lovebug

X
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:48


Je me sentais vraiment stupide. Encore une fois, j’allais tout gâcher, je le sentais venir gros comme une maison. Comment est-ce que la réaction de Bliss avait-elle pu me donner autant de doutes ? J’aurais dû savoir que Bliss aurait été un peu fâchée de savoir que je ne lui en avais pas parlé tout de suite : c’est vrai, en général, lorsqu’on commence à sortir avec un garçon, la première chose à laquelle on pense, c’est d’aller tout raconter à sa meilleure amie, comme j’avais en fait fait lorsque nous avions couché ensemble pour la première fois. Je savais aussi qu’elle avait beaucoup de peine avec sa mère et tout ça, alors je ne savais pas quoi penser. Et encore une fois, il fallait que je remette tout en question. Mais je ne pouvais pas m’empêcher de ce qu’il pourrait se passer à l’avenir. Pourtant, on dit souvent qu’il faut se laisser porter par le moment et ne pas trop penser au lendemain, mais c’était dans mon caractère : je ne pouvais pas. Il fallait forcément que je pense à ce qu’il allait se passer à l’avenir. Et des milliards de questions se bousculaient dans ma tête, comme si il fallait que je trouve une solution à chacune d’entre elle pour ne pas être prise au dépourvue une fois que ce moment arriverait. Et ce qui me bloquait le plus, c’était de savoir qu’Aidan voulait aller à New-York à l’avenir alors que moi, je voulais rester en Californie. Enfin…New-York me plaisait, mais c’était tellement dur d’être prise à Broadway. Enfin… il y avait trop de trucs qui se passaient dans ma tête et pour changer, je ne savais pas quoi penser de tout ça. Une fois mon sac fait, je vérifiais dans ma chambre que je n’avais rien oublié et j’allais jusqu’à ma voiture pour rejoindre l’appartement d’Aidan. Je pris mon temps pour y aller, ayant un peu peur de la confrontation et une fois à son étage, je pris mon courage à deux mains et je toquais à la porte, me permettant de l’ouvrir pour commencer à rentrer en silence. 


Dernière édition par lovebug le Ven 21 Fév - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:48

On avait finalement raccroché et j’étais resté installé sur le canapé, la tête collée au dossier, en train de réfléchir. J’étais du genre à analyser les choses, plus particulièrement les textes. Mais pas ma relation avec Jaycee. Enfin si, juste dans le cas où on serait amené à rompre mais j’ai très vite oublié cette idée, le fait de ne plus l’avoir dans ma vie était inconcevable. Visiblement, elle y avait pensé également puisqu’elle m’en avait parlé, et ça l’effrayait. Pourquoi ne pas m’en parler face à face alors ? Je saurais la réconforter, enfin je pense. Je restais alors là, à penser à la situation et espérant que Jaycee conduise prudemment. J’ai déjà eu un accident, il ne fallait pas qu’elle me suive dans la lancée. Finalement, j’entendais quelqu’un toquer et la porte s’ouvrait. C’était forcément elle… Je me redressais et, mes deux mains sur le bord du canapé, je me relevais, me retournant pour lui faire face. Je me pinçais les lèvres, ne sachant pas commencer tout ça. Mais je voulais me lancer en premier, la réconforter parce que c’était mon rôle. Les relations pouvaient faire peur, c’était certain… Mais c’était un travail constant et on devait s’y mettre tous les deux pour que ça marche. Je.. Je cherchais encore les mots, c’était assez compliqué de s’exprimer dans un cas comme ça. Pourtant, les mots ça me connaissait. Mais là… L’avenir fait peur… Je soupirais alors que je la regardais. Peut-être qu’on devait en parler après ? Ou peut-être pas… Je secouais la tête pour mettre de l’ordre dans mes idées et je m’avançais finalement vers elle, tout proche d’elle. Je peux pas concevoir un avenir sans toi… Et je suis prêt à faire les concessions nécessaires pour que tu restes à mes côtés. C’était dit, enfin. Si je devais rester ici pour la garder à mes côtés, alors je n’hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:49


Je ne savais pas comment il faisait pour me supporter. Sincèrement. J’étais le genre de fille qui avait tout le temps besoin d’être réconfortée. Je pouvais passer pour une fille indépendante, forte et sûre d’elle mais au fond…au fond, j’avais toujours la trouille. Mais en même temps, comment est-ce que je ne pouvais pas penser au pire ? J’étais en couple avec mon meilleur ami. Non, pire. J’étais en train de tomber amoureuse de mon meilleur ami. Si je ne l’étais pas déjà d’ailleurs, parce qu’il était clair que j’avais tous les symptômes. Je pensais toujours à lui et j’avais ce petit sourire idiot sur les lèvres dès que je me mettais à penser à lui ou à voir une photo de nous deux dans mon téléphone. Rien que ça, ça voulait tout dire. En tout cas, je sentais que cette histoire allait mener à une nouvelle grande conversation entre Aidan et moi. Et je le vis dès que j’entrais dans son appartement. Il était assis, et il avait l’air calme, comme si il avait passé son temps à réfléchir entre notre appel et le temps que j’arrive chez lui. Je me faisais toute petite, restant silencieuse alors que je pris soin de refermer la porte d’entrée derrière moi. Je défis mon manteau que j’accrochais au porte manteaux, posant mon sac pendant qu’Aidan se leva pour s’approcher de moi. Je.. Je n’osais même pas le regarder, m’approchant aussi de lui en silence, presque honteuse d’avoir à nouveau lancé ce débat. L’avenir fait peur… J’hochais la tête et je relevais le regard vers lui, souriant tristement. « C’est clair… », murmurais-je sans le quitter du regard. Il avait l’air assez perdu, mais perdu pourquoi ? Parce qu’il ne savait pas quoi me dire, ou parce qu’il pensait que j’avais peut-être raison ? Je peux pas concevoir un avenir sans toi… Et je suis prêt à faire les concessions nécessaires pour que tu restes à mes côtés. Je cachais un sourire, presque soulagée. Soulagée, mais ça ne réglait rien, car dans mon esprit, c’était clair. Pas question qu’il renonce à ses rêves. « Alors c’est ça…être un couple… ? Faire des concessions… ? » Je soupirais et je baissais les yeux, croisant les bras au niveau de ma poitrine, « Je ne veux pas que tu renonces à tes rêves pour moi… je sais que c’est ridicule de penser à ça maintenant alors qu’on est ensemble depuis…même pas une semaine mais… » Je passais une main dans mes cheveux, ajoutant, presque dans un murmure, « … je crois que j’suis déjà amoureuse de toi… » J’avais le cœur qui battait à mille à l’heure, et j’étais terriblement nerveuse. Parce que je l’admettais enfin et je crois que j’étais presque tombée amoureuse de lui depuis le soir où nous avions fait l’amour pour la première fois. J’avais juste eu du mal à l’admettre. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:49

Peut-être que c’était nécessaire qu’on ait cette conversation pour mieux s’épanouir par la suite. Il faut dire qu’on était déjà épanoui à un certain niveau et on peut se demander si encore plus était possible. Peut-être que ça l’était. Mais il n’y avait qu’une façon de le savoir : parler de notre relation. On avait déjà établi ce qu’on était, un couple. Maintenant c’était la discussion sur l’avenir de notre couple. C’était un peu effrayant dans le sens où maintenant on était deux et… nos choix affecteraient forcément notre relation. Alors une fois qu’elle était enfin de retour dans l’appartement, on devait parler. Seulement, j’avais tendance à bégayer. Elle avait enlevé son manteau, posé le sac par terre et s’était même approché doucement de moi. C’est clair… qu’elle ajoutait quand je disais que l’avenir faisait peur. Je soupirais, perdu dans mes pensées. Je ne savais pas quoi dire en premier. Puis je lui avouais finalement que je ne voulais pas la perdre et que je laisserai tomber New York si ça voulait dire être avec elle. Alors c’est ça…être un couple… ? Faire des concessions… ?Je hochais la tête, la laissant quand même finir ce qu’elle avait à dire. Je ne veux pas que tu renonces à tes rêves pour moi… je sais que c’est ridicule de penser à ça maintenant alors qu’on est ensemble depuis…même pas une semaine mais…Elle passait sa main dans les cheveux et elle ajoutait doucement … je crois que j’suis déjà amoureuse de toi… J’étais qu’à quelques centimètres d’elle à présent et je posais mes mains sur ses hanches, ne cessant de la fixer du regard. J’avais le sourire aux lèvres. Pour que tout roule, on doit faire des concessions… sinon, comment on ferait pour avancer ? Je déglutissais, cherchant à développer mon argument. Si les couples restaient butés lors de toute conversation, à quoi bon rester ensemble ? Enfin… Je veux que nous deux ça marche. Je veux être diplômé à tes côtés, je veux – si on part plus loin – avoir un appartement avec toi et… Je baissais la tête, mordant ma lèvre inférieure avant de la regarder de nouveau. Et je suis amoureux d’toi. C’est pour ça que je suis prêt à rester ici… Le Los Angeles Times n’est pas si mal tu sais.. J’avais eu le temps de réfléchir entre les deux jours où on avait pas pu se voir et là, après qu’on ait raccroché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:49


