lovebug

X
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 jaydan ⊹ we're not broken just bent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:27

Jaycee & Aidan

Ca me rendait malade. L’idée de faire ce que j’allais faire… me rendait folle. Parce que c’était une bêtise. Parce que c’était exactement ce que j’avais peur qu’il finisse par se passer entre Aidan et moi. Gâcher autant d’année d’amitié aussi fusionnelle uniquement à cause… à cause d’un accident…à cause de putains de sentiments qu’on s’étaient mis à éprouver après avoir fait l’amour ensemble parce qu’on avait trop bu un soir de Mars. Je ne regrettais pas, parce que j’aimais Aidan de tout mon cœur et que je ne me voyais pas vivre sans lui. Mais j’étouffais. Je ne savais plus comment me comporter avec l’homme que j’aimais car j’étais obsédée par une seule et unique pensée : celle qui me répétait sans cesse que notre bébé était mort dans cet accident de voiture. J’avais beaucoup de mal à me remettre de ça et je comptais même partir une semaine au Canada chez mes parents pour me ressourcer un peu. Mais ce dont j’avais le plus besoin, c’était d’air et de distance avec tout ça. Et le seul moyen de pouvoir me remettre de cet accident, c’était de m’éloigner d’Aidan. Je lui avais envoyé un sms dans la matinée pour lui donner rendez-vous au parc à seize heures. Je voulais faire ça dans un endroit neutre et aussi pour pouvoir m’enfuir le plus vite possible, autant être honnête. Pour bien faire de cette journée une journée bien pourrie, le ciel commençait à se couvrir et je sentais bien l’orage qui allait éclater sous peu à Los Angeles. Malgré la pluie dehors, il faisait une chaleur étouffante alors j’enfilais une robe, une veste et je filais dehors sous mon parapluie en direction du parc. Une fois à l’intérieur du parc, j’allais m’abriter sous un arbre pour être moins exposer à la pluie, restant tout de même sous le parapluie pour ne pas trop me mouiller. Je regardais autour de moi pour voir Aidan arriver, la boule au ventre. Je me sentais vraiment très très mal et je redoutais ce moment. Mais je devais le faire pour qu’on arrive à avancer et qu’on puisse se retrouver plus forts encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:28

Jaycee & Aidan

J’avais reçu un message de Jaycee qui me disait de la rejoindre au parc. 16h, ça me laissait le temps de profiter de la journée. Ok, bon, j’appréhendais énormément cette rencontre parce que notre relation était loin d’être idyllique depuis notre accident et ça nous pesait. Enfin, doucement, j’avais réussi à récupérer du sommeil mais c’était encore loin d’être suffisant. J’étais toujours exécrable, de mauvaise humeur et ça n’allait pas en s’arrangeant. Le truc, c’était que Jaycee arrivait à me calmer et me faire réussir à me reposer. Mais vu que récemment, elle mettait un point d’honneur à m’éviter, j’étais loin de me sentir mieux. Bordel, elle me manquait et je savais pas quand ni comment j’allais la retrouver. J’avais cette impression de me retrouver à un point où plus on avançait, plus on s’embourbait et c’était mauvais, très mauvais. Mais je tentais d’espérer que ça puisse s’arranger un jour. Je voulais y croire, garder foi en notre couple. Parce que si elle vient à s’éloigner de moi, je sais pas comment m’en remettre. Non seulement je perdrai ma petite amie, mais également ma meilleure amie et c’était le pire. Je devais sûrement être égoïste en voulant la garder à mes côtés. Enfin, de toute façon, je pense pas qu’une rupture soit à prévoir, parce que malgré les difficultés, on était quand même amoureux et il y avait moyen qu’on règle les problèmes qu’on avait. Je m’étais donc préparé et, à cause du mauvais temps, j’avais sorti un parapluie. J’étais pas vraiment fan de la pluie et vu qu’on serait au parc, je préférais prévoir. Je me dirigeais donc vers le lieu de rendez-vous, le pas assez lent quand même. Disons que j’avais peur d’entendre ce qu’elle avait à me dire. Une main dans la poche, j’esquissais un petit sourire quand je l’apercevais sous un arbre. Je m’approchais d’elle, et une fois à proximité, je me stoppais. « Hey… J’suis là. » Ouais bon, ça, elle l’avait quand même remarqué. Je gardais ma main dans ma poche, se crispant à mon portable pour tenter de garder mon calme, malgré le stress bien présent dans mes veines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:30

Jaycee & Aidan

Comment est-ce que je pouvais bien prévoir de le quitter ? Enfin… non, je ne voulais pas vraiment le quitter. Je voulais juste qu’on s’éloigne un peu lui et moi, parce que j’avais besoin de temps pour me reconstruire. C’était terriblement égoïste et j’en étais consciente, car il avait besoin de moi pour arriver à se remettre de tout ça de son côté. J’arrivais à l’apaiser, à le faire dormir mais… moi, ça ne m’aidait pas d’être dans ses bras, contrairement à lui peut-être. J’avais besoin d’espace, j’avais besoin de me retrouver moi-même pour espérer pouvoir retrouver mon petit ami, pouvoir retrouver… mon meilleur ami. Je savais déjà qu’il allait mal réagir, mal le prendre et c’était pour ça que je me sentais très nerveuse. Je n’avais rien avalé de la journée, bien que je savais que ça n’était pas très bien pour mon régime alimentaire à cause de ma boulimie. Fuck it, je n’avais pas du tout la tête à prendre soin de moi, au contraire même. En voyant toute cette pluie tomber, abritée sous mon parapluie pendant que j’attendais Aidan, je me disais que le temps reflétait bien mon état d’esprit. J’avais déjà mal à l’idée de demander à Aidan de prendre nos distances. J’avais mal à l’idée de ne plus le voir, à l’idée de ne plus lui parler, mais pourquoi est-ce que j’avais autant l’impression que c’était nécessaire ? Et puis…on pouvait très bien se séparer pour se retrouver encore plus forts ? Cela pourrait aider notre couple à se solidifier. Enfin…c’était ce que je me disais en tout cas. Je me pinçais la lèvre en le voyant arriver au loin. La panique commençait à me gagner, et j’avais déjà envie de pleurer. Aidan s’approcha de moi, s’arrêtant à ma hauteur, Hey… J’suis là J’esquissais un léger sourire et j’hochais la tête, « T’es là oui… » Mon cœur battait à une allure folle, et ma boule à l’estomac grossissait plus les secondes passaient. J’inspirais profondément et je le regardais dans les yeux avant de baisser mon regard. Je tirais sur la manche de son bras pour qu’il sorte la main de sa poche, la prenant contre la mienne en entrelaçant nos doigts. Comment est-ce que je pouvais bien lui annoncer ça ? « Il faut qu’on parle… » Je soupirais : la pire phrase que quelqu’un puisse entendre, j’en étais bien consciente. « Tout va mal en ce moment…n’est-ce pas… ? On… on n’arrive pas à se remettre de cet accident… » Je fermais les yeux quelques instants. Okay, je n’aurais pas le courage de faire ça. Je changeais donc tout de suite de sujet, ouvrant les yeux pour le regarder, « Au fait…tu dors mieux.. ? » C’était con. En fait, je ne changeais pas tant de sujet, je ne faisais que reculer l’échéance tellement j’avais la trouille. Tellement je me trouvais nulle de lui faire ça. De nous faire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:31

