lovebug

X
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 16:41

Depuis jeudi, je ne pensais plus qu’à ça : vivement le week-end. Bien sûr, je ne suivais pas le cursus le plus compliqué et le plus contraignant de l’université, mais j’avais tout de même hâte d’en finir avec les cours, et également hâte que le Spring Break approche. Je ne savais pas encore si j’allais retourner au Canada pour voir mes parents, car ça allait dépendre d’une chose, ou plutôt d’une personne : ma sœur. Si elle rentrait, c’était quasiment sûr que je resterai en Californie pour les vacances. C’était triste à dire, mais je ne voulais pas me retrouver avec elle, si c’était pour qu’elle fasse comme si j’étais invisible, ça me faisait beaucoup trop de peine qu’elle me traite de cette manière. En attendant, j’essayais de ne pas trop y penser, et j’avais passé tout le vendredi à préparer le week-end que j’allais passer avec Aidan dans le quartier d’Hollywood. Si au départ j’avais choisi l’UCLA comme université, c’était parce que pour mon cursus, me retrouver directement à Los Angeles était une sacré opportunité, et je comptais bien en profiter. Il y avait beaucoup de choses à voir, comme Hollywood Avenue, le coin avec les maisons des stars, la colline avec l’écriteau d’Hollywood. J’étais tellement excitée à l’idée de ce week-end avec mon meilleur ami, que je m’étais même couché plus tôt du vendredi, pour être plus vite samedi. Ça pouvait paraitre bête, mais c’était quelque chose que ma sœur et moi faisions toujours la vieille de Noël, pour être plus vite le lendemain matin pour déballer nos cadeaux, et au fond, ça marchait !

Dès sept heures le lendemain matin, j’étais debout. Je passais sous la douche rapidement, et je mis quelques affaires dans un sac car j’allais devoir trouver un endroit où dormir avec Aidan. Je laissais mes cheveux retomber sur mes épaules, et j’enfilais une petite robe aux couleurs vives. Je me maquillais assez légèrement, et j’allais chercher mon appareil photo que j’avais laissé charger toute la nuit histoire de prendre la tonne de photos que je pourrais montrer à mes parents, mais que je pourrais également garder en souvenir. Une fois tout rangé dans un petit sac de voyage, je glissais mon téléphone dans mon sac à main et je dévalais les escaliers pour descendre dans le hall de chez les Gammas. Je prévenais quelques filles que je serais absente pour le week-end, et j’enfilais une petite veste avant de sortir et m’asseoir sur un banc juste en face de la confrérie. Je jetais un petit coup d’œil à l’heure, et je regardais droit devant moi, attendant avec impatience l’arrivée d’Aidan. 


Dernière édition par lovebug le Ven 21 Fév - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 16:54


✣ ✣ ✣
We've been on the run, Driving in the sun Looking out for number one, Hollywood here we come


Après notre séance de sms de jeudi, Jaycee et moi avions décidé de nous faire un week end juste tous les deux. Il était évident que certains étudiants de la fac lui menaient la vie dure mais je n'allais pas laisser ça lui plomber le moral. J'avais préparé tout ce qu'il me fallait pour notre petite escapade sur Hollywood Boulevard. Le lendemain matin, je n'avais pas grand chose à faire mis à part me préparer, prendre mon petit déjeuner constitué seulement d'un café au lait et de croissants frais. Une fois prêt, je me mettais en voiture. J'avais près d'une demi-heure de route pour rejoindre le campus mais ça valait le coup de faire le détour pour aller récupérer ma meilleure amie.

Une fois le trajet effectué, je me dirigeais sur le campus en direction de la maison des Gammas, où Jaycee séjournait. Je la voyais installée sur son banc, impatiente de me voir arriver. Tel un chevalier servant, je me garais juste devant elle, coupant le contact de la voiture. Je sortais et m'avançais vers elle. Le carrosse de madame est avancé ! A proximité d'elle, je la prenais dans mes bras, lui faisant un bisou sur la joue. Prête pour ce week end entre BFF ? Personnellement, j'étais excité parce que ça risquait d'être grandiose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 16:55

