lovebug

X
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 11:59

En général, les choses se passaient différemment lorsque je faisais une crise et que j’étais toute seule. Parfois, je pouvais rester des heures assise sur le sol de la salle de bain, à pleurer et à essayer de me calmer. Et c’était ce qui serait arrivé si Aidan n’avait pas été là pour m’aider à me relever. Alors dans un sens, je ne pouvais être que contente qu’il soit présent, malgré le fait qu’il m’ait vu dans cet état minable. J’avais réussi à me relever, et j’étais déjà un peu plus serein, un peu plus apaisée. C’est pour ça qu’une fois qu’il revint dans la chambre, je tendais la main vers lui, et je me blottis dans ses bras en fermant les yeux. Je crois même que j’aurais pu rester toute la nuit comme ça, contre lui à sentir son parfum, à sentir ses mains descendre dans mon dos pour me garder contre lui. C’était peut-être égoïste de ma part sachant l’accident qu’il venait d’avoir, mais j’avais envie qu’il s’occupe de moi, j’avais envie qu’il me rassure alors je finis par lui demander doucement de m’embrasser. Et le jeune homme ne se fit pas prier, et il n’avait même pas l’air de réfléchir qu’il baissa la tête pour attraper mes lèvres avec douceur. J’avais l’impression que chaque mouvement que nos lèvres faisaient l’une contre l’autre me faisait du bien, me donner un peu plus d’énergie, un peu plus de courage. Je souris légèrement en le sentant continuer le baiser de plus en plus intensément, et je le suivais, remontant mes mains dans sa nuque en reculant pour le laisser venir sur le lit. J’étouffais un léger rire lorsque je tombais sur le lit, l’attirant contre moi en frôlant mes lèvres avec les siennes, le regardant dans les yeux. Je murmurais alors, « J’avais jamais remarqué…à quel point tu étais beau… » Je souris timidement et je glissais mes doigts dans ses cheveux, continuant de le regarder. J’avais toujours trouvé Aidan beau, même lorsque nous étions adolescents, mais…c’était différent. Je ne le voyais plus de la même manière, et ce, depuis vendredi matin. Sauf qu’aujourd’hui, je me fichais de savoir si c’était mal ou pas. Tout ce que je voulais, c’était me sentir bien, être enfin heureuse. Et je l’étais quand j’étais avec lui. Je descendais une main sur sa joue que je caressais doucement pour ne pas lui faire mal et j’attrapais ses lèvres une nouvelle fois alors que je laissais glisser ma main le long de son cou, le long de son torse pour la passer sous son t-shirt au contact de sa peau. Je lâchais ses lèvres quelques secondes pour murmurer, « Je resterai ta meilleure amie…quoi qu’il arrive…tu me le promets… ? » Je me mordais la lèvre, le regardant en caressant son torse sous son t-shirt. Je crois que j’avais vraiment besoin de l’entendre me le dire pour être complètement à l’aise avec tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:00


✣ ✣ ✣
since the last time i saw you, i felt this emptiness. i had to see you and tell you i miss you


Je me demande ce qu’il se serait passé si je ne m’étais pas réveillé. Serait-elle restée tout ce temps jusqu’au matin dans la position où je l’ai trouvée ? J’espérais que non, mais de toute façon je me suis réveillé et je l’ai trouvée. Du coup, une fois ses dents brossées et mon cachet pris, on se retrouvait tous les deux dans la chambre. Quand je débarquais, je la voyais à genoux sur le lit et elle me demandait de m’approcher, ce que je faisais. Je voyais bien qu’elle avait encore besoin de réconfort donc je faisais ce qu’elle me disait. Tout proche d’elle, elle se collait à moi, enfouissant son visage dans mon cou. On était bien comme ça, réellement bien. Ses mains étaient dans mon dos et les miennes dans le sien. Oui, on était proche et ça m’avait manqué tout le week-end. Heureusement, ça s’était arrangé et on était de nouveau ce qu’on était. Puis alors qu’on était silencieux, elle me demandait de l’embrasser. Comme tout à l’heure, je ne me faisais pas prier et je baissais ma tête pour poser doucement mes lèvres sur les siennes. Pour ensuite être mieux installé, je la poussais sur le lit et, ses mains dans ma nuque, elle m’attirait avec elle. L’entendre rire me faisait sourire puisque ça voulait dire qu’elle était bien en ma compagnie. J’avais jamais remarqué…à quel point tu étais beau… Je ne savais pas comment le prendre, mais finalement je souriais. Ca me faisait plaisir de l’entendre dire ça. Et toi, tu es juste magnifique… Je l’avais toujours remarqué, c’était une belle femme et, bien que je l’avais toujours trouvée belle, maintenant elle était encore au-dessus. Tout comme elle, je la regardais. Etant au-dessus, je n’avais pas trop de possibilité pour la toucher alors je me contentais de la dévorer du regard. Elle était vraiment d’une beauté indescriptible. Je sentais sa main sur mon visage et je fermais doucement les yeux, jusqu’à ce qu’elle m’embrasse à nouveau. Je me sentais bien, sur un nuage, quand j’étais avec elle. Puis doucement, sa main glissait dans mon cou, mon torse et au bout d’un moment se glissait sous mon t-shirt, ce qui me fit frissonner. Elle lâcha mes lèvres et je rouvrais les yeux pour la regarder. Je resterai ta meilleure amie…quoi qu’il arrive…tu me le promets… ? Je collais mon nez au sien, la regardant dans les yeux avec la plus grande sincérité. Je te le promets… Et toi, promets-moi que je resterai ton meilleur ami et que tu ne reproduiras plus ce qui s’est passé ce week-end… Hors de question de revivre ce que j’ai vécu. Ne pas avoir de nouvelles d’elle, c’était dur à gérer, surtout avec ce qui s’est passé. Je me mettais sur le côté, gardant le contact visuel. Ainsi, je me mettais à toucher sa peau sous son top et, doucement, je rapprochais de nouveau mon visage du sien pour l’embrasser tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:00

Maintenant, je comprenais toutes ses filles qui me demandaient toujours si je n’avais pas une relation secrète avec Aidan. Lorsque j’étais au lycée, les gens ne pouvaient pas croire que nous puissions être aussi proches, sans qu’il n’y ait autre chose. Beaucoup de filles me demandaient même des conseils pour pouvoir aller l’aborder, et parfois je les aidais. Aujourd’hui, je n’osais même pas imaginer ma réaction si une fille viendrait me demander de l’aide pour aller accoster mon meilleur ami. Je crois que je l’enverrais bouler sur le champ, en fait. Moi, jalouse ? Peut-être. J’étais jalouse rien qu’à la pensée qu’il ait pu embrasser une autre femme avant moi, ou même plus. Alors quand je me retrouvais là, allongée à le regarder, je n’ai pas pu m’empêcher de lui dire que je le trouvais beau. Je lui avais déjà dit des millions de fois avant cette nuit-là, mais ces mots sonnaient différemment aujourd’hui dans ma bouche. Et toi, tu es juste magnifique… Je souris, bizarrement, je pris son compliment différemment que d’habitude également. Il me le disait souvent, que j’étais belle, mais là…là, c’était différent. Et ça eut une réaction différente chez moi. J’avais le cœur qui c’était accéléré, et j’avais juste envie de l’embrasser, ce que je fis. Glissant ma main sous son t-shirt, je caressais son torse doucement. J’avais besoin de sentir ma peau contre la sienne, comme si c’était vital, comme si vendredi avait été une éternité alors que ça n’avait fait que quatre jours que nous ne nous étions pas vu. Il fallait vraiment que je fasse attention, car j’avais l’impression que si je continuais comme ça, j’allais finir par tomber amoureuse de lui. Alors encore une fois, j’avais besoin d’être rassurée. Je faisais peut-être la fière devant tout le monde, j’essayais d’être une femme forte et indépendante, et c’était peut-être pour ça que j’avais réussi à intégrer les Gammas, mais au fond, vraiment bien au fond, j’étais terriblement fragile, et j’avais toujours peur de faire un pas de travers lorsque je n’avais plus les choses sous contrôle. Et aujourd’hui, je ne contrôlais absolument plus rien dans ma vie, et ça me faisait vraiment très très peur. Je te le promets… Et toi, promets-moi que je resterai ton meilleur ami et que tu ne reproduiras plus ce qui s’est passé ce week-end… Je souris doucement et j’hochais la tête, me tournant sur le côté en même temps que lui afin de pouvoir rester le plus proche possible d’Aidan. Je le laissais m’embrasser tendrement, frissonnant lorsque je sentis sa main se glisser sous mon t-shirt qui me servait de pyjama. Gardant ma main sur son torse, je descendais ma main libre sur son épaule, et je la fis glisser le long de son bras, le caressant calmement alors que je stoppais le baiser pour murmurer, « Je te le promets… » Je caressais son nez avec le mien en la regardant, continuant mes caresses sur son torse et le long de son bras. J’approchais mon visage de son cou pour y déposer des baisers alors qu’un de mes pieds s’approcha du sien pour le caresser. « Tu as cours demain.. ? », demandais-je entre deux baisers dans son cou : cette fois, j’étais prête à passer la matinée avec lui s’il le voulait, histoire de me rattraper de m’être enfuie vendredi matin alors que nous étions sur un petit nuage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:01


✣ ✣ ✣
since the last time i saw you, i felt this emptiness. i had to see you and tell you i miss you