C’est dur, de réaliser qu’on est tombée amoureuse de son meilleur ami en l’espace d’une seule petite nuit. Mais c’était presque prévisible, en fait. Aidan avait été parfait cette nuit-là, et il avait été encore plus parfait le lendemain. Il m’avait vu comme jamais aucun autre homme ne m’avait vu, il m’avait embrassé comme jamais aucun homme ne l’avait fait, il m’avait touché comme jamais aucun homme ne m’avait touché. Et quand je lui disais que j’étais folle de lui, je crois que c’était une façon dérivée de lui dire que j’étais amoureuse de lui. Complètement et irrévocablement amoureuse de lui. Sauf que j’avais peur (pour changer) de lui dire, parce que j’avais l’impression que c’était trop tôt. Mais comment est-ce que ça pouvait être tôt ? Nous avions tout fait à l’envers Aidan et moi, depuis le début. Nous avions commencé en étant…pas ennemis, mais disons que notre relation était loin d’être idyllique, nous étions devenus amis, meilleurs amis, puis nous étions directement passé au stade d’amants d’un coup, en l’espace d’une seule nuit. Je lui avouais donc, un peu hésitante que j’étais amoureuse de lui, et que c’était pour ça que j’étais encore plus nerveuse à l’idée que ça ne marche pas. Je baissais les yeux en le voyant poser ses mains sur mes hanches, Pour que tout roule, on doit faire des concessions… sinon, comment on ferait pour avancer ? Je souris un peu et j’hochais la tête : il avait raison, comme d’habitude. Aidan avait toujours raison lorsqu’il s’agissait de tout ça. Si les couples restaient butés lors de toute conversation, à quoi bon rester ensemble ? Enfin… Je veux que nous deux ça marche. Je veux être diplômé à tes côtés, je veux – si on part plus loin – avoir un appartement avec toi et… Je me mordais la lèvre et je relevais mon regard vers lui. Avoir un appartement ensemble… pouvoir vivre rien que lui et moi, avoir notre petit cocon. Ca semblait idyllique aujourd’hui, et j’en avais terriblement envie. Je voulais qu’on aille jusque-là. Oui, peut-être qu’Aidan était l’homme de ma vie. J’aimais tellement cette idée… Je posais mes mains sur les siennes, le remontant doucement pour caresser ses bras, « Et…avoir une famille ensemble… ? » Je ris un peu, c’était dingue. Je n’avais fait que penser aux mauvaises choses que pouvait nous réserver l’avenir, et pas les bonnes choses. Et je suis amoureux d’toi. C’est pour ça que je suis prêt à rester ici… Le Los Angeles Times n’est pas si mal tu sais.. Mon sourire s’agrandit en l’entendant me dire ça. Mon cœur battait encore plus vite et…c’était une sensation indescriptible. « Si jamais tu dois aller au New-York Times…je pourrai toujours…trouver une place comme prof de théâtre…y’a un tas de super bonnes écoles d’art à New-York… » Je relevais le visage pour attraper ses lèvres doucement, passant une main dans sa nuque avant de séparer nos lèvres et murmurer, « J’me fiche d’être ici, à New-York ou à l’autre bout du monde… tant que je suis avec toi… » Je le regardais et je me mordais la lèvre. Oui, c’est ça. Je saurais me retourner. Aujourd’hui, tout ce que je voulais, c’était être avec lui. Ça n’était pas le théâtre qui me rendait heureuse à l’heure actuelle. C’était lui. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:49

Il m’avait fallu du temps pour l’accepter mais c’était une réalité : j’étais amoureux de Jaycee. Ça avait commencé le soir où je lui ai pris sa virginité et ça n’a fait qu’amplifier par la suite. Malgré les questionnements que j’ai pu avoir, ça me semblait être la bonne chose… Après tout, elle avait toujours été la fille qui me connaissait le mieux et j’étais l’homme qui la connaissait le mieux. Alors notre relation, elle était comme elle est et c’était comme ça, pas autrement. On était finalement face à face, tous les deux proches l’un de l’autre et je ne pouvais pas dévier mon regard du sien. Elle m’avouait être amoureuse de moi, ce qui me faisait sourire, puisque je savais que moi aussi. Alors je lui expliquais qu’il fallait faire des concessions si on voulait que notre couple perdure dans le temps. Je commençais même à énumérer une liste de choses que je voulais faire avec elle à mes côtés. Ses mains remontaient sur mes bras, ce qui me donnait des frissons, mais des bons frissons. Et…avoir une famille ensemble… ? Je souriais alors que je lui disais finalement mes sentiments. Je lui avouais que j’étais amoureux d’elle et que j’étais donc prêt à aller aux Los Angeles Times si elle voulait travailler ici, à LA. Donc ouais… avoir une famille ensemble. Je souriais, voyant son sourire à elle augmenter. Si jamais tu dois aller au New-York Times…je pourrai toujours…trouver une place comme prof de théâtre…y’a un tas de super bonnes écoles d’art à New-York… Je hochais la tête avant qu’elle n’approche son visage du mien, m’embrassant alors tendrement, sa main dans ma nuque. J’me fiche d’être ici, à New-York ou à l’autre bout du monde… tant que je suis avec toi… Je souriais, collant mon front au sien. Tout comme elle, je me mordais la lèvre. Tu comprends ce que je veux dire alors… peu m’importe le New York Times… Tout ce que je veux, c’est qu’on soit ensemble. Los Angeles, New York ou même Toronto.. C’est nous deux l’important. Je l’embrassais à mon tour, soulagé que la conversation n’ait pas mal fini, comme elle aurait pu finir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:50


Je ne pouvais pas m’empêcher de m’imaginer à quoi pourrait ressembler notre vie si nous choisissions de la passer ensemble. Je ne savais même pas si Aidan était pour ou contre le mariage, mais je m’imaginais même devenir sa femme. Jaycee Dawkins…ça sonnait plutôt bien, non ? Mon Dieu, ce que je me sentais gaga à penser à ça. Jaycee, tu penses à te marier avec ton meilleur ami. Meilleur ami dont tu es tombée amoureuse, soit dit en passant. Si on m’avait dit ça plusieurs semaines plus tôt, je crois que j’aurais éclaté de rire. Donc ouais… avoir une famille ensemble. Rien que de l’entendre le dire à haute, ça me donnait des frissons. En fait, j’avais juste envie d’avoir fini la fac, et de faire un bond de cinq ans. J’avais hâte de commencer une vie active, et encore plus hâte si Aidan était à mes côtés. En fait, j’avais l’impression que ma vie commençait vraiment maintenant et qu’au lieu de me poser des questions, il fallait que je fonce. C’est en faisant des erreurs qu’on apprend, non ? Et tant qu’Aidan et moi nous aimions, nous pouvions toujours nous débrouillés pour faire face aux aléas de la vie. Je finis alors par l’embrasser doucement, et par lui avouer que finalement, ça m’importait peu où nous vivions. Avec mon diplôme, j’avais pas mal de possibilités, surtout que je faisais des études dans l’audiovisuel à côté, donc il y avait toujours moyen de trouver un boulot quelque part. Tout ce que je voulais, c’était être avec lui. Sérieusement, je crois que j’aurais pu le suivre jusqu’au bout du monde. Tu comprends ce que je veux dire alors… peu m’importe le New York Times… Tout ce que je veux, c’est qu’on soit ensemble. Los Angeles, New York ou même Toronto.. C’est nous deux l’important. Je le regardais avec un petit sourire. C’est nous deux l’important. Franchement, je crois que c’était la plus belle chose qu’il avait pu me dire. Il m’embrassa et je le laissais faire, gardant ma main dans sa nuque. « Mais j’espère quand même que ça sera New-York… », murmurais-je avant d’ajouter, « Depuis le temps que tu me parles du New-York Times… » Je ris un peu et je posais mon front contre le sien, « Tu te rappelles, tu m’obligeais à le lire alors qu’on avait à peine seize ans ! »Je souris avant de l’embrasser une nouvelle fois, « N’empêche…j’suis déçue que ma surprise d’hier soir soit tombée à l’eau…j’étais plutôt fière de mon coup et j’avais hâte de voir ta réaction... » C’est vrai, jamais je n’aurais pu penser que j’aurais fait ça un jour. Surtout que j’avais souvent vu des filles le faire à la tv. Au pire, je le referai une fois où il ne s’y attendra pas, mais ça n’était quand même plus trop la même chose. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:50