Quand je repensais à mon amitié avec Aidan, ça me faisait toujours sourire. Qui aurait pu présager que nous deviendrions inséparables à ce point, vu comment notre histoire avait commencé ? Je ne savais même pas pourquoi j'avais décidé, en primaire, que le petit Aidan Dawkins deviendrait mon souffre douleur. Malgré que ça n'était plus le cas, j'aimais toujours autant le taquiner, peut-être en souvenir du bon vieux temps, qui sait ? En tout cas, j'étais vraiment toute folle à l'idée de passer un week-end entier avec mon meilleur ami, et uniquement lui. Il s'était passé beaucoup de choses dans ma vie récemment, et j'avais besoin de prendre un peu l'air et de pouvoir lui en parler, calmement. Aidan était toujours de bon conseil, et son côté un peu calme m'aidait à y voir plus clair. Pour ça, on pouvait dire qu'on se complétait plutôt bien. Assise sur mon petit banc, je guettais au loin pour voir la voiture du jeune homme arriver, et un immense sourire se dessina sur mon visage lorsque je l’aperçu qui s'avançait vers moi. Il stoppa la voiture à ma hauteur, et je me levais tandis qu'Aidan sortait de sa voiture en déclarant, Le carrosse de madame est avancé ! J'haussais les sourcils et j'éclatais de rire, "Le carrosse a perdu de son éclat dit donc !" Je le laissais s'approcher de moi et me prendre dans ses bras, fermant les yeux en sentant ses lèvres se poser sur ma joue. Mon sourire s'agrandit un peu plus,Prête pour ce week end entre BFF ? J'hochais la tête énergiquement, comme une petite fille à qui on vient de demander si elle est prête pour aller dans un parc d'attraction : si j'étais prête ? "Je suis prête depuis jeudi soir Dawkins !", lançais-je en souriant alors que je lui rendais son baiser sur sa joue, esquissant une légère grimace, "Bouh, tu piques, tu aurais pu te raser pour notre super week-end !" Je ris légèrement, bien sur, je le taquinais. Je lui tendais alors mon petit sac de voyage, "Je ne vais quand même pas devoir m'occuper moi même de mes bagages j'espère ?" Je n'avais pas voulu jouer les Madames, mais c'était lui qui avait commencé avec son "le carrosse de madame est avancé" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 16:55


✣ ✣ ✣
We've been on the run, Driving in the sun Looking out for number one, Hollywood here we come


Il était clair que ma relation avec Jaycee était atypique. Qui aurait pu penser que moi, le souffre douleur de la petite brune à l'époque, finirait par être une des personnes les plus importantes de sa vie. J'avais bien fait à ce temps là de voir le bon en elle, de ne pas riposter à ses attaques. Et visiblement, c'était la bonne chose à faire quand on voit ce qu'on est devenu à l'heure actuelle. On était tout simplement inséparables, on se complétait énormément et je n'arrive plus à imaginer une vie sans elle. Forcément, puisque les choses n'allaient pas forcément bien dans sa vie, une petite escapade tous les deux nous ferait le plus grand bien. J'étais bien heureux qu'elle le propose puisque j'en avais également besoin. Arrêter de me prendre la tête pour les cours le temps de quelques jours, c'était juste parfait. Arrivé devant chez elle, je sortais. Le carrosse a perdu de son éclat dit donc ! Oh, je te permets pas. Ce carrosse est parfait. Bien entendu, c'était des taquineries habituelles, et j'adorais ça. Je m'approchais d'elle pour la prendre dans mes bras en guise de bonjour. Je lui demandais alors si elle était prête puisque bon, ça risquait d'être un week-end mémorable. Je suis prête depuis jeudi soir Dawkins !Je me mis à rigoler. C'était évident la connaissant. Le soir où elle m'a proposé ça, elle était forcément en train de se voir sur Hollywood Boulevard. Me faisant à son tour un bisou sur la joue, elle ne put s'empêcher de faire une remarque. Bouh, tu piques, tu aurais pu te raser pour notre super week-end ! Je fais encore ce que je veux non ? Je me mis quand même à sourire. Puis quand elle me proposait son sac, je la regardais, ne voyant pas où elle veut en venir. Enfin si je le savais, mais je faisais mine que non. Je ne vais quand même pas devoir m'occuper moi même de mes bagages j'espère ? Je levais les yeux au ciel avant de les reposer sur elle. Il faut savoir, je m'occupe de tes bagages ou de l'éclat de la voiture ? J'avais un grand sourire avant de prendre dans mes mains son sac que je mettais dans mon coffre, en compagnie du mien. Installe toi, choisis la musique ! Ca va être mémorable ! Je refermais le coffre et m'installais dans la voiture, au côté de ma meilleure amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 16:56