Les adjectifs qui sortent de sa bouche prennent à présent une tournure différente quand elle parle de moi. Elle avait beau dire que j’étais beau, maintenant je le ressentais d’une autre manière. Je sentais que ce n’était plus ma meilleure amie qui parlait mais une fille attirée par moi, mon physique et tout ce que je suis. Forcément, ça flatte mon égo parce que je suis quand même un homme qui aime être apprécié par sa beauté. Cette proximité retrouvée me faisait du bien, je compensais le manque vécu pendant les quatre derniers jours en ces instants privilégiés. Je tombais réellement sous son charme et il est possible que notre relation amicale, bien changée depuis jeudi soir, se retrouve à devenir une relation amoureuse sérieuse. Peut-être que ce ne sera pas dans l’immédiat mais il était clair qu’il y avait de grandes chances que ça parte dans cette direction. Après tout, je suis la personne qui la connait le mieux et inversement. Du coup, si jamais on s’engage dans une relation, ça ne peut être que mieux. Sentant sa main sur ma peau, caressant mon torse, ça me donnait des frissons, mais de bons. J’appréciais et ça me manquait de l’avoir à proximité comme ça. Alors qu’elle me demandait de lui promettre qu’elle restera toujours ma meilleure amie, je lui faisais promettre la même chose, en plus de ne pas reproduire ce qui s’est passé ce week-end quand je n’ai eu aucune nouvelle d’elle. Tous les deux allongés l’un en face de l’autre. Alors que j’engageais ma main sous son top, je me mis à l’embrasser avant même qu’elle se mette à répondre. J’adorais ses lèvres, et le contact qu’elles avaient avec les miennes. Pendant ce temps, sa main restait sur mon torse et l’autre se mettait à glisser le long de mon bras. Je te le promets… disait-elle alors qu’elle avait arrêté notre baiser. Je lui souriais, rassuré alors que tout se passerait mieux maintenant. Ma main glissait un peu plus sous son t-shirt, caressant sa peau dans le dos. Son nez se collait alors contre le mien et le frottait, un peu comme pour faire un baiser esquimau. Sa main continuait de glisser sur mon bras et son pied est venu à la rencontre du mien. J’appréciais ses baisers dans le cou donc je la laissais faire. Puis entre deux baisers dans le cou, elle se mit à me parler. Tu as cours demain.. ? Je me mis alors à sourire, content de comment la situation évoluait. Ma main remontait doucement plus haut sous son top, caressant doucement sa peau. Ouais… avouais-je avec déception. Mais très vite, je reprenais la parole. Mais vu l’état dans lequel je suis, je pense qu’il va falloir encore me surveiller… Ca voulait tout dire. Oui j’avais cours mais non, je n’irais pas. Et puis, j’avais raison de ne pas y aller vu l’état dans lequel je suis réellement. On dirait un zombie entre les écorchures, le bandage et les cernes sous les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:02


FLASHBACK

« Alors, tu l’as embrassé ? Dis-moi que tu l’as embrassé Aidan ! », demandais-je à mon meilleur ami alors que je me vernissais les ongles dans ma chambre, assise en tailleur face à Aidan qui me racontait depuis plus de dix minutes le rendez-vous amoureux que je lui avais organisé avec une fille du lycée. Face à son silence, je relevais le regard vers lui, les sourcils froncés, « Alors ? Réponds ! », grognais-je en me reconcentrant par la suite sur mon ongle. Mon meilleur ami haussa les épaules et m’avoua alors, un grand sourire sur les lèvres : « Je l’ai embrassé » Je me mordais la lèvre et j’affichais un aussi grand sourire, approchant mon ongle à mes lèvres afin de souffler dessus. « J’étais sûre que vous vous entendriez bien ! », avouais-je, fière de moi. J’avais adoré jouer les cupidons et je constatais que j’étais plutôt douée pour ça. Mais tout à coup, j’arrêtais de souffler et je le regardais : c’était comme une vague de panique qui s’empara de moi. « Mais…ça ne changera rien entre nous ? » Aidan haussa un sourcil, « Comment ça ? » Je me mordais la lèvre et j’haussais les épaules, annonçant alors d’un air peiné, « Bah…j’ai pas envie de perdre mon meilleur ami parce qu’il préférera passer du temps avec sa nouvelle petite copine… » Un sourire en coin se dessina sur ses lèvres et il leva les yeux au ciel, « Tu es ma meilleure amie Jay’, il n’y a personne de plus important » Je cachais un léger sourire et je le regardais, « Promis ? » Il hocha la tête, « Promis. »
✎ ✎ ✎ ✎ ✎ ✎ ✎ ✎ ✎ ✎ ✎ ✎


Ça me faisait plaisir, de voir qu’après toutes ses années, rien n’avait changé. Et Aidan avait toujours honoré sa promesse, tout comme j’avais honoré la mienne. Il était comme mon frère, il était le plus important et je m’étais toujours jurée qu’il le resterait. Car qu’est-ce qu’il y a de plus précieux qu’une amitié ? Surtout une amitié qui dure depuis autant de temps ? A mes yeux, il n’y avait rien de plus important que ça. Alors quand Aidan me promit que ça ne changerait pas, ça me rassurait, et je le croyais. Il venait de s’occuper de moi, alors je voulais à mon tour m’occuper de lui. Collée à lui, je caressais chaque partie de sa peau, mes mains s’occupaient de son torse et de son bras, alors que mon pied s’occupait du sien. C’était comme si chaque effleurage de sa peau contre la mienne me donnait un choc électrique qui ne faisait qu’accélérer mon rythme cardiaque. Avec toutes ces petites attentions, j’avais vraiment envie de lui. Mais ça ne collait pas tellement avec ma définition du repos de tout à l’heure. Surtout qu’Aidan m’avait dit qu’il s’était levé parce qu’il avait mal au crâne, alors ça ne ferait qu’empirer les choses, non ? Je lui demandais alors si il avait cours le lendemain matin, et je me mordais la lèvre lorsqu’il me répondit Ouais… Je reculais le visage pour l regarder, et j’allais lui répondre mais il enchaina tout de suite, Mais vu l’état dans lequel je suis, je pense qu’il va falloir encore me surveiller… Je ris doucement et je caressais son nez avec le mien, murmurant, « Tu vas pas encore sécher demain…ça serait pas raisonnable Aidan.. » J’embrassais doucement sa mâchoire, remontant mes lèvres sur sa lèvre inférieure sans pour autant stopper mes caresses. J’arrêtais mes baisers pour regarder l’heure de mon réveil : il était déjà minuit passé. Mais bon, j’avais mon premier cours à 14h, alors ça ne dérangeais pas. J’haussais les épaules et j’ajoutais avec un petit sourire en coin, « Et puis…je suis sûre que tu n’as même pas de préservatif sur toi donc…dommage… » Je fis mine de soupirer même si dans un sens, ça pouvait être vrai, vu que je n’en avais pas dans ma chambre et qu’il n’en avait peut-être pas toujours sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:03


✣ ✣ ✣
since the last time i saw you, i felt this emptiness. i had to see you and tell you i miss you


Je suis un homme de parole et Jaycee le sait. Plusieurs fois au cours de notre adolescence je lui ai fait des promesses et à chaque fois, je les ai tenues. Et oui, quand on est un mec bien, c’est comme ça qu’on agit. Et puis, faut bien l’avouer, je l’aime trop pour la faire souffrir. Enfin, aimer dans le sens où c’est une amie très proche. Je ne suis pas amoureux d’elle, du moins pour l’instant. Ça serait trop rapide de tomber amoureux comme ça alors que ça fait plus de dix ans qu’on se connait. Enfin, nous étions en train d’avoir une petite séance de câlinage, séance qui me faisait du bien. Tellement du bien que j’en oubliais mon mal de tête. Sûrement aussi, le cachet faisait effet. Mais le fait est que j’étais bien, les caresses de Jaycee avaient le don de m’apaiser en plus malgré les frissons ressentis au premier contact. Je l’embrassais quand l’envie m’en prenait maintenant et c’était juste génial. Ma main qui était remontée assez haut sous son top redescendait un peu pour lui caresser la peau. Puis, alors qu’elle était en train de m’embrasser dans le cou, elle me demandait ce qu’il en était de mes cours demain. Est-ce que j’en avais ? Oui. Est-ce que je voulais y aller ? Non. Surtout que le médecin m’a prescrit du repos alors hors de question d’aller en cours avec cette tête. Son nez caressant à présent le mien, elle riait doucement. Tu vas pas encore sécher demain…ça serait pas raisonnable Aidan.. Je souriais, baissant cependant les yeux. Puis finalement, je me mettais à la regarder. Oui, ce n’était pas raisonnable, mais j’en avais envie. Le docteur m’a prescrit du repos… J’ai pas envie de me lever à 7h et aller en cours avec une tête pareille. Alors j’ai cours ouais, mais c’est raisonnable dans mon état de ne pas y aller… J’avais défendu ma cause et j’en étais plutôt fier. Elle ne pouvait plus rien redire et je pourrai passer du temps avec elle. Elle continuait ses baisers sur ma mâchoire, puis doucement vers mes lèvres tout en continuant de passer ses mains sur ma peau. Doucement, elle tournait la tête vers son réveil pour regarder l’heure je suppose et la tournait de nouveau pour me faire face. Avec un sourire en coin et un haussement d’épaule, elle ajouta : Et puis…je suis sûre que tu n’as même pas de préservatif sur toi donc…dommage… Je me mis à rire. Visiblement, je devais lui montrer comment les étudiants se comportaient. Je me redressais en position assise sur le lit tout en la regardant. Leçon numéro 1 : toujours sortir couvert. Je me levais et allais en direction de ma veste dans laquelle je récupérais deux préservatifs que je lui montrais. Je revenais à ma position initiale, posant les préservatifs sur la table de chevet. Je m’allongeais sur elle, mon visage proche du sien. Leçon numéro 2 : passer à la pharmacie demain afin d’avoir une boite de secours pour ici. C’était possible que je revienne ici par la suite et il fallait bien qu’elle en ait, au cas où je n’en ai pas. Enfin… Je dois aller me reposer si je veux aller en cours demain… Je frôlais ses lèvres des miennes puis je finissais par me mettre sur le côté, allongé à côté d’elle, sans pour autant avoir lâché le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:04