Jaycee & Aidan

C’était clair que les choses n’étaient pas au beau fixe entre Jaycee et moi en ce moment. Elle était restée plusieurs jours sans me donner de nouvelles, ce qui avait eu le don de m’énerver. En fait, j’avais peur qu’elle s’habitue à ne plus m’avoir dans sa vie et qu’on s’éloigne petit à petit. Je n’étais pas du genre collant mais là, l’enjeu n’était plus le même que celui de mes relations précédentes. Jaycee était ma meilleure amie avant tout et il était hors de question qu’un accident nous sépare. On était bien plus fort que ça non ? J’aimais l’espérer en tout cas. C’était une main tenant le parapluie et l’autre dans ma poche que j’avançais jusqu’au parc, d’un pas lent et non précipité. Puis je l’ai vue, ma petite amie. Elle se tendait au pied d’un arbre, tenant elle aussi un parapluie. En fait, à cause du temps, le lieu n’était pas tellement fréquenté donc c’était assez facile de retrouver une personne. Je soufflais et je m’approchais d’elle, prêt à écouter ce qu’elle avait à me dire. « T’es là oui… » Je gardais ma main dans ma poche, tenant mon portable alors que mon autre main serrait la poignée de mon parapluie. Je voyais son regard lorsqu’elle me regardait dans les yeux puis elle baissait le regard. Mon cœur sauta un battement, pour une raison que j’ignorais. Je sentais ensuite mon rythme cardiaque augmenter. Le stress de la situation surement. Je la sentais tirer sur ma manche pour faire sortir ma main de ma poche donc je lâchais mon portable et je la laissais prendre ma main, entrelaçant nos doigts ensemble. « Il faut qu’on parle… » Mon regard étant dirigé vers nos deux mains, je relevais directement la tête à l’entente de ces mots pour la regarder elle. Je fronçais les sourcils, attendant alors la suite de ce qu’elle avait en tête. « Tout va mal en ce moment…n’est-ce pas… ? On… on n’arrive pas à se remettre de cet accident… » Je soupirais. Certes… Mais pas tout non. Enfin, je n’avais pas cette vision en tout cas. « On a du mal mais… ça s’arrangera. Il faut juste persévérer, faire des efforts. » C’était mon point de vue, peut-être qu’elle ne le partageait pas. Ce qui était possible après tout. Mais ça me faisait mal au cœur de l’entendre dire ça parce que ça ne laissait rien présager de bon et j’avais peur. C’était de la peur que je ressentais. « Au fait…tu dors mieux.. ? » Je la regardais, perplexe. Je ne voyais pas le rapport avec ce qu’on disait juste avant, mais je haussais les épaules, me contentant de lui répondre. « J’essaye. J’arrive à grappiller un ou deux heures par ci par là. » C’était mieux, mais toujours pas suffisant. Je n’avais toujours pas eu une nuit de sommeil normale depuis l’accident et ça se sentait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:31

Jaycee & Aidan

Comment annoncer à l’homme qu’on aime qu’on a besoin d’espace ? Je n’étais pas sûre qu’il comprenne. Il allait surement me détester, il allait sûrement ne plus jamais vouloir me voir… j’allais tout gâcher, je le sentais. Mais c’était pour moi la seule manière d’aller mieux. J’avais besoin de prendre mes distances, de réfléchir de mon côté, de guérir de mon côté… ça allait être douloureux, il allait me manquer c’était certain car il me manquait déjà. Mais j’avais fait ce choix et je comptais bien l’assumer jusqu’au bout. C’était déjà dur de voir qu’il allait mal, il avait encore cette mine fatiguée et triste. Je me trouvais soudainement horrible de lui faire ça, de nous faire ça. Je ne savais même pas par où je devais commencer, comment lui expliquer que je l’aimais quoi qu’il arrive, mais que j’avais besoin d’air. On a du mal mais… ça s’arrangera. Il faut juste persévérer, faire des efforts. Je déglutis, je ne savais pas si il avait raison ou tort. Cela faisait un petit moment maintenant que nous avions eu cet accident et je n’arrivais toujours pas à tourner la page et à m’en remettre. Ce qu’il venait de me dire m’avait tellement déstabilisée que je changeais radicalement de sujet, peut-être pas décidée à lui annoncer ce que je voulais lui annoncer au départ. Je lui demandais s’il dormait mieux : je voulais me donner bonne conscience, mais apparemment, ça n’allait pas m’aider. Au contraire même. J’essaye. J’arrive à grappiller un ou deux heures par ci par là. Je me pinçais la lèvre et j’inclinais légèrement mon parapluie en arrière pour pouvoir m’approcher un peu plus de lui. « Tu as l’air crevé… faut faire quelque chose Aidan… va voir le médecin il te donnera des trucs pour dormir… » Je soupirais et je lâchais sa main pour glisser la mienne sur sa joue que je caressais doucement. Mon cœur battait beaucoup plus vite et j’avais mal au ventre comme jamais. Je me détestais de faire ça. J’inspirais doucement et je murmurais, « Peut-être que… pour qu’on aille mieux il faudrait qu’on…s’éloigne… » Je baissais les yeux, ayant toujours ma main sur sa joue. Je sentais déjà les larmes me monter aux yeux et… qu’est-ce que j’avais peur de sa réaction..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:31