J’avais toujours eu l’habitude d’être traitée comme une véritable petite princesse : venant d’un milieu assez aisé, mes parents m’avaient toujours tout donné à moi et à ma sœur. Cela se ressentait parfois dans mon caractère : je pouvais être une fille assez simple, mais j’aimais beaucoup le luxe et c’était ce qui me manquait parfois chez les Gammas. Alors lorsqu’Aidan avait appelé sa voiture, un carrosse, je n’avais pas pu m’empêcher de lui faire la remarque que son carrosse avait beaucoup perdue de son éclat. Je savais pertinemment qu’Aidan répondrait à mon petit pic, ce qui me fit légèrement sourire lorsqu’il me lança, Oh, je te permets pas. Ce carrosse est parfait. Je ne répondais pas : bien sûr qu’il était parfait, puisque c’était le sien. Par contre, je ne pouvais pas laisser écharper mon mécontentement lorsque j’embrassais mon meilleur ami qui n’avait visiblement pas pris la peine de raser sa petite barbe de deux jours,Je fais encore ce que je veux non ? J’haussais un sourcil et je passais ma main sur sa joue en secouant la tête, « Non, pas quand tu es avec moi ! Attends, tu vas avoir l’air de quoi sur toutes nos photos ? » Je lui souris en tirant la langue : bon, je disais vraiment ça pour l’embêter parce qu’Aidan était un très beau mec, rasé ou pas. Et son air d’exaspération me fit sourire encore plus, malgré que j’essaie de rester sérieuse alors que je lui tendais mon sac pour qu’il le porte et qu’il aille le mettre dans la voiture, Il faut savoir, je m'occupe de tes bagages ou de l'éclat de la voiture ? J’éclatais de rire et je le suivais jusqu’à la voiture, « Tu dois t’occuper de la voiture ET des bagages ! » Je levais les yeux au ciel, prenant place dans la voiture, « Ralala, la galanterie de nos jours, ça n’existe plus ! » - Installe toi, choisis la musique ! Ça va être mémorable ! J’hochais la tête et je me penchais vers la banquette arrière de sa voiture pour attraper un album que j’avais oublié dans cette même voiture la dernière fois que j’étais monté. Je me réinstallais correctement, attachant ma ceinture avant de mettre le cd dans le lecteur, « Allez c’est partie ! J'ai prévu tout un itinéraire ! » Je souris et je sortais une feuille de papier sur laquelle j'avais déjà tout écrit : les lieux à visiter, les hôtels où dormir.. tout était sur cette feuille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 16:56


✣ ✣ ✣
We've been on the run, Driving in the sun Looking out for number one, Hollywood here we come


Je connaissais le caractère de Jaycee et après toutes ces années, je me suis habitué au fait qu’elle avait certains goûts pour le luxe. Donc le fait qu’elle me parle ainsi de mon carrosse comme j’ai aimé nommer ma voiture comme ça, je savais bien que c’était de la taquinerie. C’était d’ailleurs pour ça que j’avais énoncé cette phrase à mon arrivée. Le carrosse, comme dans les contes de fées, était un symbole de richesse et de luxe. Mais quand je lui disais que ma voiture était parfaite, elle se contentait de me sourire, puisqu’elle savait que c’était le cas. Puis quand elle remarqua ma barbe de deux jours, elle afficha son mécontentement. Non, pas quand tu es avec moi ! Attends, tu vas avoir l’air de quoi sur toutes nos photos ? Je me mis à rire, elle et ses photos, je m’en serai douté. J’aurai l’air d’un tombeur. J’adore cette petite barbe, ça me donne un air que j’adore. Ça fait très superficiel mais je m’en fichais un peu. Je me caressais la mâchoire, fier de mon physique. Oh ça, tirer la langue, elle savait le faire. Mais ça avait surtout le don de me faire rire, ce qu’elle faisait finalement elle aussi. Puis arrive le moment où je dois mettre son sac dans ma voiture. J’ai pas pu m’empêcher de lui ressortir sa réplique sur mon carrosse, ce qui la faisait rire à nouveau. Tu dois t’occuper de la voiture ET des bagages ! Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu ? disais-je en prenant, malgré tout, ses bagages pour les mettre en compagnie des miens. Ralala, la galanterie de nos jours, ça n’existe plus ! Je secouais la tête de droite à gauche, n’en revenant pas de ce qu’elle disait. Mais je souriais quand même, je savais que c’était de la taquinerie. Puis je revenais à ma place, prêt à partir. Musique en route, tout était parfait. Allez c’est partie ! J'ai prévu tout un itinéraire ! Je mettais le contact et je regardais en sa direction, la voyant sortir un tas de papier. Je vois que t’as tout prévu ! Au moins, on risque pas d’s’ennuyer ! On commence par quoi alors ? Je commençais alors à rouler, pour sortir du campus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 16:57