Vu l’état dans lequel Aidan s’était mis jeudi soir parce qu’il avait loupé un examen, je ne voulais pas qu’il regrette par la suite de sécher des cours. Il avait déjà séché vendredi matin avec sa gueule de bois, alors ça allait être la même chose le lendemain matin. Bon, là il avait une excuse, il avait quand même eu un accident de voiture quelques heures plus tôt. Je ne voulais surtout pas être une source d’ennuis pour lui et qu’il rate son année. Aidan était très doué, et j’espérais vraiment qu’il arriverait à bosser là où il avait toujours rêvé : le Times était un boulot sécurisant et tellement intéressant pour un journaliste. Je me rappelais que lorsque nous étions plus jeunes, nous jouions parfois au journaliste et à la star : Aidan faisait semblant d’être un journaliste qui interviewait une super star du cinéma (moi). Je pensais vraiment que c’était sa vocation, et il savait que je serais toujours sa première lectrice. Aidan essayait de se justifier tant bien que mal, Le docteur m’a prescrit du repos… J’ai pas envie de me lever à 7h et aller en cours avec une tête pareille. Alors j’ai cours ouais, mais c’est raisonnable dans mon état de ne pas y aller… Je me mordais la lèvre : bon, il avait gagné, il avait raison. Je repris quelques baisers sur son menton, puis à sa lèvre inférieure avant de trouver l’excuse ultime, un léger sourire sur les lèvres, presque fière de moi. Mais ça n’avait pas l’air de faire le poids, car Aidan éclata de rire. J’haussais les sourcils : qu’est-ce qui le faisais rire comme ça ? Le jeune homme se redressa pour s’asseoir en me regardant, Leçon numéro 1 : toujours sortir couvert. Je gardais les sourcils froncés, toujours sans vraiment comprendre ce qu’il essayait de me dire. Je me redressais légèrement sur mes coudes alors qu’il se levait pour aller fouiller dans sa veste et sortir deux préservatifs. J’éclatais de rire, « Wow, deux carrément ? » Je le regardais les poser sur ma table de chevet et je me rallongeais avec un petit sourire moqueur figé sur les lèvres, « C’est au cas où tu arrives à te faire deux filles dans la même soirée ? » Je ris à nouveau et je me rallongeais un peu mieux alors qu’il se remettait par-dessus moi, Leçon numéro 2 : passer à la pharmacie demain afin d’avoir une boite de secours pour ici. Je me mordais la lèvre et j’hochais la tête, « D’accord…mais tu iras toi, parce que je sais pas ce qu’il faut prendre… » Je souris timidement : c’est vrai, il y avait tellement de choix au rayon capotes de la pharmacie…et je ne savais même pas quelle était la différence entre toutes les sortes. Enfin… Je dois aller me reposer si je veux aller en cours demain… Je fermais les yeux en le sentant frôler mes lèvres avec les siennes : est-ce qu’il voulait jouer ? Parce que ça me tentait bien, de jouer. J’étais certaine que je ne serais pas la première à craquer. « Oh…oui, j’avais oublié… », murmurais-je contre ses lèvres avant de reculer mon visage, le regardant droit dans les yeux. « Dommage…parce que j’avais envie… » Je souris en coin et je le poussais doucement pour pouvoir m’asseoir sur mon lit, attrapant mon téléphone pour aller dans ma liste de contact, « Mh…tu crois que Dmitri voudrait bien que je passe la nuit avec lui ? » Je sélectionnais Dmitri et je commençais à taper le sms, disant à voix haute, « Hey, c’est Jaycee… j’ai vraiment très envie de faire l’amour ce soir… est-ce que ça te tenterait… » Je continuais de taper sur le clavier de mon téléphone, bien que je faisais semblant juste pour le faire réagir..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:05


✣ ✣ ✣
since the last time i saw you, i felt this emptiness. i had to see you and tell you i miss you


Ok, je l’avoue, j’étais un peu fatigué… Mais je voulais passer du temps avec Jaycee, du temps pour me changer les idées et surtout lui faire changer les idées. Avec ce qui venait de se passer, la distraire était le meilleur moyen pour qu’elle aille mieux. Et puis, je voyais bien qu’elle aussi voulait passer du temps avec moi… Il suffisait de voir sa proposition pour demain. Si j’avais cours ? En fait, elle voulait savoir si j’étais disponible pour rester avec elle. Et, bien que j’aie cours, j’ai réussi à esquiver le fait d’y aller donc j’aurai la journée pour moi. Ou, du moins, la matinée. Elle s’avouait vaincue puisqu’elle n’ajoutait rien à mon argumentation. Et oui, je suis fort, que veux-tu… Puis quand elle m’avouait qu’elle aurait bien aimé aller plus loin mais qu’on n’avait pas de préservatif, je me mis à rigoler. Il fallait bien que je lui montre. Alors je partais prendre les deux préservatifs dans ma veste avant de revenir, ce qui la fit réagir. Wow, deux carrément ? Je me mis à rire comme elle, puisque sa réaction était assez drôle. C’est au cas où tu arrives à te faire deux filles dans la même soirée ? Je secouais la tête alors que je posais les deux préservatifs sur la table de chevet. C’est plutôt une sécurité si jamais j’en utilise un et que j’oublie d’en remettre le lendemain… Je lui souriais alors que je me mettais sur elle, mes genoux de part et d’autre d’elle. Je lui soumettais l’idée d’aller à la pharmacie pour en acheter, histoire d’être sûr d’en avoir ici. D’accord…mais tu iras toi, parce que je sais pas ce qu’il faut prendre… Je lui souriais tendrement, déposant un baiser sur le haut de son nez. Ou alors tu viendras avec moi et je t’aiderai à t’y retrouver. Puis mes lèvres se mettaient à frôler les siennes. J’étais, bizarrement, d’humeur joueuse donc je me mettais à jouer. Ok, je savais que j’allais sûrement me brûler les ailes puisque je savais ce que c’était que de jouer avec Jaycee. Mais je ne pouvais pas m’en empêcher… Alors je le faisais. Je sortais l’excuse que je devais me reposer si je devais aller en cours demain, comme elle me l’avait suggéré quelques minutes plus tôt. Oh…oui, j’avais oublié… Dommage…parce que j’avais envie… Elle s’était mise à jouer aussi à frôler mes lèvres puis elle m’a poussé pour s’assoir sur le lit et attrapa son portable, une idée derrière la tête. Mh…tu crois que Dmitri voudrait bien que je passe la nuit avec lui ? Mon cœur se resserrait doucement à l’entente de ce nom… Elle savait tirer sur la corde sensible mais je ne tomberai pas dans le piège, oh ça non ! Je pense ouais, envoie lui un message pour voir… Et elle ne se fit pas prier. Hey, c’est Jaycee… j’ai vraiment très envie de faire l’amour ce soir… est-ce que ça te tenterait… Je souriais en coin alors que je me relevais. Je commençais par reprendre mes préservatifs pour les mettre dans ma veste et puis je me tournais vers Jaycee. Pendant que tu passeras une bonne soirée, j’en suis sûr, avec Dmitri, permets-moi de me trouver une gentille étudiante qui pourra s’occuper de moi toute la nuit… Je suis sûr que parmi toutes les Gammas, une voudra bien de ma compagnie… Je ne lâchais pas le regard vers Jaycee et je me dirigeais vers la porte de sa chambre. Non, je n’avais pas remis mon pantalon donc j’étais encore en boxer. Je me demande l’effet que ça pourrait faire si on me voyait comme ça dans les couloirs….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:05

