lovebug

X
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  jaydan ღ so good to be home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:14

Toronto avait vu énormément d’événements dans nos vies. Notre rencontre, notre début d’amitié, nos moments passés tous les deux dans sa chambre ou dans la mienne, notre évolution et on pouvait tout voir sur les photos dans la chambre de Jaycee. Sur certaines on était jeune puis ça allait en évoluant dans l’âge. Il y avait même celle de notre remise de diplôme. La dernière datait de juste avant notre départ pour Los Angeles. Oui, on avait été très proches et ces photos le prouvaient bien. Quand elle me rappelait que son lit était plus petit que celui de sa chambre chez les Gammas, je n’étais pas mécontent. C’était une raison de plus pour être proche pendant qu’on dormirait. Enfin, elle avait raison. Revenir ici, dans sa chambre comme dans la mienne, ça nous faisait remémorer pleins de souvenirs de notre enfance et adolescence, comme un retour dans le passé. Forcément, à l’époque nous n’étions qu’amis, meilleurs amis, prônant l’amitié fille/garçon. Je me plaçais derrière elle, enroulant mes bras autour de son ventre, mon menton sur son épaule. Elle glissait sa main sur mon bras, me faisant sourire. Epique ? Tu penses que…notre relation est épique… Je me pinçais les lèvres, cherchant mes mots pour lui répondre. Disons que notre histoire n’est pas banale. Même si on reprend le cliché des meilleurs amis qui tombent amoureux, c’est bien plus complexe… moins banal. Ce qui pourrait être qualifié d’épique je pense. J’aimais penser qu’un jour, on pensera ça tout du moins. Je me mis à mentionner mon amitié avec Bliss pour prouver que ça pouvait toujours exister. Tu ne sais pas ! Peut-être qu’en fait, Bliss est la femme de ta vie… J’étais étonné de ce qu’elle disait, ne voyant pas vraiment où elle voulait en venir. Elle posait la photo sur sa commode et se retournait pour me regarder, enroulant ses bras autour de mon cou. Elle avançait, son nez contre le mien, jusqu’à ce que je touche le lit et que je m’installe dessus. Peut-être que… je serai la demoiselle d’honneur à votre mariage… Elle s’asseyait, le sourire aux lèvres. Ce scénario ne me plait pas vraiment… Etant amoureux de la demoiselle d’honneur, je préfère la voir à la place de la mariée, évitant la souffrance de tout le monde. Je posais doucement mes lèvres sur les siennes pour l’embrasser doucement. Puis je prenais l’initiative de le pousser un peu plus. Vaut mieux pour toi, comme pour moi, que l’amitié fille/garçon existe bel et bien et que Bliss reste une amie pendant que tu restes ma petite amie, sans évoquer de quelconque mariage pour l’instant. Non pas que je n’étais pas partisan du mariage mais il est trop tôt pour en parler, du moins sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:14

Le temps filait à une vitesse incroyable. J’avais réellement l’impression que ça faisait un an que j’annonçais à Aidan que je m’étais inscrite à l’UCLA pour faire mes études. Il avait été surpris, parce que j’avais toujours été très proche de mes parents et qu’il n’imaginait peut-être pas que je serais capable d’aller vivre à des kilomètres de chez moi. Mes parents ne manquaient pas d’argent, et ça se voyait, alors j’avais été élevée un peu comme une petite princesse toujours dans les jupons de sa maman. Cette indépendance m’avait cependant fait beaucoup de bien et je ne le regrettais pas. Sentir Aidan contre moi, sentir ses mains sur moi, ça faisait un bien fou. Maintenant, absolument tout le monde était au courant pour nous deux, il n’y avait plus de secret, plus de mensonges. C’était un gros poids qu’on nous retirait des épaules et je me sentais plus légère, encore plus prête à me laisser porter par ce que la vie nous avait destinée à devenir. Deux jeunes gens amoureux. Disons que notre histoire n’est pas banale. Même si on reprend le cliché des meilleurs amis qui tombent amoureux, c’est bien plus complexe… moins banal. Il avait raison. Peu importe quelle était la définition de épique dans le dictionnaire, dans mon esprit, notre relation l’était. La plus belle relation amoureuse que je n’avais jamais eue. Je me tournais pour lui faire face, enroulant mes bras autour de son cou en le poussant petit à petit vers mon lit en plaisantant sur le fait que Bliss était peut-être la femme de sa vie et que je serais certainement demoiselle d’honneur à leur mariage. Ce scénario ne me plait pas vraiment… Etant amoureux de la demoiselle d’honneur, je préfère la voir à la place de la mariée, évitant la souffrance de tout le monde. Je souris un peu et je m’installais sur lui, le laissant m’embrasser tendrement puis avec un peu plus de ardeur. Vaut mieux pour toi, comme pour moi, que l’amitié fille/garçon existe bel et bien et que Bliss reste une amie pendant que tu restes ma petite amie, sans évoquer de quelconque mariage pour l’instant. Je souris contre ses lèvres, bien sûr que je plaisantais quand je parlais du mariage de Bliss et d’Aidan, ou quand je parlais de mariage tout court. C’est comme ma mère tout à l’heure qui avait parlé de bébé. Je glissais mes mains sur ses épaules, posant mon front contre le sien sans le quitter du regard. « Tu sais…jamais personne ne m’avait rendu aussi heureuse… » Je caressais ses lèvres avec les miennes puis je descendais du lit, retirant ma veste en jean pour la poser sur mon ancienne chaise de bureau. Je fermais les volets de la fenêtre de ma chambre et je me tournais vers lui avec un léger sourire sur les lèvres, « Mh…tu crois qu’on a combien de temps avant que mes parents reviennent… ? » Je retirais mes chaussures, me débarrassant ainsi d’au moins cinq centimètres. Ça faisait du bien d’avoir les pieds à plats. Je m’approchais du lit et je posais mon pied sur le bord de celui-ci, juste à côté d'Aidan, baissant doucement mon bas le long de ma jambe, « Rappelle moi, c’est quoi déjà la promesse que tu ne peux pas tenir… ? » Bon, okay clairement, je le cherchais. Mais on avait la maison pour nous tout seul, c’était une occasion en or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:14

Être dans cette chambre avec Jaycee me faisait oublier le début de soirée chaotique. En fait, quand j’étais avec elle, j’oubliais tous mes soucis et je me laissais aller dans cette relation. J’étais vraiment comblé à ses côtés et j’espérais vraiment que ça dure, qu’il n’y ait rien qui se mette en travers de notre chemin pour qu’on continue sur notre lancée. Dire qu’il n’y a pas si longtemps, nous étions encore ces deux meilleurs amis présents sur les photos qui décorent cette chambre. Je lui expliquais ma vision de notre relation qui, pour moi, était épique, alors que j’avais enroulé mes bras autour d’elle. C’était vraiment la place à laquelle je devais être, avec elle. Je m’en rendais compte à présent. Puis elle se tournait, enroulant ses bras autour de mon cou tout en me dirigeant vers son lit pour que je m’installe dessus. En même temps, elle inventait ce scénario où Bliss serait peut-être la femme de ma vie, ce que je doute fort. S’il devait y avoir une femme, je pense que Jaycee conviendrait bien. Je me mettais à l’embrasser entre deux paroles, bien que le baiser était loin d’être chaste. Elle collait alors son front contre le mien, sourire aux lèvres. Le mariage n’était pas pour maintenant. Même si on se connaissait, on était encore des bébés dans notre relation. On avait encore tant à apprendre sur nous en tant que couple. Tu sais…jamais personne ne m’avait rendu aussi heureuse… Je souriais à mon tour, vraiment heureux d’entendre ça. C’est réciproque.. Elle me rendait heureux, d’une façon inattendue. J’avais déjà connu le bonheur en couple, mais pas de cette façon. Finalement, elle se relevait, me laissant désireux de la retrouver contre moi. Je m’allongeais, me positionnant sur les coudes sans pour autant la lâcher du regard. Je la voyais donc enlever sa veste puis fermer les volets. Mh…tu crois qu’on a combien de temps avant que mes parents reviennent… ? Je me pinçais les lèvres, réfléchissant à sa question. Hm.. Une heure. Peut-être deux si tout se passe bien pour eux. Je me mordais ensuite la lèvre inférieure alors qu’elle retirait ses chaussures, la rapetissant. Puis je la voyais poser son pied sur le lit, juste à côté de moi, baissant son bas doucement, comme pour se faire désirer. Ce qui était sûrement sa volonté après tout. Rappelle moi, c’est quoi déjà la promesse que tu ne peux pas tenir… ? Je restais comme j’étais, ne la lâchant pas du regard alors qu’un sourire apparaissait sur mon visage. De garder mes vêtements… Habilement, je retirais mes chaussures que je laissais à terre. Je me redressais pour me baisser ensuite pour enlever mes chaussettes. Finalement, je restais assis, la regardant avec envie. Serais-tu tentée de m’aider à briser cette promesse ? Je tentais alors de rentrer dans son jeu, ce qui m’excitait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:15

