lovebug

X
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  jaydan ⊹ when we have to talk about future

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:27

Les révisions étaient assez intenses en cette fin d’année scolaire. Même si j’avais travaillé tout le long de l’année, je devais quand même travailler. Je préférais le faire dans l’appartement, plutôt qu’avec Jaycee puisque, quand on voit ce qui se passe quand on se retrouve, on fait beaucoup de choses… sauf réviser. Alors j’étais chez moi et je révisais sur mon canapé quand mon téléphone se mit à sonner. Je m’attendais à ce que ce soit un pote ou même Jaycee mais quand je vis un numéro que je connaissais pas, je fus intrigué. Faut dire, c’est pas souvent que ça arrive. Je décrochais, sur la réserve. C’est après dix minutes que je raccrochais, sur le cul. Je venais d’avoir une proposition de stage cet été pour le New York Times… A New York. Je crois bien que je suis resté en bug pendant plusieurs minutes à regarder dans le vide. Je n’ai même pas eu besoin d’approcher ce journal, c’est eux qui sont venus vers moi. Bordel… BORDEL ! Je me mis à ranger toutes mes notes et à foncer dans ma chambre. Je devais aller voir Jaycee, je devais lui raconter et merde quoi, j’étais excité comme une puce. Après avoir pris une douche et m’être habillé, je me rendis à ma voiture pour aller sur le campus. Je tapotais sur le volant tout le long du trajet, me demandant comment le lui dire, comment elle allait le prendre. Je savais qu’elle me soutiendrait. On faisait ça entre nous de toute façon. Puis j’arrivais devant la maison des Gammas. Je restais planté là pendant quelques minutes. J’avais une proposition de stage au Times. Pas le Los Angeles Times… oh non. Le New York Times. Je soufflais un bon coup et puis je sortais de la voiture. Je sonnais et une des filles de la maison me faisait rentrer, m’indiquant que ma petite amie se trouvait dans sa chambre. Je montais les trois étages et je me retrouvais devant sa porte. Je me mis à toquer trois fois et j’attendais qu’elle m’ouvre.


Dernière édition par lovebug le Ven 21 Fév - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:27

Je croulais les révisions. Le truc avec les études de théâtre, c’était que nous n’avions pas souvent d’examens pendant l’année, ce qui fait que quand nous avions les partiels, si nous n’avions pas travaillé régulièrement bah…c’était un peu compliqué. Bon, je travaillais régulièrement, du moins, le plus régulièrement possible mais depuis quelques temps, j’avais la tête dans les nuages. Avant, j’avais l’habitude de m’enfermer dans ma chambre et relire mes cours pour m’empêcher de ruminer, mais en ce moment je n’avais rien à ruminer parce que tout allait bien. Ouais…tout allait bien. Je faisais des études que j’adorais puisque c’était ma passion, j’avais un petit ami parfait et j’avais repris tous les kilos que j’avais perdus depuis que j’étais malade. Ma psychologue m’avait même dit que ça faisait plaisir de me voir rayonnante à ce point. J’avais une audition à la fin de la semaine pour jouer dans une pièce qui fera une vingtaine de représentations pendant les vacances, c’était quelque chose de plus sérieux et professionnel que les pièces de la fac et pour réviser, j’avais des amis de ma troupe de théâtre qui me faisaient répéter. Je venais tout juste de rentrer chez les Gamma et j’étais passé sous la douche pour me rafraichir parce qu’il commençait à faire sacrément chaud en Californie. Une fois sortie de la douche, j’avais enfilé un short et un t-shirt tout simple. J’en profitais pour me faire un petit masque pour mon visage à base de concombre et j’étais en train de me tartiner le front quand on toqua à la porte. Je soupirais, bah voilà la personne débarque pendant que j’ai le visage tout vert, cool ! Je sortais de ma salle de bain et j’ouvrais juste un peu la porte pour voir qui s’était. « Oh, c’est toi ! », lançais-je en ouvrant un peu plus la porte. Je ris un peu et je pris la main d’Aidan pour le faire entrer dans la chambre, fermant la porte derrière lui. « Désolée je t’embrasse pas, ça va défaire mon masque ! » Je souris et je lâchais sa main, allant dans la salle de bain dont je laissais la porte ouverte pour finir de me tartiner le visage. « Tu révises pas ? » Je me lavais les mains une fois mon masque fini d’être posé. Bon, dans cinq minutes je pourrais me rincer le visage parce que là, c’était vraiment pas glamour surtout devant Aidan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:28

Bon, je débarquais un peu à l’improviste mais j’avais pas pensé à la prévenir. De toute façon, c’était trop tard maintenant, j’étais devant chez elle, devant les Gammas et j’avais l’intention de lui faire la surprise. Alors j’étais monté jusqu’à son étage, frappant à sa porte pour lui indiquer que quelqu’un voulait la voir. Et quand la porte s’est ouverte, je me suis retenu de rigoler en voyant le vert sur son visage. Faut dire, c’était une vision assez drôle. Oh, c’est toi ! Elle se mit à rire et ouvrait, me prenant la main pour me faire rentrer et refermait derrière moi.Désolée je t’embrasse pas, ça va défaire mon masque ! Je hochais la tête.T’inquiète, tu te rattraperas après. C’était pas la première fois qu’elle faisait un masque et que je la voyais. Mais c’était la première fois depuis qu’on était ensemble donc je me doutais que j’attendrai qu’elle ait fini pour qu’on puisse s’embrasser. Je retirais mes chaussures, me mettant à l’aise. Je voyais ses cours un peu éparpillé partout et je comprenais bien. C’était pareil chez moi, le gros bordel. Je ne sais même pas comment je fais pour m’y retrouver tellement y’en a partout. Enfin c’était quand même organisé. Enfin, je la suivais dans la salle de bains où elle allait terminer d’appliquer son masque. Tu révises pas ? J’inspirais fort, prêt à lui avouer la grande nouvelle. Non, enfin si. Enfin… J’étais en train de réviser mais il s’est passé un truc que j’étais obligé de venir ici pour t’en parler. C’est tellement… J’suis excité Jay ! Bon, ça ne l’avançait pas vraiment sur le pourquoi du comment de ce qui se passait mais j’faisais exprès de mettre du suspens. Elle en avait horreur. J’te le dirai quand tu retireras ton affreux masque ! Au moins, ça aurait le don de l’exciter autant que moi, même si pour elle, c’est de savoir ce qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:28

