lovebug

X
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:00



Une semaine, une longue semaine. Enfin j’exagère parce que ça n’a duré que cinq jours mais… tout ça, sans pouvoir lui faire l’amour, c’était dur à tenir. Mais on avait réussi à tenir tout le long. C’était un soulagement de voir la fin de cette durée prendre fin parce que j’étais en manque d’elle, mon appétit sexuel ne cessant de grandir au fur et à mesure qu’on passe du temps ensemble. On avait décidé de passer l’après-midi ensemble, même si j’étais déjà venu dans la soirée de la veille pour dormir avec elle. Programme de cette soirée de samedi soir, théâtre, restaurant et puis ensuite, on verra. Qui dit théâtre dit être bien habillé, du moins pour ma part. J’étais donc dans ma chambre en train de tester plusieurs chemises avant de trouver celle qui me plaisait. J’enfilais un jeans pour être quand même un minimum décontracté et puis j’ajoutais une veste sur mon dos et j’étais paré pour une bonne soirée avec ma petite amie. Elle se changeait chez elle donc je me mettais rapidement en route pour aller la rejoindre chez les Gammas. Une fois devant la maison, je me mis à l’appeler, pour lui faire entendre que j’étais présent. J’attendais donc qu’elle finisse de se préparer, toujours installé dans la voiture. Un sourire apparaissait finalement sur mon visage quand elle se pointait. Je sortais de la voiture pour faire le gentleman. Il était temps ! Je lui ouvrais la porte et, avant qu’elle ne s’installe, je l’embrassais tendrement. Je refermais sa porte et finalement je contournais la voiture pour m’installer à mon tour. Je tournais la tête pour faire face à ma petite amie, sourire aux lèvres. T’es prête pour notre soirée ? Ça commence à quelle heure déjà ? Je démarrais et puis je me mettais en route vers le quartier de Los Angeles pour aller au théâtre où avait lieu la pièce.




Dernière édition par lovebug le Ven 21 Fév - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:00

Oh oui, cette semaine avait été une éternité. Je m’étais toujours dis qu’être une fille, ça craignait vraiment pendant cette période du mois. Il y avait beaucoup d’aspects que j’aimais, soit, mais pendant cette semaine-là… j’étais souvent très irritable, de mauvaise humeur et je souffrais d’un symptôme qui n’étais pas apparu depuis longtemps – depuis que j’avais des problèmes avec la nourriture – et qui était que j’avais toujours faim. Quoi qu’il en soit, mon moral remontait plus les jours passaient et plus je voyais la fin de la semaine venir avec impatience. Nous devions nous voir, Aidan et moi pour se faire une petite sortie au théâtre, et ensuite peut-être un resto et nous irions dormir chez l’un ou chez l’autre, peu importe. J’avais juste voir de le voir, et hâte de lui montrer à quel point il m’avait manqué. Avant de partir, j’étais passé rapidement sous la douche et j’avais sécher mes cheveux que j’avais attaché en une sorte de chinions pas trop stricte. J’avais enfilé une belle petite robe bleue qui m’arrivait jusqu’aux genoux et j’avais mis mon parfum préféré. Je vérifiai que j’avais bien les deux places de théâtre dans mon sac : il fallait que je me dépêche, j’avais vu le sms d’Aidan disant qu’il était devant depuis un bon petit quart d’heure, mais je n’étais pas prête à ce moment-là. Attrapant mon sac et une veste que je mis en route, je dévalais les escaliers de la maison des Gamma pour sortir, voyant immédiatement la voiture d’Aidan. Je souris un peu plus en voyant qu’il sortait de la voiture pour m’ouvrir la portière, Il était temps !Je ris un peu et j’haussais les épaules, le laissant m’embrasser avant d’entrer dans la voiture, remettant bien ma robe, « Dis tout de suite que j’ai été longue ! » Je souris et j’attachais ma ceinture, regardant Aidan se mettre du côté conducteur, T’es prête pour notre soirée ? Ça commence à quelle heure déjà ?J’hochais la tête et je sortais les billets de mon sac, vérifiant l’heure, « Mh…dans une demi-heure ! » Je souris et je me tournais vers lui, remettant bien le col de sa chemise, « Monsieur s’est fait tout beau on dirait…ça te va bien… » Je me pinçais la lèvre et je remis bien mes mains sur mes genoux, regardant devant moi en attendant qu’il démarre pour aller jusqu’au théâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:01

Il était temps qu’on se retrouve, vraiment. Autant j’avais l’habitude de cette période où il n’était pas possible de toucher sa copine, mais c’était vraiment l’horreur à chaque fois. Et là, depuis que Jaycee et moi étions vraiment intimes, c’était la première fois qu’on passait autant de temps sans se toucher. Ce soir, c’était enfin le moment où ça se terminerait et j’avais juste hâte. Passer la nuit ensemble était dans nos plans et j’avais vraiment hâte. Du coup, puisqu’elle voulait aller au théâtre, j’avais accepté, à condition qu’on aille au restaurant après. Et du coup, on avait notre plan de soirée. Je m’étais préparé classe mais décontracté et j’étais en route pour la retrouver. Garé devant chez elle, je la prévenais et elle était enfin prête, sortant de l’habitation.Dis tout de suite que j’ai été longue ! Je souriais, n’osant pas répondre pour éviter de polémiquer. Bien évidemment, j’avais dit ça sur le ton de la rigolade et je savais qu’elle aussi, mais ça n’irait pas plus loin. Tel un gentleman, je lui ouvrai sa porte pour qu’elle s’installe et je m’installais ensuite à ma place. Je lui avais demandé si elle était prête pour notre soirée et quand commençait la pièce de théâtre. Elle regardait dans son sac les billets pour voir l’heure. Mh…dans une demi-heure ! Je hochais la tête alors que je mettais le contact dans la voiture.Monsieur s’est fait tout beau on dirait…ça te va bien… Je me pinçais les lèvres alors que je tournais la tête vers elle. Je voulais être beau pour toi. Merci, t’es vraiment magnifique toi.. En plus en robe comme ça, j’adorais vraiment. Je me mettais donc en route pour le quartier de Downtown de Los Angeles pour qu’on soit à l’heure pour la représentation. Le temps du trajet, je jetais plusieurs regards en coin, l’observant pour ne pas dire la dévorant du regard. Elle était vraiment belle et je me sentais bien avec elle. C’était le niveau au-dessus de l’amitié et c’était vraiment génial. Au bout d’un moment, on arrivait et je cherchais une place pour se garer. Je la trouvais dans un petit parking et puis je coupais le moteur. On y est ! Je me tournais vers elle, un petit sourire aux lèvres alors que je m’approchais d’elle. Ça va être dur d’attendre ce soir, vu comment t’es habillée… Je glissais ma main le long de son bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:01

