par devenir proches eux aussi. Ils ont vu par eux même l’étendue de notre amitié à moi et Jaycee et c’était donc étrange pour eux – enfin ça devait l’être – de voir Jaycee seule à Toronto, sans ma présence. C’est d’ailleurs pour cette raison que mon père m’a appelé pour avoir des explications. Cet appel m’a appris donc que Jaycee était là bas et ça m’a poussé à partir à New York. Malgré tout, je n’avais pas vraiment expliqué à mon père ce qui s’était passé, je suis simplement resté vague quant à cette séparation temporaire. « Ouais… c’était… » Je voyais bien qu’elle n’avait pas vraiment apprécié ce passage chez le gynécologue, mais fallait bien qu’elle le fasse. Heureusement que sa mère était là. « … c’était vraiment bizarre, surtout que le gynéco à ma mère est un homme alors… j’t’explique même pas… mais elle voulait que j’aille le voir lui parce que c’est le sien depuis toujours, qu’il l’a fait accoucher et tout ça… Mais j’ai pas hâte d’y retourner, crois-moi ! Mais tout va bien, il a dit que comme c’était une grossesse assez récente j’avais pas eu beaucoup de répercussion après la fausse couche… » Je souriais alors qu’elle serrait sa main dans la mienne pendant que j’appelais un taxi pour qu’il s’arrête. « Donc… si un jour on décide de vouloir, y’aura pas de soucis ? » Je voulais des enfants, c’était une certitude. Maintenant qu’on allait mieux nous deux, disons qu’il était peut-être temps d’en parler… vaguement. « Mon Dieu non… non, ma mère m’a promis de garder le secret, même si je pense qu’il va bien finir par le savoir, surtout si tu mets ton père au courant… » Je déglutissais, restant silencieux, alors qu’on rentrait dans le taxi qui venait de s’arrêter devant nous. Elle entrait et je la suivais, on donnait notre destination, à savoir Central Park. « Ça fait du bien d’être avec toi… tu m’as vraiment manqué tu sais… » J’avais gardé sa main dans la mienne et je lui esquissais un sourire. J’étais content d’entendre ses mots, bien qu’il ait fallu qu’on se sépare pour qu’elle le réalise. C’était nécessaire, j’le sais. Mais ce qui s’est passé à LA, dans le parc, ça m’a marqué et je devais faire avec. « Tu m’as manqué aussi… énormément. » A mon tour je resserrais ma main dans la sienne, déposant alors mon regard dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:46

Jaydan

Pour une fois, je n’avais pas vu ma mère comme une ennemie ou comme une grosse emmerdeuse. Parce qu’avec ses réactions démesurées, ça arrivait très souvent. Je n’avais peut-être pas réalisé dès le départ que j’avais besoin de ma mère. Elle était une femme, elle était mon « modèle féminin » et elle avait le droit de savoir pour ma fausse couche. Elle m’avait orienté vers son gynéco et franchement, je n’aurais pas pensé à aller voir un gynéco si elle ne me l’avait pas dit. Je redoutais un peu ce rendez-vous médical parce que c’était la première fois, mais ma mère avait été là et ça avait été plus simple. Bien que ça ait été assez désagréable, le médecin m’avait rassuré le fait que cet accident n’avait rien changé en tant que moi, en tant que femme. Tout marchait parfaitement et j’avais eu la chance, si on peut dire ça comme ça, de faire ma fausse couche à seulement quelques semaines de grossesse et pas après quelques mois. Donc… si un jour on décide de vouloir, y’aura pas de soucis ? Je relevais le regard vers lui, un peu…surprise par sa question. C’est marrant, avant cet accident jamais il ne se serait soucié de savoir si on pourrait avoir des enfants dans le futur, mais cet évènement avait… tout changé. Je secouais alors doucement la tête, affichant un léger sourire, « Nope… aucun soucis… on pourra en avoir autant qu’on veut… » Je me pinçais la lèvre, ça faisait bizarre de parler de ça avec lui, mais ça me faisait également un gros pincement au cœur quand je pensais qu’un mois plus tôt, je portais son bébé. Notre bébé. J’entrais dans le taxi en lui expliquant que mon père n’était pas encore au courant et que si le père d’Aidan finissait par le savoir, le mien allait aussi être mis au courant mais Aidan resta silencieux. J’attachais ma ceinture, ma main toujours dans la sienne et je lui avouais qu’il m’avait manqué. Tu m’as manqué aussi… énormément. Je souris et de ma main libre, je lui relevais la tête pour qu’il me regarde. « Ça va aller maintenant… n’est-ce pas.. ? » Je me penchais pour attraper ses lèvres tout doucement, remontant ma main libre sur sa joue que je caressais du bout des doigts. Je finis par séparer nos lèvres et je souris, gardant les yeux quelques secondes fermés avant de le regarder. J’inspirais et je me redressais, « Alors, dis-moi c’est quoi le programme d’aujourd’hui ? Il faudra que j’achète quelque chose à Bliss… d’ailleurs… elle t’a dit que sa mère est décédé y’a quelques semaines.. ? Elle n’osait pas nous le dire à cause de l’accident… » Je soupirais un peu, je m’en voulais de ne pas avoir été là pour elle dans ce moment si horrible, mais en même temps elle ne nous avait rien dit, alors on ne pouvait pas deviner..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:47