Le plus bizarre, lorsqu’on connait son meilleur ami depuis qu’on est tout petit, c’est de voir l’évolution de l’un ou de l’autre au fil des années. Quand je voyais aujourd’hui Aidan avec sa petite barbe de trois jours, j’avais beau le taquiner là-dessus, je n’arrivais pas à me retirer de l’esprit l’image de mon meilleur ami dix ans plus tôt, lorsqu’il était encore loin de la puberté. C’était fou à quel point une personne pouvait changer, et si il y a dix ans j’aurais fait la grimace si on m’aurait demandé si Aidan était un beau garçon, aujourd’hui j’aurais un avis totalement différent. Aidan était peut-être un des plus beaux garçons que je connaissais sur le campus, et j’étais presque fière de me promener à côté de lui dans les rues du campus ou même en ville. J’aurai l’air d’un tombeur. J’adore cette petite barbe, ça me donne un air que j’adore. Je me contentais de lever une nouvelle fois les yeux au ciel en abandonnant l’idée de m’acharner sur le sujet, en lui expliquant qu’il devait s’occuper du carrosse et de mes bagages. Comme une vraie petite princesse, Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu ? J’éclatais de rire et j’hochais la tête, « Han ! Du chocolat, tu as pensé à en prendre j’espère ? », plaisantais-je en entrant dans la voiture. Bon, j’allais arrêter de le torturer pour aujourd’hui, le pauvre, parfois je me demandais comment il faisait pour me supporter ! Je vois que t’as tout prévu ! Au moins, on risque pas d’s’ennuyer ! On commence par quoi alors ? Je dépliais les papiers que j’avais en main, avant de baisser la vitre du côté passager : même si il faisait légèrement frisquet – mais tout de même vraiment bon pour un mois de Février, surtout que nous étions habitué aux températures du Canada – j’adorais sentir le vent dans mes cheveux lorsqu’il roulait. Je replaçais mes cheveux correctement derrière mes oreilles et je regardais mes feuilles, « J’ai pensé que nous pourrions aller trouver un hôtel avant toute chose, j’ai une liste de plusieurs adresses » Je les pointais du doigt et je relevais le regard vers le route, puis vers Aidan, « Ensuite il a les Studios Warner Bros qui proposent une visite pour les touristes, ça a l’air plutôt sympa ! » Je repliais mes bouts de papiers et je regardais à nouveau Aidan, « Pour l’hôtel on prend une chambre ou tu as trop peur que je te viole dans ton sommeil ? » Je ris légèrement, attendant sa réaction..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 16:57


✣ ✣ ✣
We've been on the run, Driving in the sun Looking out for number one, Hollywood here we come