Je me voyais bien vivre une relation avec Jaycee, une relation longue durée qui tiendra même lorsqu’on aurait nos diplômes et qu’on vivrait ensemble. Bien entendu, ça comprenait mariage et enfants mais je préférais attendre encore avant d’y penser plus sérieusement. J’aimais prendre mon temps dans mes relations, bien qu’ici, tout allait extrêmement vite. J’aurai jamais cru que Jaycee et moi serions à un tel point dans notre relation. Enfin, même si nous étions en couple et que, visiblement, nous étions amoureux, si on m’avait dit plusieurs semaines auparavant ce qui se passerait, je n’y aurai jamais cru. Mais voilà, on y était et mon cœur battait la chamade. J’étais amoureux et j’étais prêt à tout pour rester à ses côtés. Comme quoi, deux semaines à ses côtés et je devenais fou d’elle. Dire que Dmitri était passé par là, enfin, en n’ayant que les baisers. Je suis bien heureux maintenant que ça n’ait pas été plus loin entre eux deux. J’étais collé à elle, content que ça se passe bien et qu’elle ne reste pas butée sur ses idées. Mais j’avais quand même peur qu’elle remette ça sur le tapis un autre jour, me remettant à penser à ses paroles au téléphone. Elle pense plus quand elle n’est pas avec moi ? Bah elle restera tout le temps avec moi alors. Mais j’espère quand même que ça sera New-York… Depuis le temps que tu me parles du New-York Times… Elle souriait et collait son front au mien. J’avais le sourire aux lèvres, comme à mon habitude quand elle était dans les parages. Tu te rappelles, tu m’obligeais à le lire alors qu’on avait à peine seize ans ! Elle se mit à m’embrasser, me laissant pas le temps de répondre et finalement elle ajoutait à nouveau N’empêche…j’suis déçue que ma surprise d’hier soir soit tombée à l’eau…j’étais plutôt fière de mon coup et j’avais hâte de voir ta réaction... Je baissais la tête, le sourire aux lèvres. Sa surprise était en effet à la hauteur de ce qu’elle avait prévu, sauf que c’est tombé le mauvais moment. Il me faudra déjà l’opportunité d’y accéder et, si jamais c’est le cas, on verra à ce moment-là… Et je me souviens très bien ouais. De toute façon, tu lisais que les critiques de théâtre, de Broadway et de cinéma. Je me mis à rire. Je me souvenais de cette époque comme si c’était hier. Mais sinon oui… En plus je voulais te prévenir mais mon portable était dans ma chambre et… C’est pas grave, on a le temps de nous rattraper maintenant. Je frottais mon nez contre le sien doucement, continuant de la regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:50


Nous n’avions pas tellement le choix, j’ai envie de dire. Nous devions être surs de nous concernant notre relation et nous devions forcément penser qu’elle durerait le plus longtemps possible. Parce que le jour elle s’arrêta, notre amitié aussi sera stoppée. J’avais un peu du mal à croire en l’amitié avec ses ex : lorsqu’on a vécu quelque chose de fort avec quelqu’un, mais que tout a été stoppé du jour au lendemain, et qu’on a eu mal, comment est-ce qu’on peut rester en bon termes ? Après, ça dépendait de la manière dont la relation se terminait, mais même. Quelque chose était forcément brisé, c’était évident. Sauf qu’à force de penser aux mauvaises choses qui pouvaient nous arriver, j’avais oubliée de penser aux belles choses qui pourraient nous attendre. Un bel avenir, peut-être même une famille… ? Il était encore beaucoup trop tôt pour voir cet avenir avec certitude, mais il était là, à portée de main et je ne devais pas tout briser à force de trop penser. Il fallait sérieusement que j’apprenne à me laisser aller. Tiens, peut-être que les séances avec mon psy pourraient m’aider à aller dans ce sens ? Il fallait que je lui en parle, elle pourrait peut-être m’aider, après tout. Je lui parlais alors de la petite surprise que j’avais voulu lui faire la veille, surprise qui avait mal tournée puisque Bliss m’avait « surprise ». Je m’en voulais qu’elle l’ait appris de cette manière, mais j’étais aussi déçue de ne pas avoir la vraie réaction d’Aidan. Le jeune homme baissa légèrement la tête, ajoutant alors, Il me faudra déjà l’opportunité d’y accéder et, si jamais c’est le cas, on verra à ce moment-là… Et je me souviens très bien ouais. De toute façon, tu lisais que les critiques de théâtre, de Broadway et de cinéma. Je ris avec lui, je nous revoyais encore, en train de me faire gronder par Aidan parce que je ne lisais que deux pages de son journal alors qu’il était tant admiratif de celui-ci dans la globalité En fait, tout ce que je voulais, c’était qu’il soit heureux alors j’espérais sincèrement qu’il arrivait à son but. Vraiment. « Promis si un jour tu es embauché là-bas, je ferai un effort pour lire les autres rubriques ! » Je ris à nouveau avec un petit sourire sur les lèvres. Mais sinon oui… En plus je voulais te prévenir mais mon portable était dans ma chambre et… C’est pas grave, on a le temps de nous rattraper maintenant. J’haussais les épaules et je fermais les yeux en sentant son nez contre le mien. Okay, je devais certainement re-sourire comme une débile là, mais c’était plus fort que moi. « Absolem ne sera pas là du week-end.. ? », murmurais-je doucement avant de déposer des petits baisers sur sa mâchoire. J’étais déjà ravie d’avance à l’idée qu’on ait l’appartement rien que pour nous. Juste lui et moi. « …tu es sur que tu vas réussir à me supporter un week-end entier ? », demandais-je en riant un peu, « Je te préviens, je veux que tu me serves le petit déjeuner au lit demain matin ! Et un beau petit déjeuner, pas un truc basique ! » Je souris et je passais mes bras autour de son cou, me collant un peu plus à lui en le regardant. Oui, j’avais envie qu’il s’occupe un peu de moi, j’aimais tellement ça. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:50

Je n’osais pas imaginer une fin à notre relation, car cela impliquait que notre amitié allait en pâtir. Et je voulais pas imaginer ne serait-ce qu’une seconde ce que ça pouvait donner. Je ne voulais pas imaginer un monde sans Jaycee parce que ça m’était complètement inconcevable. J’avais besoin d’elle comme amie, et maintenant comme petite amie et.. non, on ne pouvait pas rompre. Le New York Times était un but à atteindre dans ma vie. Quand j’étais jeune, j’étais passionné par ce journal comme aucun autre. Mais j’étais prêt à mettre de côté ce rêve si Jaycee préférait rester ici. Ou alors attendre qu’elle soit épanouie dans sa carrière professionnelle, assez pour qu’on aille à New York. Enfin, nous n’y étions pas encore à ce point et ça ne servait à rien de se prendre la tête pour ça. Promis si un jour tu es embauché là-bas, je ferai un effort pour lire les autres rubriques ! Je souriais, content qu’elle fasse cet effort-là. Encore heureux ! Ça m’étonnerait que je sois dans tes rubriques préférées ! Puis j’enchainais sur ce qui s’est passé hier soir. J’étais avec Bliss et Jaycee est arrivée, en petite tenue. C’était supposé être une surprise mais au final, Bliss a plutôt mal pris le fait qu’on soit en couple. Absolem ne sera pas là du week-end.. ? Je faisais mine de réfléchir alors que ses lèvres se promenaient sur ma mâchoire. Hm… Tu la vois là ? J’avais le sourire aux lèvres alors qu’elle continuait. …tu es sur que tu vas réussir à me supporter un week-end entier ? Je baissais la tête, relevant juste le regard pour la regarder, un sourire en coin. J’en suis persuadé.. Je savais la gérer depuis un moment et maintenant qu’on était en couple, ça ne changeait rien. Je te préviens, je veux que tu me serves le petit déjeuner au lit demain matin ! Et un beau petit déjeuner, pas un truc basique ! Je sentais ses bras se mettre autour de mon cou et j’enroulais les miens autour de sa taille. Mais alors va falloir que je sorte acheter ce qu’il faut… et du coup que je sorte du lit, te laissant seule… Je me pinçais les lèvres remontant doucement la tête. Sérieusement, je ferais ce que tu veux. Je posais mes lèvres sur les siennes, l’embrassant doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:51