J’avais toujours aimé jouer, et encore plus avec les hommes. Peut-être que Perdita avait raison : j’étais peut-être une aguicheuse, mais en général je ne chauffais pas tous les mecs que je croisais. En fait, j’avais surtout chauffé Dmitri car c’était devenu un jeu : je voulais le tenter pour qu’il soit encore plus dégouté de ne pas pouvoir m’avoir. Mais là, ça allait être différent. Parce que je voulais vraiment que ça soit lui qui cède, et pas moi. J’aimais bien qu’on me court un peu après, c’était ce que je trouvais de plus drôle dans une relation, et encore plus dans une relation comme celle que je commençais à entretenir avec Aidan. Et bien entendu, mes instincts premiers avaient fait refait surface lorsque je me moquais de lui parce qu’il sortait deux préservatifs, et pas un seul. J’avais hésité à faire plusieurs vannes, comme par exemple à lui demander si il attendait de moi que je lui fasse deux fois l’amour au lieu d’une, mais j’ai optée pour celle de choper deux filles en l’espace d’un soir, et il s’expliqua assez clairement en disant que c’était au cas où il en utilisait une et qu’il oubliait de la remplacer. Bizarrement, même si je lui avais dit ça en plaisantant, je ne pouvais pas m’empêcher d’imaginer ce que ça me ferait s’il viendrait à coucher avec une autre. Enfin, j’essayais de ne pas trop y penser, et comme il me tendait une perche en remettant l’accent sur le fait qu’il avait cours demain, je n’avais pas pu m’empêcher d’en rajouter une couche. Et je savais très bien ce qui le ferait réagir : Dmitri. Alors je pris mon téléphone et je lui demandais si il pensait que Dmitri serait libre, lui. Je pense ouais, envoie lui un message pour voir… J’haussais un sourcil, un peu surprise de sa réaction et je commençais à rédiger le sms à voix haute histoire de le faire réagir, mais je le vis se lever et j’arrêtais de parler et même de faire semblant de taper. Pendant que tu passeras une bonne soirée, j’en suis sûr, avec Dmitri, permets-moi de me trouver une gentille étudiante qui pourra s’occuper de moi toute la nuit… Je suis sûr que parmi toutes les Gammas, une voudra bien de ma compagnie… Je le regardais, presque la bouche bée. Je ne m’attendais vraiment pas à cette réaction de sa part, mais ça me faisait plaisir de voir qu’il jouait aussi et ne cédait pas dès la première tentative. Sauf que là, je dois bien avouer que je ne savais pas quoi faire : il était là, à en boxer et t-shirt et il voulait se promener dans toute la maison pour se trouver une fille. Je lâchais alors mon téléphone et je m’asseyais en tailleurs, le regardant en croisant les bras, « Tu sais que je suis la seule au troisième étage ? », demandais-je alors que je savais pertinemment que c’était une excuse totalement…nulle. Heureusement, mon téléphone décida de m’aider un peu et il se mit à vibrer. Je souris en coin : c’était un sms de Bliss, mais il n’avait pas besoin de le savoir. Je pris mon téléphone, « Oh, c’est Dmitri…il me dit qu’il ne peut pas venir ce soir… » Je fis la moue – le genre de moue d’une enfant de huit ans – et je reposais mon téléphone en soupirant. « Bon, et bien je te souhaite une bonne soirée alors avec la Gamma de ton choix, moi je vais dormir dans ce graaaand lit toute seule. D’ailleurs, ferme la porte derrière toi… » Je souris et je me tournais dos à lui, me redressant pour retirer mon t-shirt que je balançais à travers ma chambre, me retrouvant uniquement en petite culotte. Je tournais uniquement la tête vers lui et j’haussais les épaules, « J’aime dormir nue quand je suis toute seule » Je cachais un sourire et je me glissais sous les draps en faisant sortir uniquement ma tête, « Bonne nuit Aidan ! » C’était certainement mon dernier recourt pour gagner, mais j’aurais tout essayé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:05


✣ ✣ ✣
since the last time i saw you, i felt this emptiness. i had to see you and tell you i miss you


Je savais bien que Jaycee était une fille taquine et dès qu’elle avait l’occasion, elle sautait dessus. Et forcément, je n’étais pas une exception, loin de là. Je dirais même au contraire. Vu qu’on était proche, je savais comment elle fonctionnait donc elle avait plus de facilité à me faire des taquineries qu’à n’importe qui d’autre. Mais le truc qui allait avec le fait que je savais comment elle était, c’était qu’elle savait comment j’étais. Elle connaissait mes points sensibles et elle savait en jouer. Elle venait à peine de le prouver en envoyant un sms à Dmitri. Bon, j’espérais que ce n’était pas vrai… Il y avait de grandes chances. Donc je rentrais dans son jeu. Oh oui, c’était un bon jeu. Du coup, je me levais du lit, et j’étais même prêt à sortir de la chambre pour me trouver une fille qui me tiendra compagnie pendant qu’elle fera des galipettes avec le cher Dmitri. Je voyais bien à son visage que ce n’était pas ce à quoi elle s’attendait, et justement ça me fait plaisir. Celle-là, elle ne s’y attendait vraiment pas. Elle s’installait en tailleur sur le lit, croisant les bras tout en me regardant. Tu sais que je suis la seule au troisième étage ? Je me mis à rire. Le rapport s’il te plait ? Je peux toujours descendre les escaliers tu sais… Oui, elle était prise au dépourvu et ne savait pas quoi dire, ce qui m’amusait vraiment beaucoup. La situation en elle-même était devenue drôle et ça m’excitait. Puis son sms s’était mis à vibrer. Elle avait vraiment envoyé le message à Dmitri ? Je tentais de ne rien laisser paraitre à mon étonnement, bien que c’était difficile. Oh, c’est Dmitri…il me dit qu’il ne peut pas venir ce soir… Puis, alors qu’elle faisait la moue, déçue du sms de Dmitri, elle continuait. Bon, et bien je te souhaite une bonne soirée alors avec la Gamma de ton choix, moi je vais dormir dans ce graaaand lit toute seule. D’ailleurs, ferme la porte derrière toi… Elle se retournait pour être dos à moi et commençait alors à enlever son top ce qui avait le don de me donner encore plus envie d’elle. Comment résister, comment résister ? En sortant réellement de la pièce. Ok, je n’avais pas prévu d’aller aussi loin mais je suis bien obligé vu l’arme qu’elle est en train d’utiliser. Elle tournait la tête vers moi, sans pour autant se tourner entièrement. J’aime dormir nue quand je suis toute seule Je me mis à sourire et doucement je m’avançais du lit… Je vois ça… J’attrapais alors mon portable qui était sur la table de chevet et je retournais vers la porte. Bonne nuit Aidan ! J’ouvrais la porte et, avant de la refermer. Bonne nuit Jay ! Et je refermais la porte derrière moi. J’étais dans le couloir des Gammas ! Bordel, je suis en boxer dans une maison remplie uniquement de filles ! Je restais face à la porte de la chambre de Jaycee, en espérant qu’elle l’ouvre bientôt. J’espérais également qu’aucune fille ne décide de monter au troisième, ça serait assez embarrassant qu’une d’elles me retrouve comme ça… Mais bon, minuit passé, c’est rare non ? Déjà, heureusement qu’elle est la seule à cet étage…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:05

J’étais le genre de fille qui détestait ne pas contrôler ce qui lui arrivait ou la situation dans laquelle elle était. C’était un peu pour ça, que cette nouvelle relation avec mon meilleur ami me faisait un peu peur : parce que je la contrôlais pas. Tout ça était arrivé d’un coup, sans même que je ne fasse quoi que ce soit pour. Bon, okay, j’avais bu avec lui et je lui avais demandé de me faire l’amour, mais avec la chance, j’aurais très bien pu ne pas me souvenir de tout, et ça aurait facilité les choses pour ne plus ressentir cette attirance. Car il était clair que j’étais très, très attirée par lui. Si tout à l’heure j’avais dit qu’il était beau, je m’étais peut-être trompé d’adjectif et j’aurais peut-être dû le qualifier de sexy. Canon même. Je vis très bien à son regard qu’il se demandait si j’avais vraiment envoyé ce sms à Dmitri. Bon, l’excuse du troisième étage n’avait pas marché, mais le petit jeu autour de Dmitri avait peut-être fait un peu son effet. Un tout petit peu, car il n’hésita pas à descendre du lit pour menacer de trouver un autre lit dans lequel dormir. Un autre lit, avec une autre fille, bien entendu. Alors dans ce genre de cas, que faire ? Jouer avec ses attributs. Je me rappelais encore de sa main qui se baladait dans mon dos le matin où nous nous étions réveillés ensemble vendredi. Très doucement, je retirais mon t-shirt pour le balancer à terre, remettant correctement ma chevelure dans mon dos alors que je lui expliquais que j’aimais dormir nue lorsque j’étais toute seule. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres alors que j’étais sûre et certaine qu’il allait craquer, car il s’approchait à nouveau du lit. Je vois ça… J’entrouvrais la bouche, mais je la fermais aussitôt quand je le vis prendre son téléphone. Shit ! Mais…qu’est-ce qu’il allait faire avec ça ? Pas le temps de réfléchir, je me glissais sous les draps en lui souhaitant une bonne nuit. Bonne nuit Jay !, lança-t-il en sortant de la chambre. Alors là, j’étais encore plus estomaqué et je ne savais réellement plus quoi faire. Je m’asseyais dans mon lit en regardant la porte, attendant plusieurs longues minutes avant de soupirer. Je me mordais la lèvre et je me relaissais tomber dans mon lit, essayant de réfléchir vite, mais efficacement. Je jetais un nouveau regard vers la porte et je soupirais, murmurant alors, « Aidan ? » J’attendais qu’il me réponde, et comme il n’avait pas l’air de se décider, je me levais, les draps autour de mon buste pour aller chercher son pantalon et sa veste qu’il avait pris soin de poser dans un coin de ma chambre. Je sortais les préservatifs de la poche de sa veste pour les poser sur mon bureau et je lui envoyais un sms « Tu as déjà vu tes fringues voler par la fenêtre ? » Je souris en coin et je m’approchais de la fenêtre de ma chambre, ouvrant celle-ci en regardant vers la porte pour voir s’il allait comprendre et réagir. Parce que le pire, c’était que j’étais bien capable de les balancer et ça, je crois qu’il le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:06