Il était clair qu’avec le temps, on s’est mutuellement vu évoluer. Aussi bien par le caractère que physiquement. Jaycee était devenue une jolie jeune femme, bien sur toutes les formes. Bien évidemment, son caractère était quelques fois difficile à suivre mais, la connaissant depuis un moment maintenant, je réussissais à m’adapter à ses humeurs. J’adorais la façon dont notre relation a évolué, moi le petit garçon qui se faisait maltraité par cette fille fatale. Après tout, elle était devenue ma seconde moitié, impossible à remplacer depuis quelques années maintenant. Comme quoi, peu importe comment une relation débute, elle peut toujours évoluer dans le meilleur, même si on ne le voit pas au premier abord. Han ! Du chocolat, tu as pensé à en prendre j’espère ? Je faisais mine de réfléchir alors que je mettais tout dans le coffre. A vrai dire, je pensais que tu allais t’en occuper. Regarde dans la boîte à gants si j’ai pas laissé quelques tablettes. Pour dire vrai, j’avais préparé plusieurs tablettes dans la boîte à gants pour qu’elle ait la surprise, d’une manière ou d’une autre. Puisqu’elle amenait le sujet, autant le lui montrer maintenant. Heureusement pour moi, mon petit compartiment avait la clim. Même si on était en mars, on avait de bonnes températures comparé à un mois de mars à Toronto et du coup, le chocolat devait rester dans un endroit frais pour ne pas fondre. Donc on ne sait jamais, vaut mieux prévenir que tout nettoyer le chocolat fondu. Enfin en route pour le nord de la ville, Jaycee sortait tous pleins de papier qui étaient remplis d’écriture. Elle avait tout prévu : activités, hôtels, restaurants même ! Après tout, tant mieux, elle prévoit. J’avais à peine commencé à rouler qu’elle me débitait ses idées pour commencer ce week end tous les deux. J’ai pensé que nous pourrions aller trouver un hôtel avant toute chose, j’ai une liste de plusieurs adresses. Ensuite il a les Studios Warner Bros qui proposent une visite pour les touristes, ça a l’air plutôt sympa ! Je mettais mes lunettes de soleil puisqu’il commençait à se lever et qu’il était face à moi. Pour les hôtels, t’en as un qui te semble mieux que les autres ? On va direct là-bas pour se poser et prévoir la suite de la journée. Oh oui, ce week end risque de surpasser la plupart des activités qu’on a déjà fait ensemble depuis notre arrivée ici. Pour l’hôtel on prend une chambre ou tu as trop peur que je te viole dans ton sommeil ? Je me mis à rire et à la regarder tout en faisant attention à la route. Je vais prendre le risque que tu puisses me violer. En plus, c’est pas comme si on avait jamais dormi ensemble. Je lui fis un clin d’œil avec un sourire en prime. Non mais plus sérieusement, c’est plus simple de dormir tous les deux ensemble, d’autant plus qu’on pourra discuter en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 16:58

A vrai dire, je pensais que tu allais t’en occuper. Regarde dans la boîte à gants si j’ai pas laissé quelques tablettes. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres et je me mordais la lèvre avant de d'ouvrir la boîte à gants, découvrant quelques tablettes de chocolat, et bien entendu, comme par hasard : mon chocolat préféré : le chocolat blanc. C'était dingue de voir à quel point Aidan me connaissait du bout des doigts. Je pris alors une plaquette discrètement, pendant que j'expliquais à mon meilleur ami le plan que j'avais prévu pour notre week-end : j'étais comme ça j'aimais que tout soit parfaitement organisé, rien ne devait être laissé au hasard. C'était mon côté Gamma qui remontait à la surface. Je cachais un léger sourire lorsque je le vis mettre ses lunettes de soleil, m'empêchant de faire une petite remarque, Pour les hôtels, t’en as un qui te semble mieux que les autres ? On va direct là-bas pour se poser et prévoir la suite de la journée. J'haussais les épaules et je pliais mes feuilles de papier, déballant la tablette de chocolat pour couper un carré que j'apportais à ma bouche : depuis mes problèmes de boulimie, c'était rare que je mange pour le plaisir. "Pas vraiment..enfin, le premier que j'ai trouvé a l'air bien, simple et pas trop cher..." J'haussais les épaules et je relevais le regard sur lui, sans arriver à m'empêcher de dire quelque chose, "Tu fais ton beau gosse avec tes lunettes de soleil ?" Je ris légèrement, enchaînant pour savoir comment nous allions nous organiser pour la chambre d'hôtel et si il n'avait pas peur que je le viole ce qui le fit directement rire, Je vais prendre le risque que tu puisses me violer. En plus, c’est pas comme si on avait jamais dormi ensemble. Je ris un peu et je mangeais un deuxième carré de chocolat, "Oui, c'est pas comme si ça serait la première fois que je te viole", lançais-je d'un air pensif en essayant de cacher un petit sourire. Nous nous décidions assez facilement pour l'hôtel, et la journée passa à une vitesse incroyable. Bien entendu, j'avais pris des photos toutes les deux minutes et je devais avoir ma carte mémoire déjà pleine, mais je m'en fichais car je ne m'étais pas amusée comme ça depuis longtemps. Après la visite des studios, et un petit passage dans un resto du coin, nous nous étions retrouvé sur colline, qui surplombait toute la ville plongée dans le noir. Assise à terre presque au bord, aux côté de mon meilleur ami, j'avais ma tête posée sur son épaule, complètement exténuée par la journée de folie que nous venions de passer. Je regardais le paysage avant de finir par lui dire, "Ça m'avait manqué de t'avoir pour moi tout une journée..." Je ris un peu et je me redressais pour le regarder, "Il s'est passé tellement de trucs compliqués dans ma vie ses dernières semaines si tu savais..." Je soupirais et je passais une main dans mes cheveux pour les remettre en ordre, le vent commençait à souffler et il faisait un peu plus frisquet qu'en début d'après-midi. "Au fait, pourquoi tu disais que ta vie amoureuse est un désastre toi aussi ?", demandais-je en essayant de détourner la conversation plus vers lui pour le moment, car je sentais qu'il allait me passer un savon en entendant ce que j'allais lui dire. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 16:58