C’était vrai : jamais personne ne m’avait rendu aussi heureuse. Enfin si, mes amis m’avaient déjà rendus heureuse (Aidan compris, d’ailleurs), mes parents et ma famille aussi. Mais au niveau amoureux et affectif… je n’avais jamais ressenti ça. La preuve : j’avais pris quelques kilos, et ça, ma mère s’en était tout de suite rendu compte. Bon, pas assez de kilos au point de ne plus rentrer dans mes robes – et encore heureux – mais assez de kilos pour voir mes formes de jeune femme revenir à leur avantage. C’est réciproque.. Je me mordais la lèvre : c’était réciproque. Je le rendais plus heureux que n’importe quelle autre fille qu’il avait bien pu fréquenter. Plus heureux que Snow. Toute la jalousie que j’avais pu ressentir s’était envolée d’un coup. Hop, en deux petits mots. Je me relevais alors pour me mettre à l’aise et fermer le volet de ma chambre, nous plongeant un peu plus dans l’obscurité bien que la lumière de ma lampe de chevet était allumée. Je lui demandais combien de temps nous avions pendant que je revenais près du lit. Hm.. Une heure. Peut-être deux si tout se passe bien pour eux. Une heure ? C’était déjà assez. Je posais mon pied sur le lit près de lui pour baisser mon bas tout doucement. J’étais une aguicheuse, je le savais. Je ne savais pas combien de fois j’avais fait tourner la tête de Dmitri lorsque nous avions rompu et je savais très bien faire ça. Rendre les garçons fous pour au final, qu’ils n’aient rien du tout. Les faire tourner en bourrique. J’adorais ça. Et encore plus lorsqu’il s’agissait d’Aidan, parce que lui, je savais que je ne le stopperai pas. De garder mes vêtements…J’hochais la tête et je laissais tomber mon bas à terre, reposant la jambe droite à terre pour faire exactement les même gestes afin de baisser mon bas gauche.« Oui…de garder TES vêtements… » Je lui lançais un petit sourire, restant debout face à lui, Serais-tu tentée de m’aider à briser cette promesse ? Je croisais les bras en regardant devant moi, faisant mine de réfléchir pendant une petite paire de secondes. « Mh… ça ne serait pas raisonnable que tu brises ta promesse… Mais on est d’accord sur le fait que c’est toi qui doit garder tes vêtements, n’est-ce pas ? » Je m’asseyais à califourchon sur lui, cherchant la fermeture de ma robe pour la descendre le long de mon dos avant de retirer ma robe lentement. Je laissais la robe tomber à terre, me retrouvant donc en sous-vêtements sur mon petit ami. « …donc…moi, j’ai le droit d’être comme ça.. » Je me mordais la lèvre et je passais mes doigts le long de son visage, dessinant le contour de ses lèvres doucement. Je descendais mes doigts le long de son cou puis sur son torse par-dessus son haut, « Ça va, il ne fait pas trop chaud là-dessous ? » Je souris en coin et je me penchais pour déposer des baisers dans son cou. S’il n’avait pas encore chaud, j’allais tout faire pour qu’il le soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:15

C’était inexplicable l’effet qu’elle avait à présent sur moi. Bien qu’avant, elle savait me gérer puisqu’elle était ma meilleure amie, la personne qui me connaissait le mieux, aujourd’hui c’était d’autant plus vrai. Plus les jours passent, plus notre relation évolue et plus je pense qu’elle est la femme qu’il me faut. Je sais que je suis jeune et qu’il ne faut pas se précipiter dans les relations. Une chose en son temps, je le sais très bien. Mais, malgré les tensions qu’on a déjà eu, notre relation roule sur des roulettes. On avait officialisé lors de cette soirée et nos parents étaient à présent au courant. Plus rien ne pouvait nous stopper après tout. Le temps qu’on avait pour nous ? Je l’évaluais à une heure ou deux, le temps qu’ils parlent, qu’ils mangent… Ouais, c’était plus ou moins ce qu’on avait pour nous. Et à partir de là, elle commençait à faire un petit numéro que je regardais avec grande attention. Elle faisait glisser ses bras le long de ses jambes doucement, sensuellement, ce qui me faisait sourire. Une jambe après l’autre, lentement. La promesse que je devais tenir ? Garder mes vêtements. A ce rythme-là, ça allait être bien compliqué. Oui…de garder TES vêtements… Je la regardais, intrigué. Elle avait quelque chose en tête, je le sentais. Je tentais de savoir, en lui demandant si elle était tentée de m’aider à briser cette promesse, que je n’avais pas vraiment fait. Mh… ça ne serait pas raisonnable que tu brises ta promesse… Mais on est d’accord sur le fait que c’est toi qui doit garder tes vêtements, n’est-ce pas ? Elle était debout, face à moi. Elle avait encore sa robe sur elle mais, une fois qu’elle était à califourchon sur moi, elle commençait à baisser la fermeture éclair. On est d’accord mais… Je ne finissais pas ma phrase, la voyant retirer sa robe, toujours à califourchon sur moi. Elle ne portait plus que des sous-vêtements, très bien choisis. …donc…moi, j’ai le droit d’être comme ça.. Je hochais la tête, posant mes mains sur ses hanches. Je commençais à avoir chaud, et je reste persuadé que ça n’allait pas aller en s’arrangeant. Son doigt parcourait mes traits, commençant par mes lèvres, puis mon cou, il terminait sur ma chemise. Ça va, il ne fait pas trop chaud là-dessous ? Je me mordais la lèvre alors qu’elle déposait les siennes dans mon cou. La température commence à monter en effet… Faudrait peut-être songer à faire quelque chose. La surchauffe est très vite arrivée… Mes mains parcouraient sa peau dénudée. De ses hanches, j’allais sur son ventre, remontant doucement jusqu’à sa poitrine puis dans son dos. Je caressais doucement sa peau de toute ma main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:15

Après seulement un mois passé avec Aidan, je ne pouvais pas encore exactement savoir ce qu’il aimait. Enfin, ce qu’il aimait par rapport aux trucs un peu…intimes. Surtout que j’étais une débutante dans la matière alors ça n’était pas forcément toujours facile de savoir si je faisais bien les choses ou pas. Mais j’essayai de prendre le plus d’initiatives possible et j’avais très vite fait le tour des boutiques de lingeries pour refaire ma garde-robe à ce niveau-là. Dès que je voyais Aidan, j’essayais de faire un effort pour ne pas avoir des dessous tout moches alors il avait fallu que je fasse quelques achats pour ça. Je ne connaissais pas ses goûts concernant les dessous féminins, et je n’avais pas trop besoin de lui poser la question parce que tout ce que je portais pour le moment semblait faire effet et lui plaire un minimum. J’essayais donc d’expliquer à Aidan mon point de vue des choses : lui ne pouvait pas se déshabiller, mais moi si. On est d’accord mais… Il essayait de se défendre, mais le fait que je me déshabille carrément sur lui le perturbait. Et c’était exactement ce que je voulais, allant même jusqu’à lui dire que j’espérais qu’il n’ait pas trop chaud sous ses vêtements. Je poussais le bouchon encore plus loin quand je me mis à embrasser son cou tout doucement alors que mes doigts se baladaient sur son torse. Il ne tiendrait pas longtemps. J’en étais sûre et certaine. La température commence à monter en effet… Faudrait peut-être songer à faire quelque chose. La surchauffe est très vite arrivée… Je ris un peu et je reculais mon visage pour le regarder, secouant doucement la tête. « Mh… je pense qu’on est encore loin de la surchauffe, non ? » Je souris et je me mordais la lèvre en sentant ses mains se promener un peu partout sur mon corps. Je pris ses deux mains pour l’empêcher de me toucher et je secouais la tête, « Tttt…pas touche…on touche qu’avec les yeux… » Je cachais un sourire et je passais une main libre dans mes cheveux avant de prendre les deux mains d’Aidan, le poussant pour qu’il s’allonge. Je plaçais nos deux mains de chaque côté de son visage, souriant alors que mes cheveux devaient lui chatouiller le visage. « Il va falloir me convaincre de te déshabiller maintenant… », murmurais-je en caressant son nez avec le mien. J’étais d’humeur joueuse ce soir, et je savais qu’Aidan rentrerait dans mon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:16