J’avais toujours su que mon rêve était très difficile d’accès. C’est vrai, je voulais devenir actrice, et quand on est actrice, il vaut mieux faire des films qui marchent pour pouvoir vivre de sa passion. Et c’était loin, très loin d’être facile. Mes parents m’avaient toujours soutenu dans mon choix de devenir actrice, ils m’avaient même inscrits à des cours de théâtre quand j’étais au collège histoire que je me rende compte si c’était vraiment ce que je voulais faire ou pas. Mais malgré ça, ils m’avaient toujours prévenu qu’il fallait que j’aie une roue de secours, au cas où ce que je voulais ne marchait pas. C’est pour ça que j’avais fait des études dans l’audiovisuel à côté, ça restait dans ce que j’aimais faire, mais ça me donnait un peu plus de possibilités. En tout cas, si nous avions ce problème aujourd’hui, c’était parce que nous nous connaissions par cœur et que je connaissais ses rêves, qui étaient presque incompatibles avec les miens. La plupart des couples ne se connaissent pas tout de suite comme Aidan et moi nous nous connaissions, ils apprennent à se connaître au fur et à mesure que leur relation avance. Je suppose que ça avait ses avantages comme ça avait ses défauts. Encore heureux ! Ça m’étonnerait que je sois dans tes rubriques préférées ! Je ris un peu et je lui lançais un petit sourire angélique : c’est sûr que je le voyais mal écrire la page des sorties de cinéma, Aidan avait toujours des goûts horribles en matière de films. Enfin…c’était mon opinion et je ne manquais jamais de le taquiner avec ça. Je préférais lui demander si Absolem serait là ce week-end, histoire de ne pas refaire une boulette comme j’avais fait la veille. Aidan fit mine de réfléchir, ce qui me fit légèrement sourire, Hm… Tu la vois là ? Je regardais autour de moi, « Mh…non mais elle pourrait toujours apparaître d’un coup… »Je ris un peu et j’enchainais en lui demandant si il pensait qu’il arriverait à me supporter un week-end entier. J’en suis persuadé.. Je souris doucement, je voyais bien son petit sourire et ça me faisait toujours du bien de savoir que j’étais celle qui le faisait sourire de cette manière. J’enroulais mes bras autour de son cou en lui disant que je voulais un bon petit déjeuner au lit demain matin. Mais alors va falloir que je sorte acheter ce qu’il faut… et du coup que je sorte du lit, te laissant seule… Je me mordais la lèvre et je relevais le regard vers lui, « Si tu sors du lit pendant que je dors…et que je ne m’en rends pas compte…ça serait pas mal… » Je ris un peu et il ajouta,Sérieusement, je ferais ce que tu veux. J’haussais les sourcils et j’approchais mes lèvres pour les caresser avec les siennes, murmurant, « Ce que je veux.. ? Vraiment…tout ce que je veux, tu es sûr de ça… ? » Je l’embrassais doucement alors que je glissais une main sur son torse, disant entre deux baisers, « Tu pourrais le regretter… » Je fis mine de réfléchir, ayant toujours presque mes lèvres contre les siennes, « Je pourrai te demander… mh… de me décrocher la lune par exemple… » J’essayais de garder mon sérieux, alors que j’avais envie d’éclater de rire avec la bêtise que je venais de sortir. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:51

Nous avions des projets professionnels différents, mais ça ne devait pas nous empêcher à vivre notre relation du mieux possible. Enfin, il était clair qu’on pouvait pas faire tous les deux ce qu’on rêvait à la base puisque nos objectifs se trouvaient dans deux villes différentes. Mais on peut toujours faire en sorte de faire des concessions pour que tout marche de la meilleure façon possible. Je savais qu’on y arrivera parce qu’on était prêt à tout pour que cette relation marche. Il n’y avait pas d’autre issue possible à vrai dire. Enfin, dans tous les cas, on se soutiendra dans nos carrières et rien que ça, ça donnait des ailes. Finalement, elle se demandait si Absolem serait là ce week-end. Je crois qu’elle avait un truc de prévu puisqu’elle n’était là à ce moment précis. Et puis, au pire on passera notre temps dans la chambre, gardant secrète l’identité de Jaycee pour la jeune femme. Mh…non mais elle pourrait toujours apparaître d’un coup… Je souriais, répondant Je pense pas… Je l’entendais rire quand je lui avouais finalement que j’arriverai à la supporter tout le week-end. C’était pas ma meilleure amie pour rien après tout. Si je ne savais pas la gérer, alors qui le ferait ? Ses bras autour de mon cou, elle me disait qu’elle voudrait le petit déjeuner au lit demain matin, chose que je suis tout à fait capable de faire. Pour rire, je lui disais que je devrai la laisser seule dans le lit, le temps que j’aille acheter ce qu’il fallait pour un petit déjeuner exceptionnel. Si tu sors du lit pendant que je dors…et que je ne m’en rends pas compte…ça serait pas mal…Je me mordais la lèvre, l’imitant. Mais de toute façon, je lui disais que je ferai tout ce qu’elle veut. Après tout, le petit ami devait respecter les envies de sa petite amie et c’était ce que je faisais. Je voulais la combler parce que de cette façon, j’étais comblé. Ses lèvres caressaient les miennes. Ce que je veux.. ? Vraiment…tout ce que je veux, tu es sûr de ça… ? Je hochais la tête juste avant qu’elle ne m’embrasse doucement, glissant sa main sur mon torse. Tu pourrais le regretter… Je secouais la tête en guise de non. Elle fit mine de réfléchir quelques instants. Je pourrai te demander… mh… de me décrocher la lune par exemple… Je me mis à rire puis je me mordais la lèvre avant de l’embrasser. Au lieu de dire des bêtises, laisse-moi t’embrasser encore et encore.. Et je continuais de l’embrasser alors que je resserrais mes bras autour d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:51




C’est vrai que maintenant, ça me faisait un peu peur de me retrouver ici, en sachant que n’importe qui pouvait débarquer sans prévenir. Bon, vendredi, c’était plutôt moi qui avais débarqué sans prévenir, mais je n’arrêtais pas d’imaginer la situation dans laquelle je nous aurais mis si ça avait été par exemple son père. Mon dieu…je crois que j’aurais été encore plus gênée. J’espérais juste que cette gourde était rattrapable, car je ne me voyais pas du tout perdre ma meilleure amie, et je me sentais mal rien qu’à la pensée que j’avais pu la blesser. En plus, je connaissais plutôt bien Absolem et je savais qu’elle pourrait aussi mal le prendre que je ne lui ai rien dit. C’était vraiment trop compliqué tout ça, et je pouvais comprendre que les gens puissent être un peu vexé au début, mais ça ne servait à rien d’en faire toute une histoire, si ? Et lorsqu’Aidan me dit qu’il ferait tout ce que je voudrais, je n’ai pas pu m’empêcher de dire de sottises. Pour changer, bien entendu mais c’était toujours plus fort que moi, il fallait que je le taquine, je ne pouvais pas faire autrement, en couple ou pas. C’était ce qui me plaisait le plus dans notre relation, malgré qqu’on soit un couple, nous continuions de garder nos habitudes de meilleurs amis, si on peut appeler ça comme ça. Au lieu de dire des bêtises, laisse-moi t’embrasser encore et encore.. Je ris un peu et je me collais plus à lui, prolongeant chacun de ses baisers. C’était pas croyable à quel point je me sentais bien avec lui. Et malgré toute cette histoire avec Bliss, je me sentais quand même sur un petit nuage. Je continuais encore un peud e l’embrasser avant de décoller mes lèvres des siennes, gardant mon visage à quelques millimètres du mien, « J’adore quand tu m’embrasses encore et encore… » Je caressais son nez avec le mien et je finis par me décoller de lui pour aller dans la cuisine me servir quelque chose à boire. « Bon… » J’ouvrais le frigo et je sortais une bouteille d’eau, cherchant un verre pour verser l’eau dedans. Je buvais le verre et je lui lançais un petit sourire, « … qu’est-ce que monsieur Dawkins a prévu comme programme pour ce week-end ? » Je me doutais bien qu’on n’allait pas nous regarder dans le blanc des yeux pendant un week-end entier, surtout sachant que nous n’allions rien pouvoir faire toute la semaine d’après. Mais bon, j’étais curieuse de voir ce qu’il allait me répondre quand même. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:52