Jaycee & Aidan

Je voulais que les choses s’arrangent et je tentais de faire en sorte que ça soit le cas. Seulement, c’était pas aussi simple que ça. Je ne savais pas trop pourquoi Jaycee voulait me voir mais je ne me posais pas de question et je m’exécutais. Je la trouvais sous un arbre avec son parapluie et je m’approchais d’elle. J’avais un petit sourire aux lèvres parce que mine de rien, elle m’a manqué et c’était compliqué pour moi d’aller mieux sans elle. Je gardais cependant ma main dans ma poche, un peu stressé de cette rencontre. Le parc, c’était pas un lieu habituel pour une conversation anodine. Mais je préférais pas m’avancer et j’attendais la suite. Elle se mit à parler de l’accident, du fait que ça allait mal et, bien que j’étais d’accord sur certains points, je l’étais moins concernant le fait que ça n’allait pas s’arranger. Bien sûr que si ça allait s’arranger, on n’avait pas le choix. Je savais que le temps aiderait à un moment donné. Mais elle changeait de sujet en parlant de moi, de mon problème de sommeil. Oui, toujours insomniaque. Enfin, j’arrivais à dormir de temps en temps mais pas bien longtemps et il était évident que c’était pas assez. La fatigue se lisait sur mon visage. « Tu as l’air crevé… faut faire quelque chose Aidan… va voir le médecin il te donnera des trucs pour dormir… » Je soupirais, ma main étant dans la sienne. Je savais qu’elle avait raison mais je sais pas, j’avais pas envie d’aller voir un médecin, continuant d’espérer que ça s’arrange bientôt. « J’verrai. Ca me dit rien pour l’instant de voir un médecin… » Mais Jaycee lâchait ma main pour la poser sur mon visage, caressant doucement ma joue de son pouce. Je m’appuyais doucement sur cette main, appréciant ce contact qui avait été inexistant pendant les derniers jours. « Peut-être que… pour qu’on aille mieux il faudrait qu’on…s’éloigne… » Je fronçais les sourcils, séparant mon visage de sa main. J’étais perplexe, ne comprenant pas vraiment où elle voulait en venir. « S’éloigner ? Comme ces derniers jours ? » Soyons honnête, on n’était pas vraiment collés ensemble depuis l’accident, c’était limite si elle m’évitait. Déjà qu’elle ne me donnait que très peu de nouvelles… Enfin, si c’était ce qu’il fallait pour qu’elle aille mieux, pourquoi pas. On pourrait toujours se voir de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:32

Jaycee & Aidan

Jaycee, la meilleure amie avait envie d’être avec lui. Elle avait envie d’être là pour lui, de faire tout ce qui était en son pouvoir pour le faire sourire, pour le faire dormir, le faire se sentir mieux… mais Jaycee la petite amie n’y arrivait pas. Parce que ça n’était pas que lui. C’était nous deux. Nous étions tous les deux mal, nous avions eu tous les deux extrêmement peurs à cause de cet accident et nous avions tous les deux beaucoup de mal à nous en remettre. Moi aussi j’avais parfois du mal à dormir, mais contrairement à Aidan, je ne ressentais pas le besoin d’être avec lui pour m’apaiser. Au contraire même. A chaque fois que je plongeais mes yeux dans les siens, je revoyais ce regard paniqué qu’il avait pendant que nous étions coincés dans la voiture lors de l’accident. A chaque caresse qu’il pouvait bien faire sur mon visage, je nous revoyais dans cette chambre d’hôpital, avec Aidan les larmes aux yeux qui me caressait le visage pour sécher mes larmes et m’annoncer que notre bébé était mort. Rien que ma main sur sa joue était une véritable torture, mon nœud à l’estomac se nouait un peu plus. Ca semblait horrible à dire, mais sa présence même me faisait mal. Je voulais quand même son bonheur, et le fait qu’il ne dorme plus me faisait peur. J’verrai. Ca me dit rien pour l’instant de voir un médecin… Je me pinçais la lèvre, comment ça, ça ne lui dit rien pour le moment de voir un médecin ? C’était insensé. Je continuais tout de même mes caresses à sa joue, c’était peut-être le dernier contact tendre que nous allions avoir avant… avant qu’il ne me déteste. Et je lâchais enfin la bombe. Aidan recula directement son visage, et j’essayais de garder les larmes qui bordaient mes yeux là-dedans le plus longtemps possible. S’éloigner ? Comme ces derniers jours ? Je fronçais légèrement les sourcils, je commençais à paniquer. Comment j’allais lui dire ça ? Je fermais alors mon parapluie que je laissais à terre et je m’avançais vers lui pour m’abriter sous le sien. Avant toute chose, j’avais besoin de le sentir contre moi une dernière fois. J’enroulais mes bras autour de son corps et je me blottie contre Aidan. Je laissais mes larmes couler sur mes joues et je finis par murmurer d’une voix tremblante, « J’veux que tu saches que… j’t’aime… et que c’est pas ta faute mais… j’ai vraiment besoin… d’être seule et… j’arriverai pas à aller mieux avec toi… » Et voilà. Je me détestais. Et je m’attendais à ce qu’il me repousse et qu’il se mette à me détester aussi. Fini Jaycee et Aidan les meilleurs amis du monde. Fini Jaycee et Aidan les amoureux. Je n’étais plus que Jaycee, la pauvre fille qui allait lui briser le cœur en mille morceaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:33



Jaycee & Aidan

Avoir un accident et apprendre de terribles nouvelles après, ça pouvait être nocif pour un couple. Je sais que dans les films, on voit les couples se séparer parce qu’ils n’arrivent pas à surmonter l’épreuve ensemble, vivant chacun leur douleur de leur côté. Je ne voulais pas ça pour nous. Seulement, on n’arrivait pas à communiquer bien. J’étais silencieux à mon sujet et Jaycee m’évitait indéniablement. Du coup, c’était compliqué pour mener à bien notre guérison de cet accident. Et, bien qu’elle me poussait à aller voir un médecin pour mes insomnies, je ne voulais pas. C’était impossible pour moi d’aller voir un membre de l’ordre médical pour l’instant. Après ce qui s’est passé à l’hôpital, je ne pouvais simplement pas. Enfin, de toute façon, je ne préférais pas m’attarder sur le sujet, qui me semblait être encore trop… vif pour moi. Alors qu’elle avait sa main sur ma joue, elle m’avouait qu’elle voulait qu’on s’éloigne. J’étais perplexe, alors je demandais d’avantage de détails puisque je ne pigeais rien. Je la voyais fermer son parapluie pour passer sous le mien, se blottissant contre moi. Je restais de marbre, ne comprenant vraiment pas où elle voulait en venir. Je serrais fort mon parapluie alors qu’elle se remettait à parler. « J’veux que tu saches que… j’t’aime… et que c’est pas ta faute mais… j’ai vraiment besoin… d’être seule et… j’arriverai pas à aller mieux avec toi… » Mon cœur se mit à battre fort en entendant les dernières paroles de Jaycee. J’arriverai pas à aller mieux avec toi. Je déglutissais et doucement, je posais ma main sur son bras pour la faire reculer, ce que je faisais également pour la regarder et surtout mettre cette distance de sécurité, importante dans ces moments-là. « Tu m’dis que t’es en train de rompre, c’est ça ? Tu veux rompre Jay ? » Mon visage s’était refermé et je sentais les larmes monter mais je ne laissais rien paraitre. Rien des émotions que j’étais actuellement en train de ressentir n’était visible sur mon visage. Sauf peut-être la colère. Parce que oui, je l’étais. Je ne pouvais pas aller mieux sans elle et elle décidait de… de me virer de sa vie. Je secouais la tête, n’arrivant pas à accepter le tournant de cette situation. Bordel, elle veut me quitter. Jaycee veut me quitter… et je sentais que mon monde était en train de s’écrouler, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:33