J’étais épanoui, sur tous les points. J’avais de bonnes notes et j’étais assuré d’avoir mon diplôme si je continuais de bosser de cette façon. J’avais des amis sur qui je pouvais compter n’importe quand. Bon, j’avais un père qui me mentait depuis un moment, mais je l’aime malgré tout. Et le plus important, j’avais une petite amie exceptionnelle. Je ne sais pas si elle se rend compte de ce qu’elle est devenue, à quel point elle est incroyable, belle et forte. Elle avait eu du mal à accepter le rejet de Zahya à son encontre à cause du fait qu’elle ne lui ait pas avoué qu’elle était adoptée, elle s’en était même rendue malade. Mais au final, elle était au point de ne plus être malade. Elle allait mieux aujourd’hui et j’en étais bien heureux. Je savais que j’avais ma part dedans mais ça n’empêchait pas que la voir épanouie comme ça me rendait heureux. Actuellement, j’étais sur le lit, en train de la regarder se déshabiller. Je voulais ajouter quelque chose mais j’étais coupé, la regardant enlever sa robe. J’étais carrément conquis par son corps. Ses lèvres dans mon cou, je lui avouais qu’en effet, la température montait et que si ça continuait comme ça, la surchauffe serait vite arrivée. Bon, je savais encore me maitriser et me contenir. Mh… je pense qu’on est encore loin de la surchauffe, non ? Et bien évidemment, mes mains se promenaient sans gêne sur son corps.Pour l’instant ouais. Je lui souriais mais très vite, elle m’empêchait de la toucher en me prenant les mains, ce qui me faisait froncer les sourcils. Whaaaat ? Tttt…pas touche…on touche qu’avec les yeux… Je faisais une tête choquée. Je pouvais faire quoi si je n’avais pas le droit de toucher ? Finalement elle me poussait pour que je me retrouve allongé et elle se baissait pour être proche de moi. Elle tenait même mes mains dans les siennes, de part et d’autre de mon visage, me tenant ainsi immobilisé. Il va falloir me convaincre de te déshabiller maintenant… Je me mordais la lèvre. Ok, j’avais ses cheveux qui touchaient mon visage mais je m’en fichais. Je redressais la tête pour capturer ses lèvres, le seul argument que j’avais trouvé. Puis quand je me reposais sur le lit, je la regardais dans les yeux.Je suis triste… J’ai besoin du meilleur réconfort possible. Mais après, on est pas obligé de me déshabiller. Je n’aurai pas à rompre une quelconque promesse et puis tout le monde est content.. Certes, c’était pas glamour et sûrement pas ce qu’elle recherchait mais c’était une solution comme une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:16

C’est drôle, mais si il y a quelques mois on m’avait dit que je serais dans ma chambre d’adolescente, à aguicher mon ex-meilleur ami, je ne l’aurais pas cru. Rien que l’idée de lui faire l’amour ici me surprenait, parce que cette chambre nous avait toujours connus comme des amis. Rien de plus, et ça me faisait bizarre de me dire qu’elle pouvait être témoin de plus. Et puis… il y avait le risque que mes parents débarquent en plein milieu. Si j’avais trouvé excitant le fait de faire l’amour dans les toilettes du théâtre l’autre soir, là ça n’était pas exactement la même chose. Parce que si mes parents nous surprenaient…je n’osais même pas imaginer les répercutions que ça pourrait avoir. Bien sûr, je n’étais plus une gamine, mais je savais très bien que ça ne leur plairait pas. Comme ça ne plairait à aucun parent de retrouver sa fille au lit avec un garçon. Je le taquinais en lui disant que nous étions loin de la surchauffe pour le moment, et je fus surprise qu’il soit d’accord, Pour l’instant ouais. Je ris légèrement et je pris ses mains pour qu’il les retire de mon corps. Je m’empêchais de rire à nouveau en voyant sa tête quand je lui ai dit qu’on ne touchait qu’avec les yeux. Je l’allongeais doucement, gardant ses mains dans les miennes sans le quitter du regard. Oui, il fallait qu’il me convainque ! Je suis triste… J’ai besoin du meilleur réconfort possible. Mais après, on est pas obligé de me déshabiller. Je n’aurai pas à rompre une quelconque promesse et puis tout le monde est content.. J’arquais un sourcil et j’éclatais de rire, lâchant ses mains en me redressant, toujours assise sur lui. « Désolée mais…je ne suis pas d’accord… » Je souris légèrement et je glissant mes doigts sur son torse jusqu’à son ventre par-dessus sa chemise. « Parce que ce que je préfère quand on fait l’amour…c’est que tu ne sois pas habillé en fait… » Je me penchais pour l’embrasser avec envie, murmurant alors contre ses lèvres, « …tu ferais mieux de te dépêcher à agir parce que… » Je regardais l’heure, « ..il ne nous reste peut-être plus beaucoup de temps… » Là, je venais de l’autoriser complètement à faire ce qu’il voulait de moi, mais je ne pouvais pas m’en empêcher, j’avais beaucoup trop envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:16

Être ici avec Jaycee rappelait beaucoup de souvenirs, c’était une certitude. Il n’y avait qu’à voir les photos disposées un peu partout. C’était un peu comme une pièce d’un musée imaginaire qui fait une exposition sur notre relation. Alors aller plus loin dans le lieu symbolique de notre amitié était assez étranger. Mais je m’en fichais parce que l’envie ne cessait de monter et il était clair qu’on allait pas rester ici sans rien faire. Elle s’était entièrement déshabillée et je n’avais qu’une envie : toucher sa peau douce. Bien entendu, elle me l’avait interdit, attrapant mes mains. Elle me poussait et avait pris les devants. Mes mains bloquées par les siennes à côté de ma tête, je ne pouvais m’empêcher de la dévorer du regard. Je tentais alors de la convaincre, mais c’était sans grande conviction et elle l’avait bien remarqué. Après tout, je n’étais pas obligé de me déshabiller, mais elle préférait. Elle me lâchait les mains et se redressait.Désolée mais…je ne suis pas d’accord… Je la regardais, me mettant sur les coudes pour limiter la distance entre nous. Son doigt parcourait mon torse de haut en bas par-dessus ma chemise. Parce que ce que je préfère quand on fait l’amour…c’est que tu ne sois pas habillé en fait… Je me mordais la lèvre inférieure, l’envie continuant de monter puisque je ne cessais de voir son corps dénudé qui me réclamait. Son visage s’étant approché du mien, elle se mit à m’embrasser avec envie et sans retenue. …tu ferais mieux de te dépêcher à agir parce que… Je la laissais regarder l’heure alors que mes lèvres désiraient qu’une chose : retrouver les siennes. ..il ne nous reste peut-être plus beaucoup de temps… A ce moment précis, j’ai pris les choses en main. Je nous faisais basculer pour que je me retrouve sur elle, à l’embrasser avec ardeur. Mes mains s’étaient placées sur ses flancs mais je les lâchais très vite puisque, une fois redressé, je me mettais à retirer ma chemise. Aide moi à me déshabiller, il ne faudrait pas qu’on manque de temps. J’avais un sourire en coin alors que je retirais ma chemise. J’enlevais également le débardeur que j’avais mis pour me retrouver torse nu. Une fois qu’elle a déboutonné mon jeans, je le retirais entièrement pour m’allonger sur ma petite amie, retournant à nos baisers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:16