Jaydan

Je n’avais parlé à personne de ce qui s’était passé. J’avais tout gardé pour moi et quand Jaycee est partie, je me suis encore plus renfermé sur moi-même. Je n’avais donc trouvé aucune personne envers qui me tourner, même si Thobias avait proposé son aide. En fait, le fait de ne pas parler à mon père de ça me stoppait dans le fait de le dire à quelqu’un. Même si à présent, je pouvais lui confier tout, je ne sais pas si ça reste une bonne idée. Certes, le mal est passé mais je pense que je ne me suis pas remis de l’histoire du mariage. Alors me confier à lui était assez compliqué. J’arriverai certainement à gérer un jour ou l’autre de toute façon, c’est pas comme si j’avais le choix. « Nope… aucun soucis… on pourra en avoir autant qu’on veut… » Je souriais à sa réponse. Au moins, le côté positif c’est que cet accident n’aura pas de répercussions sur notre vie future si jamais on vient à vouloir des enfants. C’était une certitude pour moi, d’où cette question. Mais on n’en avait encore jamais parlé donc valait mieux ne pas trop s’étaler sur le sujet pour en parler au bon moment. Le fait qu’un jour son père puisse savoir me faisait flipper, je ne le cachais pas. En fait, j’pense qu’il n’appréciera pas vraiment le fait d’avoir été dans l’ignorance. Enfin, restait à voir quand il saurait de toute façon. Tous les deux, main dans la main à l’arrière de ce taxi, on avançait jusqu’à destination. Elle s’était tournée vers moi afin de me dire que je lui avais manqué et je ne loupais pas l’occasion de lui dire que c’était réciproque. « Ça va aller maintenant… n’est-ce pas.. ? » Je hochais la tête alors que son visage se rapprochait doucement du mien afin d’attraper mes lèvres et m’embrasser tendrement. Sa caresse de la main me faisait également du bien et je gardais les yeux fermés quelques instants. « Il n’y a plus de raison que ça n’aille pas… » Puis elle rouvrit les yeux, se redressant afin de se réinstaller convenablement. « lors, dis-moi c’est quoi le programme d’aujourd’hui ? Il faudra que j’achète quelque chose à Bliss… d’ailleurs… elle t’a dit que sa mère est décédé y’a quelques semaines.. ? Elle n’osait pas nous le dire à cause de l’accident… » J’étais choqué par cette nouvelle et je regardais ma petite amie de manière appropriée par rapport à la nouvelle entendue. « Morte ? Mais j’croyais que ça allait mieux ? » Le reste des informations n’était pas vraiment rentré. La mère de Bliss était morte et je m’apitoyais sur mon sort parce que j’avais survécu à un accident de voiture. Pathétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:47