Il fallait qu’on trouve un moyen de passer nos week-ends tranquilles sans avoir peur qu’Absolem débarque et nous surprenne. Le top, ce serait de les passer à l’hôtel mais la note risque d’être salée à la fin de chaque mois. Non pas que je n’en ai pas les moyens, mais on est bien chez soi après tout. Enfin, l’idée de l’hôtel est quand même à garder, pour plus tard. Je savais bien que ce qui s’était passé la veille avait troublé Jaycee dans son jugement, la réaction de Bliss n’était pas celle attendue et on ne voulait pas la blesser. Seulement voilà, le mal était fait et il n’y avait pas moyen de faire un retour en arrière. J’étais capable de tout pour elle et il suffisait qu’elle demande. Forcément, elle ne put s’empêcher de raconter des bêtises, comme à son habitude, mais ça me faisait sourire. Ça n’aurait pas été elle sinon. Je lui disais donc d’arrêter de dire n’importe quoi et de continuer de m’embrasser. Nous étions proches, même plus que proches et je ne voyais pas cette relation se détériorer, au contraire. Je nous voyais plus fort que jamais. Finalement, ses lèvres contre les miennes après qu’on se soit embrassé, elle caressait mon nez avec le sien. J’adore quand tu m’embrasses encore et encore… Je souriais, me mordant la lèvre. Je le ferai des journées entières si je pouvais. Oh ça oui, je préférais largement ça aux cours. Mais il faut savoir mettre des priorités dans la vie. Elle se mit à aller dans la cuisine. Bon… Je la suivais alors pendant qu’elle prenait un verre et de l’eau pour se servir à boire. … qu’est-ce que monsieur Dawkins a prévu comme programme pour ce week-end ? Je me mis à cacher un sourire. Elle n’avait donc pas vu. Je m’approchais d’elle, et du frigo. Je pensais approfondir… ton expérience. J’ouvrais donc le frigo et je sortais un bol de fraises et de la chantilly. Ca te parle ? Je me mordais la lèvre, posant le bol et la bombe sur la table alors que je refermais la porte du frigo. Après tout, j’étais le seul avec qui elle a eu des relations sexuelles et je me devais de lui indiquer certains chemins qu’elle ne regretterait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:52


Voir Dans un sens, tant mieux si Bliss était déjà au courant. Bon, c’est sur que ça n’était pas le meilleur moyen de lui annoncer, pas du tout même. Le lendemain de ma première nuit avec Aidan, je lui avais donné mon ressenti à propos de tout ça, et je lui avais aussi avoué le fait que j’étais très, très attirée par Aidan. Mais je lui avais également dit un peu plus tard que nous en avions discutés et que maintenant, ça allait mieux. Je lui avais donc un peu menti, dans un sens mais je ne pouvais pas trop faire autrement. C’est vrai, nous avions décidé de garder le secret, alors nous n’avions pas trop le choix. En fait, j’avais juste peur qu’elle ne me le pardonne pas, je présume qu’elle avait surtout besoin d’un peu de temps pour avaler la pilule. Tout comme nous avions eu besoin d’un peu de temps pour nous faire nous même à l’idée que notre relation dépassait la relation amicale depuis cette fameuse nuit. Maintenant, je ne voulais plus penser à tout ça. Juste le temps d’un soir. Non, mieux, le temps d’un week-end. Je pensais beaucoup trop et ça allait finir par nuire à notre relation. Apprendre à se laisser porter…C’était vraiment ce que je devais faire. Alors ce week-end, hors de questions que je pense à mes parents, à la réaction du monde entier lorsqu’il saura qu’Aidan et moi étions un couple : je devais juste me focaliser sur les moments que nous passions ensemble. Et ce genre de moment où j’étais dans ses bras, et où il m’embrassait, c’étaient les moments que je préférais. Oh oui, mes moments préférés. Je le ferai des journées entières si je pouvais. Je ris un peu et je l’embrassais encore, ça faisait du bien de l’entendre me dire qu’il aimait m’embrasser. Ca me faisait un peu penser à notre première nuit, lorsque nous avions dit que nous allions nous embrasser uniquement pour voir si nous embrassions bien. Je finis alors par me décoller de lui, et aller dans la cuisine me verser un verre d’eau en lui demandant ce qu’il avait prévu pour ce week-end. J’apportais le verre à mes lèvres pour boire une gorgée, regardant Aidan qui avait l’air plutôt amusé par ma question. Je pensais approfondir… ton expérience. J’haussais un sourcil et je posais le verre sur le plan de travail en regardant Aidan d’un air un peu intrigué et amusé, « Approfondir mon expérience ? », demandais-je en riant un peu alors que je me tournais vers lui, croisant les bras. Le jeune homme ouvrit le frigo pour sortir des fraises et…de la chantilly ? Ca te parle ? Je regardais les fraises, puis Aidan avant de retourner mon regard vers celles-ci. Si ça me parlais… ? Mh…oui et non, en fait. « Des fraises ! C’est des fraises ! » Je ris et j’haussais les épaules, lui disant d’un air taquin, « C’était pas ta question ? Tu voulais vérifier si je connaissais les fraises ? » Je souris et j’attrapais la bombe de chantilly : bien sur, je disais ça pour rire, je savais très bien qu’il ne voulait pas dire ça. J’appuyais sur la pression de la bouteille de chantilly pour déposer une noisette de crème sur mon doigt. Je reposais ensuite la chantilly sur le plan de travail et je retournais mon regard vers mon petit ami alors que j’apportais mon doigt à ma bouche pour manger la chantilly. « Mh… je crois que je vois ce que tu veux dire… », murmurais-je avec un petit sourire. Qui auraient cru que j’aurais voulu provoquer Aidan de cette manière un jour ? Ou n’importe qui même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:52

Même si la nouvelle était assez mal passée, elle était passée. Bliss était au courant pour nous deux à présent et, quand les choses iront mieux entre elle et nous, sûrement que ça nous fera du bien d’en parler avec elle. Elle sera la seule qui nous verra tels que nous sommes à présent et tout se passera mieux. Il lui fallait juste du temps pour encaisser la nouvelle. Mais pour l’instant, je voulais profiter de ma petite amie, du week-end qui était à notre portée et rien d’autre. C’était tout ce qu’il me fallait pour être heureux en ce moment précis. Elle lâchait mes lèvres et mon corps pour aller dans la cuisine et je la suivais, tout simplement. Elle prenait un verre d’eau et me regardait. Elle se demandait alors ce que j’avais prévu pour notre week-end à tous les deux. A la base, je n’avais rien prévu, mais quand je suis allé en courses la veille, j’ai vu la chantilly, les fraises et j’ai pas pu résister. En plus, ça pouvait être assez marrant la chantilly sur son corps… Reprenons nos esprits quelques instants. Je lui disais donc qu’on allait approfondir son expérience. Approfondir mon expérience ? Je hochais la tête alors que je sortais mes trouvailles du frigo. Je posais donc les fraises et la bombe de chantilly à côté de moi et je la regardais, lui demandant si ça lui parlait. Des fraises ! C’est des fraises ! Je me mis alors à rire pendant qu’elle continuait. C’était pas ta question ? Tu voulais vérifier si je connaissais les fraises ? Je secouais la tête continuant de rire doucement. Pas vraiment, non. Puis elle attrapait la bombe de chantilly pour en mettre sur son doigt. Elle reposait la bombe sur le plan de travail et je la regardais mener son doigt à la bouche d’une façon très… alléchante. Mh… je crois que je vois ce que tu veux dire… Je me mordais la lèvre inférieure alors que je m’approchais d’elle, attrapant la bombe par la même occasion. J’étais juste à quelques centimètres d’elle, continuant de fixer son regard. Tu crois que tu vois ? disais-je un sourire en coin. Doucement, je libérais son cou de ses cheveux, les mettant de l’autre côté et, habillement, je déposais un peu de chantilly sur sa peau et je m’empressais de déposer mes lèvres tout autour, léchant la chantilly avec ma langue puis déposant des baisers sur sa peau. Je me redressais pour la regarder à nouveau, mes yeux reflétant à quel point j’étais attiré par elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:52




