lovebug

X
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:30

 
Je sais pas ce qui se passe dans ta tête depuis quelques jours, et franchement… j’ai pas envie de savoir. Quand vraiment tu voudras être avec moi, alors fais-moi signe, pas avant. Ces deux phrases raisonnaient dans ma tête tout le reste de la soirée. Je me sentais mal. Vraiment, vraiment très mal. Dmitri était partie en me disant qu’il me détestait, et même si j’étais terriblement en colère contre lui, je n’avais jamais voulu le blesser. Et Aidan… Aidan était partie en me disant ça, et il avait l’air tellement en colère contre moi que je n’avais pas essayé de le rattraper. Mais c’est surtout sa dernière phrase, que j’essayais de comprendre. Quand je voudrais être avec lui…être avec lui comment ? Qu’est-ce qu’il avait voulu dire par là ? J’avais eu un peu peur de le laisser aller à l’hôpital tout seul vu l’état dans lequel il était, mais il ne valait mieux pas insister. J’étais restée un peu au bar, buvant quelques verres mais après m’être fait abordée par plusieurs mecs vraiment très lourds, j’avais pris ma voiture pour retourner sur le campus. Sauf qu’en passant devant chez Aidan, je n’ai pas pu m’empêcher de m’arrêter. Je montais jusque son appartement, mais il ne semblait être toujours pas rentré. Je soupirais et je m’adossais contre le mur du couloir, me laissant tomber jusqu’au sol. Penchant la tête vers l’arrière en fermant les yeux, je restais contre le mur comme ça pendant…pendant un petit moment. A quoi bon bouger ? Si je rentrais chez les Gamma, je n’allais pas réussir à m’endormir parce que j’avais besoin de lui parler. Alors j’attendais. Et je pensais aussi. Parfois, je sortais mon téléphone pour regarder l’heure, et je me surpris même à pleurer. Franchement, je ne pensais pas que tout ça m’affecterait autant. Même si j’avais déçu Aidan, il y avait toujours Brynn qui était sortie de chez lui et…ça m’avait fait plus mal que ce que je pensais. J'espérais quand même qu'Aidan ne serait pas trop long, je commençais à avoir froid dans ce couloir : j'étais en petite robe sans manche et je n'avais qu'un gilet sur le dos.


Dernière édition par lovebug le Ven 21 Fév - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:31


✣ ✣ ✣
i can't stand the idea of losing you. what happens tonight was a quite view of it and it makes me lose my mind


Après être parti du bar, j’avais pris un taxi pour aller à l’hôpital. J’étais dans un sale état entre l’alcool, Dmitri et Jaycee. J’avais besoin de réfléchir à tout ça parce que je ne comprenais pas sa réaction de ce soir, et même des quatre derniers jours. Pourquoi ? Tout allait bien entre nous jusqu’à ce qu’elle mette cette distance. Et du coup, en cherchant à avoir une explication, le monsieur je-me-sens supérieur-aux-autres a mis son grain de sel. Au final, un point de suture a sauté et j’ai été obligé de me faire recoudre à l’hôpital. Je ne sais pas vraiment combien de temps ça a pris mais j’étais quand même soulagé de partir. Les douleurs présentes sur le reste de mon corps étaient insignifiantes, j’allais mal et tout ce que je voulais, c’était rentrer chez moi. Du coup, j’appelais une nouvelle fois un taxi, ma voiture étant depuis jeudi en réparation vu que j’avais été la récupérer à la fourrière. Elle était en sale état elle aussi mais c’était réparable. Moi ? Suffit de voir ce que le temps nous dira. En attendant, je rentrais à mon appartement. Le taxi se garait et je lui payais le trajet. Je montais alors jusqu’à mon étage et, arrivant dans le couloir, je trouvais Jaycee, assise par terre, adossée au mur. Je marchais doucement jusqu’à ma porte sans dire un mot. Je sortais mes clés et je déverrouillais la porte. J’entrais alors dans mon appartement, laissant la porte ouverte si jamais elle voulait rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:31

 
Depuis que ma sœur était fâchée contre moi, j’avais toujours peur qu’on m’en veuille. J’étais déjà de nature assez…gentille – au caractère difficile, certes, mais j’étais beaucoup trop gentille parfois – mais aujourd’hui, c’était encore pire. Dès que je me disputais avec quelqu’un que j’aimais, je craignais qu’il finisse par ne plus vouloir de moi, tout comme Zahya. Parce qu’on peut être fâché contre quelqu’un plusieurs jours, quelques semaines, mais…quand on aime vraiment quelqu’un, et que l’autre ne cesse de s’excuser, on finit par pardonner, non ? Alors si j’étais resté dans ce couloir pendant des heures l’arrivée d’Aidan, c’était pour pouvoir avoir la possibilité de m’expliquer, et aussi pour qu’il ait sa chance de s’expliquer à propos de Brynn. Au lieu de me comporter comme une gamine en allant le narguer avec Dmitri, j’aurais peut-être dû aller le voir directement. Lui expliquer. Mais tout ça…c’était tellement nouveau que je n’avais pas su comment me comporter, et pour changer, j’avais fait n’importe quoi. J’étais en train de frotter la peau de mon visage sous mes yeux quand j’entendais quelqu’un monter les escaliers. J’avais un peu de mascara qui avait coulé, et je devais avoir les yeux légèrement rougis. Rangeant mon miroir dans mon sac à main, je relevais le visage vers Aidan qui venait d’arriver dans le couloir. Je le suivais du regard alors qu’il allait ouvrir la porte de son appartement, et j’étais presque sûre et certaine qu’il allait me laisser ici comme une conne. Mais à ma grande surprise, il garda la porte de son appartement ouverte. Je me levais en m’appuyant contre le mur, et je m’approchais de la porte, n’osant pas tout de suite entrer. « J’étais inquiète… », finissais-je par murmurer avant de décider d’entrer, fermant la porte derrière moi. Je posais mon sac à l’entrée, baissant les yeux en ajoutant, « Je suis désolée Aidan… je…je ne voulais pas tout ça… » Je relevais le regard vers lui en inspirant profondément : il devait être furieux contre moi, et je le comprenais. J’aurais été aussi furieuse à sa place. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:32


✣ ✣ ✣
i can't stand the idea of losing you. what happens tonight was a quite view of it and it makes me lose my mind


J’étais encore confus sur ce qui venait de se passer. J’avais beau avoir eu le temps d’y réfléchir dans la salle d’attente des urgences, j’arrivais pas à mettre toute cette histoire au clair. Je ne pouvais même pas savoir pourquoi j’en étais arrivé aux mains avec Dmitri. J’étais juste énervé et je voulais extérioriser tout ça mais je n’en avais pas les moyens. Du coup, j’attendais, dans la salle d’attente, dans le box pour qu’on me soigne. Je n’avais fait que ça de toute la soirée : attendre. Et puis finalement, je suis arrivé chez moi en un morceau. J’avais pris le temps d’envoyer des sms aux potes avec qui j’étais venu en boîte pour leur dire que j’étais parti et tout, sans pour autant rentrer dans les détails. Seulement, une fois dans le couloir de mon appartement, Jaycee m’y attendait. Au moins, j’étais toujours à vif et je pourrai lui dire mon ressenti sur la situation. Mais pour l’instant, non, pas un mot. Je ne pouvais rien dire. Je me contentais d’ouvrir la porte et de la laisser ouverte pour qu’elle rentre. J’étais inquiète… Je baissais la tête alors que je retirais ma veste pour la poser sur le dossier d’une chaise. Je me tournais vers elle, le visage neutre et le regard rempli de colère. Je suis désolée Aidan… je…je ne voulais pas tout ça… Je soupirais, ne lâchant pas le regard sur elle. Tu voulais quoi alors ? T’attendais quoi quand tu t’es approchée de lui et que tu as mis cette distance entre nous quand je suis venu vous voir ? Je posais mes mains sur le dossier de la chaise près de moi tout en la regardant. J’ai eu le temps d’y réfléchir, tout le temps nécessaire aux urgences. Mais non, je sais pas pourquoi… je ne vois pas pourquoi tu as agi comme ça et encore moins pourquoi tu as mis cette distance entre nous depuis quatre putain jours ! Ouais, j’étais en colère mais j’essayais de tout canaliser. C’était dur parce que je suis du genre à intérioriser mais quand ça doit sortir, ça sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:32