Bon, théoriquement je n’étais pas souvent gênée face à Aidan. En fait, la seule fois où j’avais vraiment sentie une grosse gêne face à lui, c’était quand je m’étais déshabillé pour la première fois face à lui, la nuit de notre première fois. Enfin…de ma première fois, ce qui explique la gêne. Sinon…le fait que nous nous connaissions depuis des années aidait beaucoup. Je pense qu’Aidan m’avait déjà vu dans toutes les situations possibles et inimaginables. Je crois même qu’il m’avait vu avoir la varicelle lorsque j’avais eu 13 ans parce que je l’avais eu assez tard. Donc pleine de boutons rouges, crampée de partout, ayant la grippe, la gastro. Alors avoir une couche de masque vert qui sentait très bon le concombre sur le visage, finalement…ça ne me faisait rien du tout. Malgré toutes les remarques qu’il pouvait faire pour se moquer de moi. T’inquiète, tu te rattraperas après. J’hochais la tête avec un petit sourire et je retournais dans la salle de bain pour finir de mettre mon masque, regardant son reflet dans le miroir pendant qu’il se mettait à l’aise. Je lui demandais si il ne révisait pas, en fait ça m’étonnait qu’il soit ici aussi tôt dans la soirée et surtout, j’étais surprise qu’il vienne sans ses cours pour réviser avec moi. Non, enfin si. Enfin… J’étais en train de réviser mais il s’est passé un truc que j’étais obligé de venir ici pour t’en parler. C’est tellement… J’suis excité Jay !J’arquais un sourcil et je me tournais vers lui, le dos contre le lavabo en le regardant, les bras croisés. « Quoi, je t’excite avec ce visage tout vert ? »J’éclatais de rire, bon je le taquinais bien sûr mais ça m’intriguait ce qu’il me disait là. J’te le dirai quand tu retireras ton affreux masque ! J’entrouvrais la bouche et je donnais un petit coup sur son épaule, « Vazy d’où tu traites mon masque d’affreux wesh ? », lançais-je avec un petit accent un peu… un peu de wesh. Je savais qu’il détestait ça et moi, ça me faisait clairement rire. « C’est grâce à ce genre de masque affreux que j’ai la peau toute douce que tu aimes, alors un peu de respect ! » Je ris un peu et je me tournais à nouveau dos à lui, me regardant dans le miroir en touchant mon masque un par partout sur mon visage qui durcissait sur ma peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:28

Depuis tout le temps que Jaycee et moi on se connait, j’en avais déjà vu des choses que je n’étais plus vraiment étonné. Bon, quand elle mettait des masques sur le visage, c’était toujours aussi drôle mais quand même moins que la première fois où je l’ai vue. Mais en plus des soins pour le visage, je l’ai vue avoir tout un tas de maladie qui en font fuir plus d’un. Et moi, j’étais toujours là. Je gardais les mêmes caractéristiques que son meilleur ami que j’étais, avec les avantages du petit ami. Quand j’entrais, elle me disait qu’elle ne pouvait pas m’embrasser et je comprenais, de toute façon je n’avais pas le choix. Me mettant à l’aise, je la suivais dans la salle de bain où elle appliquait le reste du masque. Et quand elle me demandait si je révisais… et bien, je l’étais avant le coup de téléphone. Quoi, je t’excite avec ce visage tout vert ? Je me mis à rire tout comme elle. Si elle savait… Avec ou sans, elle restait celle que je désirais en tout temps. De toute façon, je ne lui dirais que quand elle aura retirer ce masque vert affreux. Parce qu’il faut bien le dire, il est affreux. Vazy d’où tu traites mon masque d’affreux wesh ? Je la regardais, fronçant les sourcils. Elle savait que j’aimais pas son imitation de wesh et elle continuait malgré tout. Vazy, tu m’wesh pas. Ton masque est moche, deal with it. Bon, j’aimais aussi me prendre au jeu de temps en temps et j’étais de bonne humeur pour le faire. C’est grâce à ce genre de masque affreux que j’ai la peau toute douce que tu aimes, alors un peu de respect ! Je croisais les bras contre mon torse, faisant une petite moue. Ok, elle n’avait pas tort. Bon, tu veux savoir ? En fait, je n’attendais même pas une quelconque réponse, j’étais sûr qu’elle voulait savoir. J’ai eu un appel pendant que je révisais. Le New York Times me propose un stage pour cet été ! J’avais un grand sourire et j’attendais maintenant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:28

Okay, moi aussi je me trouvais vraiment moche avec ce masque. J’avais le même teins que Shrek, ça n’était pas tellement sexy ! Mais bon, Aidan était arrivé à ce moment-là et je n’avais pas envie de me gâcher mon petit plaisir en retirant le masque. J’adorais prendre soin de moi, et je me faisais des masque toutes les semaines, car j’avais la peau assez grasse alors ça lui faisait un bien fou. Et puis, je dois dire que depuis que j’étais avec Aidan, j’avais toujours cette envie d’être la plus belle pour lui, alors ça m’encourageait à prendre encore plus soin de moi. Mon côté de petite fille taquine reprit très vite le dessus lorsque je fis cette imitation du wesh. Ça me faisait rire, même si ça agaçait Aidan sans que je ne sache vraiment pourquoi. Bon, il est clair que je n’avais ni l’allure, ni la carrure ou le langage d’une wesh, mais j’aimais bien faire ça depuis… depuis des années en fait je le taquinais avec ça. Une fois, j’avais même débarqué chez lui en jogging et cheveux grossièrement lâchés, un chewing gum à la bouche. Qu’est-ce que nous avions ris ce jour-là, d’ailleurs. Vazy, tu m’wesh pas. Ton masque est moche, deal with it. Il était marrant lui ! Sans ce petit masque je n’aurais pas la peau toute douce ! Et puis, ça n’était que l’affaire de quelques minutes le temps qu’il fasse son effet. Et encore, là je n’allais le garder que cinq minutes mais quand j’étais toute seule, je le laissais une bonne petite heure en lisant des magazines et en me faisant les ongles. Bon, tu veux savoir ? Je relevais le regard vers lui à travers le miroir et j’hochais la tête, me tournant à nouveau vers lui le temps qu’il ajoute, J’ai eu un appel pendant que je révisais. Le New York Times me propose un stage pour cet été ! Je fis des gros yeux et j’ouvrais la bouche, un large sourire sur mes lèvres. « Aaaaaaaaah ! » Je m’approchais de lui et je lui sautais dessus, au diable ce foutu masque ! Je déposais un long baiser sur sa joue et je me reculais pour le regarder, « Mon Dieu Aidan c’est génial ! Le New-York Times ! Et tu leur as répondu quoi ? Tu vas commencer quand ? Tu vas faire quoi là-bas ? Tu vas être logé ? J’arrive pas à le croire ! » Ça, c’était tout moi, j’enchainais les questions à la vitesse de la lumière sans même penser une seconde que New-York c’était un peu…l’autre bout du pays. Là, j’étais juste trop contente pour lui et je voulais qu’il me raconte absolument tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:28