Tout ce que j’avais toujours voulu, c’était le bonheur d’Aidan. Et c’était tout ce que je voulais encore aujourd’hui. Je savais bien que l’annonce que son père avait passé une heure plus tôt l’avait rendu non seulement en colère, mais aussi triste. Il ne le laissait peut-être pas paraitre, mais c’était normal qu’il soit triste à l’idée que son père passe à autre chose, même s’il avait l’âge de le comprendre. Alors si j’avais accepté qu’il vienne chez moi au lieu de continuer ce diner, c’était parce que j’avais envie de lui changer un peu les idées, et le faire sourire. Un peu plus tôt devant chez lui, il s’était un peu énervé contre moi et aussi contre le fait que je prenais la défense de son père. Alors je me devais de me faire pardonner un minimum. L’embrassant avec envie, je lui fis comprendre que si nous devions faire quelque chose, nous ne devions pas trainer car mes parents n’allaient pas rester éternellement chez son père. Et bien entendu, le jeune homme ne se fit pas prier pour prendre les choses en main, nous faisant basculer pour que je me retrouve allongée sous lui. Il fallait faire attention, parce que mon lit était un peu plus petit que celui dans lequel nous avions l’habitude de dormir. Je glissais mes mains dans sa nuque pour prolonger chacun de ses baisers, descendant mes mains au niveau de son torse sur sa peau au fur et à mesure qu’il retirait sa chemise. Aide moi à me déshabiller, il ne faudrait pas qu’on manque de temps. J’hochais la tête et je l’aidais à faire glisser sa chemise sur ses épaules ainsi que son débardeur en dessous. Je m’attaquais directement au bouton de son jean qui, pour une fois, céda assez rapidement. « Je commence à m’améliorer… », soufflais-je en riant doucement pendant qu’il retira entièrement celui-ci, se mettant par la suite sur moi pour m’embrasser encore et encore. Je soulevais un peu le buste pour sentir son torse contre ma poitrine, voulant avoir chaque parcelle de sa peau collée à la mienne. Je baladais mes mains un peu partout sur son corps, continuant de l’embrasser jusqu’à perdre mon souffle, détachant parfois nos lèvres pour reprendre ma respiration, essoufflée, haletante. Je finis alors par murmurer contre ses lèvres, « Par contre…j’ai pas de préservatif ici… » Je me mordais la lèvre, le regardant dans les yeux : j’espérais qu’il en avait, parce que ça aurait été bête de nous arrêter sur cette belle lancée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:16

Dire que j’avais tout le temps envie d’elle était un euphémisme. Je crois que j’ai jamais été aussi accro à une fille. C’était dingue comment, en aussi peu de temps, notre relation avait tellement évolué. Lorsque nous étions sur Hollywood Boulevard pour visiter la ville, nous nous affirmions tels des meilleurs amis. Puis il y a eu ce baiser, puis ce soir-là où j’étais mal et qu’elle était là. De nouveau nous nous étions embrassés et… elle m’a demandé d’être son premier, chose que j’ai accepté d’être. Et forcément, nous en étions au point actuel : en couple, amoureux, et surtout heureux d’être ensemble. Le truc, c’était que vu que nous étions un couple, nous devions agir comme tel. Elle avait réveillé mes envies d’elle assez simplement et maintenant, je savais qu’on allait aller jusqu’au bout. Je reprenais les rennes et je la mettais sur le dos, positionné sur elle pour l’embrasser sans retenue. Trop habillé pour l’occasion, je me redressais pour commencer à déboutonner ma chemise avec l’aide de Jaycee. Chose faite, je retirais mon débardeur et enfin, elle s’occupait de mon jeans. Je commence à m’améliorer…Je hochais la tête en voyant qu’elle l’avait fait assez rapidement. En effet, ça vient avec le temps tu vois. Je lui souriais puis je le retirais et me remettais sur elle pour l’embrasser. Ses mains sur mon corps me rendaient dingue mais je continuais, quitte à en avoir le souffle coupé tellement l’excitation ne faisait qu’aller en augmentant. Par contre…j’ai pas de préservatif ici… Je la regardais, essoufflé. Je réfléchissais quelques instants, toujours au-dessus d’elle, sans pour autant faire quoique ce soit. Mets-toi sous la couverture, j’pense j’en ai. Je descendais du lit pour aller m’accroupir au niveau de mon sac et je fouillais dedans pour y chercher un préservatif. Avec persévérance, j’en trouvais finalement un et c’est un grand sourire qui apparaissait sur mon visage. Et voilà !Je revenais dans le lit, m’installant sous la couverture. Je retirais mon boxer pour ensuite mettre le préservatif en place. On était un peu réduit en place dans ce lit donc je me remettais sur elle. Mh… il est temps de se débarrasser de tous ces bouts de tissu Mademoiselle Steadworthy. Ça n’est pas vraiment convenable pour ce genre de tête à tête. J’étais d’humeur joueuse tout d’un coup et je n’hésitais pas à lui en faire part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:17

Si il y a encore quelques semaines mes gestes étaient très calculés et hésitants, ça commençait à s’améliorer. En fait, plus le temps passait, plus je prenais de l’assurance et je ne me posais plus trop de questions comme au départ. Je présume que c’est ça qu’on appelle, prendre de l’assurance. Je restais encore un peu timide sur quelques sujets, comme par exemple, je n’avais pas osé dire à Aidan que j’avais acheté un bouquin sur le kamasutra, histoire que…bah histoire qu’il ne finisse pas par se lasser du fait qu’on fasse toujours l’amour de la même manière. En fait, je me renseignais pas mal, parce que je ne voulais pas le rendre mal à l’aise en lui posant des questions – et moi aussi, ça allait me mettre mal à l’aise de toute façon. Je m’occupais donc du bouton de son jean avec une certaine facilité, ne manquant pas de le lui faire remarquer. En effet, ça vient avec le temps tu vois. J’hochais la tête avec un petit sourire et je l’aidais à baisser celui-ci, l’embrassant avec fougue. Par contre, dans cette chambre, je n’avais pas de capote et je priais intérieurement pour que mon petit ami me dise que ça n’était pas un problème car lui, en avait. Pendant qu’il avait l’air de réfléchir à la question, je déposais quelques baisers dans son cou doucement, Mets-toi sous la couverture, j’pense j’en ai. J’affichais un grand sourire et je me détachais de lui pour me reculer et me mettre sous les draps comme il me l’avait demandé. Je m’appuyais sur les coudes, dégageant mes cheveux de mon cou parce que je commençais à avoir sacrément chaud. Et voilà ! Je souris et je soupirais de soulagement, « Ouf…ça aurait con qu’on doive aller fouiller dans la réserve de mes parents ! » Je réfléchis quelques secondes à la connerie que je venais de dire et je grimaçais à l’idée que mes parents soient encore…sexuellement actifs. Bouah. Je regardais Aidan qui était revenu sur le lit pour mettre la capote et se glisser sous les draps sur moi, comme mon lit n’était pas très large. Mh… il est temps de se débarrasser de tous ces bouts de tissu Mademoiselle Steadworthy. Ça n’est pas vraiment convenable pour ce genre de tête à tête. Je souris en coin et je me redressais pour pouvoir attraper ses lèvres, glissant une main le long de son dos jusqu’à ses fesses. « Vos désirs sont des ordres monsieur Dawkins…mh… je commence par quoi… ? » Je glissais mes mains dans mon dos pour défaire mon soutien-gorge et je le balançais à l’autre bout de la pièce, « Et hop, un de fait ! »Je baladais mes lèvres sur sa mâchoire, murmurant, « Par contre…j’arrive pas à enlever le bas.. tu m’aides ? » J’affichais une petite moue, bien sûr que je savais retirer une petite culotte, mais je voulais qu’il s’en occupe en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:17