 
J’avais l’impression d’être ridicule. Pourquoi est-ce qu’il fallait toujours que je prenne les mauvaises décisions ? Surtout que je lui avais fait une promesse. Une promesse que je n’avais pas été fichu de tenir. Une semaine plus tôt, j’avais dit à Aidan que je ne lui referais plus jamais le coup de le laisser sans nouvelles de moi. Et même si je lui avais donné des nouvelles, il avait raison : j’agissais différemment depuis que j’avais vu Brynn. En réalité, c’était comme si le petit nuage sur lequel je flottais depuis près d’une semaine s’était évaporé en l’espace de quelques secondes : le temps que je vois Brynn sortir de chez lui, et que je comprenne que je n’étais pas la seule. Ça m’avait blessé, et lorsque j’étais blessée, je ne me plaignais pas, je ripostais. Et c’était ce que j’avais fait ce soir. Au lieu de lui parler comme deux adultes, j’avais préféré essayer de lui faire du mal. Et pour le coup, j’avais fait plus que le rendre jaloux. Il avait dû passer encore sa soirée à l’hôpital et ça, c’était de ma faute. J’entrais dans son appartement, hésitante et je posais mon sac à terre. Je m’excusais une nouvelle fois, les yeux baissés comme une petite fille qui avait fait une bêtise et qui l’avouait à ses parents. Mais quand j’ai vu son regard plein de colère posé sur moi, j’eu l’impression que j’allais me remettre à pleurer, parce que je n’avais jamais voulu ça. Tu voulais quoi alors ? T’attendais quoi quand tu t’es approchée de lui et que tu as mis cette distance entre nous quand je suis venu vous voir ? Je me pinçais la lèvre et je baissais une nouvelle fois les yeux, restant immobile, figée là où j’étais soit près de la porte d’entrée. Je n’osais même pas m’approcher de lui, je préférais rester près de la porte au cas où je devais repartir aussi vite que j’étais arrivée. J’ai eu le temps d’y réfléchir, tout le temps nécessaire aux urgences. Mais non, je sais pas pourquoi… je ne vois pas pourquoi tu as agi comme ça et encore moins pourquoi tu as mis cette distance entre nous depuis quatre putain jours ! Je le regardais une nouvelle fois, et je sentais mes yeux se voiler de larmes. J’inspirais doucement, comme pour me donner du courage en essayant de tout garder dans mes yeux. « Samedi…je suis venu ici… », commençais-je à raconter d’une voix tremblante. « Et…quand je suis arrivée dans le couloir j’ai vu Brynn ressortir d’ici… » J’haussais les épaules et je souris tristement, laissant couler une larme sur ma joue. « Je ne suis pas une idiote Aidan…je sais ce que vous faîtes quand vous êtes ensemble et… je sais qu’on n’a pas dit qu’on ne verrait personne d’autre…c’est vrai on n’est pas un couple au fond…mais je… ça m’a fait de la peine parce que… » Je soupirais et je passais mes mains sur mon visage, séchant les larmes, « …parce que ça me rend malade à l’idée que tu puisses avoir envie de quelqu’un d’autre… » Voilà, c’était dit. Et ça faisait tellement du bien de lui dire, j’aurais certainement dû le faire bien avant. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:33


✣ ✣ ✣
i can't stand the idea of losing you. what happens tonight was a quite view of it and it makes me lose my mind


Je ne savais même pas si j’avais envie d’entendre ses raisons. C’est juste que… malgré tout ce qui s’était passé, elle restait ma meilleure amie et elle avait le bénéfice du doute non ? Du coup, je l’avais laissée entrer. Je remarquais bien qu’elle ne s’avançait pas, elle pensait devoir repartir presque aussi vite. Moi, je ne pouvais pas savoir, tout dépendrait de la suite des événements, de ce qu’elle me dira afin que je sache le pourquoi du comment. Enfin, j’étais énervé et finalement, je voulais entendre ses raisons parce que ça me tuait de ne pas savoir pourquoi elle était comme ça ce soir et les quatre derniers jours. Je lui demandais alors pourquoi, surtout que j’avais eu le temps de réfléchir et que rien ne m’était venu en tête pour ce comportement incompréhensible. Samedi…je suis venu ici… Et…quand je suis arrivée dans le couloir j’ai vu Brynn ressortir d’ici… J’arquais un sourcil, surpris d’entendre ce qu’elle me disait, mais je la laissais continuer. Je ne suis pas une idiote Aidan…je sais ce que vous faîtes quand vous êtes ensemble et… je sais qu’on n’a pas dit qu’on ne verrait personne d’autre…c’est vrai on n’est pas un couple au fond…mais je… ça m’a fait de la peine parce que… Je la regardais s’essuyer les larmes qui coulaient sur ses joues, alors qu’elle soupirait. …parce que ça me rend malade à l’idée que tu puisses avoir envie de quelqu’un d’autre… Je me sentais… soulagé. J’avais encore un peu de colère en moi, qu’elle soit partie de l’immeuble samedi sans venir me voir, d’être passé à des conclusions hâtives sans vraiment savoir ce qui s’est passé. Du coup, je me mettais à lui expliquer avec une voix plus… calme. Brynn ? Je savais même pas qu’elle était à l’appartement… Je me frottais le front, réfléchissant à ce qui s’était passé ce samedi-là. Je.. Je me souviens que j’étais dans ma chambre, à t’attendre et… Et j’entendais Absolem rigoler avec une autre fille, ça devait donc être Brynn… Je baissais la tête, passant à présent ma main dans ma nuque et finalement je la regardais, pour vraiment lui parler. Tu… Je n’ai pas envie de voir d’autres filles tu sais… Je pensais avoir été clair, tu es la seule avec qui je couche depuis le fameux jeudi. Quand je t’ai vu avec Dmitri, j’ai… j’ai carrément pété un câble. Et j’ai cru que tu couchais avec lui, ou que tu voulais… En fait, on était deux fautifs dans l’histoire et on était bien con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:33

 
J’avais cru que j’allais devenir dingue ce week-end. Je n’arrêtais pas de l’imaginer avec Brynn, et je me disais qu’il ne voudrait plus me voir. Du moins, plus me voir comme il me voyait depuis une semaine. C’est vrai, il s’était amusé avec moi, mais je restais quand même une fille sans expérience et à côté de Brynn…à côté de Brynn je devais être ridicule. Comment une petite brunette sans formes débutante en matière de sexe pouvait rivaliser avec une grande blonde bien foutue et qui devait s’y connaître beaucoup plus que moi ? Dans mon esprit, il était clair que je ne faisais pas le poids, et ça me rendait folle, parce que j’avais l’impression de le perdre, et je ne voulais pas perdre le Aidan qui avait envie de moi. Même si au départ, j’avais un peu peur du tournant qu’avait pris ma relation avec lui, j’avais fini par m’y faire et par aimer ça. Depuis que nous étions…ce que nous étions, je me sentais tellement mieux. Je mangeais, je riais et je ne pensais plus à tous les problèmes qui avaient pu me pourrir la vie dans le passé. J’osais à peine le regarder pendant que je lui expliquais la raison de mon comportement de ses derniers jours. Je me contentais d’essuyer les fichues larmes qui coulaient sur mes joues. Brynn ? Je savais même pas qu’elle était à l’appartement… Je le regardais, il avait l’air de ne pas comprendre. « Arrête…je sais ce que j’ai vu… », grognais-je alors qu’il semblait réfléchir. Sérieusement ? Il ne se rappelait plus de sa potentielle superbe après-midi avec la belle Brynn ? Je.. Je me souviens que j’étais dans ma chambre, à t’attendre et… Et j’entendais Absolem rigoler avec une autre fille, ça devait donc être Brynn… J’haussais les sourcils, où est-ce qu’il voulait en venir.. ? Tu… Je n’ai pas envie de voir d’autres filles tu sais… Je pensais avoir été clair, tu es la seule avec qui je couche depuis le fameux jeudi. Quand je t’ai vu avec Dmitri, j’ai… j’ai carrément pété un câble. Et j’ai cru que tu couchais avec lui, ou que tu voulais… Je me mordais la lèvre, cachant un léger sourire : si j’étais soulagée ? Oh que oui… mais la fin de sa phrase me revint très vite en tête, et je secouais la tête, « Non…non jamais je ne coucherai avec Dmitri Aidan… » Je soupirais et je plaquais mon dos contre la porte, passant une nouvelle fois ma main sous mes yeux, « J’étais sûre et certaine que tu couchais avec Brynn alors…quand je t’ai vu au bar j’ai… j’ai été voir Dmitri pour te faire ressentir ce que j’avais ressenti en voyant Brynn sortir de chez toi samedi… » Je baissais la tête : si j’avais été lui parler dès le début, tout aurait été tellement plus simple. « J’ai agis puérilement… j’aurais dû venir t’en parler mais… j’avais peur de te dire que j’étais jalouse de te voir avec elle si toi tu ne voyais aucune objection à ce que je vois aussi d’autres hommes…enfin…je ne voulais pas passer pour une idiote tu vois… ? Je...je ne fais tellement pas le poids à côté d'elle.. » Je n’étais pas sûre qu’il comprenne, mais pourtant c’était ça. J’avais juste eu peur qu’il ne veuille pas ne pas voir d’autres filles. Enfin, ça avait été encore le gros bordel dans ma tête quoi, pour changer. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:33


✣ ✣ ✣
i can't stand the idea of losing you. what happens tonight was a quite view of it and it makes me lose my mind