✣ ✣ ✣
since the last time i saw you, i felt this emptiness. i had to see you and tell you i miss you


Je ne voulais certainement pas être celui qui cède. Et puis ce petit jeu m’amusait vraiment alors autant aller jusqu’au bout non ? Du coup, je jouais et ça m’amusait. Je voulais voir si elle allait finalement céder ou si je devais vraiment la pousser pour qu’elle cède. Jaycee était une femme fière et il était hors de question pour elle de faire des concessions, même pour ce jeu. Mais j’allais être celui qui allait changer la donne, ouais, j’allais tout faire pour en tout cas. Dmitri, j’avais réussi à gérer. Le dos nu, c’était plus compliqué mais grâce à mon échappatoire, j’ai également réussi à gérer. Seulement, une fois que j’étais en dehors de la pièce, je n’avais plus aucun moyen de revenir en arrière. Soit je devais céder, ce que j’essayais de ne pas faire, soit je poussais Jaycee à céder d’une manière qui était encore indéterminée. Je ne sais pas combien de temps je suis resté dans ce couloir assombri, je n’ai pas fait attention au temps, mais pour moi ça me semblait être une éternité. Il ne se passait rien, pas un bruit. Du coup, j’avais peur de faire trop de bruit rien qu’en respirant. Alors je tentais de rester discret. Puis au bout d’un moment, je l’entendais me parler. Aidan ? Je ne disais rien, muet comme une carpe. Je voulais qu’elle pense que je n’étais plus au troisième, mais bien occupé dans le lit d’une autre fille. Bon, ce n’était pas très réaliste mais bon, si elle le croyait c’était le principal. Et quelques instants plus tard, je recevais un sms Tu as déjà vu tes fringues voler par la fenêtre ? Je me mis à rire intérieurement, tout en envisageant la possibilité qu’elle le fasse. En fait, c’était très probable qu’elle le fasse puisqu’elle en était largement capable. Il fallait seulement que je l’en empêche… Je retirais alors mon t-shirt et j’ouvrais un tout petit peu la porte pour le lancer et je refermais automatiquement. Je me mettais enfin à répondre à son message. Que tu le croies ou non, ouais, ça m’est déjà arrivé… N’oublie pas mon t-shirt que j’ai mis à l’entrée de ta chambre. J’attendais alors une réaction quand une idée me vient à l’esprit. PS : réfléchis à ce qui va se passer si quelqu’un apprend que j’étais ici, uniquement en boxer, mes vêtements dehors… A mon avis, en plus que moi je sois embarrassé, je pense que tu le seras aussi. Ca le fait pas pour la présidente des Gammas (a) Je tentais un coup de poker. Si ça marche pas, j’irais chercher mes affaires et si ça marche, elles seront toujours dans la chambre. Espérons du coup que ça marche parce que je suis seulement habillé d’un boxer et j’ai pas envie d’aller dehors habillé comme ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:06

JAidan était plus fort que ce que je pensais. Même si je n’étais pas sûr qu’il cède tout de suite, je dois avouer que j’étais presque certaine qu’il craquerait lorsque je me déshabillerais devant lui. Je n’étais pas dans sa tête, alors je ne savais pas quel effet ça avait réellement eu sur lui, mais il était resté de glace malgré tout et avait réussi à sortir de la chambre. Je me doutais bien qu’il ne partirait pas vraiment, et je n’osais même pas imaginer la tête des Gamma s’il allait frapper à leur porte habillé de cette manière. Parce que les Gamma n’étaient pas les Alpha : peut-être que chez elles il aurait eu une chance, mais pas ici. En tout cas, je me retrouvais toute seule comme une conne dans ma chambre, à moitié nue, et je manquais cruellement d’idée. Jusqu’à ce que j’aperçoive ses vêtements. Je réfléchis quelques instants et je finis par me lever, prenant son jean et sa veste avant de lui envoyer un message qui en disait long sur mes attentions. Fixant la porte, puis mon téléphone, j’attendais une réaction de sa part. Encore une fois, je me fis une fausse joie en voyait la porte s’ouvrir un peu mais se refermer direct. Est-ce qu’il venait…de balancer son t-shirt ? Je regardais la porte avec de gros yeux quand mon téléphone se mit à vibrer. Que tu le croies ou non, ouais, ça m’est déjà arrivé… N’oublie pas mon t-shirt que j’ai mis à l’entrée de ta chambre. Je plissais les yeux et j’allais vers la porte pour prendre son t-shirt à terre, et à peine revenue près de la fenêtre, je reçus un deuxième sms. PS : réfléchis à ce qui va se passer si quelqu’un apprend que j’étais ici, uniquement en boxer, mes vêtements dehors… A mon avis, en plus que moi je sois embarrassé, je pense que tu le seras aussi. Ca le fait pas pour la présidente des Gammas (a) Je fronçais les sourcils et je tapais du pied, agacé qu’il soit aussi fort. Je crois qu’il avait eu tellement l’habitude que je le charrie, qu’il était devenu bon à ce jeu. Je soupirais et je relisais le sms : dans un sens, il avait raison…mais de l’autre, je détestais perdre. Je vérifiais qu’il n’y avait rien d’important dans ses poches et je les vidais sur mon bureau, puis je balançais son jean sur l’arbre juste en face de ma chambre, ainsi que sa veste et son t-shirt. Je repris alors mon téléphone, « J’espère que tu sais grimper aux arbres (a) » Je me mordais la lèvre et je lui envoyais, prenant soin de fermer la fenêtre par la suite car il commençait à faire frisquet. Je frissonnais et je m’étirais, tenant d’une main le drap autour de moi et disant assez fort pour qu’il m’entende, « Pouaaaaah…je suis crevée… dommage que mon amant ne soit pas là, je suis censée avoir mes règles dans deux jours, on va encore devoir attendre une bonne semaine avant de pouvoir nous amuser un peu… » Je souris en coin : l’excuse des règles, je venais seulement d’y penser, et c’était faux, mais ça le ferait peut-être réagir aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:06


✣ ✣ ✣
since the last time i saw you, i felt this emptiness. i had to see you and tell you i miss you


J’essayais de jouer au plus intelligent mais ce n’était pas forcément la bonne solution. En même temps, c’est moi qui me suis lancé dans ce jeu en prétendant devoir me reposer si je voulais aller en cours demain. Quelle idée ! Du coup, je me retrouve en boxer en dehors de sa chambre avec tous mes vêtements avec elle. Quand j’ai reçu son sms qui parlait de mes vêtements, j’ai vraiment eu peur qu’elle les mette dehors. Puis je me suis dit qu’elle voulait sûrement éviter le scandale. Du coup, je pensais réellement être sorti d’affaire, m’attendant à ce qu’elle ouvre la porte d’une minute à l’autre… Mais rien. Il ne se passait rien, jusqu’à ce que je reçoive un nouveau message. Je m’attendais au pire… J’espère que tu sais grimper aux arbres (a) Je soupirais. Elle l’avait fait. Seulement, je ne marchais plus… Déjà que je sentais mon cœur battre au niveau des points de suture, il était hors de question que je monte dans un arbre pour récupérer mes affaires. Du coup, il va falloir que je trouve un moyen de la faire craquer. Comment, comment ? Enfin, j’étais coupé dans mes réflexions par ses paroles. Pouaaaaah…je suis crevée… dommage que mon amant ne soit pas là, je suis censée avoir mes règles dans deux jours, on va encore devoir attendre une bonne semaine avant de pouvoir nous amuser un peu… Je me mis à sourire, évitant de faire trop de bruit… Puis une idée m’est venue… c’était… du génie ! Je respirais puisque je devais me préparer à me faire remarquer… Et ouais, ça allait sûrement réveiller la maison entière mais tant pis. Quand il faut aller jusqu’aux gros moyens, faut y aller… AAAAAAHHH !!! Je me tenais la tête, faisant donc semblant d’avoir une énorme douleur à la tête… Oui, bon, je ne sais pas comment on fait si quelque chose de grave pouvait arriver à la tête… Mais est-ce que Jaycee allait tomber dans le panneau ? Après tout, elle devait s’occuper de moi ce soir et si jamais il arrivait quelque chose, l’hôpital pouvait la tenir pour responsable… Machiavélique ? A peine… Faut dire, elle m’a poussé à bout et je devais aller jusqu’aux derniers retranchements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:07