Jaydan

C’est clair que j’avais longuement réfléchi avant d’en parler à ma mère. Je n’étais pas sure qu’elle arriverait à me détendre par rapport à ça, car avouons-le, ma mère était loin d’être une femme détendue. Surtout lorsqu’il s’agissait de moi ou de ma sœur. Mais bizarrement, elle pouvait plus comprendre que ce que je pensais. Parce qu’après que mes parents m’aient eu, ils n’avaient pas réussi à refaire d’enfants, d’où l’adoption de ma petite sœur. Et si ils n’avaient pas réussi à avoir d’enfants, c’était parce que ma mère avait fait plusieurs fausses couches. Alors elle pouvait à peu près comprendre ce que je vivais même si ça n’était pas comparable car je n’avais jamais voulu ce bébé. Elle m’avait orienté chez un gynécologue ce qui était pas mal car j’en avais eu besoin et j’avais un peu peur de ce rendez-vous médical. Il avait quand même réussi à me rassurer sur le fait que tout allait bien et que cet accident n’allait pas influencer ma vie future si jamais je voulais avoir des enfants. Aussi bizarre cela pouvait-il être, j’avais besoin de l’entendre me dire à nouveau que tout irait bien maintenant. Ma main caressait sa joue doucement alors qu’il répondit, Il n’y a plus de raison que ça n’aille pas… J’hochais la tête, un fin sourire sur les lèvres en me redressant pour lui parler de Bliss… Bliss qui m’avait appris la mort de sa meilleure amie la semaine dernière. Moi qui aurait voulu être là à l’enterrement, être présente pour ma meilleure amie… dans un sens je comprenais qu’elle m’ait mis de côté car j’allais vraiment très mal, mais de l’autre… pas parce qu’elle avait eu besoin de moi et je n’étais pas là. Morte ? Mais j’croyais que ça allait mieux ? J’haussais les épaules en soupirant, tournant le regard vers l’extérieur du taxi qui défilait rapidement. « Ouais… j’le pensais aussi… » C’était une erreur qu’elle m’ait mise de côté, en fait. Ça m’aurait occupé l’esprit de l’aider à tout organiser pour le mariage et tout ça. « Elle n’arrêtait pas de pleurer quand elle me l’a annoncé… » Le taxi s’arrêta alors et je regardais dehors pour constater que nous étions arrivés à Central Park. Je souris à mon petit ami, et je sortais de la voiture en regardant autour de moi. Le fameux Central Park. J’attendais qu’Aidan me rejoigne et je souris jusqu’aux oreilles, « On n’est pas loin de Broadway d’ici… raaah, j’adore déjà cette ville ! », lançais-je en prenant sa main pour nous diriger vers l’entrée du parc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:48