Depuis le jeudi où elle avait perdu sa virginité, tout avait changé. Que ce soit entre nous, puisque nous n’étions plus que de simples meilleurs amis, que ce soit moi, qui pensait plus à elle qu’aux cours et aux révisions mais aussi que ce soit elle. Elle avait littéralement évolué en l’espace d’une semaine, une évolution aussi impressionnante qu’agréable à voir. Je connaissais Jaycee et oui, elle était heureuse. Mais quand je l’ai vue ce soir, avec Dmitri, j’avais senti qu’un truc clochait et j’avais beau avoir retourné le problème dans tous les sens, je ne saurais qu’en entendant la version de Jaycee. Alors je l’écoutais… Et j’étais étonné d’entendre ce que j’avais entendu. Brynn était dans mon appartement et elle pensait qu’on avait couché ensemble samedi… Arrête…je sais ce que j’ai vu… Mais je n’écoutais pas et je continuais de réfléchir, lui disant alors mes souvenirs de ce samedi. Parce que oui, elle ne s’était pas pointée et j’ai attendu après elle… jusqu’à ce qu’elle m’envoie un message comme quoi elle était malade. Déjà, j’étais étonné puisque ça ne m’empêchait pas de la voir d’habitude. Puis je la voyais se mordre la lèvre avec un petit sourire. Signe que tout allait mieux ? Non…non jamais je ne coucherai avec Dmitri Aidan… Elle s’adossait contre le mur, continuant son explication. J’étais sûre et certaine que tu couchais avec Brynn alors…quand je t’ai vu au bar j’ai… j’ai été voir Dmitri pour te faire ressentir ce que j’avais ressenti en voyant Brynn sortir de chez toi samedi… Je soupirais. Je me touchais le front, vérifiant bien que ça ne saignait plus. Enfin, j’avais de nouveau un pansement mais c’était automatique. Cette soirée avait dégénéré de la pire façon possible. Je ne cessais de la regarder alors qu’elle avait la tête baissée. J’ai agis puérilement… j’aurais dû venir t’en parler mais… j’avais peur de te dire que j’étais jalouse de te voir avec elle si toi tu ne voyais aucune objection à ce que je vois aussi d’autres hommes…enfin…je ne voulais pas passer pour une idiote tu vois… ? Je...je ne fais tellement pas le poids à côté d'elle.. Je soupirais alors que je m’asseyais sur la chaise à côté de moi, posant mes coudes sur mes genoux et prenant ma tête dans mes mains. Je frottais mon visage avant de répondre. Je… J’ai l’impression que tu me considères comme n’importe quel autre mec de la fac. Je soupirais alors que je relevais la tête pour la regarder. Enfin… Tu sais que tu peux me dire, me demander ce que tu veux… Je comprends que c’est nouveau pour toi et peut-être qu’on s’y est mal pris… peut-être qu’on devrait… définir ce qui se passe, pour qu’on y voit plus clair, qu’on connaisse les limites pour avoir… confiance. Entièrement. Je baissais de nouveau la tête. Ouais, je crois que j’étais en train de lui demander d’être ma copine…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:34

 
Au fond, qu’est-ce que ça voulait dire, avoir les deux Aidan ? Avoir les deux Aidan, c’était avoir mon meilleur ami, mais aussi le laisser me faire l’amour. Ça ressemblait plus à une relation de couple qu’autre chose. Sauf que ça n’en étais pas une, parce que nous n’avions jamais mentionné le fait que nous ne pouvions pas aller voir ailleurs. Peut-être que nous aurions dû, mais je crois que nous n’avions pas réalisé comment nos sentiments allaient évoluer au milieu de tout ça. Jamais je n’aurais pensé que j’aurais pu être autant jalouse. J’avais déjà montré ma jalousie rien qu’avec ses filles qui lui avaient fait signe le matin où il avait récupéré ses affaires dans l’arbre, alors voir Brynn Rhodes sortir de chez lui…je crois que je n’avais jamais été aussi jalouse de toute ma vie. Pourtant, je n’avais jamais été jalouse avec Dmitri. Je n’avais jamais pleurée en pensant qu’il me…trompait ? Aidan ne me tromperait pas en couchant avec une autre fille, mais bizarrement, c’était l’impression que j’avais. Parce que de l’imaginer avec Brynn, ou avec n’importe quelle autre fille ça me rendait….ça me rendait folle. Folle de rage, folle de jalousie, et ça me faisait mal. J’avais toujours cru que ça n’arrivait que dans les films, mais bon sang, j’étais certainement en train de tomber amoureuse de mon meilleur ami. Je… J’ai l’impression que tu me considères comme n’importe quel autre mec de la fac. Je fronçais légèrement les sourcils : pourquoi est-ce qu’il disait ça ? Je le regardais, sans comprendre, totalement paralysée sur place. Enfin… Tu sais que tu peux me dire, me demander ce que tu veux… Je comprends que c’est nouveau pour toi et peut-être qu’on s’y est mal pris… peut-être qu’on devrait… définir ce qui se passe, pour qu’on y voit plus clair, qu’on connaisse les limites pour avoir… confiance. Entièrement. Je me mordais la lèvre et j’hochais la tête : définir les choses, oui. Ça c’était une excellente idée. Mais comment est-ce qu’on fait ça. Je me risquais alors à m’avancer pour m’approcher de lui, jouant nerveusement avec mes mains. « Définissions les choses… » Je tirais une chaise, celle en face de celle sur laquelle Aidan était appuyé. Je posais mes mains sur la table et je pris une grande respiration, le regardant toujours. « Je…je ne veux pas que tu vois d’autres filles.. » Je souris timidement et j’haussais les épaules, « Rien que de voir ses filles te faire signe l’autre jour ça m’a… ça m’a fait les détester alors… si une te toucherai je…je crois que j’aurai envie de la tuer… » Je ris doucement et je baissais les yeux. Oui, clairement, j’avais eu envie de tuer Brynn, de la torturer même tellement je pouvais la détester à ce moment-là. « Je veux être la seule que tu embrasses, la seule qui te réveille le matin, la seule à qui tu envois des messages cochons pendant les cours... j'veux être la seule... » Je n'osais même pas le regarder, parce que c'était la première fois de ma vie que j'avouais ça à un homme. Et aussi parce que j'étais en train de dire ça à mon meilleur ami. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:34


✣ ✣ ✣
i can't stand the idea of losing you. what happens tonight was a quite view of it and it makes me lose my mind


Notre relation évoluait encore à un autre niveau et quelque part ça me faisait peur. Je ne voulais pas la perdre, je ne voulais pas ressentir la colère qui était en moi toute la soirée encore une fois. Je ne pouvais pas le supporter. Si ça avait été pour une autre personne encore, ça pouvait passer. Mais être énervé à ce point contre Jaycee… Non, j’avais eu beaucoup de mal à gérer. C’est pour ça que, quand elle m’a dit qu’elle avait vu Brynn sortir de mon appartement, j’ai été soulagé. Soulagé parce que tout ça n’avait été qu’un malentendu. Certes, j’avais fini une nouvelle fois aux urgences mais… mais j’ai enfin pu laisser partir cette colère déchaînée en moi en un claquement de doigts, sans avoir à me défouler pour la laisser sortir. Du coup, en y repensant, on devait mettre les choses au clair, dès ce soir. Je m’étais installé sur la chaise, trouvant le courage de dire ce que je voulais dire. Définissions les choses… Et puis elle s’avançait vers moi, je l’entendais tirer la chaise à côté de moi et je relevais doucement la tête. Elle n’avait pas été aussi proche de moi depuis… ce soir, avant que Dmitri se mêle de nos affaires. J’avais de nouveau la tête baissée quand elle se mit à parler. Je…je ne veux pas que tu vois d’autres filles.. Rien que de voir ses filles te faire signe l’autre jour ça m’a… ça m’a fait les détester alors… si une te toucherai je…je crois que j’aurai envie de la tuer… Je me mettais à sourire en repensant à l’histoire des vêtements dans l’arbre… et du groupe de filles qui m’avaient fait signe et à qui j’avais fait signe en retour. Elle les avait donc détestées ? Je ne pensais pas que c’était à ce point… Je veux être la seule que tu embrasses, la seule qui te réveille le matin, la seule à qui tu envois des messages cochons pendant les cours... j'veux être la seule... Je relevais la tête, un petit sourire en coin alors qu’au contraire, elle avait baissé la sienne. Je me redressais doucement et, délicatement, j’attrapais ses mains qui étaient sur la table, tournant alors son corps pour qu’il me fasse complètement face. T’es la seule… et tu le resteras… Ouais, maintenant, je ne voyais que par elle et toutes les autres filles me semblent… fades. Je… je ne vais pas t’interdire de voir Dmitri, je ne me l’permettrai pas… mais si tu devais de nouveau parler avec lui, essaye de faire en sorte que ça soit court et dans un endroit public… Parce que mine de rien, je suis jaloux moi aussi… Je me mordais la lèvre inférieure, avouant alors ce que je ressentais. J’étais jaloux. Aidan était jaloux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:35