Jaycee & Aidan

Il devait bien voir que quelque chose n’allait pas. Bon, depuis cet accident, plus rien n’allait. Tout allait te travers, nous étions tous les deux mal mais…là c’était encore différent. Parce que je ne lui avais pas donné rendez-vous ici pour rien. Mais avant de dire quoi que ce soit, j’avais besoin d’être contre lui une dernière fois. Je ne voulais pas le quitter, juste qu’on prenne nos distances, mais le problème était le suivant : est-ce qu’il allait m’attendre ? Est-ce qu’il allait continuer à m’aimer malgré ce que je m’apprêtais à lui faire ? Il allait me détester. J’en étais persuadée. Ca me faisait mal au cœur à l’idée que l’homme que j’aimais puisse me détester, ne plus jamais vouloir me voir ou me parler mais…. Je ne voyais pas d’autre alternative. Blottie contre lui, alors qu’une larme glissait sur ma joue, j’avouais enfin mes attentions à mon petit ami. Enfin… si on pouvait toujours l’appeler comme ça. Et sa réaction ne se fit pas attendre. Doucement, mais d’un geste assez décidé, il me poussa pour que je m’éloigne de lui, se reculant à son tour. Je le regardais, et là, les larmes ne se retenaient plus de couler, sauf que ça devait à peine se voir puisque je me retrouvais sous la pluie et je n’avais même pas la force de ramasser mon parapluie pour l’ouvrir. Je restais là, sous la pluie battante à regarder Aidan. Tu m’dis que t’es en train de rompre, c’est ça ? Tu veux rompre Jay ? Je déglutis et je passais une main dans mes cheveux pour les tirer en arrière, alors que ceux-ci étaient déjà trempés. « Oui… enfin… non… pas rompre… » Je fis un pas, puis deux vers lui pour être à nouveau sous son parapluie. Je continuais de pleurer sans aucune retenue, c’était beaucoup plus douloureux que ce que j’avais imaginé. « Juste…qu’on arrête de se voir quelque temps…le temps d’aller mieux… » Je glissais mes deux mains sur ses joues, posant mon front contre le sien en le regardant, « J’t’en prie… m’en veux pas… me déteste pas… j’t’aime… » Oui, ça il ne fallait pas qu’il l’oubli. Je l’aimais. Je l’aimais comme une folle, mais ça me faisait tellement mal d’être avec lui, de repenser à l’accident, au bébé… il fallait que je me reconstruise de mon côté avant que l’ignorance qui s’était installée dans notre relation nous détruise pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:34

Jaycee & Aidan

J’avais la boule à la gorge puisque c’était loin d’aller dans le sens voulu. Elle voulait de la distance entre nous, et ça voulait dire quoi exactement ? Je ne pouvais pas comprendre ce qu’elle voulait sans qu’elle me le dise cash et c’était quelque chose qui semblait être difficile de son côté. Je tenais mon parapluie et elle était là, à m’enlacer. Je ne pouvais pas prévoir ce qui m’attendait mais quelque chose me dit que c’était une dernière étreinte avant une bombe. Et ça ne manqua pas. Elle voulait m’écarter de sa vie pour aller mieux, chose compréhensible quand on est objectif. Mais je ne l’étais pas et j’étais loin de l’être. Moi, j’avais besoin d’elle. Je ne pouvais pas envisager aller mieux sans elle et… et elle me quitte. C’était une rupture et d’un geste décidé, je la repoussais, la laissant sous la pluie. Rien à foutre, je sentais mon cœur se briser alors la pluie n’était pas un souci pour moi. « Oui… enfin… non… pas rompre… » Elle était trempée mais j’en avais rien à faire. Elle pleurait mais j’en avais rien à faire. Je sentais tout dégringoler autour de moi. J’allais mal mais là, je commençais la descente aux enfers parce que je sentais que je ne pourrai pas me relever de cette épreuve. « Juste…qu’on arrête de se voir quelque temps…le temps d’aller mieux… » avait-elle dit en revenant me rejoindre sous le parapluie. Comment pouvait-elle revenir près de moi comme ça alors qu’elle venait de m’annoncer qu’elle ne voulait plus me voir pour aller mieux. « Non Jay, c’est une rupture… Pour moi c’est une rupture. » Les larmes montaient mais je ne voulais rien laisser paraitre. Bordel, je ne voulais pas et pourtant, une putain de larme venait de glisser sur ma joue. Contrairement à Jay, j’étais encore sec au niveau du visage alors ça se voyait. Je l’enlevais en passant ma main sur ma joue juste avant qu’elle pose ses deux mains sur mes joues, son front contre le mien. « J’t’en prie… m’en veux pas… me déteste pas… j’t’aime… » Je secouais la tête, me débarrassant alors de ses mains sur mon visage et reculant pour ne plus toucher son front. « Comment tu veux que j’t’en veuille pas. Tu m’quittes Jay… En plus de perdre ma petite amie, j’suis en train de perdre ma meilleure amie alors que j’ai besoin des deux ! » Je reniflais, retirant de nouvelles larmes d’un geste rapide. J’étais égoïste, je le savais, mais je ne pouvais pas m’en empêcher. J’avais besoin d’elle alors qu’elle… Elle se contentait de m’effacer de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:36