Jaydan

La situation faisait qu’on avait été mal tous les deux et que, contrairement à moi, elle avait besoin d’être seule pour aller mieux. Ok, elle est partie. Mais maintenant elle est revenue et je voulais la garder pour moi, je ne voulais pas la partager alors je me montrerai sûrement beaucoup plus possessif que je ne le suis déjà, si c’était bien sûr possible. Tous les deux installés à l’arrière du taxi, on se dirigeait vers Central Park, surement le seul parc que je verrai avant un bon bout de temps. Hors de question de retourner à celui de LA, du moins celui de la dernière fois. Hors de question. Je rassurais alors ma petite amie en lui disant qu’il n’y avait plus aucune raison pour que ça aille mal, ce qui était bien vrai. On était de nouveau ensemble maintenant et elle allait mieux, j’allais en m’améliorant. Finalement, elle se mit à me parler de Bliss, de sa mère qui est morte. Morte ? Je pensais que ça s’était améliorer, mais faut croire que je m’suis trompé. « Ouais… j’le pensais aussi… » Et Jaycee aussi. Mais du coup, ça doit faire un moment non ? Je regardais Jaycee qui regardait par la fenêtre. Apprendre cette nouvelle ne devait pas être facile pour Bliss… et pour Jaycee. On a passé du temps avec Bliss pour la réconforter pendant que sa mère était dans le coma, allongée sur un lit d’hôpital et maintenant, elle a tout perdu. « Elle n’arrêtait pas de pleurer quand elle me l’a annoncé… » Je resserrais ma main autour de la sienne afin de la réconforter du mieux que je pouvais. « J’imagine bien oui… C’était sa mère. » Je déglutissais, j’avais moi-même perdu la mienne mais j’avais la chance d’avoir encore mon père. La meilleure amie de Jaycee n’avait plus personne et ça devait être assez terrifiant. Enfin, le taxi s’arrêtait, on était arrivé à destination. Bonne chose puisqu’on se trouvait à New York et qu’on était là pour visiter tous les deux. « On n’est pas loin de Broadway d’ici… raaah, j’adore déjà cette ville ! » Je lui souriais alors que je sortais à mon tour de l’automobile après avoir payé le chauffeur. Je prenais sa main, me collant alors à elle pour l’embrasser sur la joue. « Tu comprends mon envie d’habiter cette ville alors ! » Je voulais intégrer le New York Times et il fallait vivre ici pour ça. Mais ça ne me dérangeait pas. Manhattan avait tellement à offrir que si on passe l’été prochain ici, on aura pas le temps de tout découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:49

Jaydan

Je dois dire que je n’avais pas trop fait attention à la manière dont j’avais annoncé ça à Aidan. Si il y a bien une personne qui pouvait comprendre ce que Bliss vivait en ce moment, c’était lui. Il avait perdu sa mère, certes, plusieurs années plus tôt, mais il savait quand même ce que ça faisait, bien qu’ils aient dû vivre ça d’une manière plutôt différente. Aidan était jeune lorsque ça lui était arrivé, alors que Bliss était beaucoup plus vieille et devait aborder ça d’une manière différente. Surtout qu’elle avait dû être à son chevet jusqu’à la fin, et c’était peut-être encore plus dur de voir la personne qu’on aime plonger petit à petit sans rien pouvoir faire. J’étais tellement désolée pour elle, mais je ne savais pas trouver les bons mots pour la consoler car je ne savais pas ce que ça faisait. Je me contentais de l’écouter parler, de la réconforter du mieux que je le pouvais et d’être une épaule sur laquelle elle pouvait pleurer. « J’imagine bien oui… C’était sa mère. » Je me pinçais la lèvre et j’hochais la tête, restant alors silencieuse. C’était vraiment un coup dur, à croire que les pires choses nous tombent réellement dessus quand on est heureux, histoire de bien nous casser. Le taxi finit alors par s’arrêter et je sortais, regardant autour de moi avec des étoiles pleines les yeux. Je préférais définitivement New-York à Los Angeles. C’était beaucoup moins superficiel, les gens étaient peut-être parfois pressés, désagréable mais c’était ça la vraie vie, pas des blondes aux gros seins refaits qui font leur jogging le matin sur la plage comme à LA. « Tu comprends mon envie d’habiter cette ville alors ! » Je ris un peu et j’hochais la tête, fermant les yeux après avoir sentie son baiser sur ma joue. « Allez, c’est parti ! » Nous rentrions alors dans Central Park. Il y avait pas mal de monde, vu le beau temps et c’était vraiment agréable de se promener ici. L’odeur des arbres sous le vent qui soufflait nous faisait presque oublier que nous étions dans une ville pleine de pollution et de buildings géants. Après plusieurs minutes de marche, je repérais un petit banc où nous pouvions nous asseoir et j’allais prendre place dessus, suivit par Aidan. Je regardais les gens passer, et je finis par dire après plusieurs minutes de silence, « Perso j’me vois bien vivre ici ! Tu serais au Times, j’pourrais bosser à Broadway ou donner des cours de théâtre à l’école des arts de New-York… » Je souris en coin, « On pourrait venir faire nos footings ici… les enfants iraient dans les meilleures écoles de la ville et ils pourraient aller à Colombia, parce que j’veux pas qu’ils aillent dans une fac à l’autre bout du pays ! » Je souris, j’avais toujours pris l’habitude d’imaginer ce à quoi le futur pourrait ressembler, mais d’habitude je l’imaginais autrement puisque je n’étais pas avec Aidan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:49