Il faut le dire clairement, depuis que je n’étais plus vierge, j’interprétais tout de manière plus…ambigüe. J’en venais même à croire que j’étais devenue limite perverse. Mais bon, j’avais entendu dire que c’était toujours comme ça, après la première fois, et que ça finirait par se calmer. Je n’osais même pas imaginer à quoi allait ressembler la semaine qui nous attendait. Et le fait qu’il y aurait une semaine comme ça tous les mois. Mon Dieu, je crois que j’allais haïr encore plus être une fille. Malgré tout ça, j’avais quand même toujours un peu peur de faire mal les choses. Comme quand j’avais débarqué en sous-vêtements sous mon manteau : j’avais du passé au moins deux heures à choisir les sous-vêtements dans le magasin, et j’avais réfléchis encore plus longtemps lorsque j’avais mis mon manteau et que je m’étais décidé à sortir de ma chambre sachant que…j’étais à moitié nue là-dessous. Alors je dois avouer que quand il a sorti la chantilly du frigo, j’ai tout de suite imaginé ce qu’il se passait dans sa petite tête. Mais si j’imaginais bien pour la chantilly…je ne voyais pas du tout ce qu’on pourrait bien faire des fraises. Je répondais alors en riant que je savais que ces fruits rouges étaient des fraises, faisant croire que j’avais mal compris sa question. Pas vraiment, non. Je ris un peu et je décidais de le provoquer. Je ne savais pas trop si j’allais avoir l’air ridicule en faisant ce que je m’apprêtais à faire, mais tant pis. Ça avait pour but d’être sensuel au départ. Il fallait que je prenne un peu plus d’assurance. Je mis un peu de chantilly sur le bout de mon doigt que j’apportais à ma bouche, un petit sourire aux lèvres en disant que j’avais peut-être une idée, finalement. Je le vis se mordre la lèvre, et je me disais que je n’étais peut-être pas aussi ridicule que ce que je l’avais imaginé. Tu crois que tu vois ? Je souris en coin et j’hochais la tête, le laissant dégager mon cou de mes cheveux pour y déposer un peu de chantilly. Je frissonnais en sentant le froid de celle-ci sur ma peau et je fermais les yeux quand ses lèvres vinrent titiller ma peau pour lécher la chantilly. Je glissais une main sur son torse en crispant mes doigts sur le tissu de son t-shirt, frissonnant de la tête au pied. Une fois fini, il se redressa pour me regarder, et j’ouvrais les yeux, me mordant la lèvre. « Mh…je crois que…j’ai un peu de mal à visualiser la chose… » Je souris un peu et je me redressais pour approcher mes lèvres des siennes et atteindre de la chantilly qui était restée au coin de celles-ci. Je murmurais alors, « Il va falloir que tu me remontres…et que tu m’expliques attentivement… » J’haussais les épaules et j’ajoutais, « C’est marrant…on m’a toujours appris à ne jamais jouer avec de la nourriture… » Je posais tout doucement mes lèvres sur les siennes, avant de me reculer pour me décoller de lui, lâchant son t-shirt en le regardant avec un petit sourire en coin. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:52



Je voulais que les choses deviennent un peu plus excitantes entre Jaycee et moi. Genre… ajouter quelques petits trucs divers lorsqu’on venait à faire l’amour ensemble. Quand j’ai vu la chantilly, j’ai tout de suite adhéré à ce concept. Je trouvais ça excellent d’en mettre sur son corps et venir la lécher. Ouais, je pensais que ça pourrait l’intéresser et je n’avais donc pas hésité à prendre cette bombe de crème sucrée. Les fraises, c’était plus pour le plaisir après… Disons que ça pouvait toujours être sympa de manger une fois qu’on était épuisé. Une fois que je lui avais présenté ces ingrédients, on était rentré dans une sorte de jeu qui me plaisait énormément. Il y avait déjà sa réponse quand je lui montrais les fraises et qu’elle répondait à côté de la plaque à ma question. J’avoue que ça m’a fait rire mais je lui répondais à la négative. Finalement, je m’étais approché d’elle, chantilly en main et j’en mettais sur son cou dénudé. Je m’attelais alors à l’enlever avec ma bouche et j’en appréciais chaque instant. Je me redressais alors pour la regarder, me mordant la lèvre. Elle en faisait de même, sa main toujours sur mon torse. Mh…je crois que…j’ai un peu de mal à visualiser la chose… Je fermais les yeux, souriant, puis je les rouvrais pour la regarder. Ses lèvres touchaient alors les miennes sans vraiment qu’on s’embrasse. Il va falloir que tu me remontres…et que tu m’expliques attentivement… C’est marrant…on m’a toujours appris à ne jamais jouer avec de la nourriture… Elle déposait alors ses lèvres sur les miennes le temps d’un bref instant puis elle se reculait, lâchant mon t-shirt par la même occasion. Je ne cessais de la regarder, un sourire en coin. Ne pas jouer pour la gâcher… Je t’assure que rien ne sera gaspillé avec ce que j’ai en tête… Je me pinçais les lèvres et je m’approchais d’elle, prenant sa main dans la mienne. Je me ferai un plaisir de te remontrer et de bien t’expliquer. Pour ça, j’ai besoin que tu me suives… jusque dans ma chambre. On y serait largement plus confortable et c’était un endroit plus adéquate que la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:53




Il m’arrivait parfois de me demander si Aidan se comportait de cette manière-là aussi avec ses ex-petites amies. Bon, okay je me posais certainement encore trop de questions, mais c’est vrai, j’étais curieuse de savoir si il se comportait de la même manière. Si…il avait joué à ce petit jeu avec la chantilly avec une autre par exemple. Parce qu’il était beaucoup plus expérimenté que moi, sachant qu’il n’attendait pas forcément d’avoir une petite amie pour coucher : la preuve, il le faisait souvent avec Brynn alors qu’ils n’étaient même pas ensemble. Rien que cette pensée me dégoutais, d’ailleurs. Enfin bon, je n’avais rien à dire là-dessus, parce que c’était des histoires qui s’étaient passé avant moi, et j’espérais bien qu’il n’en aurait pas d’autres en dehors de moi maintenant. Pas question que je le laisse filer entre mes doigts et qu’une autre fille puisse prendre ma place. C’était inconcevable. Je savais jouer l’aguicheuse, parce que je l’avais fait plusieurs fois avec beaucoup d’hommes, et ça m’amusait de jouer ce rôle avec Aidan, surtout sachant que je n’allais pas l’arrêter à un moment ou à un autre comme j’avais pu le faire avec les autres hommes. Son petit sourire en coin en disait long sur sa pensée, en tout cas et ça me faisait sourire aussi. Ne pas jouer pour la gâcher… Je t’assure que rien ne sera gaspillé avec ce que j’ai en tête… Je ris un peu et je me mordais la lèvre : là, il venait de gagner un point. Je le laissais prendre ma main sans rien dire, Je me ferai un plaisir de te remontrer et de bien t’expliquer. Pour ça, j’ai besoin que tu me suives… jusque dans ma chambre. J’hochais la tête et j’attrapais le bol de fraises, le laissant prendre la chantilly pour aller jusque dans sa chambre. Une fois à l’intérieur, j’allais tirer les rideaux de sa fenêtre et je lui souris, « Tu as des bougies ? » J’allais regarder dans ses placards pour en trouver quelques-unes que je disposais un peu partout dans sa chambre. Je retournais rapidement dans la cuisine pour prendre des allumettes et allumer toutes les bougies qui étaient la seule source de lumière dans sa chambre désormais. Une fois fini, j’allais m’asseoir sur me bord du lit et je regardais Aidan, « Je présume que je ne vais pas avoir besoin de ça ? » Je retirais mon top et ma jupe que je laissais à terre, « Bon et bien…j’attends vos explications monsieur… » murmurais-je en me pinçant la lèvre alors que je me reculais pour m’asseoir plus loin dans son lit sans le quitter du regard. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:53