Jaycee & Aidan

Ce que j’étais aussi en train de faire était terriblement égoïste aussi. Je savais qu’Aidan avait besoin de moi pour aller mieux, alors pourquoi est-ce que je n’étais pas foutue d’être comme lui et d’avoir besoin de lui ? Au lieu de ça, je m’éloignais et je le rendais encore plus malheureux, comme si il avait besoin de ça en ce moment. J’allais peut-être m’éloigner, j’allais aller mieux de mon côté mais lorsque j’allais revenir vers lui, il allait être encore plus brisé et c’était entièrement de ma faute. Le pire, c’était de voir son regard, cette colère qui l’habitait. Cette colère contre moi. Si seulement sa mère nous voyait d’en haut, elle devait me détestait tout autant que lui pour faire autant de mal à son fils. Il m’avait repoussé d’un coup, et c’était la première fois depuis que nous étions ensemble, mais aussi depuis que nous étions amis qu’il refusait un geste de tendresse de ma part. Et même si j’étais la méchante de l’histoire, ça me faisait mal. Non Jay, c’est une rupture… Pour moi c’est une rupture. Je secouais énergiquement la tête, et je ne pus m’empêcher de m’approcher à nouveau de lui, passant de sous la pluie à l’abris sous son parapluie en posant mes mains sur ses joues, et mon front contre le sien. Je l’aimais. C’était quelque chose que je lui interdisais d’oublier. Je l’aimais et j’allais revenir. J’avais juste besoin de temps pour moi, est-ce que c’était trop demander ? Immédiatement, il me repoussa à nouveau et les larmes recommencèrent à couler sur mes joues, j’avais les jambes qui tremblaient tellement j’étais nerveuse et j’étais sûre que je pouvais tomber à tout moment. Je me retrouvais à nouveau sous la pluie alors qu’il me dit, Comment tu veux que j’t’en veuille pas. Tu m’quittes Jay… En plus de perdre ma petite amie, j’suis en train de perdre ma meilleure amie alors que j’ai besoin des deux ! Je déglutis et je secouais à nouveau la tête, mon mascara devait couler sur mes joues, je devais avoir l’air affreuse comme ça mais je n’y pensais même pas. Je pensais juste que l’homme dont j’étais folle amoureuse me détestait plus que tout. « Non… non tu ne me perds pas… » Je reniflais et je me risquais à faire un nouveau pas vers lui,i « Ça n’est pas définitif… c’est juste temporaire… » Je soupirais et je relevais le regard vers lui, malgré qu’il m’ait déjà repoussé deux fois, je continuais à persister, il me fallait se contact avec lui-même si ça me faisait mal, j’en avais besoin avant qu’on se quitte. « Je t’aime… je vais m’éloigner… essayer d’aller mieux et quand je reviendrai, je serai plus forte pour pouvoir t’aider à aller mieux aussi… s’il te plais… essaie de comprendre… je t’aime…ça ne change rien à ce que je ressens pour toi…» J’approchais mes lèvres des siennes pour lui voler un baiser, court et bref, mais c’était notre dernier avant certainement très, très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:37

Jaycee & Aidan

J’avais beau être sous le parapluie, la pluie battante se mettait à m’atteindre au niveau des jambes. Je m’en fichais puisque j’étais principalement préoccupé par la conversation que j’entretenais avec Jaycee. Je sentais bien que quelque chose de mauvais allait m’arriver lors de cette conversation. Je le sentais quand j’ai reçu le message de Jay pour me donner rendez-vous ici. J’avais raison et j’avais les pieds dedans maintenant. Elle était en train de rompre avec moi et ça me faisait un mal de chien. Je la repoussais, n’en ayant rien à faire de la pluie qui tombait. Limite je n’avais pas de parapluie, ça aurait été la même. Je la repoussais parce que je ne pouvais plus supporter de la sentir près de moi alors qu’elle me quittait. Malgré les mots qu’elle employait, elle était bel et bien en train de rompre. Que ce soit temporaire ou définitif. Mais je n’étais pas d’accord… non, pour moi j’avais besoin d’elle plus que tout. Je ne voulais pas qu’elle me quitte… Je n’avais pourtant pas mon mot à dire, elle avait pris sa décision. Encore une fois, je la repoussais, en lui avouant alors que je lui en voulais et que j’avais besoin d’elle, les deux versions d’elle. Aussi bien la petite amie que la meilleure amie. Seulement c’était les deux qui partaient et je me retrouvais sans personne, chose que je redoutais quand on s’était mis ensemble. « Non… non tu ne me perds pas… » Elle se rapprocha encore et je reculais. Non, je ne la voulais plus à mes côtés, proche de moi. Je ne le supportais plus. « Ça n’est pas définitif… c’est juste temporaire… » Bullshit. Comme si… Comme si elle allait revenir. Je n’arrivais pas à y croire. « Dès le moment où tu as pris ta décision, tu m’as perdu. » Elle m’abandonnait, pour aller mieux. Seulement j’avais besoin également d’aller mieux et sans elle, ça risquait d’être compliqué, vraiment compliqué. Je la voyais alors s’approcher encore de moi, me déversant des paroles que je n’arrivais pas à assimiler, qui ne concordaient pas avec la situation. « Je t’aime… je vais m’éloigner… essayer d’aller mieux et quand je reviendrai, je serai plus forte pour pouvoir t’aider à aller mieux aussi… s’il te plais… essaie de comprendre… je t’aime…ça ne change rien à ce que je ressens pour toi… » Elle se mit alors à m’embrasser et, bien que ce fut vif et rapide, je me reculais une nouvelle fois, secouant la tête. « Arrête ! Ok, arrête ! Tu peux pas m’quitter et m’dire je t’aime ou m’embrasser ! Je… » Je passais ma main dans mes cheveux, n’arrivant même pas à poser des mots sur mes pensées actuelles, mais j’essayais malgré tout. « Si tu pars, c’est fini. C’est aussi simple… » J’pourrai plus supporter d’être à ses côtés alors qu’elle m’a fait ressentir tout ça. J’pourrai pas être là, la laissant s’occuper de moi alors qu’elle va bien, qu’elle m’a quitté pour aller bien. Non, j’pourrai pas. Et si elle part, c’est fini, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:38