✣ ✣ ✣
We've been on the run, Driving in the sun Looking out for number one, Hollywood here we come


J’avais envie que ce week end se déroule du mieux possible donc j’essayais de lui faire plaisir de la meilleure façon que je connaissais : en me basant sur ses goûts. Donc la connaissant, j’avais prévu du chocolat et forcément dans le lot, du blanc. Je faisais en sorte qu’elle mange sans se forcer, qu’elle retrouve du plaisir en somme. Alors quand j’ai vu qu’elle mangeait ce bout de chocolat, un sourire se dessina sur mon visage. Pas vraiment..enfin, le premier que j'ai trouvé a l'air bien, simple et pas trop cher... D’accord, let’s go alors ! Alors que je continuais à conduire, me concentrant bien évidemment sur la route, je sentais son regard sur moi. A tous les coups, elle n’allait pas tarder à dire un truc. Tu fais ton beau gosse avec tes lunettes de soleil ? Bingo. Et je me mis à rire. Je fais pas le beau gosse, j’en suis un naturellement. Il n’y avait qu’avec elle que je me mettais à parler de moi de la sorte. Je ne croyais pas suffisamment imbu de moi-même réellement pour dire ça à n’importe qui. Elle savait que c’était pour déconner. Oui, c'est pas comme si ça serait la première fois que je te viole Je me mis à sourire à sa réplique. Et puis finalement, on est rapidement arrivé à l’hôtel choisi. Une chambre, un lit, ça nous suffisait pour passer la nuit. Après tout, je suis pas difficile pour le coup. Puis la journée s’est passée rapidement. Je me suis même cru pour une star tellement Jaycee prenait des photos à longueur de temps. En même temps je la comprends, Hollywood c’est son rêve depuis tellement longtemps qu’elle voulait mémoriser tout ce qu’on avait pu voir. Au final, on s’était retrouvé dans un coin reculé de la ville, sur une colline où on pouvait voir l’étendue de la ville à perte de vue, sous les éclairages qui révèlent la fin de la journée. Rassasié par le restaurant qu’on venait de faire, je me trouvais encore de la place pour de la glace que je tenais dans ma main. Obnubilés par la vue, on était installé l’un contre l’autre, sa tête sur mon épaule. Ça m'avait manqué de t'avoir pour moi tout une journée... Pareil, un break comme ça avec toi, ça fait trop du bien. On était étudiant donc nos vies allaient en quelque sorte à cent à l’heure, pour des raisons diverses. Alors se trouver du moment pour se retrouver tous les deux, c’était pas de refus. Il s'est passé tellement de trucs compliqués dans ma vie ses dernières semaines si tu savais... Je tournais la tête, prenant un peu de glace au passage, pour la regarder. Oh ? Raconte… Un petit coup de vent venait me rappeler la fraicheur de la soirée et je décidais d’aller chercher des vestes dans la voiture. De retour avec ce qu’il fallait, je me réinstallais à ces côtés. Sauf qu’elle changeait de sujet pour une raison que j’ignorais pour le moment. Mais je n’allais pas laisser couler. Je vais revenir à la charge. Au fait, pourquoi tu disais que ta vie amoureuse est un désastre toi aussi ? Je me mis à rire, un peu par gêne. Je vois pas grand monde en ce moment… Ma vie est tellement inintéressante que je me rabats sur mes études. J’étudie limite tout le temps que j’en viens à péter des câbles des fois. C’est pas beau à voir… Je continuais de manger tranquillement ma glace sans dire un mot de plus. Enfin… Je vois quand même des filles de temps en temps mais ce n’est que le temps d’une soirée, tu vois. Peut-être que j’ai besoin de plus que de simples coups d’un soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 16:59