Je savais bien que j’avais plus d’expérience que Jaycee quand il s’agissait de sexe. Et du coup, je voulais lui faire découvrir certains trucs qui pourraient lui plaire. Après tout, j’avais eu plusieurs relations et je me doutais de ce qui pouvait faire plaisir aux filles, notamment à Jaycee. Du coup, j’avais bien dans l’idée de profiter de notre premier week-end en amoureux pour y procéder. Chantilly pour rendre les choses plus excitantes, fraises pour la gourmandise. Et puis on pourrait également passer du temps à faire d’autres trucs dans l’appartement. On avait le temps de faire tout ce qu’on voulait. Du coup, la cuisine n’était pas le lieu adéquat pour ce que j’avais en tête. J’attrapais sa main alors que j’avais la bombe de chantilly dans l’autre et je l’attirais avec moi jusque dans ma chambre. Elle avait pris les fraises qu’elle déposait sur le bureau une fois dans la pièce voulue. Elle fermait donc les rideaux et se tournait vers moi. Tu as des bougies ? Je hochais la tête. Ouais, fouille. Après avoir trouvé les bougies et les avoir dispersé dans la chambre, elle allait dans la cuisine chercher de quoi les allumer. En attendant, je rangeais un peu ce qui trainait, principalement les vêtements au sol et les cours sur le bureau et je m’installais sur le lit, la bombe de chantilly sur la table de chevet. Elle revenait et allumait toutes les bougies, éteignant ensuite la lumière pour créer une ambiance, ce qui me faisait sourire. Je présume que je ne vais pas avoir besoin de ça ? Elle était assise sur le lit et commençait à se déshabiller, top et jupe. Bon et bien…j’attends vos explications monsieur… Un sourire en coin apparaissait sur mon visage alors que je m’installais sur le lit, à son niveau. J’attrapais la bombe de chantilly et je portais mon attention sur elle. Hm… D’abord, allonge toi. Je la regardais faire et je commençais à positionner la bombe au-dessus de sa peau, je commençais à son épaule. Alors tu commences par déposer de la chantilly sur la peau de ton partenaire, à l’endroit que tu veux. J’appuyais sur la gâchette et je mettais de la chantilly sur son épaule. Ensuite, tu déplaces la bombe pour répandre de la crème sur d’autres zones de la peau… J’allais à la base de son cou, descendant ensuite jusqu’à la naissance de sa poitrine, m’arrêtant là. Et tu finis par lécher l’intégralité. Je m’attelais à la tâche, commençant par l’épaule, suivant le trait de chantilly pour finir juste au-dessus de sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:53




Moi qui avais toujours pensé que j’étais la personne qui connaissait le mieux Aidan au monde, dans ce genre de moment, j’avais l’impression de m’être trompée. Depuis plusieurs semaines, j’avais l’impression de redécouvrir le meilleur ami que j’avais toujours connu. C’est vrai que lorsque nous étions amis, je ne pensais pas forcément à quel genre de petit ami devait être Aidan. Bien sûr, au fond, il était toujours le même avec moi. Toujours très prévenant, il prenait soin de moi et j’avais l’impression de passer en premier plan tout le temps. Il était comme ça déjà lorsque nous étions amis, mais je le ressentais d’une autre manière aujourd’hui. Et la partie plus…intime, c’est vrai que ce genre de pensée ne m’avait jamais traversé l’esprit. Je n’avais absolument aucune idée de comment Aidan pouvait bien être avant que nous soyons passé à l’étape supérieure. Etrangement, il était comme il avait toujours été avec moi lorsque nous faisions l’amour, mais peut-être qu’il était comme ça parce que c’était moi ? Au fond, je m’en fichais de comment il pouvait bien être avec les autres. Pour le moment, il était à moi et à personne d’autre. Je voulais qu’on commence bien notre week-end, alors j’avais cherché des bougies pour les disposer partout dans sa chambre, afin de donner une ambiance plus romantique. Comme il était censé m’apprendre, j’attendais donc ses instructions. Hm… D’abord, allonge toi. Je souris et je m’allongeais comme il me l’avait demandé, posant mes mains sur mon ventre en tapotant mes doigts sur ma peau. Alors tu commences par déposer de la chantilly sur la peau de ton partenaire, à l’endroit que tu veux. Je ris un peu en l’entendant parler de « partenaire » et je ne pu m’empêcher de dire sur un ton moqueur, « J’ai l’impression que tu récites par cœur les instructions d’un guide là… » Je frissonnais en sentant la chantilly dans mon cou, qu’il appliqua jusqu’en haut de ma poitrine, Ensuite, tu déplaces la bombe pour répandre de la crème sur d’autres zones de la peau… Je ris un peu et je le regardais faire sans le quitter des yeux, Et tu finis par lécher l’intégralité. Je me mordais la lèvre et je fermais les yeux en sentant ses lèvres dans mon cou attraper la chantilly, descendant jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien. Je glissais une main dans sa nuque, gardant les yeux fermés, un petit sourire sur les lèvres. Cette idée commençait à sérieusement me plaire. Une fois qu’il eut fini, je me redressais sur mes coudes en le regardant, « Pas mal… », murmurais-je avant de me redresser un peu plus pour me mettre à genoux. « Je peux essayer ? » J’attrapais son t-shirt pour lui retirer, restant toujours à genoux sur le lit pendant que je pris la bouteille de chantilly afin de laisser une lignée de chantilly de son cou jusque son épaule avec un sourire en coin. « Je dépose la chantilly sur la peau de mon partenaire… » Je posais la chantilly sur le lit à côté de nous et j’approchais mes lèvres de sa peau pour commencer à manger la chantilly, tout doucement, murmurant une fois fini, « …et je finis par lécher l’intégralité… » Je reculais mon visage pour le regarder et je souris un peu, « J’ai bien fait monsieur le professeur ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:53



Tout ce que je souhaitais, c’était rendre heureuse Jaycee, de toutes les manières dont c’était possible. Maintenant qu’elle connaissait les joies du sexe, c’était une façon de la combler. Du coup, j’essayais de trouver de nouvelles façons de rendre nos moments plus intéressants, bien qu’ils l’étaient déjà assez. La chantilly en main, on allait dans ma chambre et elle faisait en sorte que tout soit parfait. L’ambiance avec les bougies était romantique et j’aimais ça. J’aurais aimé y penser quand elle m’a demandé de lui faire l’amour pour la première fois. Elle se déshabillait, se retrouvant alors en sous-vêtements. Je la regardais, elle et ses formes et j’adorais réellement ce que je voyais. En plus, à la seule source de lumière, ça rendait encore plus sexy. Je lui demandais de s’allonger et j’allais lui décrire en détails comment faire pour s’amuser avec de la chantilly dans le lit. C’était clairement des préliminaires et ça m’excitait vraiment. Je commençais à mettre de la chantilly sur elle, décrivant de manière scolaire les choses. J’ai l’impression que tu récites par cœur les instructions d’un guide là… Je me mis à rire, me déconcentrant. Chut, si tu veux que je continue. Mais je n’attendais pas et je continuais. Dès que toute la chantilly était mise en place, je la léchais, entièrement. Sa main se glissait dans ma nuque alors que je m’appliquais à la tâche. Dès que j’eus terminé, elle se redressait en même temps que moi. Pas mal… Je souriais, content alors que l’idée lui plaise. Je peux essayer ? Elle s’était mise à genoux face à moi et, pendant que je hochais la tête, elle attrapait mon t-shirt qu’elle enlevait, me retrouvant alors torse nu. Je ne pus m’empêcher de me mordre la lèvre inférieure, pensant à la suite de la soirée. La bombe de chantilly dans ses mains, elle commençait à m’en mettre sur l’épaule. Je dépose la chantilly sur la peau de mon partenaire… Je fermais les yeux, sentant la fraicheur de la crème sur ma peau. Elle posait enfin ses lèvres sur moi et mangeait l’intégralité de ce qui était sur ma peau. …et je finis par lécher l’intégralité… Je souriais, gardant les yeux fermés et, doucement, je les rouvrais, découvrant ma petite amie face à moi, le sourire aux lèvres. J’ai bien fait monsieur le professeur ? Je hochais la tête, les yeux pétillants. On peut toujours aller plus loin. La peau s’étend sur beaucoup de places et ça serait dommage de ne pas en profiter. Je m’étais mis à genoux comme elle pour être face à elle. Je m’occupais de retirer son soutien-gorge, ne voulant pas qu’il soit tâché par la crème. J’attrapais la bombe et je mettais de la chantilly sur un de ses seins et je me mettais à tout lécher, m’occupant alors de son plaisir également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:53