Je m’étais faite toute belle, uniquement pour lui, mais je dois avouer que l’idée que je ne pourrais lui montrer aucun signe d’affection en publique commençait à devenir dérangeant. Pour moi, en tout cas. Mais je n’osais pas trop lui en parler car j’avais peur de vouloir aller trop vite : c’est vrai, peut-être que ça lui convenait toujours autant d’être avec moi « en secret ». Alors je ne préférais pas lui parler de ça pour l’instant, au pire nous attendions d’être au restaurant ou dans un endroit plus intime pour pouvoir agir comme un couple. Et puis, la pièce commençait dans une demi-heure ce qui nous laissait quand même une demi-heure rien que lui et moi. Nous avions déjà nos billets avec nos places de réservés, alors pas la peine d’arriver dix ans en avance. Je le complimentais sur son choix de vêtements : c’est vrai que la chemise comme ça, qui faisait classe mais pas trop car il avait mis un jean, ça lui allait vraiment très très bien. Il était même…carrément sexy. Je voulais être beau pour toi. Merci, t’es vraiment magnifique toi.. Je souris et je baissais les yeux sur ma propre robe, je n’avais pas fait grand-chose après tout, à part avoir mis une belle robe et avoir bidouillée un peu mes cheveux. Je ne m’étais même presque pas maquillée. « Merci… », soufflais-je avec un petit sourire en coin alors que je regardais les bâtiments défiler à travers la fenêtre. Une fois arrivés près du théâtre, il se gara sur un petit parking et coupa la moteur. On y est !J’hochais la tête et je détachais ma ceinture, jetant un bref coup d’œil à l’heure,« On est en avance on dirait… » Je souris et je tournais la tête vers lui alors qu’il s’approchait de moi en disant, Ça va être dur d’attendre ce soir, vu comment t’es habillée… Je me mordais la lèvre en sentant ses caresses sur mon bras et je me penchais un peu plus vers lui pour attraper ses lèvres, avec plus de passion que le petit bisou de tout à l’heure avant d’entrer dans la voiture. « Ça va être interminable oui… » Je souris contre ses lèvres et je me redressais pour me regarder quelques secondes dans le miroir du rétroviseur, « Allez, on y va ! », lançais-je en ouvrant la porte de la voiture pour en sortir et me diriger vers le théâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:01

Cette soirée allait être compliquée à gérer parce qu’on sortait en couple en public sans pour autant paraitre comme un couple. Le truc, c’est que voilà, c’était ma petite amie et j’aimais pouvoir lui faire des gestes affectifs sans avoir à faire attention à ceux qui nous entourent. Mais bon, on avait décidé de ne rien officialiser le temps de prendre nos marques, de profiter de notre bulle alors je restais en accord avec notre accord, même si ça devenait de plus en plus compliqué. Du coup, ce soir, nous allions prétendre sortir entre amis, ne rien faire qui puisse nuire à notre couverture de meilleurs amis, même si on l’était toujours dans le fond. Merci… m’avait-elle dit à mon compliment sur sa tenue. J’étais enfin arrivé dans le quartier et je décidais de me garer dans un petit parking où j’avais trouvé une place de libre. Le moteur coupé, je m’étais tourné vers ma petite amie que je trouvais juste magnifique ce soir. On est en avance on dirait… Je hochais la tête pendant qu’elle se détachait, j’en faisais de même. Puis avec un sourire sur le visage, je me rapprochais d’elle, lui avouant le fond de ma pensée. Bordel, on avait rien fait depuis dimanche dernier et j’étais en manque de son corps, elle me manquait trop. Plus que quelques heures, plus que quelques heures… Glissant ma main le long de son bras, elle approchait son visage du mien et m’embrassait avec plus de passion que tout à l’heure, baiser que je lui rendais avec plaisir. Ça va être interminable oui… Je soupirais dès que ses lèvres quittaient les miennes. Pire que l’enfer de rester à une distance limite d’elle alors que j’aurai qu’une envie, l’embrasser à longueur de temps. Allez, on y va ! Elle s’était regardée dans le miroir puis sortait de la voiture rapidement, voulant rejoindre le théâtre assez vite. J’en faisais de même, verrouillant ma voiture et la rejoignant, posant ma main dans son dos. J’avais cette envie de garder un certain contact et je ne me gênais pas. On arrivait au théâtre et on donnait nos places pour accéder à la salle et on prenait place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:01

Aidan avait l’habitude que je le traine au théâtre. A vrai dire, nous y allions depuis un petit moment ensemble. En général, il me laissait choisir la pièce qui me plaisait, mais ça lui arrivait parfois de choisir lui aussi. Ça me faisait plaisir, parce que j’avais l’impression de l’initier à ce que j’aimais le plus au monde, et c’était à ça que ça servait ses meilleurs amis, non ? A s’ouvrir à des horizons auxquels on ne se serait jamais intéressé par nous-même. Et j’étais heureuse de voir qu’il y prenait goût, à moins qu’il fasse vraiment ça uniquement pour me faire plaisir. Peu importe, dans les deux cas, je n’allais pas au cinéma toute seule. Rien que de sentir ses doigts sur mon bras, ça me rendait folle, alors je n’osais même pas imaginer comment ça allait se passer plus tard dans la soirée. Je n’étais même pas sûre que je sois capable d’attendre après le restaurant. Moi qui pensais pouvoir me contrôler un minimum…ça allais être plus difficile que ce que j’aurais pu penser. Nous finissions alors par sortir de la voiture, et nous allions à l’entrée où je montrais nos billets pour qu’on nous laisse entrer. Je souris en coin en sentant sa main dans mon dos : ça me plaisait que toujours avoir cette proximité avec lui en dehors de son appartement ou de ma chambre chez les Gamma. On nous amenait vers nos places et nous nous asseyons, seulement quelques minutes avant que les lumières ne s’éteignent. La pièce commençait, et j’avais le regard captivé vers la scène. Au bout d’un moment, je glissais ma main sur la sienne sur l’accoudoir commun entre nos sièges, restant cependant concentrée sur le spectacle. Je caressais doucement le dos de sa main avec le bout de mes doigts et après une vingtaine de minutes, je finis par me pencher vers Aidan, murmurant à son oreille, « J’me sens pas très bien… » Je me pinçais la lèvre et je me levais, m’excusant après des gens que je dérangeais pour sortir de la salle et aller jusqu’aux toilettes, espérant qu’Aidan m’y suivrait, et c’est pour ça que je lui avais fait croire que je ne me sentais pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:01