Jaydan

Perdre sa mère était quelque chose d’assez énorme à gérer. J’avais huit ans quand ça s’est produit chez moi, et maintenant c’était au tour de Bliss. Il y avait quand même beaucoup de différences. Déjà je suis un garçon et elle une fille. Puis l’âge et l’environnement. J’avais toujours mon père quand ça s’est passé et puis ce fut brusque. Alors que Bliss, c’était une éventualité à prendre en compte et c’était la seule famille qu’elle avait. Oui, perdre sa mère était dur à gérer malgré tout ce qu’on pouvait prendre en compte. La mienne me manquait encore d’ailleurs, malgré les années. Et ça va être la même pour notre amie. Enfin, on était à New York et on allait profiter de la ville tant qu’on le pouvait puisque Jaycee devait rentrer rapidement à Los Angeles pour sa troupe de théâtre vu que les répétitions allaient vite commencer. « Allez, c’est parti ! » Je souriais, payant le taxi pour ensuite sortir de la voiture. Main dans la main, on marchait à l’intérieur du parc qui était juste immense. Après plusieurs minutes de marche, Jay repérait un banc et nous y emmenait pour qu’on s’y installe confortablement. « Perso j’me vois bien vivre ici ! Tu serais au Times, j’pourrais bosser à Broadway ou donner des cours de théâtre à l’école des arts de New-York… » Je souriais à l’idée de penser à ça. C’est vrai qu’à la base, elle préférait Los Angeles pour Hollywood… Mais vu que je voulais être à New York pour le Times, nos plans se contredisaient. Et qu’elle dise ça… Ca m’faisait plaisir. « On pourrait venir faire nos footings ici… les enfants iraient dans les meilleures écoles de la ville et ils pourraient aller à Colombia, parce que j’veux pas qu’ils aillent dans une fac à l’autre bout du pays ! » Je me mis à rire, pensant alors à notre situation. Qu’est-ce qu’on aurait fait si nos parents nous avaient pas laissé aller à Los Angeles ? Je me le demande bien. « Ca serait cool un futur comme ça ouais. Mais évitons de faire les parents poule okay ? Ca t’énerve déjà assez quand ta mère te téléphone pour savoir si ça va ou pas. » disais-je en rigolant, bien que la vérité était bien là. « Mais sérieusement, ça me plairait bien… Être le père de tes enfants et vivre ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:52