Je pouvais pas m’empêcher de la taquiner parce qu’on était comme ça. On se taquinait et on rigolait. En même temps, comment rester de marbre quand on voit sa petite amie avec tout plein de vert sur le visage. Limite, elle ressemble à ET. Et en plus, elle se mettait à parler en wesh wesh, ce qui avait le don de m’énerver. En fait, je sais pas pourquoi mais j’aimais pas quand elle se mettait à parler comme ça. Disons que j’aimais pas les wesh wesh en général alors quand ma petite amie – ou même ma meilleure amie quand elle le faisait aussi à l’époque – se mettait à parler comme eux, bah ça ne me plaisait pas. Aujourd’hui, j’étais de bonne humeur donc je me prenais au jeu. Enfin, je lui demandais si elle voulait savoir ce qui m’amenait ici et qui me mettait d’aussi bonne humeur. Les gros yeux, le sourire agrandi et le bruit significatif Aaaaaaaaah ! voulait tout dire : elle était aussi contente que moi. Elle sautait dans mes bras et déposait ses lèvres sur ma joue malgré le fait qu’elle portait son masque. A vrai dire, je m’en fichais, j’étais excité à cette idée et elle aussi visiblement. Mon Dieu Aidan c’est génial ! Le New-York Times ! Et tu leur as répondu quoi ? Tu vas commencer quand ? Tu vas faire quoi là-bas ? Tu vas être logé ? J’arrive pas à le croire ! Je me mis à rire alors que j’avais pris ses mains dans les miennes. Doucement ! Une question à la fois s’il te plait. Je me pinçais les lèvres. Je soufflais et je répondais à chacune de ses questions. J’ai rien répondu, j’devais t’en parler avant. Ils me laissent quelques jours pour y réfléchir de toute façon, ce n’est qu’une proposition. Mais sinon, ils vont m’envoyer par mail tout ce qu’il y a à savoir pour que, si j’accepte, bah je sache tout et que je m’y prenne dès maintenant. Je gardais le sourire aux lèvres. Genre le New York Times quoi ! Jay… le New York Times m’a appelé ! J’avais encore du mal à y croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:28

Alors là… comment est-ce que je ne pouvais pas être hyper contente ? C’était son rêve quoi. Travailler dans ce journal…là ça n’était peut-être qu’un stage, mais c’était déjà un pied qu’il mettait dans le journal de ses rêves. Peut-être que si tout se passait bien, ils l’embaucheraient à la fin de ses études. Je ne savais même pas si c’était lui qui avait fait la démarche de demander un stage là-bas sans grande conviction, mais ils l’avaient contacté. J’imaginais déjà l’expression de son visage lorsqu’il avait appris la nouvelle. Même moi je n’arrivais pas à contenir ma joie alors que ça ne me concernait pas vraiment. Du moins, pas directement. Je sautais donc dans ses bras, en lui posant la tonne de questions ce qui le fit rire. Il prit mes mains, Doucement ! Une question à la fois s’il te plait. Je ris un peu et je me mordais la lèvre. Mon Dieu, ce que je devais avoir l’air conne avec ma face verte et ce sourire stupide sur mes lèvres. Mais j’étais sincèrement heureuse pour lu. J’ai rien répondu, j’devais t’en parler avant. Ils me laissent quelques jours pour y réfléchir de toute façon, ce n’est qu’une proposition. Mais sinon, ils vont m’envoyer par mail tout ce qu’il y a à savoir pour que, si j’accepte, bah je sache tout et que je m’y prenne dès maintenant. J’hochais la tête et je lâchais ses mains, prenant une grande inspiration. Bon, tant pis pour le masque il fallait que je l’embrasse ! Je me tournais et j’allumais le robinet pendant qu’il continuait, Jay… le New York Times m’a appelé ! Je ris un peu et je me rinçais le visage, attrapant une serviette pour m’essuyer le visage qui avait enfin pris une teinte normale. « C’est génial… j’suis juste… trop heureuse pour toi… » Je posais la serviette et je retournais contre lui, passant mes bras autour de son corps, « C’est l’opportunité qu’il te fallait, faut pas laisser passer cette chance ! » Je me redressais un peu pour pouvoir poser mes lèvres sur les siennes, un simple petit baiser. « Mais pourquoi tu n’as pas accepté tout de suite d’ailleurs ? T’aurais pu accepter et ensuite venir me le dire, imagine quelqu’un va prendre ta place là ! Allez rappelles les ! » C’est vrai, je ne comprenais pas trop ce qu’il attendait. A sa place, je crois que j’aurais tout de suite accepté. Ça devait être un stage très convoité, alors il fallait foncer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:28

J’aimais la voir aussi contente pour moi parce que notre lien était bien présent. Notre amitié qu’on a construite durant des années ne faisait que se renforcer et perdurer alors qu’on entretenait une relation amoureuse. Tomber amoureux de sa meilleure amie était certes cliché mais c’était quelque chose d’effrayant car y’a cette peur de perdre l’amitié qu’il y avait. Elle m’harcelait alors de questions et je me mis à rire parce que je connaissais ce côté de sa personnalité et ça m’étonnait qu’elle puisse parler autant eu peu de temps. Du coup, je lui expliquais tout, ses mains dans les miennes. Mais elle se mit à les lâcher et à se tourner pour allumer l’eau du robinet. Qu’est-ce qu’elle faisait ? Je fronçais les sourcils et finalement je me mis à sourire en voyant qu’elle retirait son masque. Enfin, je retrouvais ma copine toute jolie. Elle s’essuyait le visage avec une serviette, se retournant vers moi de nouveau. C’est génial… j’suis juste… trop heureuse pour toi… Enroulant ses bras autour de moi, je n’arrivais pas à retirer ce sourire sur mon visage. C’est l’opportunité qu’il te fallait, faut pas laisser passer cette chance ! Je me pinçais les lèvres et je glissais Je sais avant que ses lèvres touchent les miennes. Enfin je pouvais retrouver ses lèvres. C’était quand même beaucoup mieux quand elle n’avait pas son masque sur le visage. Mais pourquoi tu n’as pas accepté tout de suite d’ailleurs ? T’aurais pu accepter et ensuite venir me le dire, imagine quelqu’un va prendre ta place là ! Allez rappelles les ! Je me mis à rire alors que je reculais mon visage du sien pour mieux la regarder. Ils me laissent quelques jours, j’ai le temps ! Et puis… si j’accepte faut qu’on voit pour toi… J’ai pas envie de passer l’été loin de toi. Même si c’était le New York Times, je ne me voyais pas passer un été entier loin d’elle. Hors de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:29