 
Qui aurait pu croire que nous en serions là aujourd’hui ? Ce que je n’arrivais pas à admettre, et c’était pour ça que je m’étais mise à pleurer rien qu’en y reprenant, c’était que d’imaginer qu’il ait pu être avec Brynn m’avait littéralement brisé le cœur. Comment est-ce qu’une seule nuit avait pu nous conduire là ? Une seule nuit où nous avions trop bu et aujourd’hui….aujourd’hui, je voyais mon meilleur ami totalement différemment. Avant, quand j’allais el voir, la première chose que je faisais était de me moquer de lui, parce que j’adorais me taquiner. Et même si j’aimais toujours autant ça, aujourd’hui, la première chose que j’avais envie de faire quand je venais le voir, c’était de venir l’embrasser. La première chose à laquelle je pensais, c’était qu’il était terriblement beau. C’était très frustrant, sachant que deux semaines plus tôt je me demandais encore si je devais laisser une chance à Dmitri ou pas. Aujourd’hui, il était clair que ça n’était pas avec Dmitri que je voulais être. C’était avec Aidan. C’était à lui que je pensais vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Et lui avouer tout ça…c’était juste un effort de fou, parce que ça me faisait peur que notre relation ait pris ce tournant aussi vite. C’est vrai, au départ, nous ne faisions que nous amuser, non ? Et aujourd’hui, il était question de sentiments puisqu’il était question de jalousie. Aidan me laisser parler sans m’interrompre, et une fois mon discours terminé, je baissais la tête sans même avoir le courage de croiser son regard. J’observais ses mains qui prenaient les miennes, le laissant me faire pivoter pour me retrouver face à lui. T’es la seule… et tu le resteras… Je serrais doucement ses mains et je le regardais alors qu’il continuait, Je… je ne vais pas t’interdire de voir Dmitri, je ne me l’permettrai pas… mais si tu devais de nouveau parler avec lui, essaye de faire en sorte que ça soit court et dans un endroit public… Parce que mine de rien, je suis jaloux moi aussi… Je cachais un sourire, un sourire qu’en fait, je n’arrivais pas à cacher plus de deux secondes puisque celui-ci s’élargissait doucement. « De toute façon il risque de ne pas vouloir me voir avant un petit moment alors… tu n’as pas trop à t’inquiéter là-dessus… » Je me redressais pour me mettre au bord de la chaise, « Est-ce qu’on…est censé le dire aux autres… ? Enfin…j’veux dire…à Bliss par exemple… » Je ris un peu, en fait, je tournais la question dans le mauvais sens : autant être direct. « Est-ce que ça veut dire que… qu’on est un couple… ? » Je souris timidement. Alors là, il fallait falloir que je me fasse à cette idée. Dans ma tête, Aidan était mon meilleur ami, peu importe ce que nous faisions ou ce que nous ressentions, alors lui donner le nom de petit ami c’était…wow, c’était vraiment bizarre. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:35


✣ ✣ ✣
i can't stand the idea of losing you. what happens tonight was a quite view of it and it makes me lose my mind


Il était évident qu’en l’espace de presque deux semaines, les choses avaient changé du tout au tout. Bien qu'avant notre amitié était fusionnelle, en rien elle n’était ambigüe. Maintenant… Il suffisait que je vois un truc qui me faisait penser à elle pour l’imaginer en train de m’embrasser ou d’aller encore plus loin. Bref, comme je lui avais déjà dit dans un ou plusieurs messages, elle me rendait fou, dingue, tout ce que vous voulez. J’étais carrément sous son emprise et il n’y avait rien qu’on puisse faire pour m’y défaire. J’étais sous son emprise, complètement consentant. Forcément, on devait mettre des règles, des limites, une étiquette sur ce qui nous caractérisait. Je n’étais plus du tout fâché contre elle, mais je me sentais quand même timide. Je faisais malgré tout un premier pas en prenant ses mains dans les miennes, la tournant face à moi pour qu’on puisse parler normalement. Je la rassurais, sur son statut de seule et unique… Faisant ensuite part de mes exigences quant à sa relation avec Dmitri. Elle avait beau être chaotique depuis ce soir, dans le cas où ça s’arrangerait, je tenais à mettre les choses au clair. Ce gars devait rester le plus loin possible de Jaycee, un point c’est tout. Je la regardais alors sourire, ce qui était contagieux vu que je souriais aussi. De toute façon il risque de ne pas vouloir me voir avant un petit moment alors… tu n’as pas trop à t’inquiéter là-dessus… Je baissais la tête avant de la relever. Je suis désolé… d’avoir été aussi con ce soir… Je devais m’excuser, au moins pour avoir voulu être trop bavard et fermer le clapet à cet abruti. Elle se rapprochait du bord de la chaise, se rapprochant donc de moi. Est-ce qu’on…est censé le dire aux autres… ? Enfin…j’veux dire…à Bliss par exemple… Je me mordais doucement l’intérieur de ma joue, réfléchissant à ce que ça impliquerait. Est-ce que ça veut dire que… qu’on est un couple… ? La question fatidique. Être un couple ou ne pas l’être. Après tout, on agissait comme tel depuis quelques jours maintenant, ce n’est pas en ajoutant l’étiquette que ça changera quelque chose. Je crois ouais… Je – Tu penses être prête à le dire à tout le monde ? J’veux dire… toute la fac le saura et ça risque de changer certaines choses… Enfin, je ne cherchais pas à la dissuader, au contraire. Je voulais simplement être sûr que c’était ce qu’elle voulait. Je posais mon front contre le sien. Si on… officialise, tout le monde saura que tu es à moi… tout le monde saura que je suis à toi… C’était une des bonnes choses de l’officialisation, mettre les limites pour les autres. Mais on peut attendre un peu avant de le dire… profiter de notre bulle… on fait comme tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:35

 
Comme quoi, toute action pouvait avoir d’énormes conséquences sur la vie des gens. En tout cas, c’était ce que j’avais appris depuis que j’avais couché avec Aidan ce fameux jeudi. J’aurais pu me dire que maintenant que j’étais libérée du blocage de la douleur de la première fois, je voudrais aller voir ailleurs pour pouvoir… pouvoir mieux assurer en gagnant de l’expérience. Mais comment expliquer que je n’avais aucune envie de faire l’amour avec quelqu’un d’autre ? Le seul envers qui j’avais ce genre de pensées, c’était Aidan. Même là, alors que nous étions au beau milieu d’une conversation hyper sérieuse, quand il m’avait pris la main…rien que le contact de sa peau contre la mienne me rendait complètement dingue. Concernant Dmitri, je lui disais qu’il ne risquait pas de vouloir me revoir d’ici quelque temps, car j’avais l’impression de l’avoir réellement blessé, et ça me foutait vraiment très mal.Je suis désolé… d’avoir été aussi con ce soir… Je secouais la tête, il n’avait pas à s’excuser. Déjà, c’était Dmitri qui avait cogné en premier et en plus de ça…c’était moi qui l’avais cherché. Je voulais qu’il ait cette réaction, dans un sens bien que je n’ai jamais voulu que ça aille aussi loin. Puis, venait LA grande question. Je crois ouais… Je – Tu penses être prête à le dire à tout le monde ? J’veux dire… toute la fac le saura et ça risque de changer certaines choses… J’hochais la tête, « Certaines choses ? Beaucoup de choses… » Les rumeurs et les ragots, ça circulait tellement vite dans cette fac. Et si les gens commençaient à dire des trucs faux sur nous ? Des trucs qui pourraient nous faire douter l’un de l’autre ? Qui pourrait nous séparer ? Être en couple voulait dire aussi que nous remettions notre amitié en question…que nous la remettions en jeu surtout, car si nous nous quittions… Je fermais les yeux quand il posa son front contre le mien, Si on… officialise, tout le monde saura que tu es à moi… tout le monde saura que je suis à toi… Je souris et je le regardais : ça, ça me plaisait par contre. Mais on peut attendre un peu avant de le dire… profiter de notre bulle… on fait comme tu veux. Je soupirais et je lui souris à nouveau, « Ça me fait peur…et si… si ça fini mal… ? Si…je ne sais pas… si on se quitte…ça va mettre fin à notre amitié… ? Et…je n’ai vraiment pas envie de te perdre mais…les deux semaines avec toi…c’était tellement…ça me rendait tellement bien…tellement heureuse…je sais que ça vaut le coup mais… » Je lâchais une de ses mains pour la poser sur sa joue car je caressais doucement, « Profitons de notre bulle quelque temps… » Oui, c’était certainement la meilleure décision à prendre. Je voulais rester dans mon cocon quelque temps avec lui avant de devoir affronter toute l’UCLA. Je me penchais un peu plus pour approcher mes lèvres des siennes avant de l’embrasser doucement. Bon Dieu ce que ça faisait du bien de savoir qu’il n’était plus fâché….et encore plus de savoir qu’il n’était rien qu’à moi. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:36


✣ ✣ ✣
i can't stand the idea of losing you. what happens tonight was a quite view of it and it makes me lose my mind