Plus le temps passait, plus Jaycee prenait de l’assurance avec moi. Je le sentais bien et ça me faisait plaisir. C’était qu’elle se sentait mieux dans cette nouvelle facette de vie de couple et c’était ce qu’il fallait. J’étais son premier et j’étais celui qui lui donnait, en quelque sorte, les bases. Alors qu’elle soit plus en confiance était une bonne chose, très bonne chose. On allait d’ailleurs le faire dans cette chambre, celle qui l’a vu grandir. C’était assez bizarre puisqu’avant, on avait l’habitude de passer du temps ensemble ici en amis, pas en amants. Mais cette idée s’évapora aussi vite qu’elle est venue. Je voulais me sentir proche d’elle, oublier le fiasco de cette soirée avec mon père. J’allais donc fouiller dans mon sac si j’avais pensé à prendre des préservatifs puisqu’apparemment, elle n’en avait pas ici. Pas de capote, pas de sexe et donc juste… dormir. Je ne voulais pas que dormir donc je priais intérieurement en avoir. Et c’était chose faite ! J’en avais, à mon plus grand bonheur. Ouf…ça aurait con qu’on doive aller fouiller dans la réserve de mes parents ! Je la regardais, avec des gros yeux, sans pour autant arrêter de sourire. Je ne voulais pas avoir l’image de ses parents… sexuellement actifs. Hors de question. Alors je revenais vers le lit et je mettais la capote en place avant de me mettre au-dessus de Jaycee. D’humeur joueuse, je me mettais à parler tel un gentleman. Elle attrapait mes lèvres pour m’embrasser tandis que sa main glissait dans mon dos, jusqu'à mes fesses. Vos désirs sont des ordres monsieur Dawkins…mh… je commence par quoi… ? Je me pinçais les lèvres, regardant son soutien-gorge. Et hop, un de fait ! Je souriais. Bien.. Sentant ses baisers sur ma mâchoire, je me contrôlais pour ne pas aller trop vite, même si l’envie ne manquait pas. Par contre…j’arrive pas à enlever le bas.. tu m’aides ?Je hochais la tête. Mais avant, je me mettais à l’embrasser avec envie, jusqu’à en perdre le souffle. Puis doucement, je descendais mes baisers dans son cou, sa poitrine et je continuais comme ça, me dissimulant sous la couverture jusqu’à arriver entre ses cuisses. De mes deux mains, j’attrapais le bout de tissu que je faisais glisser le long de ses jambes pour le retirer entièrement. Je levais les draps pour jeter la culotte par terre. Voulez-vous un avant-goût de ce qui vous attends, mademoiselle Steadworthy ? Je repensais finalement à ses parents, valait mieux aller « vite » et ne pas faire dans les extras. Je remontais à la surface, voyant alors son visage et je me mis à sourire. Non, allons dans le vif du sujet. Les extras, on les garde à LA. Je me mis donc à l’embrasser de nouveau, sans me retenir de l’envie que j’éprouvais envers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:17

Je ne savais pas si mes parents étaient encore… enfin si ils… à vrai dire, je ne voulais pas le savoir. Depuis que j’étais petite, je ne les avais jamais surpris, je ne les avais jamais même entendus faire quoi que ce soit. Mais bon, ça ne voulait absolument rien dire : peut-être qu’ils attendaient qu’on soit endormis, peut-être qu’ils le faisaient à l’hôtel ou je ne sais pas quoi encore. C’est pour ça que je grimaçais direct en balançant qu’on n’aurait pas à aller dans leur réserve personnelle, et Aidan eut la même réaction vu la tête qu’il fit lorsque je dis ça. Il se remit donc dans le lit, et me conseilla de retirer le reste de mes vêtements. Je décidais de commencer par le soutien-gorge, le retirant d’un geste rapide en le balançant à l’autre bout de ma chambre. Bien.. Je souris en coin, et je lui avouais que je n’arrivais pas à retirer mon bas. Bon, en réalité, j’avais envie qu’il me déshabille, parce que c’était juste quelque chose que j’adorais : qu’il me déshabille. Il ne restait plus grand-chose à retirer mais c’était déjà ça. Pas la peine de lui demander deux fois qu’il hocha la tête et attrapa mes lèvres avec une fougue incroyable. Je prolongeais chacun de ses baisers, respirant fort lorsqu’il dévia ses lèvres dans mon cou, jusque ma poitrine et le long de mon corps, disparaissant sous la couette. Je me mordais la lèvre, regardant la couette bouger : si la première fois j’avais voulu qu’on éteigne la lumière, aujourd’hui, je voulais voir chaque détails de son corps. Je soulevais un peu les fesses pour l’aider à retirer ma petite culotte, Voulez-vous un avant-goût de ce qui vous attends, mademoiselle Steadworthy ? Je me mordais la lèvre et je me redressais sur mes coudes, « Un avant-goût… ? Mh…je ne dirais pas non… », soufflais-je. Je fronçais les sourcils en le voyant sortir de la couverture, ne comprenant pas trop ce changement de situation. Non, allons dans le vif du sujet. Les extras, on les garde à LA. Je n’eus même pas le temps de réagir qu’il m’embrassa à nouveau, et je finis par mettre fin au baiser en passant mes mains sur ses joues, « Attendez attendez…. Je veux un avant-goût ! » Je souris et je caressais ses lèvres avec les miennes, « S’te plais… en plus, j’ai lu dans un magazine qu’on prenait plus de plaisir à faire l’amour si on a fait les préliminaires correctement ! » Bon, je lui balançais ça parce que j’en avais vraiment envie, même si j’avais vraiment lu ça quelque part. Et si j’insistais un peu, je savais qu’il allait céder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:17

S’il y avait bien une chose qu’on n’aimait pas savoir en tant qu’enfant, c’était si nos parents étaient actifs sexuellement. Bon, les miens ne pouvaient pas l’être puisque ma mère nous avait quittés. La question ne se posait donc pas pour moi. Mais puisque je connaissais les parents de Jaycee et qu’elle avait, en quelque sorte, amené l’idée, je me suis mis à avoir ces images en tête, ce genre d’images qu’on ne veut surtout pas avoir. Je ne me suis donc retourné vers elle, faisant des gros yeux, le préservatif en main. Notre soirée allait être bonne finalement et je sentais que ça allait déjà mieux. Et puis, quoi de mieux que de faire l’amour avec sa copine pour évacuer l’énervement accumulé plus tôt. Du coup, dans le petit jeu instauré, je lui proposais de retirer ce qu’il lui restait sur le dos et elle le faisait assez rapidement pour son soutien-gorge. En ce qui concerne la culotte, c’était plutôt à moi de m’en occuper, ce que je faisais avec plaisir. Enlevée, je lui proposais donc un avant-goût. Un avant-goût… ? Mh…je ne dirais pas non… Seulement, si ses parents débarquaient, ça n’allait pas le faire donc je remontais, lui avouant que les extras, c’était seulement quand on était à Los Angeles. Je me mettais donc à l’embrasser histoire qu’on soit bien pour ce qui allait suivre. Je la laissais même essoufflée quand nos lèvres se sont séparées. Attendez attendez…. Je veux un avant-goût ! Je la regardais, étonné. Et si… ? S’te plais… en plus, j’ai lu dans un magazine qu’on prenait plus de plaisir à faire l’amour si on a fait les préliminaires correctement ! Je me mis à rire, mes lèvres contre les siennes. J’avais envie d’elle maintenant moi et… Peut-être mais… On doit faire vite on a dit, on sait même pas combien de temps on a devant nous. En parler nous faisait perdre du temps, j’en étais conscient. Je la regardais et je sentais bien qu’elle le voulait et, finalement, je cédais. J’étais faible mais ma préoccupation première était son plaisir et ça en faisait partie. Donc je me remettais de nouveau sous la couverture et, une fois entre ses cuisses, je me mettais à lui donner du plaisir avec ma bouche, et plus particulièrement ma langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:17