Jaydan

Nous avions toujours cru Aidan et moi que nos rêves étaient incompatibles. Et maintenant que nous étions à New-York, je commençais à reconsidérer la chose. En quoi le fait d’aimer le théâtre, de vouloir devenir actrice était incompatible avec le désir d’Aidan de travailler au New-York Times, au fond ? Je n’étais pas obligée de vivre à Los Angeles, beaucoup d’acteurs et d’actrices vivaient justement à New-York et se déplaçaient à LA uniquement quand ils en avaient besoin pour le boulot, justement. New-York était une ville pleine de surprises, une ville pleine de diversité qui faisait qu’elle était très riche en possibilités. C’était une ville d’art mais également de l’art que j’aimais : il y avait Broadway, qui était mondialement connu pour ses grandes pièces de théâtre ou ses comédies musicales. Mais il y avait aussi la grande école des arts de la scène de New-York qui formait les plus grands artistes que l’Amérique pouvait compter. Peut-être que finalement, nous pouvions vivre ici dans un futur plus ou moins lointain ? Ma fausse couche m’avait obligée à imaginer un peu plus l’avenir, bien qu’avant ça me faisait peur de penser à ce qui pourrait arriver dans une semaine, un mois ou dans un an. Aujourd’hui, j’arrivais à me projeter beaucoup plus facilement et je ne savais pas si c’était bien ou si c’était mal. Parce que je ne voulais pas non plus qu’Aidan prenne peur. Je lui expliquais alors à quoi notre vie pourrait ressembler ici et il se mit à rire, « Ça serait cool un futur comme ça ouais. Mais évitons de faire les parents poule okay ? Ça t’énerve déjà assez quand ta mère te téléphone pour savoir si ça va ou pas. » Je me pinçais la lèvre et je ris à mon tour : okay, sur ce coup là il avait totalement raison. « Ouiiii, je saiiiiiis maiiiiis… comme toutes les mamans j’aurais mal au cœur de les voir partir ! » Je souris et je tournais mon regard vers la beauté du parc dans lequel nous nous trouvions, Mais sérieusement, ça me plairait bien… Être le père de tes enfants et vivre ici. Je souris en coin et je regardais mon petit ami, « Ça me plairait aussi… » Je me penchais pour attraper ses lèvres doucement. Ça faisait tellement du bien de l’avoir retrouvé. Une fois nos lèvres séparés, je regardais à nouveau autour et mon attention se porta vers une femme assise sur un banc pas très loin d’une autre. Une femme… enceinte. Elle avait l’air plutôt jeune, pas beaucoup plus vieille que moi et elle avait ce petit ventre arrondis que j’aurais dû avoir dans quelques mois. Je sentis mon estomac se nouer et bien que ça fasse mal, je n’arrivais pas à détacher mon regard d’elle. Elle avait sa main posée sur son ventre et ça me rappelait que parfois, je passais ma main sur le mien et ça me faisait du mal de sentir qu’il était juste… tout plat. Je ne savais pas si Aidan me parler, c’était comme si le temps s’était arrêté autour de moi. Il y avait cette femme là-bas, et je la détestais, je la détestais de tout mon corps alors que je ne la connaissais même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:52

Jaydan

C’est vrai que nos rêves pouvaient être incompatibles dans l’absolu. Ce qu’elle recherchait se trouvait plutôt à Los Angeles et moi à New York. Mais depuis qu’on était ensemble, on reconsidérait beaucoup de choses dans notre futur. Par exemple, là c’était le lieu où on vivra. Elle qui voulait rester à la cité des anges envisageait finalement de s’installer dans la grosse pomme, à mon plus grand plaisir. C’est vrai que ça fait plusieurs années que je considérais ce fait, mais savoir que Jay l’envisageait aussi, c’était encore mieux. Et puis ouais, vivre ici pouvait vraiment avoir ses avantages pour elle, avec Broadway et les cours d’acting. Sérieusement ouais, ça pourrait être vraiment cool. Enfin, j’avais quand même une vision différente de la vie de famille qu’elle. Faire les parents poules, c’était pas trop mon truc, surtout quand ils sont grands. Enfin, je voyais bien comment Jaycee réagissait quand sa mère est trop sur son dos et je veux pas que ça soit pareil avec nos enfants, si on venait à en avoir un jour. « Ouiiii, je saiiiiiis maiiiiis… comme toutes les mamans j’aurais mal au cœur de les voir partir ! » Je me mis à sourire, hochant doucement la tête. C’est vrai ouais, ça fera mal au cœur. Mais comme les oiseaux, faut les laisser voler de leurs propres ailes. Donc je tenterai de la canaliser au moment venu. Après tout, on a le temps, on en est même pas là. « Ça me plairait aussi… » Doucement elle posait ses lèvres sur les miennes afin de partager un baiser tendre et amoureux. Puis en même temps, on reportait notre attention autour de nous et, alors que je reposais mon regard sur elle, je voyais qu’elle était captivée par quelque chose… ou quelqu’un. En effet, je remarquais que son regard s’était posé non loin en direction d’une femme enceinte. Je déglutissais, comprenant donc qu’elle repensait à la grossesse, au béb qu’on avait perdu. Je passais mon bras dans son dos, me rapprochant d’elle. Je déposais un baiser sur sa tempe avant d’y coller mon front pour parler dans son oreille. « Jay… arrête de te faire du mal. » C’était clairement ça, ressasser le passé, cette grossesse faisait mal. Il fallait qu’on mette ça de côté pour aller de l’avant, même si c’est dur. « Jay, regarde moi. » Autant le faire en duo, afin de se soutenir mutuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:52