Jaycee & Aidan

S’il pensait que c’était facile pour moi, il se trompait. C’était horrible. J’étais en train de tout gâcher, tout s’effondrait par ma faute. Et je n’avais même pas le droit à un geste tendre en guise de au revoir, à chaque fois qu’il me repoussait, j’avais envie de m’effondrer à terre, de me rouler en boule dans un coin et de pleurer toutes les larmes de mon corps. J’avais juste besoin de temps pour moi afin de me reconstruire, est-ce que c’était trop demander ? Pourquoi n’essayait-il pas de comprendre ? Le pire, c’était que j’avais de plus en plus de mal à le regarder dans les yeux tellement je voyais la colère et aussi la tristesse que je lui infligeais. Je ne le méritais pas. Non, je ne méritais pas quelqu’un d’aussi exceptionnel que lui, tout ce que je savais faire, c’était le rendre encore plus malheureux. C’était comme si je l’achevais avec seulement quelques mots. J’avais beau lui expliquer que ça n’était que temporaire, mais il ne semblait pas convaincu, et ses mots étaient désormais durs et me blessaient de plus en plus. Dès le moment où tu as pris ta décision, tu m’as perdu. Je relevais le regard brillant vers lui. Je l’avais perdu. Il n’avait pas dit que lui m’avait perdu parce qu’il ne m’avait pas perdu pour toujours. Mais là… là c’était moi qui l’avais perdu. Et ça faisait mal. Tellement mal. J’avais envie de m’arracher le cœur de la poitrine tellement les battements de celui-ci étaient chacun plus douloureux les uns que les autres. Je m’approchais rapidement pour poser mes lèvres trempées sur les siennes, mais il recula encore et je le regardais, complètement paniquée en secouant la tête. Arrête ! Ok, arrête ! Tu peux pas m’quitter et m’dire je t’aime ou m’embrasser ! Je… Je déglutis et je me résignais à m’approcher à nouveau, restant sous la pluie. J’étais complètement mouillée, mais je n’en avais rien à faire Je ne pouvais pas détacher mon regard de lui, pleurant en silence alors qu’il ajoutait, Si tu pars, c’est fini. C’est aussi simple… Et là… là c’était le ponpom. Parce que je n’étais plus que triste. Mais aussi en colère. Je m’appuyais sur l’arbre derrière moi, ne me préoccupant même pas de la pluie qui tombait sans le quitter des yeux. « Alors c’est comme ça ?! » Je fronçais les sourcils et je déglutis, « J’te demande juste qu’on s’éloigne un peu le temps de pouvoir aller mieux, et toi tout ce que tu trouves à me dire, c’est que si c’est comme ça on arrête tout ? » Je me redressais et j’attrapais mon parapluie fermé à terre, sans pour autant l’ouvrir, « J’te demandais juste… deux semaines… trois semaines maximum… là c’est toi qui me quitte, pas moi… » Je baissais les yeux et je souris tristement, passant une main sur ma joue pour sécher mes larmes. Fuck off, mon maquillage avait certainement coulé de partout. « J’le pensais quand j’te disais que j’t’aime… » Je me reculais alors sans même oser le regarder et je tournais les talons pour m’éloigner de lui. Après tout, c’était ce qu’il voulait non ? Que je m’éloigne, il m’avait assez repoussé comme ça pour me le faire comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:39

Jaycee & Aidan

La situation était devenue compliquée au point qu’elle veuille s’éloigner. Ca me brisait le cœur de la voir aussi mal et surtout de m’éjecter de sa vie de cette façon. J’avais besoin d’elle, j’avais terriblement besoin d’elle et je me rendais compte que c’était loin d’être réciproque. Quand moi je rêvais de l’avoir à mes côtés, elle rêvait d’être seule et sans moi. Et ça me blessait… à un point que je pensais pas pouvoir endurer. J’arrivais pas à endurer d’ailleurs et je commençais même à m’énerver en plus de ressentir la tristesse. Elle me quittait. Je ne pouvais pas m’empêcher de la repousser encore et encore quand elle tentait de se rapprocher de moi. Je lui avouais alors qu’elle m’avait perdu au moment où elle a pris la décision de me laisser derrière elle. C’était ça, elle me laissait. Et puis elle tentait de m’embrasser, c’était rapide et elle s’éloignait de moi, alors que je la repoussais encore une fois. Elle ne pouvait pas faire tout ça, dire qu’elle ne voulait pas de moi à ses côtés et me dire des je t’aime ou déposer ses lèvres sur mes lèvres. C’était pas possible… Du tout. Et c’était pour ça que je tentais le tout pour le tout, en lui disant que si elle partait, c’était fini. « Alors c’est comme ça ?! » Je haussais les épaules, ne sachant pas quoi dire. Je la fixais, en espérant qu’elle fasse le bon choix. Certes, elle le faisait pour son bien-être mais je ne pouvais pas envisager de passer plusieurs semaines sans elles. « J’te demande juste qu’on s’éloigne un peu le temps de pouvoir aller mieux, et toi tout ce que tu trouves à me dire, c’est que si c’est comme ça on arrête tout ? » Je baissais la tête alors qu’elle ramassait son parapluie, et quand elle se remit à parler, je relevais mon regard sur elle. « J’te demandais juste… deux semaines… trois semaines maximum… là c’est toi qui me quitte, pas moi… » Je sentais la colère monter. Non, je ne la quittais pas, j’ai toujours été là, investi dans cette relation et c’était elle qui décidait de partir. Alors elle était celle qui me quittait pas le contraire. « J’le pensais quand j’te disais que j’t’aime… » Je sentais mon cœur se resserrer à ces mots… Je soupirais et je la regardais partir, sans rien dire. Mais non, c’était pas fini. C’était loin d’être fini. Je déposais mon parapluie par terre et je me mettais à courir pour la rejoindre, attrapant son épaule pour la faire retourner. « Tu peux pas m’dire ça et partir Jay ! Tu peux pas, tu… » Je reniflais, passant ma main sur mon visage pour retirer l’eau qui coulait. « C’est toi qui t’en vas, c’est pas moi qui te quitte mais toi. Je veux te garder moi, j’veux qu’on aille mieux ensemble et pas séparément. Ton choix, c’est de le faire séparément… ok. Mais t’attends pas à ce que j’te saute dans les bras à ton retour parce que j’t’en voudrai… Parce que tu m’as laissé seul alors que j’avais besoin de toi… Compte pas sur moi pour que j’te dise que c’était nécessaire et que c’est pas grave parce que je pense le contraire. » avouais-je d’une traite, essoufflé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:39