J’étais pas du genre jaloux en temps normal. De toutes les copines que j’avais eu auparavant, je n’avais pas eu ce sentiment de jalousie que j’avais avec Jaycee. Ça voulait sûrement dire quelque chose non ? Je pense ouais, et c’était pour ça qu’on était, après la soirée de ce soir, encore une fois tous les deux. Elle n’avait pas pensé à rattraper les choses avec Dmitri mais avec moi et rien que ça, ça voulait tout dire. J’étais peut-être un looser, pensant énormément aux cours mais j’avais réussi à être plus important que tous les autres hommes dans la vie de Jaycee, même si à la base j’avais une très bonne place. Je m’excusais alors de mon comportement puisque j’avais quand même avoué à Dmitri quelque chose qu’elle devait lui dire elle-même. Mais la boisson avait fait que j’avais pas su tenir ma langue. Et puis, je me sentais supérieur à lui et je voulais qu’il le comprenne. Visiblement, il l’a mal pris, pauvre petit. Finalement, on arrivait à la discussion tant redoutée, puisqu’on ne l’avait pas eu avant. Certaines choses ? Beaucoup de choses… Je hochais la tête. Oh oui, être en couple allait changer beaucoup de choses, ne serait-ce que le regard des autres étudiants, les rumeurs et tout ce qui s’en suivait. J’essayais alors de voir ce que ça pouvait impliquer d’officialiser notre relation mais, contrairement aux autres relations que j’avais eu, j’avais peur. Ça me fait peur…et si… si ça fini mal… ? Si…je ne sais pas… si on se quitte…ça va mettre fin à notre amitié… ? Et…je n’ai vraiment pas envie de te perdre mais…les deux semaines avec toi…c’était tellement…ça me rendait tellement bien…tellement heureuse…je sais que ça vaut le coup mais… Et visiblement, je voyais que je n’étais pas le seul. Elle avait raison. Notre amitié était en jeu là, si jamais ça finissait mal. Mais… pourquoi est-ce que ça finirait mal ? Après tout, avec toutes les années à notre actif, peut-être que ça ne finira mal… Je préférais être optimiste, je ne voulais pas la perdre. Je ne voulais pas imaginer ce qu’une rupture pourrait causer à notre amitié. Elle se mit à caresser ma joue. Profitons de notre bulle quelque temps… Je souriais alors que je voyais son visage s’approcher du mien, jusqu’à ce que nos lèvres se joignent dans un doux baiser. Je gardais mon front contre le sien une fois le baiser terminé. J’ai pas envie de penser qu’un jour, ça pourrait finir mal… Je veux pas imaginer ce que ça impliquerait pour nous… On a déjà partagé tellement, je peux pas… je peux juste pas imaginer si ça finit mal. Je posais ma main sur sa cuisse et je relevais les yeux vers les siens. Profitons de notre bulle… Je me relevais et je gardais sa main dans la mienne. Je suis fatigué… on va se coucher ? Entre l’affrontement avec Dmitri, l’attente à l’hôpital et mes blessures de guerre, j’étais exténué et savoir que ça allait mieux entre nous maintenant, j’avais juste envie de dormir à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:36

 
La première chose à laquelle Bliss avait pensé lorsque je lui avais annoncé que j’avais passé la nuit avec Aidan, c’était aux répercussions sur notre amitié. Alors forcément, lorsqu’on parlait de faire évoluer en quelque chose de plus que de la simple amitié…la question se posait. Combien d’amis s’étaient brûlé les ailes en devenant un couple ? Je croyais en l’amour : j’avais toujours eu des parents aimants qui ne s’étaient jamais séparés et qui se disputaient très rarement devant nous. Mais combien de couples encore ensemble aujourd’hui s’étaient connus aussi jeunes ? Car même si nous devenions un couple aujourd’hui, nous étions encore relativement jeunes alors combien de chances avions nous de nous séparer dans une semaine, un mois, un an… ? Et comme je l’avais déjà dit, Aidan voulait travailler au New-York Times soit…à New-York. Et moi…j’avais plus de chance de faire évoluer une potentielle carrière à LA. Je me sentais un peu folle de penser à tout ça, au lieu de juste me laisser aller, mais c’était plus fort que moi, c’était toujours plus fort que moi. Allez Jaycee, arrête de penser au pire. Laisse toi aller au moins une fois dans ta vie. Je voulais qu’on profite de notre bulle, comme il l’avait si bien appelé. Allons-y petit à petit, avant de crier au monde entier que Jaycee et Aidan ne sont plus juste meilleurs amis. Je l’embrassais doucement, et ça faisait tellement de bien de retrouver ses lèvres, j’avais l’impression que ça faisait une éternité. J’ai pas envie de penser qu’un jour, ça pourrait finir mal… Je veux pas imaginer ce que ça impliquerait pour nous… On a déjà partagé tellement, je peux pas… je peux juste pas imaginer si ça finit mal. J’hochais la tête : il avait raison. Profitons de notre bulle… Je souris et je me levais avec lui, gardant ma main dans la sienne. Je suis fatigué… on va se coucher ? – « On va se coucher… », répétais-je en allant avec lui dans sa chambre. Je pris soin d’éteindre toutes les lumières derrière moi et une fois à l’intérieur, je lâchais sa main : « Oh attends, j’ai oublié mon sac ! » Je retournais dans le hall prendre mon sac à main, heureusement j’avais toujours des lingettes démaquillante à l’intérieur au cas où. Un vrai bordel ce sac. Je revenais avec mon sac et je le posais sur son lit, sortant mes lingettes pour aller dans la salle de bain me démaquiller. Je passais de l’eau sur mon visage puis je retournais voir Aidan, « Je peux te prendre un t-shirt pour dormir… ? J’avais pas prévu de rester… » Je souris timidement et je retirais mes chaussures, soulagée d’être libérée de ces talons. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:36


✣ ✣ ✣
i can't stand the idea of losing you. what happens tonight was a quite view of it and it makes me lose my mind


J’avais peur que notre relation amicale en prenne un coup si jamais les choses venaient à mal tourner. J’avais peur et elle aussi. Le truc, c’est que maintenant, on ne pouvait plus faire marche arrière. Des sentiments amoureux commençaient à se créer entre nous et une fois que c’est enclenché, il n’y a pas de retour possible à une simple amitié. Après, rien ne nous disait que ça allait mal finir. On était fusionnel, complice et en confiance donc il y avait des chances que ça marche entre nous… peut-être même de grandes chances. Mais on allait attendre un peu avant d’officialiser et on va profiter de notre nouveau statut juste à tous les deux. Du coup, je lui expliquais que je ne pouvais pas imaginer une fin à notre relation, une fin à notre amitié… Et elle hochait la tête, visiblement d’accord avec moi. C’est en souriant que j’acquiesçais et que j’ajoutais la même chose qu’elle : on allait profiter de notre bulle. Finalement, fatigué, je me levais, lui proposant qu’on aille se coucher. La journée avait été forte en émotion et j’avais vraiment besoin de me reposer si je voulais être en forme pour la journée de demain. On va se coucher… Je souriais et je l’amenais avec moi dans ma chambre. Elle avait éteint toutes les lumières de l’appartement derrière elle. Alors que je me dirigeais vers le lit, elle se mit à parler de nouveau. Oh attends, j’ai oublié mon sac ! Elle lâchait alors ma main pour aller à l’entrée. Je m’installais sur le lit pour retirer mes chaussures, mes chaussettes que je posais à côté de mon armoire. Elle revenait et je voyais qu’elle cherchait un truc dans son sac. Très vite, je voyais les lingettes démaquillantes et elle se dirigeait dans la salle de bains pour se préparer pour la nuit. De mon côté, je me relevais pour retirer ma chemise, mon t-shirt sans manche ainsi que mon pantalon pour me retrouver uniquement habillé d’un boxer. Je peux te prendre un t-shirt pour dormir… ? J’avais pas prévu de rester… Je souriais, l’imaginant avec un de mes t-shirts. Regarde dans mon armoire et fais ton choix. Je passais à côté d’elle, déposant un baiser sur sa tempe alors que j’allais à mon tour dans la salle de bains. Je me brossais les dents et passais un peu d’eau sur mon visage. Je revenais alors dans ma chambre, m’installant dans le lit pour être prêt à dormir. Je regardais dans sa direction alors qu’elle était habillée d’un de mes t-shirts, ce qui me faisait sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:37

 
Ça y est. Nous étions officiellement – mais secrètement – un couple maintenant. Alors qu’est-ce que ça allait changer, au juste ? Est-ce que nous devions agir de la même manière ? J’avais un peu peur de faire mal les choses, comme d’habitude. Au fond, le fait que nous soyons un couple c’était juste…mettre un nom sur notre relation, nous devions continuer d’agir normalement. Sur le coup, j’avais la terrible envie de téléphoner à ma sœur pour lui demander conseil. Mais je me suis très vite rappelée que je n’avais plus de sœur. Enfin…si, mais que ma sœur ne voulait plus de moi, alors la question était très vite réglée. Sinon, elle aurait été certainement la seule personne à qui j’en aurais parlé même si nous devions garder le secret. J’en profitais d’aller dans la salle de bain pour me démaquiller et me rafraichir un peu le visage. La soirée avait été pleine de surprises et de rebondissements, et je sentais aussi la fatigue me gagner. C’est vrai, rester dans un couloir pendant des heures à attendre, c’est vachement fatiguant. Retournant dans sa chambre, je souris en voyant qu’il était déjà presque prêt pour dormir. Sauf que…je n’avais pas prévu de dormir ici, alors je n’avais rien à me mettre sur le dos. Regarde dans mon armoire et fais ton choix. J’affichais un grand sourire et j’hochais la tête, m’approchant de son armoire pour ouvrir un tiroir. Je fermais les yeux lorsque je sentais ses lèvres sur ma peau en passant, et je sortais du tiroir un simple t-shirt. Je glissais la fermeture de ma robe le long de mon dos pour pouvoir la retirer. Je dégrafais mon soutien-gorge et j’enfilais son t-shirt. Bien sûr, il était beaucoup trop grand pour moi et il m’arrivait au niveau des genoux. Je retirais également mes bas et je posais ma robe sur la chaise de son bureau. Lorsque j’eus fini, Aidan était de retour et je souris en le voyant me regarder. Je m’approchais du lit, « Alors…il me va bien ce t-shirt ? » Je ris un peu et je me regardais, « Un peu grand par contre… » J’attrapais le col pour le tirer un peu et pouvoir le sentir, « Mais il a ton odeur…j’adore… » Je souris et j’embarquais sur le lit à quatre pattes : je songeais réellement à piquer un de ses t-shirts pour pouvoir l’emmener chez moi et dormir avec lorsque je ne serais pas avec lui. Ça faisait accroc, non ? Tant pis, j’assumais. Je m’asseyais à côté de lui et je grimaçais, « Ils ont dû te recoudre à l’hôpital… ? » Je me mordais la lèvre, je m’en voulais vraiment qu’il se soit pris un pain dans la figure, et tout ça par ma faute. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:38