Le New-York Times ! C’était le seul truc qui me venait à l’esprit : le New-York Times. C’était LE journal dans lequel Aidan voulait bosser plus tard, c’était son rêve. Et là, son rêve devenait un peu réalité. Du moins… un petit bout de son rêve devenait réalité. Je me rappelais encore de la première fois que j’avais réussi ma première audition, ça avait été… comme si j’étais sur un petit nuage parce que jouer un rôle sur les planches c’était une petite partie de mon rêve et je le vivais même presque tous les jours depuis que j’étudiais à l’UCLA. C’était différent pour Aidan parce qu’il devait étudier et avoir son diplôme avant de pouvoir atteindre son rêve. Je n’hésitais pas une seule seconde pour lui dire qu’il ne fallait pas qu’il laisse passer sa chance. Je sais Je déposais mes lèvres sur les siennes pour l’embrasser et gosh ce que ça faisait du bien. J’étais quand même étonnée qu’il n’ait pas accepté tout de suite la proposition. A quoi bon réfléchir ? Surtout, réfléchir à quoi ? Il n’y avait pas à réfléchir, il devait juste foncer : le New-York Times quoi ! Ils me laissent quelques jours, j’ai le temps ! Et puis… si j’accepte faut qu’on voit pour toi… J’ai pas envie de passer l’été loin de toi. Je fronçais un peu les sourcils en me mordant la lèvre, et j’ai eu l’impression de me prendre tout à coup une grosse baffe. Je n’avais pas pensé à ça. « Oh… » Je baissais les yeux, essayant de garder quand même le sourire. Non, c’était quand même une opportunité qu’il ne pouvait pas louper. « C’est vrai que…ça fait un peu loin mais…c’est que pour quelques mois… » Je déposais un petit baiser sur sa joue et je sortais de la salle de bain pour aller dans la chambre, rangeant un peu les cours qui étaient éparpillés partout dans ma chambre. « Tu ne pourras pas me trouver quelque chose là-bas je…j’ai une audition samedi c’est pour une pièce de théâtre qui va se jouer sur LA cet été… c’est un truc hyper pro et dans mon CV ça ferait vraiment bien… » Gardant mes cours dans mes mains, je me tournais vers lui, avec un léger sourire. « Mais c’est pas grave…on peut gérer ça non ? J’viendrai te voir et vice versa… » La distance. C’était le truc qui me faisait le plus peur dans notre avenir à tous les deux, et c’était arrivé plus tôt que prévu. Mais il ne fallait pas que je me laisse déstabiliser. Il devait aller là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:29

J’avais encore du mal à croire qu’ils m’aient approché. Je voyais bien à la réaction de Jaycee que c’était quelque chose d’énorme, même si je le savais aussi. Enfin j’étais excité, vraiment excité mais quelque chose me frappait en fait : et elle ? Si j’allais à New York, elle devait venir avec moi. C’était pour ça que je n’avais rien dit au téléphone, bien qu’ils me laissent quelques jours pour me décider. Je voulais en parler avec Jaycee, voir avec elle ce qui était prévu pour cet été de son côté. Je lui avouais donc que je ne voulais pas passer l’été loin d’elle… et donc soit elle venait avec moi, soit je restais ici. En aucun cas je pouvais gérer être séparé d’elle alors qu’on débutait seulement notre relation. Mais elle n’avait pas envisagé ça, ça se voyait sur son visage. Oh… Ca avait foutu un froid et elle baissait les yeux. C’est vrai que…ça fait un peu loin mais…c’est que pour quelques mois… Elle déposait un baiser sur ma joue et s’éloignait de moi pour aller dans sa chambre. Quelques mois ouais… Je restais quelques instants dans la salle de bain, assimilant. L’excitation était retombée assez vite, parce qu’il s’agissait plus de moi mais de nous là. Je mettais mes mains dans les poches, la suivant pour la regarder ranger ses cours. Tu ne pourras pas me trouver quelque chose là-bas je…j’ai une audition samedi c’est pour une pièce de théâtre qui va se jouer sur LA cet été… c’est un truc hyper pro et dans mon CV ça ferait vraiment bien… Je hochais la tête. Elle se tournait vers moi, les cours dans les bras. Mais c’est pas grave…on peut gérer ça non ? J’viendrai te voir et vice versa… Je hochais les épaules. Tu penses ? Fin… C’est à l’autre bout du pays et… toi ça t’prendra du temps, moi ça m’prendra du temps… On aura pas le temps de faire des voyages chacun son tour pour se voir. Et si ça se fait, ce sera juste deux jours à peine. Non, je ne pouvais pas aller là-bas, pas sans elle. J’y vais pas, je vais refuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:29

C’est clair que c’était un aspect auquel je n’avais pas pensé. Et soudainement, tout ce dont j’avais toujours eu le plus peur était apparu dans ma vie, des années en avance. J’avais peur de la distance, et j’avais peur parce que nos rêves, nos futurs n’étaient pas compatibles. J’avais envie de vivre à LA, de vivre dans cette ville où il y avait toujours des tas de castings et où je pourrais enfin vivre mon rêve. Et lui, son rêve était à New-York. Il y avait des milliers de kilomètres entre Los Angeles et New-York, des heures d’avion, encore plus de voiture et 3 heures de décalage horaire même. Sauf que je ne le voyais pas lui demander de refuser pour moi. C’était juste inconcevable. Alors j’essayais de me convaincre que quelques mois, ça n’était pas sorcier. Quelques mois ouais… Je lui expliquais donc que je ne pourrais pas trouve de boulot à New-York et donc, aller avec lui parce que je ne pouvais pas. J’avais déjà des plans sur LA. Mais je ne voulais pas que ça change quoi que ce soit et j’avais sincèrement envie qu’il prenne cette chance même…si ça me faisait un peu peur.Tu penses ? Fin… C’est à l’autre bout du pays et… toi ça t’prendra du temps, moi ça m’prendra du temps… Je soupirais et je fis retomber mes épaules en le regardant. Il avait raison. Jamais nous n’aurions le temps de voyager toutes les semaines. Si c’était pour ce voir un week-end tous les mois… « T’as raison… » Je posais mes cours sur mon bureau, n’arrivant pas à cacher ma déception. En fait, j’étais heureuse pour lui mais en même temps…attristée par la triste vérité. J’y vais pas, je vais refuser. Je fronçais les sourcils et je me tournais vers lui, secouant énergiquement la tête, « Quoi ? Non ! Hors de question ! » Je m’approchais de lui et je posais mes mains sur ses épaules, soupirant longuement avant de souffler. « Ça serait bête de gâcher cette chance pour moi…c’est vrai…qu’est-ce qu’on risque à ce que tu partes ? » Mh, laisse-moi réfléchir Jaycee…il pouvait rencontrer d’autres filles ? Et se sentir tellement seul là-bas qu’il deviendrait ami avec une belle blonde bien foutue et intelligente, une belle New-Yorkaise et moi…aux oubliettes ! Non.. je ne devais pas penser à ça, je devais lui faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:29

Je n’avais pas envie qu’on passe notre premier été séparé parce qu’on avait des projets dans deux villes différentes. Ca m’effrayait en fait, de la laisser seule. Déjà que quand je l’ai aperçue en répétition embrasser un autre gars m’avait mis hors de mes gonds alors savoir qu’elle en embrasserait d’autres pendant que je suis de l’autre côté du pays… j’aurai du mal à le vivre. Je la retrouvais dans sa chambre où elle se mettait à ranger ses cours et je voyais bien qu’elle n’avait pas pensé à ça, à nous. Notre couple était une partie importante de nos vies et je voulais qu’elle vienne avec moi sauf qu’elle avait déjà des plans ici. Alors quoi ? On prendrait l’avion pour se voir seulement deux jours et se séparer à nouveau jusqu’au prochain week end de libre ? Je ne voulais pas passer mes vacances comme ça.T’as raison… Elle posait ses cours sur son bureau et je sentais que l’euphorie n’était plus là parce que notre couple venait se mettre en travers de ce projet. Du coup, je lui disais que je n’irai pas, c’est tout. Je refuse leur offre et j’irai au Los Angeles Times. Quoi ? Non ! Hors de question ! Elle refusait cette idée et pourtant, je venais de prendre ma décision. Je restais à LA pour les vacances. Alors même si elle secouait la tête et qu’elle s’approchait de moi pour poser ses mains sur mes épaules, je ne changerai pas d’avis. Ça serait bête de gâcher cette chance pour moi…c’est vrai…qu’est-ce qu’on risque à ce que tu partes ? Je secouais la tête en la baissant. Non, j’ai pris ma décision… si tu restes ici alors je reste ici… Je déglutissais, relevant le regard pour la fixer. Le NY Times peut attendre… Nous, on a besoin de cet été pour nous consolider… Se séparer, même si on s’aime, c’est pas la meilleure idée du siècle. Et puis… j’veux profiter de cet été pour passer du temps avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:29