JJe dois avouer que je n’y avais pas pensé plus tôt, au fait qu’avec l’accident qu’il venait d’avoir, il ne serait pas en état d’aller récupérer ses vêtements. Mais c’était presque le cadet de mes soucis. J’étais une joueuse, j’adorais ça et il le savait. Il savait aussi que j’étais prête à beaucoup de choses, et que j’étais une très, très mauvaise joueuse. Lorsque je perdais, je trouvais toujours un prétexte pour contester ma défaite. Sauf que ce soir, il était juste hors de question de perdre. Alors en plus de lui balancer ses vêtements dans l’arbre qui se trouvait juste en face de ma fenêtre, je prétextais que j’allais avoir bientôt mes règles, ce qui fait que nous ne pourrions plus coucher ensemble avant un petit moment. Et je savais qu’Aidan ne rêvait que de ça depuis vendredi. Fixant toujours la porte, les bras croisés au niveau de ma poitrine, j’attendais qu’il réagisse, mais rien. Je soupirais et je regardais l’heure : bon, là je commençais à manquer sérieusement d’imagination. J’essayais de réfléchir encore un peu, et je sursautais en l’entendant se mettre à crier, AAAAAAHHH !!! J’ouvrais grand les yeux et je me précipitais vers la porte, l’ouvrant en regardant Aidan qui se tenait la tête. « Shhhhht, tu vas réveiller tout le monde grand malade ! », murmurais-je alors que je pris son bras pour le faire entrer dans la chambre. Je fermais la porte derrière lui et je la plaquais contre la porte, lâchant le drap que je tendais désespérément de tenir autour de mon buste pour passer mes mains dans sa nuque et l’embrasser d’un coup, pour le faire taire. Une fois le baiser terminé, je reculais doucement mon visage pour le regarder, cachant un léger sourire en coin en secouant la tête. Je finis par lever les yeux au ciel et je soupirais, « Bon…tu as gagné… » Je ris un peu et j’haussais les épaules, approchant à nouveau mon visage du sien pour caresser ses lèvres avec les miennes en murmurant, « Mais j’ai quand même hâte de te voir aller chercher tes vêtements dans l’arbre demain… » J’avais peut-être perdu, mais rien que de le voir escaler l’arbre allait être un moment épique, alors je considérais que j’avais quand même un tout petit peu gagner dans cette histoire. Bien que la prochaine fois, il ne s’en tirerait pas aussi facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:07


✣ ✣ ✣
since the last time i saw you, i felt this emptiness. i had to see you and tell you i miss you


J’avoue, c’était pas vraiment fair play de ma part de jouer la carte du malade imaginaire, mais c’était tellement bon de gagner. En plus, elle avait mis mes affaires dans l’arbre juste en face de sa fenêtre donc c’était une petite vengeance. Du coup, je me mettais recroquevillé dans le couloir et je me mettais à crier de douleur, bien que ce fût une simulation. J’attendais de voir quand Jaycee allait ouvrir la porte et j’étais étonné de voir que c’était presque immédiatement. Shhhhht, tu vas réveiller tout le monde grand malade ! Elle attrapait mon bras et me fit entrer dans sa chambre aussi vite que la lumière. Une fois qu’on était dedans, elle refermait la porte et me poussa contre en se collant à moi. Je remarquais très bien que son drap est tombé, la laissant recouverte uniquement d’une culotte… Oh oui, la nuit allait être longue ! Et presque aussitôt, elle se mit à m’embrassant, plaçant ses mains dans ma nuques. Ouais, ça sentait la grande victoire et j’en étais bien heureux. Le blessé avait gagné avec brio ! Finalement, elle se décidait de lâcher mes lèvres pour me regarder et avouer sa défaite. Bon…tu as gagné… Je souriais, c’était une victoire pour moi qu’elle l’admette à voix haute. Je crois bien que de toute notre relation amicale, elle ne l’avait jamais avoué de cette façon, c’est une première ! Du coup, j’étais bien content, surtout qu’elle allait se remettre à m’embrasser. Mais j’ai quand même hâte de te voir aller chercher tes vêtements dans l’arbre demain… Je me mis à rire alors que je l’embrassais. Mes mains posées sur ses hanches, je me mettais à la guider en avançant pour aller jusque dans son lit. Je nous fis d’ailleurs tomber tous les deux pour que je sois sur elle. Et ce, tout en l’embrassant. Oui, ses lèvres étaient ma drogue et je l’avouais ouvertement… devant elle uniquement. Oh non… je reste squatter ici tant que toi tu iras les récupérer. Tu seras responsable de mon échec scolaire ! Mais je ne voulais pas m’étaler sur le sujet, je voulais uniquement profiter de son corps, du mien collé au sien et de la nuit qui s’offrait actuellement à nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:08

Là, je n’avais pas eu le choix. Je n’aimais pas l’idée de devoir jeter l’éponge, mais qu’est-ce que je pouvais faire de plus ? S’il réveillait toutes les filles et qu’elles le voyaient à moitié nu dans le couloir où j’étais la seule et uniquement pensionnaire…tout le monde serait au courant ce qui se passait entre nous, et je ne voulais pas du tout que le monde entier sache que je couchais avec mon meilleur ami. Je n’avais pas honte du tout, mais le but n’était pas qu’on s’affiche. Et puis, dans une université, les ragots, ça tourne très vite et je voulais éviter ça à tout prix. Alors c’est presque immédiatement que je régis en attrapant Aidan par le bras pour le ramener dans ma chambre. Je l’embrassais à pleine bouche pour éviter qu’il ne recommence et lui faire comprendre que c’était bon, et que j’avais cédé. J’espérais qu’il savourait sa victoire, car je détestais m’avouer vaincue. Mais très vite, j’en venais à oublier que j’avais perdue, trop hypnotisée par ses lèvres, tellement que j’en oubliais même de tenir le drap qui me recouvrait. Je ne pus tout de même m’empêcher de lui faire remarquer que, malgré ma défaite, j’avais hâte de le voir à l’œuvre pour récupérer ses vêtements le lendemain, ce qui le fit rire avant de m’embrasser une nouvelle fois. Gardant mes mains dans sa nuque, je frissonnais en sentant ses mains se glisser sur mes hanches, me faisant reculer jusqu’au lit. Je me laissais totalement guider, ne le lâchant pas pour qu’il tombe avec moi sur mon lit alors qu’il murmurait, Oh non… je reste squatter ici tant que toi tu iras les récupérer. Tu seras responsable de mon échec scolaire ! Je levais légèrement les yeux au ciel, faisant une tête blasée en secouant celle-ci. « Tu vas rester ici longtemps alors… », murmurais-je en attrapant ses lèvres une nouvelle fois. Mon Dieu, comment est-ce que j’allais faire pour ne plus lui sauter dessus pour l’embrasser à chaque fois que j’allais le voir, même dans un couloir ? Je glissais mes mains le long de son cou jusque son torse, ajoutant doucement, « Je n’ai pas cours demain…donc je suis à toi jusqu’à jeudi si tu veux… » Je me mordais la lèvre et je le regardais, me redressais sur mes coudes pour murmurer à son oreille, « ....Et tes deux capotes ne suffirons pas, je peux te le garantir… » Et dire que jeudi j’étais toute gênée et toute timide à l’idée de lui faire l’amour, et ce soir, je lui proposais de passer la nuit, et toute la journée du lendemain au lit. J’étais folle, oui. Folle de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:08


✣ ✣ ✣
since the last time i saw you, i felt this emptiness. i had to see you and tell you i miss you


J’avoue être plutôt fier de mon coup. J’aurai du y penser avant qu’elle ne jette mes affaires par la fenêtre, dans l’arbre. Mais bon, on ne peut pas être parfait sur tous les plans. Du coup, je pense que demain je vais devoir aller chercher mes affaires… Mais j’y réfléchirai demain sur le comment du pourquoi du quand. Après tout, je ne pense pas à ça quand Jaycee m’embrasse, au contraire. Je pense à tout autre chose qui m’excite bien plus. Alors que j’étais de nouveau dans la chambre, j’en profitais pour mettre mon portable sur la table de nuit et je nous laissais tomber sur le lit. Je ne pouvais pas ne pas aimer le contact entre nos lèvres. C’était un peu comme si elles étaient faites les unes pour les autres. Et franchement, l’embrasser était un pur délice. Je ne pouvais pas comprendre comment Dmitri avait pu rompre avec elle sachant qu’elle embrassait tellement bien. Il devait être un peu trop borné par le sexe. Enfin pour le coup je ne suis pas objectif puisque moi j’avais les deux : ses lèvres et son corps. J’étais allongé sur elle, profitant de ses lèvres autant que je le pouvais. Je lui avouais alors que je ne sortirai pas de cette pièce tant qu’elle n’aura pas récupéré mes vêtements. Du coup, elle me répondit : Tu vas rester ici longtemps alors… Je me mis à rire doucement, imaginant alors ce que ça ferait si je restais ici longtemps au point de vivre sur ce lit. C’est le but ! Ouais, finalement on pouvait vivre sur ce lit sans avoir besoin de quoique ce soit d’autre. Ses mains qui glissaient sur ma peau me rendaient fou et je commençais réellement à avoir chaud et très envie d’elle. Je n’ai pas cours demain…donc je suis à toi jusqu’à jeudi si tu veux… Jusqu’à jeudi ? Le pied ! Oh oui, j’aimerais énormément ça, plus de 24h en sa compagnie et uniquement en sa compagnie, c’était un rêve. ....Et tes deux capotes ne suffirons pas, je peux te le garantir… Je me mis à avoir chaud rien qu’à l’idée qu’on puisse le faire genre… énormément. Je me remettais à l’embrasser avec envie avant d’ajouter Je tenterai de les récupérer… On ira acheter ce qu’il nous faut et on restera ici tout le reste de la journée… Ouais, c’était un plan qui pouvait marcher. Je n’en avais plus rien à faire maintenant de qui gagne qui perd, je voulais juste Jaycee et j’étais bien parti. J’espère juste pour toi que personne ne me verra sortir de ta chambre et que je serai assez rapide pour récupérer mes affaires… Je murmurais alors que je reprenais les baisers. C’était une idée qui m’était venu en tête comme ça. Enfin, sûrement qu’elle allait s’en ficher après tout. Mais bon… l’envie étant de plus en plus présente, je me mettais à glisser ma main sur son corps, d’abord ses cuisses, remontant jusqu’à ses hanches et doucement, je remontais jusqu’à sa poitrine où je prenais un de ses seins de pleine main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:08