En fait, c’était assez simple, il y avait deux Jaycee : la Jaycee de tous les jours, celle qui souriait à tout le monde et qui faisait toujours tout pour être polie comme ses parents lui avaient toujours appris, celle qui ne parlait pas trop de sa famille et qui évitait à tout prix de parler de sa sœur. Et puis, il y avait la Jaycee avec Aidan. C’était la personne qui me connaissait le mieux, peut-être mieux que ma propre sœur aujourd’hui qui ne m’adressait presque plus la parole depuis qu’elle savait qu’elle avait été adoptée par mes parents. Aidan avait même été le premier à connaître ce secret que j’avais du garder toutes ses années et qui avait toujours pesé très lourd sur mes épaules. Et encore une fois, heureusement que j’avais pu le partager avec mon meilleur ami. Enfin, celui qui deviendrait mon meilleur ami, car à l’époque, il était plus comme un souffre-douleur sur qui je passais mes nerfs. Parfois, j’avais envie de m’excuser de lui en avoir fait voir de toutes les couleurs comme ça. En tout cas, Hollywood ne me décevait pas, c’était un vrai rêve de petite fille, moi qui rêvait de devenir actrice, ici, c’était l’endroit idéal pour ça, pour commencer une carrière. Ça me faisait juste rêver. Regardant la ville sous la lueur de la lune, contre Aidan, je me sentais doucement beaucoup plus calme. Pareil, un break comme ça avec toi, ça fait trop du bien. Je souris légèrement. Avec nos emplois du temps respectif, nous avions peu de temps à passer pleinement ensemble, et l’époque où j’allais au lycée avec lui tous les matins, et où je rentrais avec lui tous les soirs me manquait parfois. Je lui avouais qu’il s’était passé beaucoup de choses dans ma vie depuis la dernière fois que nous nous étions vus, et il sembla intrigué, me demandant tout de suite, Oh ? Raconte… La fraicheur de la soirée se faisait sentir, et pendant que le jeune homme allait chercher nos veste dans la voiture, je cherchais un moyen d’esquiver la conversation. Je le remerciais quand il revenait, et je pris ma veste que je posais sur mes épaules sans prendre le temps de mettre les manches, juste histoire d’avoir quelque chose sur le dos. Je vois pas grand monde en ce moment… Ma vie est tellement inintéressante que je me rabats sur mes études. J’étudie limite tout le temps que j’en viens à péter des câbles des fois. C’est pas beau à voir… Je le regardais parler en silence, souriant un peu à chaque fois qu’il mangeait sa glace : Aidan était un éternel gourmand. « Tu sais, quand tu pètes des câbles tu peux toujours passer dire bonjour à ta vieille copine », finissais-je par dire en lui donnant un léger coup d’épaule, le sourire aux lèvres. Enfin… Je vois quand même des filles de temps en temps mais ce n’est que le temps d’une soirée, tu vois. Je me mordais la lèvre et je baissais un peu les yeux : si je voyais ? Oui et non. Oui, car je n’étais plus une gamine, non, parce que moi je n’avais jamais eu de « mec de temps en temps ». Pour ça, je me sentais un peu extraterrestre parfois. « Je vois… », murmurais-je avant de relever le regard vers le paysage qui s’offrait à nous.« Y’a pas de raison que tu ne trouves pas une copine…c’est vrai, au fond…t’es le mec parfait » Je ris légèrement, cette fois je ne le taquinais pas, j’étais sérieuse. « T’es beau garçon, intelligent, attentionné… j’suis sûre qu’une étudiante finira bien par craquer sur toi, il faut juste que tu sortes un peu plus, c’est tout ! » Je souris et je le regardais, « C’est pas comme moi, les seuls mecs qui me courent après s’appellent Dmitri et essaient désespérément de me mettre dans leur lit. A la fête de la Saint-Valentin j’ai cru qu’il me violerait dans un coin… » Je détournais mon regard et j’ajoutais,« J’arrive pas à croire que j’ai dormi juste après avec lui sans qu’il ne tente une nouvelle fois de coucher avec moi » Je levais les yeux au ciel, quand je repensais à cette nuit là, je me demandais un peu ce qui m'avait prit de le laisser m'embrasser comme ça. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 17:00


✣ ✣ ✣
We've been on the run, Driving in the sun Looking out for number one, Hollywood here we come