N’avais pas uniquement peur de ce qui pourrait se passer si nous passion l’été séparément. Je faisais confiance à Aidan, vraiment. Mais la menace qu’il finisse par tomber sur une fille bien mieux que moi, sous tous les angles me faisait déjà terriblement peur, alors avec des milliers de kilomètres entre nous…et puis, nous étions au début de notre relation, nous avions toujours envie de nous voir, toujours envie de nous parler, de nous toucher. Je n’osais même pas imaginer passer rien que quelques semaines loin de lui. Pourtant, il ne fallait pas qu’il refuse. Il ne fallait pas qu’il laisse tomber un petit bout de son rêve pour moi. Non, c’était juste hors de question. Je ne voulais pas que plus tard il le regrette car les regrets, il n’y avait rien de pire que ça. Peut-être que c’était l’opportunité pour lui de mettre un pied dans le New-York Times qui débouchera par la suite par une proposition de boulot une fois ses études terminées. Non, j’ai pris ma décision… si tu restes ici alors je reste ici…Je fronçais les sourcils : sans savoir pourquoi, j’étais furieuse. Furieuse qu’il soit aussi buté. J’allais ouvrir la bouche pour répondre mais il continua, Le NY Times peut attendre… Nous, on a besoin de cet été pour nous consolider… Se séparer, même si on s’aime, c’est pas la meilleure idée du siècle. Et puis… j’veux profiter de cet été pour passer du temps avec toi. Je secouais énergiquement la tête, rangeant une mèche de cheveux derrière mon oreille en soupirant. Je glissais mes deux mains sur ses joues pour encadrer son visage, « Non. Le NY Times ne peut pas attendre Aidan. Moi aussi j’aimerai passer l’été avec toi, vraiment mais…faut penser à notre avenir. A ton avenir, et c’est important que tu acceptes ce stage… » Je posais mon front contre le sien en fermant les yeux, gardant mes mains sur ses joues et je finis par murmurer, « Je…je pourrais ne pas passer l’audition de samedi ? Comme ça je trouverai peut-être quelque chose sur New-York…même si c’est un boulot dans un café et que ça n’ait rien à voir avec le cinéma ou le théâtre… des auditions y’en aura encore pleins, mais pas des stages au New-York Times… » J’étais prête à me « sacrifier » pour lui, mais ça n’était pas réellement un sacrifice car c’était vrai, des auditions sur LA, il y en a tous les jours même si ça n’étaient pas forcément des troupes aussi réputées et cools que celles que je voulais intégrer. Mais…le Times quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:29

L’excitation de la nouvelle s’était effacée pour laisser place à la peur de passer l’été séparément. Je n’avais pas pensé aux plans qu’elle pouvait avoir et je me voyais déjà à New York avec elle. C’était bien beau de rêver. Elle aussi avait une vie, des plans et ils étaient à Los Angeles. Alors c’était décidé, je restais ici. J’avais postulé au Los Angeles Times et j’attendais leur réponse. De toute façon qu’est-ce que ça change le NY Times ou le LA Times ? Ils sont tous les deux réputés de la bonne façon donc… disons que le LA Times sera la première marche et le NY Times la deuxième. C’est pas bien de vouloir tout de suite aller à la deuxième marche. De toute façon, j’expliquais à Jaycee que je restais et elle ne me contredira pas. Je ne veux pas aller en travers de ses plans de carrière et si elle avait un casting samedi qui allait la faire intégrer une bonne troupe, alors ce sera ça. Je la regardais prendre mon visage entre ses mains et je savais ce que ça signifiait.Non. Le NY Times ne peut pas attendre Aidan. Moi aussi j’aimerai passer l’été avec toi, vraiment mais…faut penser à notre avenir. A ton avenir, et c’est important que tu acceptes ce stage… Je secouais la tête doucement mais ses mains m’empêchaient de le faire plus. Puis elle posait son front contre le mien.Je…je pourrais ne pas passer l’audition de samedi ? Comme ça je trouverai peut-être quelque chose sur New-York…même si c’est un boulot dans un café et que ça n’ait rien à voir avec le cinéma ou le théâtre… des auditions y’en aura encore pleins, mais pas des stages au New-York Times… Je posais mes mains sur les siennes pour les décoller de mes joues et je secouais une nouvelle fois la tête.Non, on reste ici. Je peux intégrer le LA Times et toi, tu restes avec ton casting. C’est beaucoup plus dur d’obtenir un bon casting qu’entrer dans un journal Jay. Je te le dis, le NY Times attendra. Toi, c’est peut-être ta chance et j’ai pas envie de me mettre en travers. C’est ton avenir aussi et je veux pas que tu passes l’été à servir le café à des cons qui pètent plus haut que leur cul. Les New-Yorkais pouvaient être désagréables et elle n’avait pas à vivre ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:31

Aidan était têtue, et moi aussi et c’était parfois un gros problème puisque j’avais décidé moi, qu’il ne refuserait pas. Il était hors de question qu’il refuse, c’était trop une opportunité en or. Des castings, il y en avait des millions et en plus, je n’étais même pas sûre d’être prise ! Je glissais mes mains sur ses joues, en le regardant dans les yeux et je lui disais ce que je pensais. Je ne voulais pas qu’il reste ici et qu’il le regrette, je savais qu’il ne pourrait pas me le reprocher, mais dans un moment de colère, il pourrait très bien utiliser cet argument contre moi. C’est vrai, pourquoi est-ce que je ne pourrais pas le suivre à New-York ? Je pourrais me trouver un boulot de serveuse, ou peut-être même un boulot dans ma filière ? Il y avait Broadway là-bas, je pourrais trouver un boulot d’assistante, ou une connerie dans le genre.Non, on reste ici. Je peux intégrer le LA Times et toi, tu restes avec ton casting. C’est beaucoup plus dur d’obtenir un bon casting qu’entrer dans un journal Jay. Je te le dis, le NY Times attendra. Toi, c’est peut-être ta chance et j’ai pas envie de me mettre en travers. C’est ton avenir aussi et je veux pas que tu passes l’été à servir le café à des cons qui pètent plus haut que leur cul. Je ris un peu et je secouais la tête, « Mais moi non plus je ne veux pas me mettre en travers de ta chance… » Je soupirais et je me reculais un peu, finissant de ranger mon bureau en silence pendant quelques minutes puis je finis par me tourner vers lui, les bras croisés. « On va faire un deal. Samedi, j’ai mon audition. Si je suis prise, tu restes à Los Angeles et si je ne suis pas prise, je te suis à New-York. » Je tendais la main vers lui, « Ça te va ? » Et là, je priais pour qu’il accepte et pour que je ne sois pas prise. J’avais bien vu à quel point il était heureux quand il était venu m’annoncer cette nouvelle, je ne voulais pas qu’il refuse, vraiment, vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:31