✣ ✣ ✣
i can't stand the idea of losing you. what happens tonight was a quite view of it and it makes me lose my mind


Le fait d’avoir cette étiquette sur notre relation ne changeait rien, sauf que c’était juste défini entre nous. Certes, personne n’était au courant pour l’instant et pendant plusieurs jours mais c’était défini pour nous et on se sentait mieux. Il n’y aurait plus de doute sur notre exclusivité et il n’y aurait plus de situation comme celle de ce soir où elle chercherait à me rendre jaloux. Au moins, j’aurai plus à me battre contre Dmitri, parce que même si je ne m’avouais pas vaincu, il m’avait touché là où ça faisait mal. Faut dire, il n’était pas fair play, vu comment il était tout énervé de la nouvelle que je lui ai donné. On allait dans ma chambre pour se préparer à dormir. On passait chacun notre tour dans la salle de bains. Je lui laissais le choix d’un t-shirt dans mes affaires afin qu’elle dorme confortablement. Puis je revenais dans la chambre, m’installant dans le lit alors qu’elle finissait de se préparer. Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire alors qu’elle se tournait vers moi. Alors…il me va bien ce t-shirt ? Je me mettais à mordre ma lèvre inférieure alors qu’elle se regardait. Un peu grand par contre… Je me mis à rire tout en la regardant, installé dans mon lit. Forcément, quand tu prends le plus grand de la pile ! Mais il te va bien… très bien même. Je pense même que je peux m’habituer à te voir comme ça… Elle se mit à le sentir ce qui me faisait sourire. Mais il a ton odeur…j’adore… Ca me faisait plaisir, qu’elle aime mon odeur, qu’elle adore qu’il y ait mon odeur dessus. Elle commençait à monter sur le lit à quatre pattes, s’approchant de moi. Elle s’asseyait à côté de moi. Je prenais sa main dans la mienne, jouant doucement avec. Ils ont dû te recoudre à l’hôpital… ? Je baissais la tête puis avec ma main libre, je touchais mon pansement. Puis je la relevais pour la regarder. Ils ont nettoyé le sang… et ouais… y’avait un, peut-être deux points qui ont sauté. Je continuais de jouer avec sa main et j’entrelaçais nos doigts ensemble. Mais t’inquiète, ça va. Regarde, je suis sur mes deux pieds, c’est l’important non ? Je posais un baiser sur sa main entrelacée à la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:38

 
Je n’avais pas eu d’autres petits amis que Dmitri, et c’était il y a plusieurs années. J’avais fréquenté des garçons, j’avais flirté avec des garçons mais…je crois que ma relation avec Dmitri avait laissé plus de traces que ce qu’au aurait pu penser. C’est vrai, je n’étais pas amoureuse de lui à l’époque, mais je crois que si nous serions resté ensemble un peu plus longtemps, j’aurais pu tomber amoureuse de lui. Enfin, dans un sens, heureusement que ça n’était pas arrivé car il m’aurait encore plus blessé en me quittant parce que je ne voulais pas coucher avec lui. Et…même, ça n’était pas pareil. Pas pareil du tout. Je n’avais jamais été autre chose qu’une petite amie pour Dmitri, nous n’avions jamais été amis comme Aidan et moi l’étions. Je me sentais déjà beaucoup plus proche d’Aidan, et je me trouvais aussi beaucoup mieux avec lui, plus à l’aise, comme si c’était naturel. Oui, voilà, c’est ça. Aidan et moi, c’était naturel. Comme quand nous nous étions embrassé ce fameux jeudi soir, tout comme quand nous avions fait l’amour. Ça semblait être juste naturel que notre relation évolue dans ce sens, aussi peur cela pouvait-il nous faire. En attendant, je me retrouvée vêtue de son t-shirt, et j’adorais ça.Forcément, quand tu prends le plus grand de la pile ! Mais il te va bien… très bien même. Je pense même que je peux m’habituer à te voir comme ça… Je souris timidement et je sentais le col de son t-shirt. Okay, ça sentait le t-shirt propre, mais dans mon esprit, c’était directement relié à Aidan. Et Dieu sait à quel point son odeur pouvait me faire tourner la tête depuis que nous…nous fréquentions. J’embarquais sur le lit, et je m’installais à côté de lui, le laissant me prendre ma main. Je serais un peu plus mes doigts entre les siens, et je lui demandais si ils avaient dû le recoudre à l’hôpital. Dmitri ne l’avait vraiment pas loupé. Ils ont nettoyé le sang… et ouais… y’avait un, peut-être deux points qui ont sauté. Je me mordais la lèvre et je baissais les yeux, « Arf… », grognais-je en soupirant, me sentant toujours autant coupable. Mais t’inquiète, ça va. Regarde, je suis sur mes deux pieds, c’est l’important non ?J’esquissais un sourire lorsqu’il déposa un baiser sur ma main, et je me glissais sous les draps en posant ma tête sur son épaule. « Oui mais bon…tu aurais pu passer une meilleure soirée qu’à l’hôpital… » J’haussais les épaules et je tournais mon visage pour embrasser sa joue doucement. « J’me ferai pardonner…j’te le promet… » Je continuais mes baiser sur sa joue je reposais mon visage sur son épaule en fermant les yeux. « Tu sais…on se voit comme ça que depuis…quoi…une semaine et demi ? Deux semaines… ? Mais…j’me suis jamais sentie aussi bien… » Je souris et je caressais sa main dans la mienne avec mon pouce, gardant les yeux fermés et je ris doucement, « Mon Dieu…quand mes parents vont savoir… tu sais que ma mère m’a déjà dit qu’elle était sûre et certaine qu’on finirait ensemble ? Je n’ai jamais voulu la croire mais là… je vais devoir lui avouer qu’elle avait peut-être raison au final… » C’était la première fois que je lui en parlais, j’avais toujours été trop gênée de lui avouer que ma mère était convaincue que nous étions fait pour être ensemble. Bien vu maman, bien vu. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:39


✣ ✣ ✣
i can't stand the idea of losing you. what happens tonight was a quite view of it and it makes me lose my mind


J’ai eu plusieurs petites amies, au lycée et même ici. Le début de relation était toujours excitant puisqu’on définissait très vite la relation. Dans le cas actuel, ça avait quelque chose de différent. Je n’arrivais pas à savoir si c’était le fait que ma petite amie soit également ma meilleure amie ou si c’était à cause d’autre chose. Faut avouer qu’on avait toujours eu, depuis qu’elle m’avait approché pour m’avouer son secret par rapport à sa sœur, une relation assez fusionnelle. Du coup, ça se répercutait sur notre relation de couple qui était nouvelle. Je me rendais compte que depuis que nous avions fait l’amour ensemble le fameux jeudi, je me comportais comme son copain… j’étais jaloux, protecteur et présent dans sa vie sur tous les points. Certes, on se donnait de l’espace mais c’était dur de rester éloigner l’un de l’autre alors que tout ce qu’on voulait, c’était être proche, à s’embrasser ou même se câliner. Même si nous n’avions rien défini, c’était naturel. Je me laissais agir selon mes envies et j’avais envie d’être le seul pour elle. Enfin, c’est étrange à dire mais la caissière de la pharmacie avait raison au final, on agissait déjà comme un couple. Sur le lit, elle s’installait finalement à côté de moi et je prenais sa main dans la mienne. Je lui expliquais alors ce qu’ils avaient fait aux urgences pour mon front. Arf… J’esquissais un petit sourire, ne gardant pas de rancune pour ce qui s’est passé ce soir, entre elle et moi. En ce qui concerne Dmitri, par contre, c’était une autre histoire. A cause de lui, j’avais des marques au visage et même un bleu au niveau des côtes. Elle s’était glissée sous les draps, posant sa tête sur mon épaule. Oui mais bon…tu aurais pu passer une meilleure soirée qu’à l’hôpital… Je hochais la tête. De toute façon, j’allais prendre une carte de fidélité, deux mardis de suite que je me retrouvais là-bas. J’me ferai pardonner…j’te le promet… Je me mettais à sourire alors qu’elle déposait plusieurs baisers sur ma joue. T’as plus le choix, t’es ma copine maintenant… Elle se remettait sur mon épaule et je sentais que la fatigue s’emparait d’elle. Tu sais…on se voit comme ça que depuis…quoi…une semaine et demi ? Deux semaines… ? Mais…j’me suis jamais sentie aussi bien… Je fermais doucement les yeux tout en restant éveillé. Ses caresses sur ma main me reposaient et ça faisait du bien. Donc c’est bien grâce à moi que tu es aussi… heureuse ? Je m’étais posé la question à plusieurs reprises et l’entendre dire qu’elle ne s’était jamais sentie aussi bien me faisait plaisir. Mon Dieu…quand mes parents vont savoir… tu sais que ma mère m’a déjà dit qu’elle était sûre et certaine qu’on finirait ensemble ? Je n’ai jamais voulu la croire mais là… je vais devoir lui avouer qu’elle avait peut-être raison au final… J’ouvrais alors les yeux, me mettant à rire. Tu vas trouver ça dingue mais… mon père m’a sorti la même… le jour de la remise des diplômes. Il m’a dit entre deux yeux que tu étais… faite pour moi. Même si je le savais pas encore. Et puis il a ajouté que ma mère serait fière de moi… J’avais beau être un homme, ma mère me manquait, c’était indéniable. Je tournais la tête pour regarder Jaycee. Elle t’aurait adoré tu sais… Ma mère était morte trop tôt… bien trop tôt et elle n’a pas pu connaitre Jaycee comme ma meilleure amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:40