Jaycee & Aidan

J’étais en colère parce que j’avais l’impression qu’il n’arrivait pas à comprendre. En venant ici, en prenant cette décision, je savais que ça allait être douloureux pour lui et pour moi aussi. Mais je ne pensais pas que ça l’aurait été autant parce que je pensais qu’il comprendrait un minimum. Mais il ne semblait pas décidé à comprendre. Et à chaque fois qu’il me demandait d’arrêter de lui dire que je l’aimais, c’était un nouveau déchirement car c’était comme si il ne me croyait pas. Comme si ce que je disais ne valait plus rien alors que c’était la vérité : je l’aimais. Je l’aimais mais j’allais trop mal, j’avais besoin de me retrouver seule pour arriver à aller mieux. Ça pouvait sembler égoïste car je savais pertinemment qu’il avait lui besoin de moi pour aller mieux. Si j’avais été une bonne petite amie, j’aurais fait passer ses besoins avant les miens. Mais je ne devais pas en être une puisque ça n’était pas la solution que j’avais choisi. Pourquoi se débattre alors que je voyais bien que les choses ne faisaient qu’empirer ? Il prenait ça comme une vraie rupture alors que je demandais juste… juste une sorte de break. Il était buté alors qu’est-ce que je pouvais bien lui dire de plus ? Je baissais les armes, et en silence, je repris mon parapluie et je lui tournais le dos pour rentrer chez moi. Je connaissais déjà le programme de ma soirée : m’enrouler sous ma couette et pleurer. Non. M’enrouler sous ma couette avec un t-shirt à Aidan et pleurer. Mais bien vite, je sentis sa main sur mon épaule qui me fit faire volte-face. Tu peux pas m’dire ça et partir Jay ! Tu peux pas, tu… Je fronçais les sourcils et je me reculais pour à mon tour installer une certaine distance entre nous. « Pourquoi tu me rattrapes ?! », criais-je en me remettant à pleurer, le coupant dans sa phrase alors qu’il passait sa main sur son visage. « Tu veux remuer le couteau dans la plaie ? Me rappeler à quel point j’suis horrible de te faire ça ?! » Je n’en pouvais plus. Il fallait que je parte. Et vite. C’est toi qui t’en vas, c’est pas moi qui te quitte mais toi. Je veux te garder moi, j’veux qu’on aille mieux ensemble et pas séparément. Ton choix, c’est de le faire séparément… ok. Mais t’attends pas à ce que j’te saute dans les bras à ton retour parce que j’t’en voudrai… Parce que tu m’as laissé seul alors que j’avais besoin de toi… Compte pas sur moi pour que j’te dise que c’était nécessaire et que c’est pas grave parce que je pense le contraire. Je déglutis et je relevais le regard vers lui. On devait avoir l’air fin, tous les deux sous la pluie comme des cons. Ça me faisait penser au film avec Ryan Gosling et Rachel McAdams, The Notebook. Sauf que la fin risquait d’être différente. « On n’y arrive pas Aidan ! ON Y ARRIVE PAS A ALLER MIEUX ENSEMBLE ! Et ça veut dire quoi ça au juste ? », finissais-je par demander d’une voix tremblante. « Que quand j’vais revenir tu voudras plus de moi… ? » J’haussais les épaules et je ris nerveusement, « Eh bah… c’est beau l’amour… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:40

Jaycee & Aidan

J’avais un mal de chien et je n’arrivais pas à être objectif sur la situation. Là, à l’instant où je ressentais tout ça, je ne voyais que la femme que j’aimais partir pour aller mieux, sans moi, tandis que j’avais besoin plus que tout de sa présence rassurante. Je le vivais comme une trahison… Elle était égoïste et, même si je l’étais tout autant, je n’arrivais pas à apaiser ma colère contre elle. Alors qu’il pleuve ou qu’il vente, je n’en avais rien à faire, la discussion n’était pas terminée, loin de là. Du coup, j’avais laissé mon parapluie à terre et je l’avais rejointe, attrapant son épaule pour la stopper immédiatement et la retourner pour qu’elle me fasse face. « Pourquoi tu me rattrapes ?! » Parce que j’avais envie… Non, ça ne le faisait pas comme réponse. Je me contentais simplement de ne rien ajouter d’autres avant que je puisse dire quelque chose. « Tu veux remuer le couteau dans la plaie ? Me rappeler à quel point j’suis horrible de te faire ça ?! » Au moins, elle était consciente du mal qu’elle me faisait, c’était déjà ça. Alors je lui expliquais mon point de vue et surtout l’avenir de notre relation si elle faisait ça. Elle allait me quitter et je voulais la faire culpabiliser pour qu’elle change d’avis et reste à mes côtés, bien que je sais que c’est peine perdue. « On n’y arrive pas Aidan ! ON Y ARRIVE PAS A ALLER MIEUX ENSEMBLE ! Et ça veut dire quoi ça au juste ? » Je déglutissais, baissant la tête avant de la relever pour la regarder. « Que quand j’vais revenir tu voudras plus de moi… ? » Je haussais les épaules, passant une nouvelle fois ma main sur mon visage pour enlever l’eau qui me gênait plus qu’autre chose. « Eh bah… c’est beau l’amour… » Je soupirais, reniflant alors que j’allais à mon tour prendre parole. Oui, c’était à mon tour et je n’allais pas le laisser passer. « Ca veut dire que si tu me tournes le dos, ça sert plus à rien de revenir vers moi à l’avenir… » Je déglutissais, n’en revenant pas de lui dire ça. J’étais horrible à mon tour alors que tout ce que je voulais, c’était qu’elle reste à mes côtés. Mais visiblement, elle avait fait son choix, qu’importe ce que je puisse dire ou faire. « Tu parles d’amour… Tu me laisses en plan, continuant ton chemin sans regarder en arrière et tu parles d’amour ? Tu… » Je soupirais, et, tête baissée, je secouais ma tête. « Pars. Pars… C’est mieux comme ça. » L’énervement avait pris le dessus et maintenant, je ne voulais plus la voir pour éviter de dire des choses que je pourrai regretter par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:41

Jaycee & Aidan

Je crois que le plus douloureux, c’était son incompréhension. Non… en fait, le plus douloureux, c’était qu’il disait qu’il ne m’attendrait pas. J’avais réellement besoin de cette pause, si ça n’avait pas été le cas je ne lui en aurais pas parlé, je n’aurais pas risqué de tout gâcher sur une supposition. Il ne voulait pas m’attendre… surtout que je ne lui demandais pas de m’attendre un an ou deux, non… juste quelques semaines, le temps que je me remette les idées bien en place pour qu’on puisse recommencer à avoir une relation simple et normale. Et à la place d’avoir une conversation sérieuse et constructive, on ne faisait que se crier dessus et je chialais comme une madeleine tellement c’était douloureux de devoir me séparer de lui, mais également parce qu’il avait des mots durs qui me brisaient le cœur. Son haussement d’épaule lorsque je lui demandais si il ne voulait pas m’attendre fut comme une immense claque en pleine figure. Et bim, prends ça dans ta face Jay. Comment pouvait-il prétendre m’aimer si il n’était même pas foutu de faire une concession ? N’était-ce pas lui qui m’avait appris que dans une relation amoureuse, il fallait en faire plein ? Juste une petite pause, c’était tout ce que je voulais. Au lieu de ça, nous étions en train de nous déchirer et de nous balancer des méchancetés qui nous faisaient mal à tous les deux. La colère qui s’emparait de moi empêcher mes larmes de couler, mais à l’entente de sa phrase, je ne pus contenir les nouvelles qui étaient apparus sur les bords de mes yeux. Ca veut dire que si tu me tournes le dos, ça sert plus à rien de revenir vers moi à l’avenir… Et une deuxième claque, une deuxième ! Je crois que c’était la phrase qui m’avait complètement achevé. Moi qui voulais m’éloigner pour aller mieux, rien que cette conversation n’allait qu’empirer mon état actuel. Tu parles d’amour… Tu me laisses en plan, continuant ton chemin sans regarder en arrière et tu parles d’amour ? Tu… Je secouais la tête et j’attrapais sa main, la serrant très fort dans la mienne, « Non… non je ne veux pas te laisser en plan et continuer ma vie sans toi… tu ne comprends pas… j’ai juste besoin de me retrouver seule mais… ça ne veut pas dire que je ne t’aime plus… j’voulais revenir… j’voulais revenir pour te rendre heureux… » Je déglutis et je le regardais, alors qu’il baissait la tête et qu’il finit par lancer, Pars. Pars… C’est mieux comme ça. Je fronçais les sourcils et je lâchais sa main, faisant un pas en arrière, « S’il te plais… dis-moi qu’on se retrouvera… j’peux pas imaginer une vie sans toi je… s’te plais… » Je passais mes mains sur mon visage pour cacher celui-ci en me remettant à pleurer. J’avais envie de partir d’ici en courant mais avant il fallait qu’il me dise que ça n’était pas définitif parce que ça n’était pas ce que je voulais. Je n’avais jamais eu autant peur de perdre l’homme que j’aimais, mon meilleur ami… jamais autant peur à part lors de cet accident qui avait définitivement gâché nos vies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:41