Oh oui, la semaine qui arrivait allait être une vraie torture, je le voyais déjà venir gros comme une maison. Ça allait être compliqué, de dormir avec lui, de le voir, de l’embrasser et de ne pas pouvoir aller plus loin. Très, très compliqué. Je n’osais même pas imaginer dans quel état nous allions être dans deux semaines, et il allait falloir qu’on calme nos ardeurs, parce que quand on allait se retrouver, il ne fallait pas qu’on attire l’attention sur nous en faisant plein de bruit, surtout si il venait chez les Gamma. Enfin, je pense que nous allions bien profiter de notre week-end histoire de combler la semaine entière où nous n’allions rien faire. L’idée de la chantilly me plaisait de plus en plus et j’avais fait attention de bien m’appliquer lorsque je déposais une ligne de crème sur son épaule. Je dois bien avouer que la chantilly comme ça, ça n’était pas trop mon truc, mais j’aimais tellement la tournure que prenait les choses que… j’aimais le Aidan à la chantilly ? Oui, c’était plus ça en fait. J’essayais de m’appliquer lorsque j’approchais mes lèvres de sa peau, léchant doucement la chantilly en déposant quelques baisers sur son épaule de temps à autre. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça ne semblait vraiment pas déplaire à Aidan et si je pouvais lui faire plaisir, ou même lui faire du bien, alors j’étais contente. Je lui demandais alors si j’avais bien fait, et il me répondit tout de suite, On peut toujours aller plus loin. La peau s’étend sur beaucoup de places et ça serait dommage de ne pas en profiter. Je me mordais la lèvre et j’hochais la tête, le laissant retirer mon soutien-gorge. Je frissonnais quand il mit la chantilly et encore plus quand il se mit à la lécher. Je glissais à nouveau mes mains dans sa nuque en fermant les yeux, étouffant un soupire avant de murmurer, « Aidan… attends… » J’attendais qu’il se recule un peu pour me regarder, et je glissais une main dans ses cheveux. Je savais que j’allais encore poser une question qui aurait pour unique conséquence d’installer un sacré malaise entre nous, mais je ne pouvais pas ne pas lui demander. Je passais ma langue entre mes lèvres et j’inspirais doucement, comme pour trouver le courage de lui poser la question, « Tu… ce truc de la chantilly…tu l’as déjà fait avec d’autres filles… ? » Limite, j’avais envie qu’il me mente et que même si il l’avait déjà fait, qu’il me dise que non. Je voulais juste entendre de sa bouche que j’étais la seule avec qui il avait pu apprécier ce genre de moment. Même en sachant qu’il n’était qu’à moi, je me sentais vraiment très jalouse. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:54



Je voulais profiter de ce week-end puisque la semaine prochaine était bannie de toute forme de relation sexuelle. Du coup, il fallait vraiment qu’on sache profiter l’un de l’autre avant que ça ne soit plus possible. Le plus simple serait qu’on se voit uniquement dans des lieux publics pour éviter les câlins trop poussés. Mais je pense pas si ça sera possible… Je voulais dormir avec elle, l’avoir dans mes bras et… il faudra savoir se maîtriser pour ne pas se sauter dessus. C’était possible, j’avais déjà connu ça. Mais notre relation était nouvelle et il était dur de ne pas faire l’amour quand on en avait l’occasion. Pour l’instant, on le faisait vraiment quand on en avait l’opportunité. Enfin du coup, on était en train de se mettre de la chantilly sur le corps et le lécher pour qu’il n’y en ait plus une goutte. God que c’était bien, que c’était bon. Je m’amusais et je me rendais compte que Jaycee aussi. Et c’était ça l’important dans l’histoire. J’avais donc repris la bombe pour mettre de la chantilly sur sa poitrine, me mettant à la lécher entièrement. Seulement, j’étais interrompu dans mes actions quand elle se mit à parler. Aidan… attends… Je finissais de prendre toute la chantilly avant que ça ne coule et que ça colle sur sa peau. Je me redressais pour la regarder. Je me demandais ce qu’elle voulait mais je l’écoutais malgré tout. Je sentais que ce qui allait suivre n’était pas forcément bon pour notre moment, je pouvais cependant pas l’empêcher. Tu… ce truc de la chantilly…tu l’as déjà fait avec d’autres filles… ? J’ouvrais les yeux plus grands, étonné. Je me pinçais les lèvres, ne sachant pas quoi lui dire. Je sentais que la réponse n’allait pas lui plaire mais je voulais être honnête avec elle. Après tout, une relation était basée sur l’honnêteté. Tu as beaucoup de questions comme ça ? disais-je en rigolant, tentant de détendre l’atmosphère. Cependant, je sentais qu’elle voulait une réponse et je me devais de la lui donner, au risque que ça gâche notre petit moment. Oui, je l’ai déjà fait… Mais ça ne change rien… n’est-ce pas ? A vrai dire, je ne savais pas où elle voulait en venir avec ça. Du coup, je me remettais à l’embrasser dans le cou, l’odeur de chantilly encore sur sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   Dim 16 Fév - 13:54




Si d’habitude, j’arrivais à garder ce genre de question dans ma tête, cette fois, je n’avais pas pu m’en empêcher. Le pire, c’était que je savais que ça risquait de mettre en péril notre petite soirée qui avait pourtant si bien commencé. Sauf que ça avait été plus fort que moi : en fait, je crois que j’avais peur. J’avais peur parce qu’il avait un passé et que moi, je n’en avais pas. Un passé sexuel, je veux dire. Toutes les expériences qu’Aidan me proposait, ça allait être mes premières fois si on peut dire, et certainement pas lui. Et dans un sens, ça me rendait jalouse parce que j’avais l’impression que ça rendait tous ses moments beaucoup plus importants pour moi, que pour lui. Aidan aura pour toujours été le premier avec qui j’aurais joué avec de la chantilly, avec qui j’aurais fait l’amour sous la douche ou n’importe où ailleurs. Je ne voulais pas être une simple fille de plus avec qui il avait fait tout ça. Je savais très bien que je me prenais la tête pour rien, mais ça cogitait dans ma tête et je n’y pouvais rien. C’est pour ça que je lui ai demandé d’arrêter, un peu à contre cœur parce que je dois bien dire que c’était plus qu’agréable ce qu’il était en train de faire. Mais je savais que je n’arriverai pas à m’abandonner complètement si toutes ses questions continuaient de se bousculer dans ma tête. Il semblait plutôt étonné lorsque je lui posais cette question : normal, il ne devait pas se poser les mêmes, il savait très bien que moi, je n’avais jamais fait ça. Il était le seul à pouvoir me toucher de cette manière. Le seul à avoir pu le faire, plutôt. Tu as beaucoup de questions comme ça ? Je me mordais la lèvre et je baissais les yeux : si j’en avais beaucoup de ce genre ? Oh oui, j’en avais des milliards à vrai dire. Mais si je me mettais à toutes lui poser, nous en aurions pour la nuit, et je ne voulais pas gâcher complètement ce week-end. Je faisais bien de poser la question, non ? La communication, c’est la base du couple. Oui, je l’ai déjà fait… Mais ça ne change rien… n’est-ce pas ? Je gardais les yeux baissés. Il l’avait déjà fait. Avec qui ? A quoi ressemblait cette pimbêche sur qui il avait déjà mangé de la chantilly ? Je la détestais déjà. Je fermais les yeux quand il s’approcha pour m’embrasser dans le cou, et je glissais mes mains le long de ses bras, « Non…non ça ne change rien… » J’essayais de profiter de ses baisers, restant silencieuse. Tais-toi Jaycee, tais-toi, tais-toi, tais-toi, tais-t…. « Enfin… je ne veux pas que tu me compares à elle en fait… » Je soupirais et je reculais un peu mon visage pour le regarder et pour m’expliquer, « Je veux dire… imagine que ce qui va se passer ce soir ça sera…moins bien que le soir où t’as déjà fait ça… » Je passais une main sur mon front, je me sentais vraiment ridicule et exaspérante. Je secouais alors la tête et j’enchainais tout de suite pour ne pas lui laisser l’occasion de répondre, « Désolée…c’est débile…oublie… »J’esquissais un sourire – sincère, bien que j’étais toujours autant tracassée – et j’approchais mes lèvres des siennes pour l’embrasser doucement, remontant une main sur son épaule. Bon, plus question de dire un mot ce soir avant que je ne gâche cette nuit. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com

❝Contenu sponsorisé❞




MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» » perfection will never come •• © Ninelina
» Essva, ou l'allégorie de la perfection.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lovebug :: Votre 1ère catégorie :: RP :: Jaydan-