Je n’avais absolument aucune idée si ce que je lisais était vrai. En fait, j’essayais de me renseigner un maximum sur…un maximum de choses, mais je ne pouvais pas vérifier leurs authenticités. Je ne savais pas si c’était réellement meilleur de faire l’amour après être passé par des préliminaires plus ou moins poussés, mais je voulais quand même essayer. Enfin…disons que j’avais envie de mon extra moi ! Aidan savait que je pouvais être très capricieuse quand je le voulais, et j’avais souvent fait des gros caprices à mes parents devant lui. Faire les yeux de cocker ou battre des cils, je savais le faire à la perfection ! J’essayais donc de trouver des arguments, disant à Aidan que c’était meilleur si nous faisions des « extras », comme il avait appelé ça. Je sentais bien que lui, il n’avait qu’une hâte, c’était de commencé. Mais de l’avoir sous la couette bah…ça m’avait donné envie, tout simplement. Peut-être mais… On doit faire vite on a dit, on sait même pas combien de temps on a devant nous. J’hochais la tête en me mordant la lèvre, et un immense sourire se dessina sur mes lèvres quand finalement, il céda. Je m’allongeais correctement quand il disparut sous la couette, fermant les yeux en sentant tout de suite la chaleur m’envahir quand il commença. Je respirais de plus en plus fort, allant même jusqu’à gémir. Bordel, c’était vraiment trop bon. Mon mec était vraiment trop doué. Je m’apprêtais à gémir encore quand tout à coup, j’entendais un craquement dans l’escalier. Je fronçais les sourcils et je me redressais, tapotant la tête d’Aidan à travers la couette, « Chéri… chéri attends… » Je regardais la porte, ayant toujours une respiration assez forte. « J’crois que mes parents sont rentrés… », murmurais-je. Je fermais la bouche en essayant de faire taire ma respiration, quand ma mère toqua à la porte qu’elle ouvrit à moitié, « Vous êtes déjà…. », commença-t-elle avant de froncer un peu les sourcils. Je remontais le draps sur moi, « Aidan est…en bas, il devrait bientôt remonter… », bafouillais-je. J’étais sûre et certaine que je devais être rouge comme une tomate. Ma mère secoua la tête et fini par annoncer, « Aidan, tu peux sortir de là si tu ne veux pas te retrouver asphyxié ! » Je me laissais tomber dans le lit, posant ma main sur mon visage en secouant la tête, « Maman va-t’en… », soufflais-je. Bon bah…dans un sens, heureusement que j’avais voulu un extra parce que ma mère nous aurait carrément surpris en pleine action si ça n’avait pas été le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:18

J’étais assez ouvert sexuellement parlant. Enfin, ouvert, je restais dans tout le basique et ce qui entourait le basique. Je n’avais jamais essayé toutes les positions du Kama Sutra ou truc dans le genre. Disons que j’ai perfectionné les positions connues de toutes afin de satisfaire ma partenaire. Dans notre cas, je tentais d’être le meilleur possible pour Jaycee que ce soit pour l’acte lui-même ou pour les préliminaires. Je me souviens très bien de notre première fois ensemble, bien que bourré, je lui avais fait quelques extras qui lui avaient bien plus, et il était temps de le refaire. J’étais cependant pas très chaud puisque ses parents n’avaient pas prévu d’heure précise pour rentrer, ce qui nous laissait dans le doute. Mais en voyant Jaycee, j’ai cédé. Avec elle, je cède toujours en fait, parce qu’elle était forte à ce jeu-là. Je descendais donc sous la couverture, parcourant des yeux son corps parfait et puis j’arrivais à l’endroit voulu. Je me mettais à lui donner le plaisir qu’elle voulait et je savais que j’y arrivais puisque je l’entendais soupirer et même gémir. Entendre tout ça me faisait continuer d’avantage. Enfin, jusqu’à… ce qu’elle me tapote la tête à travers les draps. Chéri… chérie attends… Je fronçais les sourcils, continuant de lui administrer du plaisir. J’crois que mes parents sont rentrés… Je relevais la tête, arrêtant tout. Enfin, je me baissais de nouveau pour tenter de faire le caméléon, invisible. Je tentais de garder ma respiration silencieuse, dans le cas où ils rentreraient dans la chambre, ce qu’il ne manquait pas de se passer. Vous êtes déjà…. Je restais silencieux, immobile pour ne pas me faire choper. Aidan est…en bas, il devrait bientôt remonter… Je me mordais la lèvre inférieure, espérant que rien n’indique ma présence ici. Aidan, tu peux sortir de là si tu ne veux pas te retrouver asphyxié ! Et merde ! Je me pinçais les lèvres et je remontais peu à peu vers le haut du corps de Jaycee et je retrouvais l’air frais de la chambre. Maman va-t’en… Je soupirais, tentant un regard vers la mère de Jaycee. Je… Madame Steadworthy. Je crois bien que je rougissais. Je n’attendais qu’une chose maintenant : une sentence. J’espérais seulement qu’il n’y aurait aucun changement malgré… ça. Je regardais Jaycee qui était rouge tomate, sûrement dû à l’embarras de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:18

Alors là, c’était la meilleure. A quelle allure est-ce qu’ils mangeaient au juste ? En y réfléchissant, j’étais presque sûre et certaine que c’était mon père qui avait fait accélérer les choses pour pouvoir vite rentrer et nous surveiller, comme si nous étions des gamins. Bon, je savais bien que j’étais sa petite fille chérie, mais j’avais vingt et un ans quand même, il devait bien se douter que…je n’allais pas me contenter d’une promenade main dans la main avec mon amoureux pendant toute la semaine où nous étions censés rester au Canada ! Mais le pire….le pire, c’était ma mère qui rentrait dans ma chambre sans même avoir attendu mon approbation. Ça me rendait folle, elle ne connaissait pas l’intimité ? Surtout sachant ce qu’Aidan avait dit avant que nous partions, sachant que nous allions être ensemble, dans une maison vide. J’ne venais même à me demander si elle n’avait pas fait exprès d’ouvrir cette fichue porte pour satisfaire sa curiosité mal placée ! Alors non seulement j’étais terriblement gênée que….ma mère débarque dans ma chambre – coupant en plus mon petit extra – mais j’étais aussi très, très en colère. Surtout qu’elle nous grilla tout de suite, certainement parce qu’un mec sous une couverture, ça ne se dissimule pas si facilement, et en plus parce qu’il y avait toutes nos fringues à terre. Je lui demandais dans un souffle presque de supplication de nous laisser tranquille, quand je sentis Aidan se redresser pour sortir la tête de la couette, apparemment tout aussi gêné que moi. Je… Madame Steadworthy. Je regardais Aidan en lui souriant timidement puis je reportais mon attention sur ma mère qui souriait, apparemment satisfaite de son coup. Elle nous pointa alors du doigt, murmurant, « Je ne dirai rien à ton père mais… pitié, ne faîtes pas trop de bruit les enfants » Je levais les yeux au ciel en secouant la tête, prête à lui balancer mon coussin, « Maman s’il te plaît…. Laisse nous tranquilles ! » Je lui balançais le coussin et elle ferma la porte pour l’éviter, la rouvrant presque aussitôt en murmurant, « Et n’oubliez pas de vous protéger, je ne voudrais pas être grand-mère si jeune ! » Elle ferma à nouveau la porte et la lumière du couloir s’éteignait. Mes parents dormaient un étage encore au-dessus, et j’attendais e ne plus entendre les bruits de pas dans l’escalier pour regarder mon petit ami. Je passais une main sur sa joue en souriant légèrement, « Mh…désolée… », soufflais-je en le regardant, attendant une réaction de sa part. Nous venions de nous faire surprendre comme des adolescents par ma mère…la honte, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:19