C’était bien évidemment Jaycee qui m’avait initié au théâtre. C’était pas vraiment quelque chose qui m’attirait, j’étais plus du genre cinéma et séries télévisées. Le théâtre, c’est vraiment autre chose parce que, même s’il y a un jeu d’acteur, c’était du live. Il n’y avait aucune prise ou reprise d’une scène. Les acteurs apprenaient leurs textes par cœur et ils se pointaient sur scène pour la représentation et, rien que pour ça, je les félicitais. Et ça, je le savais grâce à ma petite amie, qui me l’avais appris quand nous étions encore que des meilleurs amis. Puisque je ne connaissais pas grand-chose à tout ce domaine, je la laissais souvent choisir la représentation. En tant que journaliste, je lisais malgré tout certaines critiques et je me proposais quelques fois pour certaines pièces. Aujourd’hui, c’était elle qui avait choisi, tout prévu. Du coup, quand on arrivait au théâtre, on donnait les billets et on venait nous installer à nos places. La salle s’assombrit et je me concentrais sur ce qui allait se passer sur scène. Je tentais d’éviter tout contact avec Jay, pour éviter de lui sauter dessus mais quand elle mit sa main sur la mienne, je fondais. Je savourais chacune de ses caresses sur le dos de ma main et j’étais surpris quand son visage s’approchait du mien pour qu’elle me glisse quelques mots à l’oreille. J’me sens pas très bien… J’étais bien étonné quand je la voyais partir. Je regardais autour de moi et puis je me mis à la suivre, me fichant totalement de la pièce à présent. Je me pinçais les lèvres alors que j’arpentais le couloir pour la suivre jusqu’aux toilettes. Je me fichais si je me trouvais dans les toilettes des femmes, tout ce qui comptait, c’était Jaycee. Qu’est-ce qui a ? Elle ne m’avait pas laissé le temps de lui demander dans la salle alors j’en profitais dès à présent, alors que je m’approchais d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:02

Ça n’était pas du tout mon genre de quitter une représentation comme ça, en plein milieu. Enfin, là ça n’était même pas en plein milieu, c’était carrément au début car la pièce avait commencé depuis combien de temps ? Même pas une demi-heure ? J’étais bien consciente qu’il valait mieux éviter tout contact pour ne pas être tenté, mais j’étais déjà tenté à l’idée de pouvoir sentir sa peau contre la mienne. Et puis, je me disais au départ que simplement toucher sa main, ça n’allait pas nous tuer, si ? Eh bien oui. Rien que de caresser la pomme de sa main, ça m’avait encore plus donné envie de lui. Et moi qui pensais que nous n’étions pas deux animaux et que nous pourrions très bien nous contrôler quelques heures…je succombais. Mais maintenant, il fallait que je trouve un moyen de l’entrainer en dehors de cette salle de théâtre, et ça n’était pas chose facile. Qu’est-ce que je pouvais bien inventer pour qu’il me suive ? Que je n’allais pas bien. Son côté protecteur et tout ça allait forcément ressortir. Je lui dis alors à l’oreille que je ne me sentais pas très bien, et je me précipitais en dehors de la salle pour aller dans les toilettes des femmes. Je posais mon sac sur un lavabo et je m’appuyais sur le bord de celui-ci, me regardant dans le miroir jusqu’à ce que je vis la porte s’ouvrir, et Aidan entrer. Je souris en coin et je me tournais vers le jeune homme, les bras croisés.Qu’est-ce qui a ? Je me pinçais la lèvre et je le regardais s’approcher de moi, attrapant sa veste pour le tirer contre moi, « Je ne me sens pas bien… », répétais-je doucement avant de le coller entièrement à moi. J’attrapais sa veste avec ma deuxième main pour le garder près de moi et je l’embrassais tendrement, et tout doucement avant de murmurer contre ses lèvres, « J’ai trop envie de toi…j’peux pas attendre… » Je souris et je jetais un coup d’œil aux cabines de toilettes, « En plus…ça pourrait être excitant de le faire ici, non… ? »Je n’osais même pas croire que je lui proposais carrément de faire l’amour dans un lieu public, où n’importe qui pouvait nous surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:02

Je connaissais Jaycee, et la voir partir de la représentation de cette façon, c’était pas elle. Ou alors elle n’allait vraiment pas bien, et c’était clair que ça m’avait inquiété immédiatement. Elle est du genre passionnée par le théâtre, c’était sa vraie passion et du coup, elle appréciait chaque minute qu’une pièce pouvait offrir. Je me souvenais de la première pièce que j’ai été voir avec elle. Je ne comprenais pas grand-chose et, à chaque fois que je lui posais une question, elle me recalait parce qu’elle écoutait chaque parole qui se disait. Oui, elle était passionnée et je l’aimais en partie pour ça. Du coup, je la suivais en dehors de la salle, jusqu’aux toilettes des femmes. Je la retrouvais contre les lavabos en train de se regarder dans le miroir. Je refermais derrière moi et je m’approchais d’elle en lui demandant ce qui n’allait pas. Je ne me sens pas bien… Elle m’avait tiré vers elle par ma veste pour se coller ensuite à moi.Dis-moi ce que t’as… Sa deuxième main attrapait ma veste également et elle se mit à m’embrasser. Je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait jusqu’à ce qu’elle me le dise de vive voix. J’ai trop envie de toi…j’peux pas attendre…J’ouvrais grand les yeux, la regardant avec un sourire aux lèvres. En plus…ça pourrait être excitant de le faire ici, non… ? J’étais d’autant plus étonné… qu’excité à vrai dire. Oh oui, c’était excitant ! Ici ? Je me mordais la lèvre inférieure alors que je me détachais d’elle pour aller vers les toilettes. Personne à l’horizon ? Tant mieux, je verrouillais la porte principale pour que personne ne vienne nous déranger dans notre moment d’intimité. Je me collais de nouveau à elle, mon visage tout proche du sien. Tu m’as convaincu. Je me mis à l’embrasser avec envie. J’avais envie d’elle depuis ce matin et j’étais content de cette petite escapade dans les toilettes. J’attrapais ses cuisses et je la portais pour l’assoir sur le plan de lavabo derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:02