Jaydan

C’était plus fort que moi. Je n’avais pourtant encore jamais croisé de femmes enceintes depuis cet accident, et heureusement que ça n’était pas arrivé plus tôt car je l’aurais encore moins supporté je crois. Même si je me sentais mieux, les blessures restaient là et elles étaient à vif à ce moment précis. J’avais fait mon deuil de ce bébé, mais lorsque je voyais cette fille qui n’était pas beaucoup plus vieille que moi dans la situation dans laquelle j’aurais dû être dans quelques mois, c’était une grosse baffe en pleine figure. En une fraction de secondes, tout me revenait en tête. L’accident de voiture, lorsque j’avais repris connaissance et que j’avais eu terriblement peur pour Aidan. Lorsque je pensais que j’allais mourir parce que je me sentais partir. La peur d’Aidan lorsque j’avais perdu connaissance. Tout ça était revenu d’un coup, et je sentais les larmes me monter directement aux yeux. Et même si mon cœur me criait d’arrêter de regarder cette fille, mon cerveau ne répondait pas et mon corps non plus. J’avais l’impression d’être totalement maso. Et mon silence fut tout de suite remarqué par mon petit ami. La main d’Aidan glissa dans mon dos et il s’approcha pour m’embrasser la tempe, me murmurant alors à l’oreille calmement, Jay… arrête de te faire du mal. Je déglutis et restais silencieuse, n’arrivant même pas à tourner le regard vers Aidan. Je sentais même mes mains trembler un peu et je fermais les yeux. Moi qui pensais que tout irait mieux maintenant, à la première femme enceinte que je croisais, je me mettais à pleurer comme une madeleine, c’était pathétique. Mais bon, je présume qu’il allait me falloir du temps avant d’accepter de croiser des femmes au ventre arrondis sans me sentir mal. Jay, regarde moi. Je soupirais longuement et je tournais le regard vers Aidan. Je m’en voulais de me mettre à pleurer pendant notre sortir en amoureux. Nous devions penser à autre chose, nous amuser et au lieu de ça… au lieu de ça j’étais en train de tout gâcher. Je ravalais alors mes larmes et je fermais les yeux, essayant de me calmer, « Excuse-moi… c’est juste que… ça m’a…un peu fait bizarre… » Je tournais discrètement à nouveau le regard vers la fille qui venait d’être rejointe par un homme. Peut-être le père du bébé vu comment il touchait son ventre. Je souris tristement à Aidan en haussant les épaules, « Ça va aller… il faut juste que… je pense à autre chose… » Plus facile à dire qu’à faire, maintenant je ne faisais que penser à ça : bébé, accident, bébé, accident…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:53