Je pensais pas que les parents de Jaycee étaient des rapides pour manger, au contraire. Mais ils viennent de nous prouver qu’on avait tort sur le temps qu’il nous restait. Je donnais à Jaycee un petit extra avant qu’on commence les choses sérieuses quand elle me tapait sur la tête pour me dire que ses parents étaient là. What. The. Fuck. J’avais même pas fini que je devais arrêter ? Je n’aimais pas ça. Et puis, il y avait le fait qu’ils puissent nous surprendre qui était aussi embarrassant. Je ne voulais pas qu’ils me surprennent sous la couverture, puisque c’était assez explicite comme position. Mais quand sa mère ouvrait la porte, je me retenais de respirer pour ne pas me faire remarquer. Dommage, elle me demandait de sortir. Et merde… Doucement, je remontais vers la sortie et je tentais de la regarder. Bordel, je crois que j’ai jamais été aussi gêné. Cette femme m’avait vu grandir et maintenant… elle me voyait dans le même lit que sa fille. Enfin, dans le même lit à faire des trucs sexuels, pour plus de précision. Je ne dirai rien à ton père mais… pitié, ne faîtes pas trop de bruit les enfants Je hochais la tête, ne voulant pas me faire prendre une nouvelle fois. Mais Jaycee était plus gênée que moi vu qu’elle voulait que sa mère déguerpisse au plus vite, le lui faisant bien comprendre. Maman s’il te plaît…. Laisse nous tranquilles ! Je voyais le coussin voler jusqu’à la porte pour retomber presque aussitôt. Sa mère l’avait évité en fermant la porte mais la rouvrant presque directement après. Et n’oubliez pas de vous protéger, je ne voudrais pas être grand-mère si jeune ! Encore une fois, silencieux, je hochais la tête et elle refermait derrière elle en s’en allant. J’expirais tout l’air que j’avais gardé dans mes poumons, plus stressé qu’autre chose. Mh…désolée… J’avais le regard dans le vide et je le détournais pour regarder ma petite amie, sa main sur ma joue. J’esquissais un petit sourire. Ça ne m’était encore jamais arrivé, et je ne souhaitais pas que ça se reproduise.C’est pas ta faute… Je tentais d’analyser la situation histoire de voir quelles options il nous restait. Tu veux… continuer ? Après tout, ses parents étaient là et peut-être qu’elle voulait tout stopper. Moi c’était pas mon cas mais il me fallait un coup de boost parce que je venais de passer une douche froide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:19

C’était incroyable de voir à quel point ma mère était sans gêne. Et après son se demande pourquoi j’avais peur de lui annoncer ma relation avec Aidan ? Surtout que c’était encore pire avec Aidan parce qu’elle connaissait Aidan depuis que nous étions petits, alors elle était encore moins gênée face à lui. Pourtant, j’avais osé espérée pendant quelque temps que justement, le fait qu’elle connaisse si bien Aidan aller la gênée un peu dans l’idée que…bah qu’il se passait des trucs entre nous, et des trucs sexuels entre autre. Mais sa magnifique intervention venait tout juste de me prouver le contraire. En tout cas, il ne se donnait pas la peine de répondre ou d’intervenir pendant que je me bâtais avec ma mère pour qu’elle parte. En même temps…nous étions tous les deux allongés dans un lit, nus l’un sur l’autre et ma mère était en train de me foutre la honte de la vie. A parler de ne pas faire de bruit, à parler de capote…sérieusement, je ne savais plus où me mettre et heureusement qu’elle finit par partir parce que sinon je crois que je me serais réellement fâchée. Une fois ma mère partie, je mis quelques secondes avant de tourner mon regard vers Aidan, esquissant un léger sourire en caressant sa joue et je ne pus m’empêcher de m’excuser pour…les paroles débiles de ma mère. Et le fait qu’elle agisse vraiment… qu’elle agisse de cette manière quoi. C’est pas ta faute… Je me pinçais la lèvre et j’haussais les épaules, ajoutant, « Dans un sens heureusement que j’ai demandé un extra…imagine qu’elle soit arrivé en plein milieu de… » Je grimaçais et je secouais la tête, riant légèrement. Non, je ne préférais pas imaginer, vraiment. Tu veux… continuer ? Je jetais un bref coup d’œil à la porte de ma chambre : la lumière était toujours éteinte, mon père devait avoir rejoint ma mère à l’étage…et je n’avais pas du tout envie d’en rester là. Je retournais mon regard vers lui et je souriais timidement en hochant la tête, « J’ai trop aimé l’avant-goût… », murmurais-je en riant un peu. Par contre, ma mère nous avait totalement refroidis avec son intervention. J’avançais mon visage pour l’approcher du sien, l’embrasser doucement en passant mes mains le long de son torse, « Mais… doucement, faut pas qu’on fasse du bruit… » Je déviais mes baisers le long de sa mâchoire jusque dans son cou : je ne savais même pas si mes parents entendaient beaucoup de leur chambre à l’étage, si mon lit grinçait ou ce genre de connerie. Je voulais juste qu’on continue, tant pis pour eux ils n’avaient qu’à rentrer plus tard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:19

J’étais assez proche des parents de Jaycee puisque je les avais côtoyé pendant l’enfance et l’adolescence. Cependant, voir sa mère nous surprendre pendant qu’on était intime était assez troublant. J’en avais même perdu la parole pour dire et je perdais rarement la parole. Du coup, je l’avais pas vraiment aidé à gérer sa mère mais bon, c’était sa mère après tout, je ne pouvais pas dire grand-chose pour ma défense. Surtout que nous n’avions rien pour nous défendre. Entre le fait que j’étais sous les draps, que nos vêtements jonchaient par terre. Oui, la scène vue par sa mère était très délicate pour nous. Finalement, elle repartait, visiblement dans sa chambre pour aller se coucher. J’espérais que son père ne vienne pas à son tour, ça serait une autre histoire à gérer. Jaycee était désolée, mais pour quoi ? Après tout, ce n’était pas sa faute si sa mère avait débarqué. Dans un sens heureusement que j’ai demandé un extra…imagine qu’elle soit arrivé en plein milieu de… Je haussais les sourcils. Oh oui. Enfin dans tous les cas, c’était inconfortable comme situation, puisqu’il y aurait eu quelque chose entre les cuisses de leur fille. Ouais… enfin c’était quand même… gênant. Et refroidissant. Il fallait nous remettre d’aplomb pour aller plus loin. Du coup, je lui demandais si elle voulait continuer, puisqu’on était bien parti. Fallait juste qu’on recadre nos idées, nos envies et on serait de nouveau partis sur les rails. J’ai trop aimé l’avant-goût… Je souriais. Visiblement, elle appréciait ma façon de faire et ça m’encourageait à le faire plus souvent. Elle approchait donc son visage du mien, glissant ses mains le long de mon torse alors qu’elle m’embrassait. Mais… doucement, faut pas qu’on fasse du bruit… Je hochais la tête. Si elle était partante, alors visiblement moi aussi. Ses baisers descendaient dans mon cou et j’en faisais de même. Elle sentait tellement bon que j’étais juste enivré par elle.On va laisser de côté l’extra cette fois-ci. disais-je entre deux baisers sur sa peau. Et du coup… faudra trouver un moyen pour être plus silencieux vu qu’aux dernière nouvelles, on est assez bruyant dans notre genre… Je souriais et je capturais ses lèvres pour un baiser fougueux. J’avais envie d’elle, vraiment envie d’elle et il fallait que je sois opérationnel pour aller plus loin. Je l’étais tout à l’heure mais vu que sa mère est arrivée… Il fallait me remettre d’aplomb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:19

Je me demandais si mes parents avaient déjà surpris ma soeur. Depuis plusieurs années – depuis notre dispute, en fait – nous nous arrangions pour ne pas rentrer au Canada à la même période, afin d’éviter de nous croiser. Alors je ne savais pas si elle avait déjà ramené des garçons ici. Bon…je crois que ma sœur n’avait jamais vraiment eu de petit ami sérieux, du coup ça m’aurait étonné qu’elle ramène un mec dans sa chambre, mais…parfois, elle pouvait vraiment m’impressionner. Et sachant qu’elle couchait à droite et à gauche…. Je me demandais comment nos parents réagiraient s’ils savaient quelle était la réputation des Alpha sur le campus de l’UCLA. Enfin bref, ma mère semblait le prendre plutôt bien (trop bien même ?) et j’essayais de me dire qu’elle aurait pu nous surprendre dans une position…encore plus gênante. Genre…en pleine action. Ouais… enfin c’était quand même… gênant. Je ris légèrement et j’hochais la tête : ça pour être gênant, ça l’était. Et ma teinte rouge tomate lui montrait bien que c’était le cas, ça c’était sûr et certain. Quand il me demanda si je voulais continuer, je dois dire que j’avais un peu hésitée. Parce que…mes parents étaient juste au-dessus. Mais… dans un sens, je n’avais vraiment pas envie de rester sur cet avant-goût gâché par ma mère. Je lui expliquais donc que j’étais partante, mais qu’il ne fallait pas qu’on fasse trop de bruit. J’enflammais sa peau de baisers, histoire de commencer à nous réchauffer à nouveau doucement mais sûrement. On va laisser de côté l’extra cette fois-ci.Je souris et j’hochais la tête, continuant mes baisers, « Ouais…vaut mieux zapper ça… » J’avais complètement changé de discours comparé à tout à l’heure. Et du coup… faudra trouver un moyen pour être plus silencieux vu qu’aux dernière nouvelles, on est assez bruyant dans notre genre… Je souris et je le laissais capturer mes lèvres, prolongeant chacun de ses baisers avec autant d’envie. Je ne savais pas si c’était parce que je connaissais la suite du programme ou pas, mais je commençais à déjà avoir chaud rien qu’avec ce genre de baiser. « Mais… comment on peut rester silencieux… ? C’est trop bon… » Je ris un peu et je l’embrassais encore, le poussant un peu pour me retrouver assise sur lui, collant ma poitrine à son torse. « Dis-moi comment je peux te réchauffer… », soufflais-je à son oreille en caressant ses avants bras du bout des ongles, remontant à son torse. Je posais mon front contre le sien et je le regardais dans les yeux, attendant une réponse, quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:20