Mais qu’est-ce qui me prenait ? Je venais d’attirer mon meilleur ami dans les toilettes des femmes. Non, rectification : je venais d’attirer mon meilleur ami qui s’avérait être devenu depuis quelques semaines mon petit ami dont j’étais folle amoureuse dans les toilettes des femmes au beau milieu d’une représentation. C’était quand même dingue, que je ne puisse pas attendre quelques heures. En même temps, quelle idée de venir caresser sa main de cette manière, c’était presque évident que c’était ce qui m’avait trahis. Le pire, c’était que je l’avais vraiment inquiété à lui dire que je ne me sentais pas bien, car il avait tout de suite accouru à mon secours. Et quand je lui répétais une deuxième fois que ne me sentais pas bien, il me demanda d’un air inquiet, Dis-moi ce que t’as… Bon, plus la peine de tourner autour du pot. De toute façon, j’en étais incapable. Nous étions tous les deux, dans une pièce déserte et…j’avais déjà chaud rien qu’à penser à ce qui allait se passer. Car je savais très bien qu’il n’omettrait aucune objection à ma requête. J’attrapais sa veste des deux mains pour l’attirer vers moi et je l’embrassais à pleine bouche, lui avouant alors que j’avais beaucoup trop envie de lui pour attendre une minute de plus. Il semblait surpris, et je le comprenais. Je me surprenais moi-même. Ici ? Je me pinçais la lèvre et j’hochais la tête doucement de haut en bas et je n’eus même pas besoin d’ajouter autre chose qu’il se décolla de moi pour aller fermer la porte et la verrouiller. Tu m’as convaincu., dit-il d’un air sérieux en revenant vers moi. J’arquais un sourcil, un léger sourire sur les lèvres avant de dire, « Je n’ai pas eu besoin de beaucoup argumenter dis-donc… » Je ris doucement et je fermais les yeux en sentant ses lèvres se plaquer contre les miennes pour m’embrasser avec envie. J’approchais un peu plus mon corps du sien alors qu’une de mes mains sur glissait dans sa nuque, prolongeant son baiser de la même manière. Je ris légèrement en le sentant m’asseoir sur le lavabo derrière et j’attrapais une nouvelle fois ses lèvres, passant mes deux mains sur ses épaules pour lui retirer sa veste et la faire tomber à terre. Dans un sens, heureusement que nous étions dans les toilettes d’un théâtre, car c’était certainement plus propre que les toilettes d’un bar ou quelque chose dans le genre. Je lâchais ses lèvres pour reprendre ma respiration le temps de quelques secondes avant de l’embrasser une nouvelle fois, descendant mes mains sur son torse pour commencer à déboutonner sa chemise. Mon dieu, c’était terriblement excitant, et j’avais juste hâte qu’on passe aux choses sérieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:02

Je ne me sentais pas pervers en rejoignant ma petite amie dans les toilettes des femmes. Au début au moins, puisque je venais juste vérifier si elle allait bien. Finalement, la situation s'est révélée être toute différente, c'était un subterfuge pour m'attirer dans ses griffes. Je m'étais inquiété puisque j'étais précipité pour la voir et finalement, nous étions là, dans ces toilettes, l'un collé à l'autre pour s'embrasser. Elle m'avait attiré en attrapant ma veste et tirant vers elle. Nos lèvres dansaient bien ensemble et finalement elle m'avouait ce qu'elle avait en tête. Je vérifiais qu'on était bien tous les deux seuls et je verrouillais la porte pour la rejoindre. Oh oui, nous allions passer un bon moment, c'était une certitude. Je n’ai pas eu besoin de beaucoup argumenter dis-donc… Je hochais la tête, mes lèvres retrouvant les siennes avec envie. Disons que j'attendais ça avec impatience... peu importe le lieu A vrai dire, le lieu était super excitant et je n'avais aucun mal à me laisser aller ici, avec elle. Je l'asseyais sur le bord du lavabo pour qu'elle soit assise face à moi et je posais mes mains sur ses cuisses que je glissais sous sa robe pour aller jusqu'à ses hanches. Pendant ce temps, elle retirait ma veste qui se trouvait très vite à terre et s'attaquait très vite à ma chemise. Je remontais mes mains à ses épaules et je la lui enlevais également, ne serait-ce que pour lui enlever quelque chose et je les remettais sur ses cuisses, caressant sa peau. Entre deux baisers, j'arrivais à lui glisser quelques mots. Merde... j'ai pas pensé à prendre une capote, t'en as ? Même si j'en avais envie, je pensais qu'on allait attendre d'être dans sa chambre ou dans la mienne pour aller aux choses sérieuses, n'ayant pas pensé à cette éventualité. Enfin, je continuais de l'embrasser en attendant sa réponse, mes mains toujours glissées sous sa robe. J'avais juste hâte de la retrouver comme il se doit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:02

RP supprimé par erreur à cause de la débilité monumentale de Jaycee 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:02

Après cinq bons jours sans pouvoir toucher Jaycee, j’étais vraiment en manque de son corps et j’étais en alerte. Déjà dans la salle où on était pour regarder la représentation, je sentais mon envie d’elle monter encore et encore au fur et à mesure qu’elle caressait ma main. Et du coup, elle n’avait pas eu grand-chose à faire pour me convaincre de le faire dans cette pièce. Certes c’était des toilettes, mais c’était propre et puis on était tranquille pendant que la représentation se déroulait. On commençait à se déshabiller légèrement, commençant par les vestes, l’envie se faisant de plus en plus présente. Je glissais mes mains quand j’en avais l’occasion sous sa robe pour caresser ses cuisses pendant qu’elle s’occupait d’ouvrir ma chemise. Finalement, je lui avouais que je n’avais pas de préservatif, ne pensant pas qu’on aurait été jusque-là ce soir. Si…j’crois que j’en ai…attends.. qu’elle m’avouait en détachant quelques instants ses lèvres des miennes. Elle attrapait son sac pour fouiller dedans à la recherche d’un préservatif. Ne pouvant pas poser mes lèvres sur les siennes, je m’occupais en enfouissant mon visage dans son cou, y déposant des baisers pleins d’envie. Puis je remontais doucement sa mâchoire. Heureusement que j’avais prévu… Je souriais, soulagé. J’attrapais donc le préservatif que je posais à côté d’elle, à portée de main. Je n’en avais pas besoin maintenant mais ça ne saurait tarder. Du coup, je reprenais les baisers langoureux mais surtout passionnés avec elle alors que mes mains retournaient sous sa robe. J’adorais le contact avec sa peau et c’était électrique. T’avais prévu ça ? Je demandais alors que je continuais de l’embrasser. A vrai dire, qu’elle l’ait prévu ou pas, je m’en fichais, j’adorais le moment qu’on était en train de passer et j’en appréciais chaque instant. Sous sa robe, mes mains atteignaient sa culotte et je décidais de l’enlever dès maintenant, me reculant quelques instants pour la faire descendre le long de ses jambes et je la laissais tomber par terre alors que je me collais à elle de nouveau pour capturer ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:03