Je sentais que j’allais entendre parler de cette victoire encore trèèèèèèès longtemps et je sentais que ça allait trèèèès vite me souler. Il allait falloir que je riposte à un moment donné, et que je sois sûre de mon coup cette fois, car perdre une fois, ça peut passer, mais deux…deux, il en était tout simplement hors de questions ! Moi qui avais refermé la fenêtre plus tôt parce que je commençais à avoir froid, je peux vous garantir que la température était très vite montée. Dans un sens, j’étais bien contente d’être toute seule au troisième étage, parce que j’espérais qu’on ne ferait pas trop de bruit. En général, lorsque les filles de la maison ramenaient un garçon, on n’entendait pas grand-chose et j’espérais que ça serait le cas ce soir car je me voyais mal essayer de leur expliquer que je couchais avec Aidan. C’est le but ! Je plissais les yeux, bien que ça ne m’étonnait pas du tout de lui. Je savais que dès vendredi, il aurait aimé que je reste avec lui alors qu’il trouve une excuse pour rester le plus longtemps possible, c’était presque évident qu’il le ferait. Oh et puis merde, je n’avais pas cours le lendemain, et lui si, mais tant pis : le médecin lui avait prescris du repos, alors nous allions lui donner du repos. Mais sa définition du repos, pas la mienne. Et ça semblait le ravir puisqu’il m’embrassa avec envie, me laissant un léger sourire sur les lèvres pendant le baiser, Je tenterai de les récupérer… On ira acheter ce qu’il nous faut et on restera ici tout le reste de la journée… J’hochais la tête en me mordant la lèvre, glissant une nouvelle fois mes doigts le long de son bras qui s’appuyait sur le matelas, « Ça me semble être un bon programme… », murmurais-je doucement avant de l’embrasser une nouvelle fois alors qu’il ajouta, J’espère juste pour toi que personne ne me verra sortir de ta chambre et que je serai assez rapide pour récupérer mes affaires… Je ris un peu, continuant mes caresses sur son bras en secouant la tête, « On récupérera tes affaires tôt comme ça personne ne te verra… » J’haussais les épaules, « Et pour ce qui est de te voir sortir de ma chambre, ça n’est pas grave, ça n’est pas la première fois que tu viens dormir avec moi, les filles ont l’habitude elles savent que tu es mon meilleur ami et que jamais on irait faire des trucs pas net… » Je m’arrêtais dans mes propos et je ris doucement, « Enfin…elles croient qu’on ferait jamais des trucs pas net… » Moi non plus, je ne pensais pas qu’on en serait là un jour à vrai dire, ça paraissait tellement naturel de dormir avec lui sans penser au sexe. Remontant une main dans sa nuque, j’accueillais à nouveau ses lèvres contre les miennes, les séparant presque instantanément lorsque je sentais sa main baladeuse remonter le long de mon corps, m’arrachant déjà un soupire de plaisir face à ses caresses, mais également d’impatience. Oh oui, la nuit allait être très, très longue…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:09


✣ ✣ ✣
since the last time i saw you, i felt this emptiness. i had to see you and tell you i miss you


Je savais que ça l’énervait d’avoir perdu et je savourais ma victoire. Je savais également qu’elle allait chercher un moyen de se venger, après tout c’était Jaycee et je la connaissais. Enfin pour le coup, je cessais d’y penser, ses lèvres collées aux miennes me faisaient oublier tout le reste. Du coup, quand elle me disait que j’allais rester ici longtemps si je laissais mes vêtements dans l’arbre, je lui répondais que c’était le but. Je suis venu plusieurs fois dans sa chambre, sur son lit mais jamais je n’avais imaginé qu’on arriverait à faire ce qu’on fait. Je lui proposais alors le programme de demain pour qu’on passe une bonne journée. Ça me semble être un bon programme… Je souriais, content que ça lui plaise. Puis je lui avouais que j’espérais que personne ne me voit quand je serai encore en boxer, tentant d’attraper mes affaires dans l’arbre. On récupérera tes affaires tôt comme ça personne ne te verra… Et pour ce qui est de te voir sortir de ma chambre, ça n’est pas grave, ça n’est pas la première fois que tu viens dormir avec moi, les filles ont l’habitude elles savent que tu es mon meilleur ami et que jamais on irait faire des trucs pas net… Enfin, elle se stoppait, se corrigeant par la suite. Enfin…elles croient qu’on ferait jamais des trucs pas net… Je me mis à rire, me rendant compte qu’elle avait bien raison. Faudrait penser à se lever alors demain matin… Mais en attendant, pas besoin de vêtements… Mes mains commençaient à se balader et c’était que le début d’une nuit qui risquait d’être longue, très longue.

J’émergeais doucement, la lumière légère du jour arrivant sur mon visage. J’ouvrais les yeux d’une lenteur encore jamais connue chez moi, puis je tournais la tête pour voir quelle heure il était… 6h30. Assez tôt pour récupérer mes affaires ? J’espère. Je me tournais pour m’approcher de Jaycee et je commençais à l’embrasser dans le cou, glissant ma main sur sa peau. Jaycee… il est l’heure de se réveiller… Je continuais mes baisers dans le cou, voulant la réveiller du bon pied, ce qui allait forcément être le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:09

C’était vraiment trop une habitude chez moi, de parler, parler et parler encore pour au final, m’emmêler les pinceaux. Mais ça, Aidan le savait alors je me sentais beaucoup moins gênée à l’idée de dire des bêtises devant lui. Encore un point positif dans notre relation, à croire que je ne voyais même pas les inconvénients d’avoir ce moment intime avec mon meilleur ami. Et puis, je parlais, je parlais et au final, je voyais bien que le jeune homme commençait à s’impatienter puisqu’il finit par me lancer, Faudrait penser à se lever alors demain matin… Mais en attendant, pas besoin de vêtements… Je ris un peu et j’hochais la tête, l’embrassant un peu plus fougueusement en sentant ses caresses. Cette nuit était encore meilleure que la précédente, et je me disais que si c’était comme ça à chaque fois, alors j’aurais toujours hâte qu’on se recommence à chaque fois. En tout cas, j'avais déjà hâte de recommencer, bien que la nuit que nous venions de passer m'avait complètement lessivée. J'espérais aussi que nous n'avions pas fait trop de bruit, car je ne tenais pas à devoir me justifier face aux autres filles de la maison. C'est marrant, parce que même si je faisais des études de théâtre et que je jouais très bien la comédie, j'avais toujours un peu de mal à mentir face aux personnes que je connaissais. La nuit avait beau avoir été géniale, elle avait été beaucoup trop courte à mon goût. J’étais le genre de fille à qui il fallait au moins sept voire huit heures de sommeil pour être de bonne humeur, alors quand je sentis Aidan gigoter dans le lit, je me suis dit que c’était beaucoup trop court. Allongée sur le côté dos à lui, je penchais légèrement la tête lorsque les baisers d’Aidan venaient me chatouiller la peau de mon cou. Jaycee… il est l’heure de se réveiller… J’ouvrais difficilement les yeux, mon regard tout de suite rivé sur mon réveil qui affichait six heures trente. Le soleil commençait déjà à se lever dehors car des rayons pénétraient les rideaux pourtant tiré. Je refermais tout de suite les yeux, oubliant presque pourquoi nous devions nous lever si tôt. « Mh… », grognais-je en me tournant pour être face à lui, posant mon front contre son torse. Je remontais mieux les draps sur nous, frissonnant car il faisait beaucoup plus froid que lorsque nous nous étions endormis. « Il est tôt… j’veux pas… », murmurais-je en me rendormant à moitié contre lui, soupirant alors que je me souvenais tout à coup pourquoi il me réveillait maintenant. Zut, c’était ma faute en plus car c’était moi qui avais balancé ses fringues dans l’arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:10


✣ ✣ ✣
since the last time i saw you, i felt this emptiness. i had to see you and tell you i miss you


Cette nuit était encore meilleure que celle de jeudi soir, même si je pensais que ça ne pouvait pas être possible. Être sobre amplifiait largement les sensations et j’avais juste adoré cette nouvelle nuit à ses côtés. Seulement, au bout d’un moment, on s’est finalement endormi ensemble, l’un contre l’autre. Puis je me suis réveillé par un filet de lumière qui arrivait pile sur mon visage. Je ne voulais pas me réveiller mais là, je n’avais pas le choix. Surtout que j’ai vu l’heure et je me disais qu’il fallait bien récupérer mes affaires dans l’arbre en face de sa fenêtre. Je m’approchais alors de Jaycee qui était dos à moi et je passais ma main sur sa hanche, la glissant jusqu’à son ventre alors que je m’occupais de faire des baisers dans son cou. Mh… Je voyais bien que ça l’embêtait de se lever, il était tôt, fallait bien l’avouer. En plus, on s’était couché assez tard donc… Ça nous donnait ce résultat. Elle se retournait pour poser sa tête contre mon torse. Il est tôt… j’veux pas… Je me mis à sourire alors que je posais finalement un baiser sur le haut de son crâne. La faute à qui si mes vêtements se retrouvent sur cet arbre ? Je relevais sa tête pour déposer un baiser sur ses lèvres. Doucement, je me réveillais et je retrouvais l’envie. Puis ma main glissait dans son dos alors que je l’attirais encore plus contre moi. Quelle idée aussi… Je vais devoir me retrouver en boxer dehors… en train de grimper à un arbre pour récupérer mes affaires… Rappelle moi de jamais te laisser seule dans une pièce avec mes vêtements quand j’en ai pas de rechange ! Oui, plus jamais ! Enfin plus jamais non plus je m’amuserai à la taquiner de cette façon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:10