On était tous les deux butés. Elle voulait que j’y aille mais je refusais d’y aller si elle restait ici. De toute façon, dans ma tête, je ne me vois pas à New York sans elle donc si elle vient pas, c’est mort. Mais après, il y a son casting qu’elle veut tant samedi et je ne veux pas l’empêcher de vivre son truc. Donc je reste ici et elle passe son casting pendant que je postule au LA Times. Ainsi, tous les deux on reste dans nos objectifs de carrière sans nuire à l’autre. C’était le plan parfait mais je ne savais pas si elle était d’accord avec ça. Son idée de travailler dans un café à New York, je refusais. J’avais vu assez de films pour savoir que les gens là-bas étaient mal polis, impatients et je ne voulais pas qu’elle subisse ça parce que je devais aller au NY Times. Mais moi non plus je ne veux pas me mettre en travers de ta chance… Alors ça risquait d’être un cercle vicieux. Je me pinçais les lèvres, comprenant donc que de son côté comme du mien, on était buté. Elle s’occupait de bien ranger ses cours sur son bureau, tous les deux silencieux. Je m’étais installé sur son lit, la regardant faire. Puis elle se retournait, croisant ses bras contre la poitrine. On va faire un deal. Samedi, j’ai mon audition. Si je suis prise, tu restes à Los Angeles et si je ne suis pas prise, je te suis à New-York. Je levais la tête pour la regarder, intéressé par ce deal. Elle tendait sa main vers moi. Ça te va ? Je souriais et je me redressais, attrapant sa main dans la mienne et je la tirais vers moi alors que je m’asseyais de nouveau sur le lit tandis qu’elle était debout face à moi. Ca me va, c’est honnête comme deal. J’enroulais mes bras autour d’elle. Mais si on vient à aller à NY, tu ne travailleras pas dans un café. Il en était hors de question. J’attrapais mon portable dans ma poche et je regardais mon historique d’appels. Je rappelais le numéro en question du gars qui m’avait contacté. Je continuais de regarder Jaycee pendant que je parlais à l’employé. Oui, bonjour. C’est Aidan Dawkins, vous m’avez contacté tout à l’heure. (…) Oui, concernant le stage pour cet été, je peux vous donner la réponse samedi en fin d’après midi ? (…) Oui, merci. Bonne journée et à très vite. Je raccrochais, et voilà, c’était géré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:31

C’est clair que quelques mois plus tôt, cette conversation aurait été différente. Aidan m’aurait dit qu’il avait eu ce stage au New-York Times, je lui aurais sauté au cou avec cet immense sourire sur les lèvres et je lui aurais posé milles et une questions sur son été là-bas. J’aurais été triste qu’il s’en aille et qu’on soit loin l’un de l’autre, mais ça n’aurait pas changé sa décision. Enfin…je ne pense pas. Je pense qu’il serait partie si nous n’avions pas été ensemble. Or, c’était le cas et il fallait bien qu’on prenne une décision. Ça m’embêter d’être un frein à sa carrière tout comme ça l’embêtait d’être un frein au mien. Alors quelle était la meilleure solution ? Je savais bien que dans la vie de couple, il faut faire des sacrifices mais… là ça n’étaient pas des petits sacrifices. C’était notre avenir qui était en jeu et l’avenir, c’est bien plus important que tout le reste. Et j’étais tellement amoureuse de lui que j’aurais été prête à tout plaquer pour le suivre à New-York, vraiment. Aidan écouta ma proposition sans broncher et je tendais la main vers lui en lui demandant si ça lui convenait. Il sourit et attrapa ma main pour me tirer vers lui, Ça me va, c’est honnête comme deal. J’hochais la tête avec un petit sourire, me laissant faire pendant qu’il enroulait ses bras autour de moi. Mais si on vient à aller à NY, tu ne travailleras pas dans un café. Je levais les yeux au ciel en secouant un peu la tête et je m’asseyais sur ses genoux pendant qu’il passait son appel. Je posais ma tête sur son épaule en l’écoutant parler en fermant les yeux. Quand il arrêta de parler et qu’il raccrocha le téléphone, j’ouvrais les yeux et je passais ma main dans son dos que je caressais doucement, « J’espère que samedi après-midi tu les appelleras pour leur dire que c’est d’accord… » Je me mordais la lèvre et je regardais dans le vide, « Comme ça j’vais pouvoir dévaler les boutiques de Time Square et aller voir les spectacles de Broadway… » Ça pouvait paraître bizarre que j’espère louper mon audition, mais c’était pour lui. « Même si ça m’agace très fortement que tu sois aussi têtue… ça me touche que tu prennes autant à cœur le fait qu’on puisse être séparés…parce que j’suis pas sûre que je supporterai de passer un été entier loin de toi.. » Je souris légèrement et je l’embrassais, passant ma main libre dans sa nuque en la remontant dans ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:31

Les aléas quand on est en couple, c’était quand il y avait des opportunités qui se présentaient à des milliers de kilomètres. C’était compliqué à gérer parce que je voulais aller faire ce stage là-bas mais Jaycee avait des plans ici. Je ne voulais pas qu’elle sacrifie ses plans pour me suivre, surtout pour être serveuse. Oh non. Du coup, un blanc s’était installé. Elle rangeait et moi j’étais installé sur le lit en train de la regarder. Puis elle proposait un deal qui m’intéressait. Tout se jouera sur son talent samedi quand elle passera son casting. J’espérais vraiment qu’elle réussisse parce qu’elle méritait d’avoir ce qu’elle voulait. J’acceptais son deal et pendant que je serrais sa main, je l’attirais vers moi. J’attrapais même mon portable pour appeler celui qui gérait les stages au NY Times pour le tenir au courant. Je l’appellerai samedi pour lui dire si oui ou non j’acceptais. Elle s’était installée sur mes genoux, calant sa tête sur mon épaule pendant que j’étais au téléphone. Puis je raccrochais. J’espère que samedi après-midi tu les appelleras pour leur dire que c’est d’accord… Je me pinçais les lèvres, posant mon portable sur le lit puis enroulant mes bras autour d’elle. J’enfouissais mon visage dans son cou. Et moi j’ai envie que tu déchires tout au casting… Tu mérites d’être prise. Je caressais doucement son dos avec ma main. Comme ça j’vais pouvoir dévaler les boutiques de Time Square et aller voir les spectacles de Broadway… Je me mis à rire doucement en relevant le visage pour la regarder, portant une main à son visage. Même si ça m’agace très fortement que tu sois aussi têtue… ça me touche que tu prennes autant à cœur le fait qu’on puisse être séparés…parce que j’suis pas sûre que je supporterai de passer un été entier loin de toi.. Je souriais, baissant les yeux avant de les remonter pour la regarder. Puis elle approchait son visage du mien, posant sa main dans ma nuque et se mit à m’embrasser tendrement. Je lui rendais son baiser, caressant encore son dos doucement. J’peux pas m’passer de toi pendant une journée alors un été… Je n’imagine même pas. Je me mordais la lèvre inférieure et je me remettais à l’embrasser. Habilement, je me levais en la prenant dans mes bras et je la plaçais sur le lit, n’attendant pas pour m’installer à côté d’elle. J’attrapais mon portable que je mettais sur la table de chevet. Puis je me remis à l’embrasser. On devait à présent attendre samedi… pour se décider de notre été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:31