Aidan avait acheté deux boites de préservatifs la dernière fois que nous avions été à la pharmacie, alors heureusement que j’avais eu l’idée ingénieuse d’en mettre quelques-uns dans mon sac à mains, pas parce que je pouvais coucher avec n’importe quel mec que je croisais, mais parce que je savais qu’avec Aidan, nous avions toujours envie l’un de l’autre. C’était comme ça depuis le soir où nous avions couché ensemble pour la première fois, et je ne savais pas trop si ça allait continuer sur la même lancée, mais on n’est jamais trop prudent. Surtout que mon cycle venait de se terminer, alors ça n’était vraiment, mais vraiment pas le moment d’aller le faire sans capote. Trop de risques. Il prit la capote et il la posa près de moi, remettant ses mains sous ma robe ce qui me fit frissonner une fois de plus.T’avais prévu ça ? Je ris un peu et je secouais la tête, continuant de l’embrasser alors que ma main glissa de sa nuque jusqu’à dans ses cheveux, murmurant entre deux baisers, « Non…je suis juste prévoyante… » Je ris un peu et je l’embrassais encore, le lâchant pour m’appuyer sur le bord du lavabo pour me soulever un peu histoire de l’aider alors qu’il commençait à enlever ma petite culotte. Je le regardais faire en me mordant la lèvre, et je repris mes baisers alors que mes mains venaient chercher le bouton de son jean dont j’essayais de me débarrasser. Je lâchais ses lèvres pour pouvoir regarder ce que je faisais et je ris un peu, murmurant, « Je vais finir par croire que je ne suis pas douée du tout pour déshabiller un garçon.. » Je souris et je finissais de déboutonner son jean pour le baisser, passant mes mains le long de son torse, le regardant dans les yeux quelques secondes avant de l’embrasser une nouvelle fois, l’attirant un peu plus vers moi. J’avais besoin de le sentir plus près de moi, de le sentir contre moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:03

J’étais prévoyant en général, mais pensant qu’on allait attendre d’être dans une de nos chambres pour passer à l’acte. Même si le faire dans un lieu public était un fantasme inavoué, je ne pensais vraiment pas qu’on le ferait. Mais on y était, Jaycee était complètement chaude pour ça et j’étais juste conquis. Pas besoin de me le demander plusieurs fois, j’étais partant. Un préservatif sous le coude, on était donc soulagé. Je m’étais donc rapproché d’elle pour l’embrasser encore et encore, mes mains glissant sous sa robe pour y retrouver leur place préférée. Je lui demandais si elle avait prévu tout ça puisqu’elle avait déjà un préservatif. Non…je suis juste prévoyante… Je souriais, heureusement qu’elle l’était sinon on aurait dû calmer nos ardeurs assez vite. Très vite, je lui enlevais sa culotte, Jaycee m’aidant en se soulevant. Je la déposais par terre et je me collais de nouveau à elle, attiré comme un aimant. J’attrapais son visage entre mes mains pour l’embrasser et doucement je les glissais sur ses épaules, le long de ses bras pour finalement revenir sur ses cuisses. Pendant ce temps, elle avait glissé ses mains à mon jeans et elle commençait à déboutonner à l’aveugle, sans succès. Donc elle détachait ses lèvres des miennes, à mon plus grand regret. Je vais finir par croire que je ne suis pas douée du tout pour déshabiller un garçon.. Je secouais la tête, alors qu’elle y arrivait et ensuite baisait (ouais, tu lis bien (a)) mon pantalon. Ça viendra bien avec le temps. Je récupérais ses lèvres tout en baissant mon boxer, découvrant alors mon désir pour elle. Je sentais ses mains le long de mon torse et ça m’donnait des frissons, malgré la chaleur que je ressentais. J’attrapais donc le préservatif à côté et je m’occupais de déchirer l’emballage et de me le mettre puisque j’étais largement prêt pour aller plus loin. Je me collais de nouveau à elle pour l’embrasser encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:03

Oh non, je n’étais pas douée pour déshabiller Aidan. J’avais dit pour déshabiller les garçons en général, mais je parlais d’Aidan puisqu’il était le seul homme que j’avais eu l’occasion de déshabiller de toute ma vie. Je crois que j’étais toujours un peu maladroite, malgré que le fait que ça ne soit pas la première fois que nous faisions l’amour, oh non…pas du tout même. Je ne saurais même pas compter combien de fois nous l’avions fait depuis plusieurs semaines, à vrai dire. Heureusement pour moi, j’ai quand même fini par réussir à baisser son pantalon, Ça viendra bien avec le temps. Je ris un peu et je le laissais capturer mes lèvres une nouvelle fois, jusqu’à ce qu’elles les séparent à nouveau pour prendre la capote et la mettre. Je profitais de ce bref instant pour enfouir mon visage dans son cou, déposant une lignée de baisers sur sa peau jusqu’à ce qu’il m’embrasse en se recollant à moi. Je soupirais et je décollais nos lèvres pour remonter un peu ma robe, passant mes jambes autour de lui. Je posais mes mains sur ses épaules, l’embrassant encore et encore, plus qu’impatiente. Je ne savais pas combien de temps j’allais réussir à tenir. Pas beaucoup, en fait puisque je venais déjà d’écourter notre séjour au théâtre pour pouvoir lui faire l’amour dans les toilettes. Ça voulait déjà tout dire. « Bordel…il fait chaud… », soufflais-je entre deux baisers alors que je déviais mes lèvres dans son cou, remontant jusqu’à son oreille que je venais titiller avec mes lèvres doucement. « Vas-y doucement…j’veux pas faire trop de bruit et qu’on attire l’attention sur nous… »Je souris et je posais mes mains sur ses joues pour l’embrasser encore, mourant toujours autant de chaud et d’envie aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:04