 
Depuis que j’étais petite, ma mère me narguait avec ça. Mon père, un peu moins parce que…vous savez, mon père était du genre à ne pas aimer le fait que sa petite fille finisse par quitter la maison pour se marier avec un garçon. Il avait toujours voulu éviter le sujet des petits amis, alors je ne vous explique pas au sujet du sexe lorsque ma mère prit son courage à deux mains pour nous en parler à ma sœur et moi. LA grande discussion quoi. En tout cas, ma mère m’avait toujours dit qu’Aidan était quelqu’un de bien. Bon, je n’avais pas eu besoin d’elle pour le savoir, mais elle sous-entendait toujours qu’il serait quelqu’un de bien pour moi. Comme si elle me demandait explicitement de faire des efforts pour que les choses avances. Mais que voulez-vous, Aidan avait toujours été mon meilleur ami et rien de plus dans mon esprit. D’accord, je le trouvais plutôt beau garçon, mais je n’avais jamais été attirée par lui. Enfin…jusqu’à ce jeudi-là. Alors j’imaginais déjà le big smile sur le visage à ma mère quand j’allais lui dire. En attendant, je m’excusais encore à Aidan pour ce soir, lui promettant que j’allais me rattraper. T’as plus le choix, t’es ma copine maintenant… Je ne pouvais pas m’empêcher de sourire bêtement : ça me plaisait ce « t’es ma copine ». Plus que ce que j’aurais imaginé. Donc c’est bien grâce à moi que tu es aussi… heureuse ? Si c’était grâce à lui ? Je ris un peu, « Grâce à qui d’autre tu veux que ça soit ? J’suis sur un petit nuage depuis plusieurs jours… » Je souris et je reposais ma tête sur son épaule en lui évoquant cette histoire avec ma mère qui avait toujours dit qu’il se passerait quelque chose entre lui et moi. Tu vas trouver ça dingue mais… mon père m’a sorti la même… le jour de la remise des diplômes. Il m’a dit entre deux yeux que tu étais… faite pour moi. Même si je le savais pas encore. Et puis il a ajouté que ma mère serait fière de moi… J’haussais les sourcils à l’entente du début de sa phrase : vraiment ? Son père pensait que j’étais faite pour lui ? Wow…jamais je n’aurais cru ça. Je tournais un peu la tête pour le regarder et j’hochais la tête, « Il a raison… je suis certaine qu’elle serait fière de toi… regarde qui tu es devenu…t’es… » Je m’arrêtais, réfléchissant quelques secondes avant d’ajouter, « …mon idéal masculin ? » Je ris un peu,« Elle aurait de quoi être fière, crois-moi… » Je reposais mon menton sur son épaule sans le lâcher du regard. Elle t’aurait adoré tu sais… Je souris tristement, Aidan ne m’avait jamais beaucoup parlé de sa mère, mais en même temps, je me doutais qu’il ne devait pas avoir beaucoup de souvenirs d’elle. Et je n’avais jamais osé trop aborder le sujet, c’était trop délicat et j’étais beaucoup trop maladroite, « Elle te manque… ? », murmurais-je en remontant une main sur sa joue pour la caresser doucement. C’était débile comme question, mais peut-être que ça lui ferait du bien de le dire à voix haute que oui, elle lui manquait. « Tu ne parles pas beaucoup d’elle…tu sais que si tu as envie d’en parler, je suis là pour t’écouter, hein ? » J’espérais qu’il le savait déjà, que j’étais là pour lui, mais il fallait bien le répéter de temps en temps. Je ne savais pas si il n’en parlait pas beaucoup par pudeur ou parce que ça le rendait encore trop triste, mais je me rendais compte que je ne savais pas grand-chose à son propos, tout ce que je savais, c’était qu’elle était partie beaucoup trop tôt. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:40


✣ ✣ ✣
i can't stand the idea of losing you. what happens tonight was a quite view of it and it makes me lose my mind


Les choses avec mon père avaient toujours été simples. Quand il voulait parler d’un truc, quoique ce soit, il en parlait et on restait toujours ouvert d’esprit. Je me souviens quand il m’avait demandé si j’étais gay, juste pour savoir. Il n’avait pas de raison apparente pour me le demander, il voulait juste savoir ce qui m’avait fait rire sur le coup. Bien sûr, je lui avais répondu que non. Et puis naturellement, il avait enchainé sur un autre sujet de discussion. Enfin, de toute façon, depuis la mort de ma mère, les choses étaient naturelles avec mon père. On était proche et on parlait de tout et de rien, sans tabou. Je suppose que la plupart des relations sont comme ça… Quand Jaycee me disait qu’elle se ferait pardonner, je me mis à sourire, répondant alors qu’elle n’avait pas le choix vu qu’elle était ma petite amie à présent. Je la sentais sourire, ce qui me faisait plaisir. Et du coup, je me demandais, bêtement, si ce bonheur était dû à moi. Grâce à qui d’autre tu veux que ça soit ? J’suis sur un petit nuage depuis plusieurs jours… Je souriais, me rendant compte que c’était bête. Je sais pas… un premier rôle pour une représentation, une bonne nouvelle de quelqu’un… Mais bon, j’aime que ça soit moi.. Je calais ma tête contre la sienne, ma main tenant toujours la sienne avec nos doigts entrelacés. Elle m’expliquait l’histoire avec sa mère et je suivais avec celle qui concernait mon père. Je finissais par parler de ma mère. Ouais, quand j’étais diplômé, mon père m’avait dit qu’elle serait fière de moi. J’aimais le penser… Il a raison… je suis certaine qu’elle serait fière de toi… regarde qui tu es devenu…t’es… …mon idéal masculin ? Je me mettais alors à rire, repensant à cette histoire. Son idéal masculin, j’aimais l’idée. Au moins, personne n’avait cette place. Elle aurait de quoi être fière, crois-moi… Je souriais, baissant la tête. Elle posait son menton sur mon épaule et je tournais doucement ma tête pour la regarder. Je crois ouais… Finalement, je lui avouais que ma mère l’aurait adorée, si elles s’étaient connues. Elle te manque… ? Je sentais sa main sur ma joue et je continuais de la regarder. Je déglutissais, me mordant ensuite légèrement ma lèvre inférieure. Je – ouais, tous les jours. Je repensais souvent aux moments que j’avais eu avec elle, je regardais les photos. Je ne voulais pas perdre les souvenirs précieux et trop rares que j’avais eu avec elle. Tu ne parles pas beaucoup d’elle…tu sais que si tu as envie d’en parler, je suis là pour t’écouter, hein ? Je souriais alors que j’approchais mes lèvres des siennes, en guise de réponse. Je savais qu’elle était là pour moi. La preuve, à chaque anniversaire de sa mort, je passais la journée avec elle. Tu sais la semaine dernière, quand on a fait les pancakes… Elle avait l’habitude de m’en faire le dimanche… Pareil, avec le sirop d’érable et tout. Tu me fais penser à elle, à être prévenante envers moi quand j’en avais besoin. Je collais de nouveau mon front sur le sien, resserrant mes doigts autour des siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:41