Jaycee & Aidan

Cet accident avait tout gâché et c’était ma faute. Oui, je conduisais ce soir-là donc tout ce qui nous arrivait, c’était entièrement ma faute. Et pourtant, en ce moment même, je ne pensais pas à ça, parce que ça voudrait dire que je me suis infligé tout seul cette douleur. Jaycee était en train de me quitter et vu que c’était à cause de l’accident, tout était de ma faute… Mais je ne pense vraiment pas à ça. Elle me faisait subir une douleur que je n’avais encore jamais vécu auparavant. Certes, j’avais connu des ruptures, mais elles n’étaient pas aussi douloureuses. Même si Jay n’arrêtait pas de dire qu’elle reviendrait, que c’est juste le temps de quelques semaines, je ne pouvais pas m’empêcher de lui en vouloir et d’appeler ça une rupture. Appelons les choses comme elles sont. Une pause n’est que le début d’une rupture alors évitons d’appeler ça une pause. Parce qu’au final, ça reste une rupture. Je l’avais alors rattrapée pour continuer cette dispute, il était hors de question que ça se finisse comme ça. Je lui disais alors ce que ça représentait ce départ de sa part : aucun retour en arrière. Elle s’en va, elle ne revient plus. C’est aussi simple. Je savais ce que ça impliquait, je perdais à la fois ma petite amie et ma meilleure amie. Mais j’étais trop blessé pour mesurer mes mots, ou même prendre du recul sur la situation. Elle avait alors attrapé ma main, la serrant fort. Pour une raison qui m’échappait, je ne protestais pas. En fait, j’essayais d’apprécier inconsciemment de ce contact qui serait le dernier avant un bon bout de temps. « Non… non je ne veux pas te laisser en plan et continuer ma vie sans toi… tu ne comprends pas… j’ai juste besoin de me retrouver seule mais… ça ne veut pas dire que je ne t’aime plus… j’voulais revenir… j’voulais revenir pour te rendre heureux… » Donc elle ne veut plus ? Voulais… Ce n’est pas comme si c’était toujours le cas. Elle va donc vraiment partir et me laisser en plan et, bordel… Ça fait vraiment mal. Je lui disais alors de partir, et elle lâcha ma main, perplexe. « S’il te plais… dis-moi qu’on se retrouvera… j’peux pas imaginer une vie sans toi je… s’te plais… » Encore une fois, des larmes s’échappaient de mes yeux mais la pluie les dissimulait. J’étais trempé de la tête aux pieds mais je n’en avais rien à faire, j’allais trop mal pour y faire attention. « J’peux pas te dire ça… parce que j’en sais rien. » A l’heure actuelle, je savais que je pourrai pas supporter de la voir revenir comme si de rien était… Mais qu’en sera-t-il quand ça sera effectivement le cas ? Je ne sais pas, alors je lui disais ce que je pensais. J’en sais rien..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    Ven 21 Fév - 21:42

Jaycee & Aidan

Le moment que nous redoutions tant était arrivé, beaucoup trop tôt à mon goût. Et ça me tuais, parce que je n’avais pas voulu ça. J’avais l’impression que me répéter encore et encore ne servait strictement à rien. Il ne voulait pas comprendre que je ne le quittais pas, et j’avais l’impression que c’était lui qui me quitter quand il disait que si je partais, je ne pourrais pas revenir. Mais c’était un cercle sans fin, et ma décision était peut-être égoïste mais elle était pris et avait été réfléchie. Très réfléchie. Il fallait que j’aille mieux, et pour ça j’avais besoin de prendre un peu plus de temps pour moi. Ça n’était pas censé être définitif, mais ça l’était dans l’esprit d’Aidan. Je fus surprise de voir qu’il gardait ma main dans la sienne, et je la serrais fort, profitant de ce dernier contact qui nous était offert. Parce que j’étais en train de perdre la personne la plus importante dans ma vie, et ça me brisait le cœur. C’était la dernière fois que je lui demandais de ne pas rendre cette séparation définitive. Il fallait qu’il me dise qu’il m’attendrait, car j’allais avoir cette horrible sensation sur la conscience de l’avoir perdu pour toujours et ça me faisait tellement peur. J’peux pas te dire ça… parce que j’en sais rien. J’inspirais pendant un long moment, c’était le dernier coup. Celui qui m’achevait pour de bon. Je déglutis et je fis un pas en arrière, me remettant à pleurer. Gosh, qu’est-ce que j’en avais marre de pleurer. Mes joues brûlaient à force d’essuyer mes larmes et mes yeux devaient eux aussi être tout rouges. « Très bien… », arrivais-je à murmurer entre deux sanglots. « Merci de m’avoir rendu heureuse pendant deux mois… » Je lui souris tristement et je baissais les yeux avant de tourner les talons pour m’éloigner de lui. Ne te retourne pas Jay, ne te retourne pas, ne te retourne pas. Une fois arrivée à la sortie du parc, je me tournais quand même pour le regarder une dernière fois, et j’ouvrais mon parapluie pour finalement rentrer chez les Gamma. Il fallait que je me barre de cette ville et j’avais hâte de retourner chez mes parents au Canada.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝Contenu sponsorisé❞




MessageSujet: Re: jaydan ⊹ we're not broken just bent.    

Revenir en haut Aller en bas
 

jaydan ⊹ we're not broken just bent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BROKEN.bridge ♣ why are you so serious ?
» peaky blue. ▽ already broken.
» – broken doll (JULES)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lovebug :: Votre 1ère catégorie :: RP :: Jaydan-