Je me fichais du temps qu’elle mettait pour me déshabiller, du moment qu’au final, mon pantalon finit à mes genoux. Tout ce que je voulais, c’était pouvoir lui faire l’amour puisqu’on avait rien fait depuis un moment et j’en avais plus qu’envie. Du coup, dès qu’elle eut fini de le déboutonné, mon pantalon était enfin baisé. Quand je retrouvais ses lèvres, je me sentais pousser des ailes. L’envie ne faisait qu’augmenter, tout comme la chaleur présente dans la pièce. Oh oui, il faisait de plus en plus chaud et ça présageait bien la suite de nos aventures dans les toilettes des femmes. Pendant que je m’occupais de mettre le préservatif, je sentais ses baisers parcourir ma peau et ça me faisait du bien mais surtout ça me donnait envie de la prendre maintenant. Sa robe relevée, elle en profitait pour mettre ses jambes autour de moi alors que je me rapprochais une nouvelle fois d’elle. Bordel…il fait chaud… disait-elle entre deux baisers avant qu’elle n’aille les déposer dans mon cou. Finalement, elle remontait à mon oreille et gosh, j’aimais ça ! Vas-y doucement…j’veux pas faire trop de bruit et qu’on attire l’attention sur nous… Je secouais doucement la tête, capturant de nouveau ses lèvres. J’peux rien t’promettre… cinq jours, c’était looong.. Oui, je voulais me lâcher. Lâcher le fauve qui était en moi. Je baissais la tête et puis je me guidais à son entrée et, d’un simple mouvement délicieux, nous n’étions qu’un. Je capturais de nouveau ses lèvres, l’envie d’être passionné étant omniprésente. Je commençais alors mes mouvements, mes mains reprenant leur place sur ses hanches sous sa robe. J’étais très vite tenté de caresser ses flancs, son dos, son ventre ou même sa poitrine mais j’y étais contraint par son vêtement. Je relevais mes bras pour faire glisser ses bretelles et faire tomber son buste de robe pour redécouvrir sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:04

C’était drôle à dire, mais je commençais limite à comprendre pourquoi Dmitri n’avait pas réussi à m’attendre. Bon, peut-être que quand on est amoureux, on essaie de mettre l’autre à l’aise et on est prêt à attendre, mais… si il était en manque, et qu’il avait envie de moi, je pouvais comprendre que ça avait été difficile. Parce que aujourd’hui, je me voyais mal rester des semaines et des semaines – voire même des mois – sans toucher Aidan. Nous étions réellement comme deux aimants, c’était dingue car jamais je n’aurais pu imaginer une seule seconde qu’il pourrait y avoir une attirance aussi forte entre lui et moi. Je crois que le fait que je sois totalement dingue de lui décuplait mon attirance envers lui. Je finis quand même par lui dire à son oreille entre deux souffles d’impatience de ne pas y aller trop fort car j’avais peur de ne pas savoir contenir mes cris. Rectification : je ne saurais pas retenir mes gémissements, c’était déjà sûr et certain. Rien que de sentir ses mains sur mes cuisses, ça me donnait déjà envie de gémir. J’peux rien t’promettre… cinq jours, c’était looong.. Je me mordais la lèvre et je fermais les yeux en le sentant se rapprocher encore plus, serrant mes doigts sur sa peau lorsque nous ne faisions plus qu’un. J’étouffais un soupire et je serrais un peu plus une jambe autour de lui alors qu’il attrapait mes lèvres, commençant ses mouvements. Je continuais le baiser du mieux que je pouvais, lâchant parfois ses lèvres quelques secondes pour soupirer fortement, ma respiration se faisant plus rapide au rythme de ses mouvements. Je lâchais sa nuque pour pouvoir l’aider à baisser le haut de ma robe qui retomba au niveau de mon ventre et je glissais une nouvelle fois mes mains sur ses épaules jusque dans sa nuque. Je m’accrochais à lui du mieux que je pouvais, et j’essayais de ne pas être trop bruyante bien que ça devenait très, très compliqué plus les secondes passaient. J’enfouis alors mon visage dans son cou pour déposer des baisers, et pour plaquer mes lèvres contre sa peau quand je sentais qu’un gémissement allait sortir. God, c’était trop bon et j’avais eu raison de ne pas vouloir attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:04

On agissait par la simple impulsion de nos envies et c’était enivrant. Je ne me voyais pas faire ça dans un lieu public, pensant que ça ne resterait qu’un fantasme. Seulement, il en est actuellement tout autre. Nous étions vraiment en train de nous déshabiller dans les toilettes pour femmes du théâtre parce qu’on n’est simplement pas assez fort pour contrôler nos envies de l’autre. Faut dire, ne rien faire pendant cette semaine avait été une torture, surtout quand on dormait ensemble. Mais c’était enfin terminé et maintenant, je profitais d’elle. Et du coup, quand elle me disait de ne pas y aller trop fort, je ne pouvais rien promettre. Non mais cinq jours sans rien faire, je devais bien en profiter ce soir. Finalement, je m’étais rapproché d’elle et voilà, j’étais en elle et god que ça faisait du bien ! J’avais même pas pu m’empêcher de soupirer de plaisir. Ses mains sur ma peau me rendaient fou et du coup, je me mettais à bouger et faire mes mouvements. Sur le coup, j’avais envie de sentir sa peau contre la mienne et j’entrepris son déshabillage partiel en baissant ses bretelles de robe pour la faire tomber le long de son buste. Pendant que ses mains se glissaient sur mes épaules jusqu’à ma nuque, je me mis à glisser les miennes le long de son flanc jusqu’à son dos, l’enroulant de mes bras. Mes mouvements réguliers s’accéléraient au fur et à mesure que le plaisir augmentait. Je plaçais enfin une main à sa nuque pendant que l’autre descendait jusqu’à sa cuisse, tout en continuant de l’embrasser avec envie et fougue. Je déviais mes baisers le long de sa mâchoire, me retrouvant dans son cou puis à son épaule. Je faisais mine de mordre son épaule dénudée, collant mon torse à sa poitrine. Je ne pouvais pas m’empêcher de gémir tellement c’était bon. Je tentais de rester silencieux mais c’était pas possible. Je revenais à ses lèvres pour étouffer les bruitages qu’on faisait tous les deux, même si au bout d’un moment, je savais que ça ne serait plus possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:04