 
Je sais pas… un premier rôle pour une représentation, une bonne nouvelle de quelqu’un… Mais bon, j’aime que ça soit moi.. Je secouais la tête : bien sûr que si je me sentais aussi bien, c’était grâce à lui. Tous les rôles du monde ne pourraient pas me rendre encore plus heureuse. Et là, vint le sujet de sa mère. Je n’avais encore jamais perdu un proche, alors je ne savais pas du tout ce que ça faisait. J’avais la chance d’avoir encore mes quatre grands parents et mes deux parents de vivants. Quoi que perdre un parent, ça devait être encore pire que de perdre un oncle ou quelque chose dans le genre. Surtout quand on est aussi petit qu’Aidan l’était, on ne doit pas tout de suite comprendre. Sur le coup, ça faisait peut-être moins mal puisqu’avec la naïveté et l’innocence, on ne se rend peut-être pas compte. Mais…c’est en grandissant, que ça devait être le pire. Et je le voyais tous les ans lorsque je passais cette fameuse journée uniquement avec lui. Lors de l’anniversaire de mort de la maman d’Aidan, j’avais toujours passé toute cette journée avec lui. En général, nous allions au matin au cimetière avec son père, et nous passion l’après-midi à faire tout et n’importe quoi. Tout y passait : DVD, cinéma, parfois il me suivait même jusque dans les magasins pour faire du shopping. Le but était surtout de rendre ce jour un peu moins douloureux. J’avais aussi pour habitude de faire l’idiote pour arriver à le faire rire et à lui arracher un ou deux sourire. Je crois ouais… Moi j’étais persuadée qu’elle était fier de lui. Tout simplement parce qu’Aidan était quelqu’un de bien. Je – ouais, tous les jours. Je souris tristement, j’aurais bien aimé lui dire que je comprenais, mais je ne le pouvais pas. Je devais me contenter d’être là pour lui, de l’écouter et je lui rappelais, comme presque à chaque fois que nous en parlions en fait. Je fermais les yeux alors qu’il m’embrassait doucement, gardant une main sur sa joue que je caressais délicatement. Tu sais la semaine dernière, quand on a fait les pancakes… Elle avait l’habitude de m’en faire le dimanche… Pareil, avec le sirop d’érable et tout. Tu me fais penser à elle, à être prévenante envers moi quand j’en avais besoin. Je souris et je caressais son nez avec le mien doucement, murmurant, « On en fera plus souvent alors… mais il va falloir retourner au Canada pour me refaire uns stock de sirop d’érable parce que j’en consomme beaucoup trop et ça part très vite… » Je ris doucement et je l’embrassais encore : c’était dingue, mais quand je le sentais aussi…fragile, je ne pouvais pas m’empêcher d’être douce comme un agneau, moi qui était du genre à vouloir l’embêter au point de faire des trucs fous genre…jeter ses vêtements dans un arbre. « Vous faisiez d’autres choses ensemble ? Il y a peut-être un plat qu’elle te faisait souvent et que je pourrais te refaire… »J’haussais les épaules et je m’allongeais un peu mieux, ayant toujours une main dans la sienne, « D’ailleurs, cette année pour son anniversaire… je pense qu’au matin, nous allons aller au cimetière comme d’habitude, et l’après-midi, on s’enferme quelque part et on fait l’amour jusqu’à épuisement… » Je fermais les yeux et je callais ma tête entre son épaule et son cou. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:41


✣ ✣ ✣
i can't stand the idea of losing you. what happens tonight was a quite view of it and it makes me lose my mind


J’étais content d’être aussi important pour elle au point de la rendre aussi heureuse qu’elle ne l’a jamais été. Oui, c’est une glorification personnelle puisque c’était moi et personne d’autre. Tout ça, sans qu’on sache vraiment ce qu’on était. Maintenant qu’on avait défini notre relation, je pense que ça allait être encore mieux. Il n’y avait pas le questionnement de si l’autre voyait quelqu’un ou pas. Vraiment, savoir qu’on était ensemble maintenant, en couple, c’était un plus non négligeable. Finalement, la conversation avait évolué d’une façon inattendue : ma mère. Ça faisait plusieurs années maintenant qu’elle n’était plus de ce monde et j’en parlais pas énormément. Peu de gens savaient qu’elle était morte. J’avais des amis proches, mais… ils étaient peu à vraiment en connaitre sur ma vie. Est-ce qu’elle me manquait ? Bien sûr qu’elle me manquait. Ma mère était une personne aimante et pleine d’affection. Quand on est petit et qu’on est habitué à avoir des câlins le soir avant de se coucher, c’est dur de se rendre compte que, d’un coup, c’est fini. J’embrassais Jaycee en guise de remerciement. Elle était toujours là pour moi quand j’avais besoin d’elle et j’étais heureux de pouvoir compter sur elle, surtout dans les cas où, comme maintenant, je me sentais vulnérable. On en fera plus souvent alors… mais il va falloir retourner au Canada pour me refaire uns stock de sirop d’érable parce que j’en consomme beaucoup trop et ça part très vite… Je souriais alors que nos nez se frottaient l’un contre l’autre. J’ai fait le stock ici aussi… et vu que j’en consomme moins que toi, on aura ce qu’il faut ici avant le prochain voyage. Je frottais de nouveau mon nez contre le sien. Puis elle se mit à m’embrasser à son tour. C’était doux et affectueux. J’aimais réellement cette évolution de notre relation. Vous faisiez d’autres choses ensemble ? Il y a peut-être un plat qu’elle te faisait souvent et que je pourrais te refaire… Je réfléchissais alors à mon enfance et aux habitudes qu’on avait. Je me mis à rire alors, repensant à un truc en particulier. Elle me lisait des histoires pour que je m’endorme. Je continuais de rire doucement, fier de la bêtise que j’avais dit. Bien sûr, elle n’allait pas me lire des histoires… Mais elle pouvait faire d’autres trucs qu’une mère ne fait pas du tout à son enfant. On se promenait au parc et elle me faisait souvent des pâtes à la sauce tomate. Mon plat préféré. C’était simple, mais efficace. Que ce soit avec du bœuf ou du poulet, ça passait. Elle se replaçait bien et elle finit par caler sa tête au creux de mon cou. D’ailleurs, cette année pour son anniversaire… je pense qu’au matin, nous allons aller au cimetière comme d’habitude, et l’après-midi, on s’enferme quelque part et on fait l’amour jusqu’à épuisement… Je souriais alors que je regardais nos mains ensemble. Ca me semble être un bon programme… Très bon programme. Je posais ma tête contre la sienne, fermant de nouveau mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2125
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   Ven 14 Fév - 21:41

 
J’ai fait le stock ici aussi… et vu que j’en consomme moins que toi, on aura ce qu’il faut ici avant le prochain voyage. Je ris un peu : décidément, le Canada devait lui manquait aussi pour qu’il fasse son stock. On trouvait du sirop d’érable en Amérique, mais franchement, il était moins bon que le nôtre. Le fait qu’il parle de nous avec le « on » me fit sourire un peu plus, j’avais l’impression que nous étions une seule et même personne, que nous étions une belle petite équipe. Nous avions toujours formé une sorte d’équipe, un duo de choc mais c’était tellement différent aujourd’hui. Je lui demandais ce qu’il avait l’habitude de faire avec sa mère en plus des pancakes, si je pouvais l’aider en faisant des petits trucs qui lui faisaient penser à elle… je pensais que c’était bien de le faire de temps en temps, pour honorer sa mémoire. Elle me lisait des histoires pour que je m’endorme. Je ris un peu et je tournais le visage pour le regarder : sans blague ? Tous les parents lisent des histoires à leurs enfants pour les endormir. « Okay bah écoute…je te raconterai des histoires si ça peut te faire plaisir », lançais-je en riant encore un peu. On se promenait au parc et elle me faisait souvent des pâtes à la sauce tomate. Je regardais dans le vide, continuant de jouer avec sa main dans la mienne en hochant la tête, « Pâtes à la sauce tomate…je dois savoir gérer ça… » C’était assez basique, mais tant que ça faisait plaisir à Aidan, ça m’allait parfaitement. Je lui proposais également indirectement de retourner au Canada pour l’anniversaire de mort de sa mère. De toute façon, il valait mieux qu’il soit avec son père pour ce jour, et pour aller la voir au cimetière, comme tous les ans. Parallèlement, je me blottissais un peu plus contre lui, les yeux clos, prête à dormir. Ça me semble être un bon programme… Très bon programme. Je souris et je déposais un baiser dans son cou, ayant toujours ma main dans la sienne. Pendant plusieurs minutes, je restais silencieuse, cherchant sûrement le sommeil. Mais malgré que je sois fatiguée, je n’arrivais pas à m’endormir. Au bout de quelques minutes, je finis par murmurer, « Aidan… tu dors… ? » Je ne bougeais cependant pas mon visage, le gardant dans son cou alors que j’ajoutais dans un murmure en riant doucement, « Tu sais…si on continue comme ça… je crois que je vais bien tomber vraiment, vraiment amoureuse de toi… » Je souris légèrement : j’étais déjà folle de lui, surtout maintenant qu’il m’appelait sa « petite amie » et ça ne saurait certainement que tarder que je sois amoureuse. Au fond, j’avais presque tous les symptômes : j’étais heureuse, jalouse, je pensais toujours à lui et j’avais toujours envie d’être avec lui. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com

❝Contenu sponsorisé❞




MessageSujet: Re: JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.   

Revenir en haut Aller en bas
 

JAYCEE & AIDAN ღ I will try to fix you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lovebug :: Votre 1ère catégorie :: RP :: Jaydan-