Voilà, pourquoi nous ne pouvions pas rester trop loin l’un de l’autre. Aidan et moi étions très tactiles, comment est-ce que nous pourrions gérer des milliers de kilomètres de distance ? C’était juste impossible. Quand j’étais avec lui, j’avais toujours envie de le toucher, de le sentir contre moi, de l’embrasser. Et c’était le cas même lorsque nous n’étions pas ensemble, je ne pensais qu’à ça. Et je n’aimais plus trop dormir toute seule non plus d’ailleurs, ne plus être dans ses bras, ne pas sentir son odeur, le voir dès le réveil. . Et moi j’ai envie que tu déchires tout au casting… Tu mérites d’être prise. Je souris légèrement. Je pouvais déchirer à tous les castings possibles et inimaginables, et je voulais qu’il aille à New-York. Je voulais que nous allions à New-York, je voulais aller faire du shopping sur Time Square et aller à Broadway toutes les semaines. C’était ce que je voulais maintenant, pour lui. Il était tellement heureux grâce à ce coup de fil… Enfin, je ne voulais plus parler de ça, je voulais profiter d’être avec lui maintenant alors je l’embrassais doucement, glissant une main dans sa nuque que je remontais dans ses cheveux. J’peux pas m’passer de toi pendant une journée alors un été… Je n’imagine même pas. Je me mordais la lèvre en le regardant et je le laissais m’embrasser à nouveau et m’allonger sur le lit. Je gardais une main agrippant son t-shirt comme pour m’assurer qu’il n’allait pas s’enfuir pendant qu’il mettait son portable sur la table de chevet, attrapant ses lèvres avec fougue une nouvelle fois. Je me rapprochais un peu de lui et je murmurais, « Tu sais…j’ai eu la peur de ma vie avant-hier… »Je ris nerveusement et je posais une main sur sa joue que je caressais doucement, « J’ai été chercher des résultats de prise de sang et on m’a donné les mauvais résultats qui disaient que j’étais enceinte… heureusement que je me suis vite rendu compte que ça n’était pas mes résultats parce que j’étais prête à t’appeler en panique… » Ouais, heureusement que j’avais relue encore et encore cette lettre parce que je pense qu’Aidan aussi aurait paniqué à mort en recevant un coup de fil du genre « Aidan ? C’est Jaycee, écoute, ça fait un mois qu’on est en couple, on a 21 ans à tout cassé et on va être parents ! ». La bonne blague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:34

L’affaire était réglée et on faisait donc ce qu’on faisait de mieux : se câliner. On était déjà assez tactile quand on était meilleurs amis mais à présent, c’était encore plus poussé. Je ne pouvais pas me passer de contacts affectueux envers elle. J’avais cette envie constante de la sentir contre moi, sentir ses baisers sur mes lèvres ou sur ma peau. Ou même simplement tenir sa main dans la mienne. J’étais accro à sa présence et il était difficile de m’en défaire à présent. Je voulais qu’elle réussisse plus que tout son casting, qu’elle réussisse là où elle voulait aller et montrer à tous les autres qu’elle déchire tout. Et forcément, on s’était mis à s’embrasser, l’écart entre nos lèvres était bien trop élevé depuis tout à l’heure. Naturellement, je me mis à l’allonger sur le lit et je sentais sa main se resserrer sur mon t-shirt, ce qui me faisait sourire. Elle voulait me garder à ses côtés, et je trouvais ça mignon. Je posais mon portable sur la table de chevet et je revenais auprès d’elle pour l’embrasser de nouveau. On était beaucoup mieux allongé, je dois bien l’avouer. Tu sais…j’ai eu la peur de ma vie avant-hier… Je fronçais les sourcils alors que je la regardais pendant qu’elle se mettait à rire. J’ai été chercher des résultats de prise de sang et on m’a donné les mauvais résultats qui disaient que j’étais enceinte… heureusement que je me suis vite rendu compte que ça n’était pas mes résultats parce que j’étais prête à t’appeler en panique… Et là, les gros yeux. Je pouvais pas m’empêcher. Rien que t’entendre « j’étais enceinte » m’a fait bugué en fait, parce que je n’étais pas prêt à entendre ces mots. J’étais bien trop jeune pour ça. Mais tu l’es pas, c’est le principal… Je soupirais, petit sourire discret sur mes lèvres. Je me remettais alors à l’embrasser, quand même soulagé que je n’ai pas eu cet appel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:34

Ça pour avoir eu la peur de ma vie, j’avais eu la peur de ma vie. Lorsque j’avais lu ce mot « enceinte », j’avais cru m’enfoncer dans le sol, comme si on m’avait donné un gros coup de massue sur le crâne. Et pendant ce quart de secondes, des milliards de questions m’étaient passés par la tête comme par exemple, la réaction d’Aidan. J’avais une peur bleue qu’il me quitte parce qu’il n’en voulait pas, il n’arrêtait pas de dire à quel point il ne voulait pas d’enfant maintenant parce que nous étions trop jeunes (et il avait raison, bien sûr). Je m’étais aussi imaginée avec un gros bidon, voire pire, avec un bébé dans les bras, et c’était l’horreur. Je ne me sentais pas du tout maternelle et pas du tout attirée par les enfants, du moins pour le moment. Et puis, c’était un peu comme si un bébé signifiait presque la fin d’une carrière qui n’avait même pas encore eu le temps de commencer… en seulement un quart de secondes, j’étais au bord des larmes. Heureusement que j’avais vu qu’ils s’étaient trompé de patient, vraiment. Et je vis aussi les gros yeux d’Aidan quand je lui disais ça, et ça me confirmait les peurs que j’avais pu avoir pendant ce quart de seconde.Mais tu l’es pas, c’est le principal… J’hochais la tête, le laissant m’embrasser encore en passant une main dans sa nuque. Au bout d’un moment je séparais nos lèvres, murmurant, « Mais…t’aurais fait quoi si ça avait été vrai… ? » Je me pinçais la lèvre, consciente que je me prenais un peu la tête pour rien. « Parce que… si ça arrive un jour je…j’me sentirai incapable d’avorter… » Même si un bébé était trèèèèèèès loin d’être d’actualité, c’était peut-être important d’en parler un peu pour être au point sur ce sujet, car il était clair et net que jamais je ne pourrais avorter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:35