Jaydan

Je savais bien que cet accident n’allait pas disparaitre maintenant qu’on était de nouveau bien ensemble. Non, je n’étais pas dupe. Mais voir ma petite amie aussi mal en point à la vue d’une femme enceinte, ça m’brisait le cœur, tout simplement. Je voulais la protéger du mal que cet accident avait comme répercussions. Cette envie avait toujours été présente en moi, la protéger comptait vraiment pour moi. Seulement je savais que ce n’était pas possible de faire plus. Le travail devait maintenant venir d’elle. Elle portait notre bébé et elle l’avait perdu. Je ne savais même pas ce qu’elle ressentait en voyant la femme au loin, portant un enfant dans son ventre. Je tentais donc de faire en sorte qu’elle aille mieux en étant présent pour elle. La voir pleurer me faisait mal, la voir dans cet état me faisait mal alors je me mettais à la raisonner. Posé à côté d’elle, je lui parlais dans l’oreille afin qu’elle tourne la tête vers moi et qu’elle n’ait plus cette femme enceinte dans son champ de vision. Finalement, elle la tournait tout en fermant les yeux et inspirant longuement. « Excuse-moi… c’est juste que… ça m’a…un peu fait bizarre… » Je hochais la tête alors que je posais mon pouce sur sa joue pour essuyer la larme qui ne s’était pas en allée avec les autres au passage de sa main. J’en profitais pour caresser doucement sa peau. « Ça va aller… il faut juste que… je pense à autre chose… » Elle regardait encore la femme enceinte avant de me regarder de nouveau pour sourire légèrement. Je calais mon bras derrière elle, caressant doucement son dos à travers son haut. « Je sais que ça va pas être facile. Mais on va y arriver. Tu m’fais confiance non ? » Je me pinçais les lèvres, regardant en direction de la femme et son petit ami – je suppose – qui touchait le ventre de la future maman. Je déglutissais. C’est vrai que ça pouvait être une vision de nous dans quelques mois. Ca aurait pu. Mais ça ne sera pas le cas. Je reportais mon attention sur ma petite amie qui n’allait visiblement pas bien. « Tu veux qu’on aille ailleurs ? C’est pas comme si Central Park était petit… » C’était un parc gigantesque et on pouvait aller ailleurs pour ne plus avoir cette vision devant nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   Ven 21 Fév - 21:53

Jaydan


C’était incroyable comment en un quart de seconde, tout pouvait changer du tout au tout. Nous étions là, à New-York en plein milieu de Central Park en train de rêvasser sur notre petit nuage, en venant même à parler d’avenir et tout à coup, bim. Une grosse claque en pleine figure. J’avais vu cette fille qui était à peine plus âgée que moi, avec ce ventre que j’aurais dû avoir dans quelques mois et le père du bébé qui était venu la rejoindre en caressant son ventre. Un énorme nœud s’était noué au niveau de mon estomac, et j’en avais même la gorge nouée. Je ne voulais pas pleurer, car j’avais déjà trop pleuré depuis l’accident mais c’était plus fort que moi. Malgré le mal que ça pouvait me faire, je n’arrivais pas à détacher mon regard de cette scène idyllique qui se déroulait sous mes yeux. Je sentais la main de mon petit ami se glisser dans mon dos et j’essayais tant bien que mal d’afficher le plus radieux des sourires bien qu’ils étaient totalement faux et surjoués. « Je sais que ça va pas être facile. Mais on va y arriver. Tu m’fais confiance non ? » Je me pinçais la lèvre et j’inspirais doucement, hochant la tête en fermant les yeux. Il fallait que je me calme, vraiment. . « Tu veux qu’on aille ailleurs ? C’est pas comme si Central Park était petit… » Je me pinçais la lèvre et je regardais discrètement le couple un peu plus loin. Je n’avais pas envie de bouger mais je me connaissais, si nous restions là, je n’allais pas arrêter de le regarder et ça n’était pas bon pour mon moral, ni pour celui d’Aidan d’ailleurs. « D’accord… bougeons de là… » Un dernier regard vers la droite et je me levais, prenant la main d’Aidan pour qu’il me suive et nous allions un peu plus loin. Même si l’image de ce petit couple me restait à l’esprit, j’essayais de ne plus y penser et de juste profiter de passer du temps avec mon homme loin de Los Angeles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝Contenu sponsorisé❞




MessageSujet: Re: jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try   

Revenir en haut Aller en bas
 

jaydan ▬ it will follow us, no matter how hard we try

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I follow you into the dark - Exotic
» I'll follow you into the dark. #Atropos.
» Follow your faith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lovebug :: Votre 1ère catégorie :: RP :: Jaydan-