C’était terrible, et jamais je n’aurais pu croire que ça aurait pu être aussi bon. Mais pourtant, ça l’été. C’était encore meilleur que toutes les fois où nous avions déjà fait l’amour, comme si à chaque fois qu’on le faisait une fois de plus, c’était différent et beaucoup mieux. Ça paraissait ridicule, mais pourtant c’était le cas. Sauf que je crois que ce qui changeait cette fois, c’était que ça faisait cinq jours que nous ne nous étions pas touchés comme ça, et du coup, maintenant que nous pouvions le faire…c’était juste indescriptible. Sentir ses mains se promener sur mon corps de cette manière était un pur délice et j’aurais eu envie de sentir ses caresses toute la nuit. Il m’acheva encore plus lorsqu’il accéléra ses coups de bassin : cette fois, ça en était de trop, je ne pouvais plus contenir mes soupires qui se transformaient très vite en gémissements. Les yeux clos, je penchais la tête lorsqu’il se mit à embrasser mon cou, gardant une main dans sa nuque pendant que l’autre descendit le long de son corps, profitant de pouvoir sentir son corps sous ma main, chaque détails de celui-ci. Je m’accrochais à lui du mieux que je le pouvais, alors que nos respirations de plus en plus fortes et rapides s’entremêlaient, et c’était d’ailleurs le seul bruit qui était audible dans le coin. Je lâchais sa peau pour poser une main sur le bord du lavabo pour prendre appuie et essayer de bouger un peu mon corps, frissonnant en sentant chaque parcelle de son corps se frotter au mien. J’attrapais ses lèvres avec envie et fougue, essayant de tenir le baiser bien que je n’arrivais pas à le tenir très longtemps puisque je les lâchais pour gémir doucement. Je l’embrassais une nouvelle fois, finissant par dévier mes lèvres le long de sa mâchoire, j’étais très essoufflée, et je mourrais de chaud mais c’était beaucoup trop bon pour que je me préoccupe de tout ça. Je lui murmurais à l’oreille dans un souffle, « Encore… » Je n’en pouvais plus, mais je ne voulais pas qu’il arrête, surtout que le plaisir augmentait de plus en plus et je n’avais plus qu’une seule envie : qu’on se barre de ce théâtre, qu’on aille chez moi, et qu’il me fasse l’amour toute la nuit encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:04

L’envie était belle et bien présente et se faisait surtout ressentir quand nos peaux s’effleuraient, se touchaient, se collaient. Avant, je pouvais rester des heures et des heures avec Jaycee sans m’ennuyer parce qu’on avait tous les deux la conversation facile. A présent, c’était pareil, sauf qu’on faisait l’amour entre deux conversations. Il suffisait de voir le mardi où on avait passé la journée dans sa chambre, si on ne compte pas notre escapade à la pharmacie du campus. On avait fait que dormir, faire l’amour et manger. Je dois dire que lorsqu’on sera en vacances, j’aime l’idée que plusieurs de nos journées ressemblent à ça. Mais là, nous étions dans les toilettes du théâtre et nous étions en train d’apprécier chaque moment qu’on avait tous les deux. Je lui faisais l’amour après cinq jours d’abstinence et… et c’était juste génial. Je l’embrassais pour éviter de faire trop de bruit, mais ça devenait difficile plus le plaisir augmentait. Finalement, on se rendait bien compte tous les deux que les baisers ne suffisaient plus puisque les gémissements avaient remplacé les soupirs et c’était beaucoup trop bruyant pour être étouffé par de simples baisers. Son baiser fougueux me donnait envie que je continuais ma cadence pendant qu’elle se tenait au lavabo, puis finalement ses lèvres se dirigeaient vers ma mâchoire et je la laissais faire. J’étais essoufflé, elle aussi, mais je continuais, encore et encore, parce que c’était trop bon et que je sentais que bientôt, nous allions atteindre le septième ciel. Encore… m’avouait-elle dans un souffle et je m’exécutais. Je continuais encore et encore mes mouvements, accélérant tant le plaisir éprouvé était bon. J’en voulais plus, je voulais la sentir se contracter autour de moi tant ce qu’elle ressentirait sera bon. Oui, je voulais qu’elle vienne et que ça soit la meilleure fois qu’elle ait eut. Je glissais mes lèvres le long de sa mâchoire jusqu’à son oreille et je mordillais doucement son lobe d’oreille avant de revenir à ses lèvres et de l’embrasser avec autant d’envie que j’en avais à ce moment précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:05

Quand j’étais avec Aidan, je me sentais chanceuse, vraiment. Et je ne regrettais pas de lui avoir avoué à Hollywood qu’il était mon idéal masculin, parce que c’était la vérité, et je me sentais tellement bête de ne pas m’en être rendu compte avant, alors que nous nous connaissions depuis des années. Comme il l’avait si bien dit la semaine d’avant, le seul regret que je pouvais avoir, c’était de ne pas être tombée amoureuse de lui plus tôt. Il était doux, il me respectait, et en plus d’avoir cette incroyable attirance physique qui faisait de nous deux aimants, notre complicité qui s’était développé au fil des années était restée totalement intacte. J’avais de plus en plus hâte qu’on ne garde plus notre relation comme un secret, car je voulais que tout le monde sache que j’étais folle d’Aidan Dawkins et que les filles avaient intérêt à bien se tenir. Mon souffle était de plus en plus court, et j’avais définitivement du mal à contenir mes gémissements, ça en était de trop, chaque mouvement qu’il faisait me faisait succomber un peu plus. Je glissais ma main de sa nuque jusque dans ses cheveux, resserrant ses mèches brunes en sentant ses lèvres venir titiller le lobe de mon oreille. Un nouvelle vague de chaleur m’envahit, et une nouvelle vague de plaisir, me faisant gémir un peu plus fort. Heureusement, ses lèvres retrouvèrent leur chemin vers les miennes, étouffant mon gémissement qui était très loin d’être discret. Je descendais ma main de ses cheveux jusqu’à son cou pour finir sur son épaule, que je griffais légèrement ce qui était une nouvelle réaction au plaisir que je ressentais. J’essayais de prolonger le baiser du mieux que je pouvais quand tout à coup… « Il y a quelqu’un là-dedans ?! », lança une voix féminine derrière la porte alors qu’elle tapait contre celle-ci. Je décollais mes lèvres de celles d’Aidan et je me mordais la lèvre, posant une main sur ma bouche pour m’empêcher d’éclater de rire. Je riais, mais je ne savais pas du tout ce que nous allions faire. Faire comme si il n’y avait personne ? C’était certainement mieux, la femme finirait bien par partir et nous laisser continuer, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:05