Déjà quand j’étais au lycée et que je débutais seulement ma vie sexuelle, jamais mon mère m’avait surpris avec Snow ou avec les quelques autres filles que j’avais fréquenté en dernière année. J’arrivais toujours à gérer le truc pour qu’il ne soit pas là ou sinon j’allais chez la fille en question. Là, c’était différent. On savait qu’ils allaient débarquer mais pas quand. Du coup, c’était assez difficile à analyser le temps qu’on avait pour nous. Le truc, c’est qu’on a mal géré puisque sa mère nous avait surpris… Forcément, j’étais pas sous mon meilleur jour vu que j’avais la tête entre les jambes de sa fille mais comme le dit Jaycee, ça aurait pu être pire. Comme par exemple, elle aurait pu débarquer pendant l’acte et ça… je n’ose pas l’imaginer. Mais dans tous les cas, c’était gênant et je n’hésitais pas à le dire à ma petite amie. Et forcément, accrocs qu’on est, on décide de retenter malgré la présence des parents qui étaient juste au-dessus. Il faudrait juste faire attention au débit sonore qu’on risque d’émettre pour ne pas les alerter. Alors je proposais qu’on évite les extras pour passer directement aux choses sérieuses.Ouais…vaut mieux zapper ça… Je hochais la tête alors que je continuais à déposer des baisers dans son cou et je laissais entendre qu’il fallait qu’on trouve un moyen d’être silencieux. Être discret n’était pas notre fort à tous les deux.Mais… comment on peut rester silencieux… ? C’est trop bon… Je me mis à rire, mes lèvres contre les siennes. Elle n’avait pas tort. Au pire, on verrait quand on y sera. En attendant, on profite et on se chauffe mutuellement, que ce soit avec les baisers ou les caresses. Doucement mais habillement, elle nous a fait basculer pour qu’elle se retrouve assise sur moi. Sourire aux lèvres, je la regardais alors que sa poitrine collait mon torse, ses lèvres collaient les miennes. Dis-moi comment je peux te réchauffer… Je me pinçais les lèvres, les frôlant à celles de Jaycee. Ce qu’on fait m’chauffe déjà mais si tu veux… tu peux glisser ta main… où tu veux, sur mon corps… C’était implicite mais efficace. De toute façon, elle avait un effet immédiat chez moi et j’étais sur la voie d’être prêt pour la suite de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:20

Comment prendre une douche froide en moins de trente secondes. Ma mère n’était pas gênée, quand même. En voyant que…nous étions occupés, elle aurait très bien pu faire comme si elle n’avait pas compris pour ne pas nous mettre dans l’embarras, et elle aurait pu partir directement sans même poser de questions. Au lieu de ça, elle commençait à même nous faire la morale sur les capotes. La honte totale. Je crois que je n’étais pas prête de recommencer ce genre de mésaventure ici à l’avenir. Sauf que là, nous avions commencé et….je dois avouer que je n’avais pas envie d’arrêter. J’avais envie de lui, même si ma mère nous avait refroidis d’un coup. On devait tout recommencer depuis le début, et j’attrapais ses lèvres pour l’embrasser doucement puis de puis de plus en plus fougueusement, descendant mes lèvres le long de sa mâchoire et de son cou alors que je baladais mes mains un peu partout sur son corps. Je nous fis même basculer doucement, pour éviter de tomber du lit vu la largueur plutôt réduite afin de me retrouver assise sur lui. C’était peut-être plus simple pour les caresses et donc, pour pouvoir nous chauffer. Je lui demandais comment je pouvais lui redonner envie, fermant les yeux quand il frôla ses lèvres. Ce qu’on fait m’chauffe déjà mais si tu veux… tu peux glisser ta main… où tu veux, sur mon corps… Je souris légèrement et j’hochais la tête et capturant une nouvelle fois ses lèvres alors que je glissais mes mains le long de son torse pour lui faire des caresses bien placées. 

Heureusement, nous avions réussi à ne pas être trop bruyants. Enfin…assez silencieux pour ne pas nous attirer les foudres de mes parents. Je me réveillais doucement le lendemain matin, allongée sur le côté alors qu’Aidan était collé à mon dos, ses bras autour de moi. Le réveil indiquait dix heures et demi, ma mère était certainement partie travailler, mais c’était descendre et tomber sur mon père qui me mettait un peu mal à l’aise. Je glissais mes mains sur celles d’Aidan doucement, n’osant pas bouger plus pour le réveiller. Je tendais le bras vers la table de chevet pour attraper mon téléphone portable, regardant mes sms reçus en attendant qu’Aidan ne se réveille. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   Dim 16 Fév - 14:20

Il y a eu un froid lorsque sa mère a débarqué dans la chambre pour parler à Jaycee. Forcément, j’étais sous la couverture en train de lui faire des gâteries. Mais dès qu’on était plus que tous les deux, sûrs de ne plus être dérangés, on a repris du poil de la bête, l’envie revenant en force, bien qu’on devait malgré tout reprendre tout du début. Les baisers nous mettaient en condition, chose qui était vraiment indispensable à ce moment de notre tête à tête intime. Petit à petit, ils devenaient de plus en plus fougueux, pleins d’envie et ça faisait monter la température. Jaycee décidait même de prendre les devants, nous basculant pour qu’elle soit sur moi. Je ne pouvais pas m’empêcher de me mordre la lèvre inférieure en la voyant comme ça. J’étais amoureux, je craquais pour elle et j’étais trop bien comme ça. L’embrassant de nouveau, le lui laissait la permission de parcourir toutes les parcelles de mon corps si elle le souhaitait, pour me chauffer… et elle avait juste réussi à me mettre à bonne température.

Avec des efforts, on a réussi à ne pas alerter tout le voisinage et, plus important, ses parents. Ces efforts et ce câlin nous avaient épuisés et on s’était donc endormi tous les deux dans ce petit lit. On n’était pas habitué par si peu de place et je m’étais donc collé à elle alors qu’on était allongé sur le côté. Mes bras l’encerclaient et je dormais comme un petit bébé quand je la sentis bouger.Mmh… J’inspirais fortement et je me rendis compte que j’avais le nez dans ses cheveux, ce qui me fit légèrement sourire. Doucement, je déplaçais mon visage vers son cou alors que je resserrais mes bras autour d’elle. Je gardais les yeux fermés, ne voulant pas me réveiller tout de suite. Je me mettais à toucher ses pieds avec les miens, caressant de mes doigts sa peau. Bonjour… chuchotais-je doucement, toujours les yeux fermés. J’embrassais son cou délicatement en guise de bonjour matinal. Je ne savais même pas quelle heure il était et je m’en fichais royalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com

❝Contenu sponsorisé❞




MessageSujet: Re: jaydan ღ so good to be home.   

Revenir en haut Aller en bas
 

jaydan ღ so good to be home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» AcronisTrue Image Home 2010 Netbook Edition : est-ce que ça vaut le coup ?
» Partenariat: "GFX Home"
» [eden team] the good the bad and the ugly (flo55)
» calagan57: sketchup pour projet de réalisation d'une salle home cinema
» LG : un nouveau mode pour du Home Cinéma au casque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lovebug :: Votre 1ère catégorie :: RP :: Jaydan-