J’étais encore trop jeune pour penser à avoir un enfant maintenant. La jeunesse est primordiale et devenir parent trop tôt peut se répercuter sur les parents. J’ai vu énormément de reportage dessus pour comprendre les regrets des parents et ce que ça donnait sur l’éducation des enfants. C’était comme s’ils étaient arrivés trop tôt et qu’ils étaient blâmés pour le reste de leur vie par la frustration des parents. Je ne voulais pas ça pour les miens et je souhaitais qu’ils grandissent normalement par des parents qui les voulaient. Et donc je voulais être prêt quand j’aurai mon premier et mon second enfant. D’ailleurs, je me sentais rassuré qu’elle ne le soit pas et je ne le cachais pas. Après tout, elle aussi l’était non ? Du coup, je me remettais à l’embrasser tendrement, voulant passer du temps avec elle. De toute façon, il fallait attendre samedi pour donner une quelconque réponse au gars du NY Times et je ne pouvais rien faire en attendant donc autant profiter de ma copine le temps d’une pause dans les révisions. Seulement, au bout d’un moment, elle séparait nos lèvres et je me reculais, gardant ma main sur sa hanche. Mais…t’aurais fait quoi si ça avait été vrai… ? Je la regardais, étonné et haussant les épaules. Parce que… si ça arrive un jour je…j’me sentirai incapable d’avorter… Je me pinçais les sourcils, expirant tout l’air contenu dans mes poumons d’un coup. Je ne savais pas quoi lui répondre. Enfin, en quelque sorte si. Je sais pas Jay… Je sais pas. J’aurai peur, c’est clair, mais j’te forcerai pas à faire quoique ce soit. J’assumerai je pense, malgré la peur. Je me mettais sur le dos, regardant le plafond, continuant de réfléchir. Puis je me remettais sur le côté pour la regarder, un peu paniqué. Tu l’es pas, t’es sûre ? Parler de tout ça, de cette façon, pourrait induire une éventuelle grossesse malgré tout et je sais pas, j’me mets à flipper en y pensant donc je préférais qu’on soit sûr et certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:35

Les mecs étaient tous pareils de toute façon. Parce qu’ils avaient tous peur de la paternité. Bon, nous n’avions que 21 ans (enfin lui 22 mais pour quelques semaines d’écart ça n’était pas grand-chose) et nous n’avions même pas fini nos études… franchement je n’avais pas du tout la carrure d’une maman, j’avais déjà du mal à m’occuper de moi-même avec mes problèmes de santé…ils étaient en train de se régler mais je n’étais pas à l’abri d’une rechute. En fait, un rien pouvait me faire rechuter. Et puis, nous avions déjà mis du temps à nous faire à l’idée que nous étions un couple, Aidan et moi…alors passer du statut de meilleurs-amis au statut de parents en même pas deux mois…non, c’était juste impensable. J’aurais peut-être dû éviter de poser la question, parce que j’avais la désagréable impression que je n’allais pas aimer la réponse. Et c’était presque vrai. Je sais pas Jay… Je sais pas. J’aurai peur, c’est clair, mais j’te forcerai pas à faire quoique ce soit. J’assumerai je pense, malgré la peur. Je pense… il pensait, il n’en était même pas sûr. C’était le pire scénario qui pouvait nous arriver, je pense. Que je tombe enceinte, qu’il me quitte et que je doive élever le bébé de l’homme que j’aimais et avec qui j’avais gâché une belle amitié pour en arriver à ce gâchis. Je tournais la tête pour regarder Aidan qui se tourna aussi vers moi, « Ouais…déjà que rien que cette prise de sang m’a foutu la trouille alors...en vrai… » Je ris un peu. C’était plus un rire nerveux parce que ça n’était pas drôle du tout. Tu l’es pas, t’es sûre ? J’éclatais de rire et je secouais la tête, passant une main dans ses cheveux. « Mais oui j’en suis sûre, ils avaient échangé mes résultats avec ceux d’une autre… j’t’ai juste demandé… histoire de savoir t’en fais pas… » Et puis avec ce qu’il venait de me dire, si j’avais été enceinte, j’aurais eu encore plus la trouille de lui annoncer à cet instant précis. « Bref…on arrête de parler de ça… » Je souris un peu, un sourire qui se voyait rassurant. Le plus possible en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   Dim 16 Fév - 14:35

Je n’étais pas prêt à être père, voilà tout. Et si jamais un jour – assez proche – elle devait m’annoncer cette nouvelle, je n’étais pas sûr de ma réaction. Je tenterai d’agir le mieux possible, c’est sûr… mais je sais pas si la peur peut prendre le dessus ou pas. Enfin, je ne la quitterai pas, je l’aime et je ne veux pas qu’on se sépare parce qu’un enfant viendrait à naître mais pour tout ce qui le concernera, je ne sais pas comment je réagirai. Après tout, on ne peut savoir que lorsqu’on y est confronté. En lui répondant, j’avais été sincère puisque je ne savais vraiment pas comment réagir. Pourtant, je sentais que j’avais pas donné la réponse qui lui convenait. En même temps, dire qu’on ne savait pas n’allait pas forcément rassurer la personne en face. Mais dans ce cas-là, je ne savais pas quoi dire pour la rassurer. Ouais…déjà que rien que cette prise de sang m’a foutu la trouille alors...en vrai… Je hochais doucement la tête, c’était flippant tout ça, même cette conversation d’ailleurs. Je n’hésitais donc pas à lui demander si elle était pas enceinte, justement parce que ça me faisait peur. Et forcément, elle se mit à rire. Enfin, c’était plutôt un rire nerveux mais un rire quand même. Mais oui j’en suis sûre, ils avaient échangé mes résultats avec ceux d’une autre… j’t’ai juste demandé… histoire de savoir t’en fais pas… Je me sentais soulagé. Ce n’était qu’hypothétique et fallait que ça le reste. Comme quoi, dans les relations, même les sujets importants doivent venir à un bon moment. Pas trop tôt en tout cas puisque moi, ça me foutait les jetons. Bref…on arrête de parler de ça… Je hochais la tête carrément d’accord avec cette idée. Oui… Je me mordais la lèvre inférieure alors qu’un petit sourire se dessinait sur mes lèvres. Je m’approchais une nouvelle fois de son visage pour l’embrasser. God, j’pouvais plus m’en passer. Je t’aime… qu’importe ce qui se passe. Je tentais quand même de la rassurer une dernière fois avant de reprendre mes baisers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com

❝Contenu sponsorisé❞




MessageSujet: Re: jaydan ⊹ when we have to talk about future   

Revenir en haut Aller en bas
 

jaydan ⊹ when we have to talk about future

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Premier détails sur la future Porsche 911
» future Seat Ibiza 5 portes
» La future Bbox TV "Miami" de Bouygues Telecom en détail
» (f) - RACHEL BILSON ► the past belongs to it, the future belongs to us
» Free : En route pour la Freebox V7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lovebug :: Votre 1ère catégorie :: RP :: Jaydan-