La vérité, c’est que jamais je n’aurais cru me sentir si bien avec une fille. Je n’avais jamais ressenti cette connexion avec chacune de mes anciennes relations donc c’était un peu déboussolant. Mais il n’empêche que j’appréciais chacun de mes moments avec Jaycee et j’étais vraiment tombé amoureux d’elle. Dire que rien de notre histoire ne se serait déroulé de cette manière si j’avais décidé de ne pas boire ce jeudi soir et de ne pas parler du baiser échangé lorsque nous étions sur une des falaises surplombant Los Angeles. Il s’agissait vraiment d’un enchainement d’événements qui nous conduisait là, à ce moment précis. Alors qu’à la base nous devions regarder une pièce de théâtre, on finissait par faire l’amour dans les toilettes, comme deux adolescents ne sachant contenir le désir qui les consumait. Je la sentais prendre du plaisir et ça ne faisait que m’inciter à continuer comme ça. Mes mains ne cessaient de se balader sur son corps, sa peau dénudée. Je les passais sur sa poitrine, par-dessus le soutien-gorge sans faire attention au sous-vêtement. Je les glissais ensuite sur ses flancs pour les laisser reposer sur ses hanches alors que mes mouvements continuaient leur rythme. Il y a quelqu’un là-dedans ?! Les lèvres de Jaycee quittaient les miennes et elle mit même sa main devant la bouche pour se retenir de rigoler. Merde, merde, merde. Je tournais la tête vers la porte alors que j’arrêtais de bouger, toujours en elle. Je regardais de nouveau ma petite amie, posant mon doigt sur mes lèvres pour lui dire de rester silencieux. Elle allait sûrement s’en aller, je l’espérais fortement en tout cas. Finalement, au bout de plusieurs secondes, elle se mit à jurer et sa voix s’en allait. Je soufflais, soulagé. J’attrapais de nouveau les lèvres de Jaycee. J’espère qu’elle est pas partie chercher la sécurité ou quelqu’un qui travaille ici… disais-je entre ses lèvres alors que je reprenais mes mouvements, soupirant de plaisir tellement c’était bon. Je reprenais le même rythme que j’avais quand on s’était arrêté et je reprenais le baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:05

C’était exactement ça. J’avais l’impression d’être une adolescente qui devait aller se cacher aux toilettes avec son petit ami secret pour pouvoir se bécoter avec lui. Enfin, là, ça allait plus loin que le petit décotage de base, mais c’était un peu l’idée. J’avais l’impression d’être une adolescente qui n’agissait que sous les dires de mes envies et de mes impulsions. Et le pire, c’était que je crois que je n’avais jamais agi réellement comme ça, beaucoup trop bloquée dans l’idée que je devais être toujours parfaite et être la fille modèle. Parfois, je me disais même que j’avais raté mon adolescence à ne pas me laisser aller. Et je retrouvais enfin ça avec lui…cette sensation d’être libre de mes actes et de pouvoir faire des choses folles sas me soucier des conséquences. Jamais je n’aurais cru que je ferais l’amour un jour dans un lieu publique, et encore moins dans les toilettes d’un théâtre en beau milieu d’une représentation. Posant ma main sur ma bouche, je regardais Aidan, essayant de ne pas me mettre à rire même si l’envie ne m’en manquait pas. Il se contenta quant à lui de poser son doigt sur ses lèvres pour me faire signe de rester silencieuse, et j’hochais la tête, le regardant toujours autant amusé posé sur mon petit ami alors que la femme derrière la porte se mit à jurer en s’éloignant probablement des toilettes. Le jeune homme m’embrassa presque aussitôt, J’espère qu’elle est pas partie chercher la sécurité ou quelqu’un qui travaille ici… Je ris légèrement et j’haussais les épaules, glissant mes mains sur ses épaules pendant qu’il reprenait ses mouvements de bassin, m’arrachant un nouveau soupire de plaisir. Ma respiration recommença à se faire rapide, au rythme de ses mouvements et je plaquais mes lèvres contre la peau de son cou pour étouffer de nouveaux gémissements. Le fait de savoir qu’on s’était fait presque prendre n’avait fait qu’augmenter l’excitation, et ça rendait ce moment encore meilleur. Glissant une main dans sa nuque, je continuais de gémir en ondulant légèrement mon corps sous ses coups de bassin. Oh oui, c’était de plus en plus bon, et je sentais que nous allions bientôt atteindre le septième ciel…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   Dim 16 Fév - 14:05

Il y a une phrase qui nous correspond : l’amour donne des ailes. Dans notre cas, c’était vrai puisque jamais je pensais qu’on aurait été du genre à faire l’amour dans un endroit public, où on pourrait se faire prendre par quelqu’un. Et pourtant, on y était. Jaycee était installée sur le plan de lavabo et j’étais en train de lui faire l’amour comme jamais. Son corps tout entier m’avait manqué et chaque parcelle de mon corps le réclamait. Je l’embrassais de pleine fougue, ne sachant pas m’arrêter. Comment y arriver après tout ? Quand on est accro, c’est difficile d’arrêter. Je caressais sa peau de mes mains alors que mes mouvements restaient réguliers et rapides. Puis une femme, ayant besoin d’aller aux toilettes, nous interrompait en voulant entrer dans la pièce. Encore heureux que j’ai pensé à fermer la porte n’empêche. Du coup, après quelques instants, on l’entendait jurer alors qu’elle s’éloignait. Je n’étais pas de ce genre là mais… j’étais content qu’elle parte en abandonnant, puisque je pouvais retourner à mes occupations, c’est-à-dire faire l’amour à ma petite amie. Je me remettais donc à l’embrasser et je reprenais là où je m’étais arrêté. Nos respirations étaient haletantes mais représentaient bien le fait qu’on prenait notre pied, puisque des gémissements ne cessaient d’être émis. Je scellais mes lèvres aux siennes dans un dernier baiser puisque finalement, après quelques derniers mouvements, on y était. Le septième ciel était atteint et je perdais pied. Mes lèvres avaient lâché les siennes pour y revenir une nouvelle fois. Je gardais mes mains sur ses hanches, mon corps collé au sien et je tentais de me remettre de mes émotions, toujours en elle. Je crois que c’est la première fois que j’avais autant pris mon pied. L’excitation du lieu, plus le fait qu’on a failli être pris en flagrant délit, avaient fait que ce moment était exceptionnel et mémorable. Et vraiment source d’adrénaline, qui nous avait valu ce plaisir ultime. Je caressais doucement ses cheveux, la regardant conquis. S’tu savais comme j’t’aime… Je l’embrassais encore une fois, ne pouvant m’empêcher de rester loin de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com

❝Contenu sponsorisé❞




MessageSujet: Re: jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week   

Revenir en haut Aller en bas
 

jaydan ⊹ no way i can't help it when i haven't touch you in a week

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» l'IPOD TOUCH en WIFI
» Idees cadeaux...pour moi!
» problème touche FN
» Touché dynamique et expression
» Les secrets du BK7-m

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lovebug :: Votre 1ère catégorie :: RP :: Jaydan-