Quelle meilleure manière de se réveiller malgré tout ? J’avais beau être crevée, et j’avais beau ne pas vouloir me lever et dormir encore toute la matinée, je dois avouer que c’était le meilleur réveil de toute ma vie. Sentir ses mains sur ma hanche qui glissa jusqu’à mon ventre et en plus de ça, sentir ses lèvres dans mon cou… Jamais personne n’avait été aussi doux avec moi, même Aidan en fait. Lorsque nous dormions ensemble d’habitude, il me réveillait en me secouant l’épaule et parfois, j’étais même cruelle et j’allumais la lumière alors qu’il dormait encore. Rien avoir avec nos réveils de d’habitude, donc et c’était tellement agréable. Cependant, je ne pouvais m’empêcher de me demander s’il faisait ça avec toutes les filles avec qui il couchait la veille. Il fallait vraiment que j’arrête de penser à ce genre de ça, sinon j’allais devenir dingue. Les yeux fermés, le front contre son torse, je marmonnais qu’il était beaucoup trop tôt pour qu’on se lève pour lui faire comprendre que je ne voulais pas bouger de là. La faute à qui si mes vêtements se retrouvent sur cet arbre ? Un léger sourire se dessina sur mon visage, et je frissonnais lorsqu’il posa un baiser sur mon front. « Je ne vois pas du tout de quoi tu parles… », murmurais-je en riant doucement avant qu’il ne relève la tête vers lui pour attraper mes lèvres. Je remontais une main dans sa nuque en continuant un peu le baiser, encore un peu dans les vapes. Quelle idée aussi… Je vais devoir me retrouver en boxer dehors… en train de grimper à un arbre pour récupérer mes affaires… Rappelle moi de jamais te laisser seule dans une pièce avec mes vêtements quand j’en ai pas de rechange ! Je me mordais la lèvre et j’ouvrais les yeux pour le regarder, me décollant doucement de lui pour me redresser et m’asseoir contre la tête d’oreiller en remontant le drap sur mon buste. Je passais ma main dans mes cheveux et je le regardais, « Je trouve ça drôle moi… quand on étaient petits tu savais plutôt bien monter aux arbres si je me rappelle bien… » Je souris et je me penchais pour attraper ses lèvres à nouveau, « Et tu penses qu’elle ouvre à quelle heure la pharmacie ? Faudrait éviter qu’on nous vois acheter des préservatifs ensemble d’ailleurs… je n’ai pas envie que ça tourne sur tout le campus… » Les rumeurs allaient tellement vite à l’UCLA : il fallait vraiment qu’on fasse un passage éclair dans cette pharmacie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:10


✣ ✣ ✣
since the last time i saw you, i felt this emptiness. i had to see you and tell you i miss you


C’était clair que la réveiller de cette façon devait lui changer de d’habitude. Je n’étais pas si gentil et attentionné. Mais là, c’était différent, notre relation avait changé et mon regard sur elle également. Du coup, je lui faisais des caresses, des baisers. J’aimais vraiment ce genre de réveil et je voulais montrer à Jaycee que ça valait le coup de rester avec moi au réveil. Bah ouais, elle s’était éclipsée tellement vite vendredi matin que c’était assez compliqué d’avoir un vrai réveil digne de ce nom. Je ne vois pas du tout de quoi tu parles… Je levais les yeux au ciel. Mais après tout, c’était Jaycee et j’avais bien l’habitude de ce genre d’évitement de sujet. Evidemment… Je me mis à sourire alors que j’attrapais ses lèvres. Je la voyais ensuite s’installer plus confortablement, dos à sa tête de lit. Le drap remonté sur son buste, il me recouvrait aussi. Et puis elle tournait la tête vers moi. Je trouve ça drôle moi… quand on était petits tu savais plutôt bien monter aux arbres si je me rappelle bien… Je me mis à rire en me remémorant notre enfance. C’est vrai qu’à l’époque, j’étais du genre à grimper facilement. Mais bon, en boxer c’est différent, également à six heure trente du matin. Je veux bien t’y voir toi à grimper en sous-vêtements dans le froid matinal ! Puis son visage s’approchait du mien et on s’embrassait doucement. Et tu penses qu’elle ouvre à quelle heure la pharmacie ? Faudrait éviter qu’on nous voie acheter des préservatifs ensemble d’ailleurs… je n’ai pas envie que ça tourne sur tout le campus… Je fis mine de réfléchir. A quelle heure ? Il me semblait que c’était assez tôt, mais je n’en étais pas certain. Je crois que c’est vers sept heure trente, huit heure. Après… je pense pas qu’il y ait foule à cette heure-ci. Au pire, on peut prétendre autre chose, moi des préservatifs et toi… ce dont tu as besoin… Puis je me tournais vers elle, me collant à son corps et je me mettais à nouveau à l’embrasser. Je n’avais vraiment pas envie de bouger mais il le fallait, ne serait-ce que pour les préservatifs. Au pire, pour les vêtements, je peux toujours demander à un pote de m’en amener… ça m’évitera de monter dans l’arbre en boxer… Ouais, je voulais vraiment pas me les cailler et surtout risquer d’être vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    Mar 11 Fév - 12:11

Ça avait beau être agréable, j’avais terriblement peur de voir le niveau de tendresse qu’il pouvait y avoir entre nous. Aidan avait toujours été quelqu’un de très tendre et attentionné, mais tout semblait tellement différent maintenant. Et bien entendu, j’avais encore peur ; peur de tomber amoureuse de lui. Parce que c’était censé être la prochaine étape, non ? Nous nous voyons, nous nous embrassions, nous faisions l’amour et à force de multiplié tous ses gestes d’affection l’un envers l’autre, nous allions finir par tomber amoureux. D’accord, ça n’était peut-être pas systématique, mais comme je lui avais dit plus tôt, Aidan avait toujours représenté ce que je voulais avoir chez un homme alors ça semblait presque évident que je finirais par tomber amoureuse de lui. Aujourd’hui, on ne pouvait pas tellement dire que j’étais amoureuse, mais j’étais déjà dingue de ses lèvres, de ses mains, de son corps…dingue, dingue et totalement dingue de lui. Je jouais un peu la mauvaise foi en disant que je ne savais pas de quoi il parlait, bien que je le taquinais plus qu’autre chose, quand même fière de mon exploit de la veille. Evidemment… Je cachais un sourire : moi je trouvais ça drôle et j’avais vraiment hâte de le voir à l’œuvre. Je veux bien t’y voir toi à grimper en sous-vêtements dans le froid matinal ! J’éclatais de rire et je regardais dans le vide, l’air pensive, « Mh…non tu as raison, ça n’est pas marrant parce que je ne veux pas qu’une fille qui se balade te vois comme ça… » Ouïe, j’aurais peut-être dû me taire. On venait à peine de se mettre d’accord sur notre relation que je montrais mon côté jalouse. Quelle imbécile Jaycee. Je changeais de sujet direct en parlant de la pharmacie, Je crois que c’est vers sept heure trente, huit heure. Après… je pense pas qu’il y ait foule à cette heure-ci. Au pire, on peut prétendre autre chose, moi des préservatifs et toi… ce dont tu as besoin… J’hochais la tête et je souris en le voyant se recoller à moi. Je glissais ma main sur son épaule, faisant des petits ronds sur sa peau avec mes ongles. Je prolongeais chacun de ses baisers, continuant mes caresses sur sa peau. « Ça me va… », murmurais-je entre plusieurs baisers alors qu’il ajoutait, Au pire, pour les vêtements, je peux toujours demander à un pote de m’en amener… ça m’évitera de monter dans l’arbre en boxer… Je ris un peu et je reculais le visage pour le regarder, sourcils froncés, « Attends, tu es en train de me dire que tu m’as réveillé à six heures du matin pour rien ? » Je le poussais un peu pour le décoller de moi, reculant jusqu’à l’extrémité du lit, « Bon eh bien, privé de bisous et de caresses jusqu’à ce qu’on aille à la pharmacie puisque monsieur me réveille à pas d’heure pour rien ! » Je souris en coin, ça y’était, je recommençais à faire ma maligne et à vouloir le bousculer un peu. Mais que voulez-vous, j’adorais tellement ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝Contenu sponsorisé❞




MessageSujet: Re: i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan    

Revenir en haut Aller en bas
 

i needed to hear a word from you ⊹ jaycee&aidan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» RESOLU works suite 2004 (word) non installé ??
» [Résolu] Date automatique dans Word 2003
» [Résolu] Word : caractères non imprimables
» [Résolu] Word 2003
» [Résolu] Sécuriser un document dans Word 2003

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lovebug :: Votre 1ère catégorie :: RP :: Jaydan-