On ne pouvait pas nier que j’étais une des personnes qui connaissait le mieux Jaycee. J’ai grandi avec elle, même si nos débuts n’étaient pas épiques. Du coup, j’ai appris à la connaitre, à savoir ce qu’elle aime et n’aime pas, à faire ce qu’il fallait faire en temps voulu. Dire que tout a débuté quand elle m’a avoué son plus gros secret… Faut croire que malgré le fait qu’elle aimait me faire souffrir comme les enfants aimaient le faire, elle avait assez confiance en moi pour me l’avouer. Et c’est tout simplement comme ça que notre amitié a débuté. Pour le coup, ce break sur Hollywood avec elle, ça ne pouvait être que bénéfique. Depuis un moment maintenant, on était tous les deux occupés et il était difficile de se trouver du temps. J’ai forcément sauté sur cette occasion de faire cette escapade avec elle. Bien sûr, j’étais sûr qu’il y aurait, comme maintenant, une séance où on passerait aux confidences. Après avoir été cherché de quoi nous couvrir de la petite brise, je me réinstallais, lui expliquant ce qui se passait actuellement dans ma vie. Tu sais, quand tu pètes des câbles tu peux toujours passer dire bonjour à ta vieille copine Je me mis à sourire. C’était vrai qu’elle serait toujours là pour moi. Vieille c’est le cas de le dire… Mais ouais, j’hésiterai pas. Je lui rendais sa petite tape sur l’épaule en guise de taquinerie. Puis je lui expliquais le reste, côté filles. Je vois… Y’a pas de raison que tu ne trouves pas une copine…c’est vrai, au fond…t’es le mec parfait. T’es beau garçon, intelligent, attentionné… j’suis sûre qu’une étudiante finira bien par craquer sur toi, il faut juste que tu sortes un peu plus, c’est tout ! Je me mis à rire nerveusement. Je me sentais gêné qu’elle parle de moi de cette façon. Arrête de dire des bêtises. Je suis loin d’être le mec parfait… Puis la regardant, elle continuait ce qu’elle avait à dire et je me rendais compte très vite que ça ne plaisait pas du tout. C’est pas comme moi, les seuls mecs qui me courent après s’appellent Dmitri et essaient désespérément de me mettre dans leur lit. A la fête de la Saint-Valentin j’ai cru qu’il me violerait dans un coin… J’arrive pas à croire que j’ai dormi juste après avec lui sans qu’il ne tente une nouvelle fois de coucher avec moi Elle avait détourné les yeux, pensant déjà que j’allais pas être content et elle avait bien raison. Je n’allais pas la laisser continuer à faire des conneries avec ce gars. Bordel Jaycee ! Ce mec pense qu’à baiser et tu le sais très bien ! Comment tu peux continuer à le voir, surtout après ce qu’il a visiblement fait à la Saint Valentin ! Ca me tuait de la voir attaché à Dmitri. Il était loin d’être le mec fait pour elle et pourtant, elle avait cet attachement inexplicable. Je secouais la tête de droite à gauche, assimilant la chose. Jay, je te jure… Tu l’as vu par toi-même y’a trois ans. Un jour où l’autre, il va encore passer à la charge et tu vas encore être blessée. Et je ne voulais pas qu’elle le soit. Tout ce que je voulais, c’était qu’elle soit protégée de tout mal, surtout par rapport au sexe. Qu’on se le dise franchement, c’était une cause de beaucoup de souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 17:00

Aidan se préoccupait beaucoup de ses études, et on peut dire que je n’avais pas ce problème là avec les miennes. C’est vrai, je faisais des études de théâtre, alors c’était surtout des rôles que je devais apprendre, sinon, je n’avais pas tant de boulot que ça. Bien que le stress que me procurait chaque entrée en scène vaille bien le stress que les autres étudiants éprouvaient lorsqu’ils passaient un examen. Si ça n’était pas pire même. Je me doutais bien qu’il devait avoir des moments où il aurait aimé pouvoir relâcher la pression, c’est pour ça que je lui avouais qu’il pouvait toujours passer me voir lorsqu’il sentait qu’il allait péter un câble à force de trop bosser. Malgré toute la pression que mon meilleur ami se mettait, il était vraiment très très doué et j’étais sûre qu’il finirait par percer dans le monde du journalisme. Vieille c’est le cas de le dire… Mais ouais, j’hésiterai pas. Je souris légèrement alors qu’il bousculait doucement mon épaule comme je l’avais fait précédemment. J’haussais les sourcils quand il se mit à rire suite à cette avalanche de compliments que je pensais réellement. Parfois, je me demandais même pourquoi je n’étais pas amoureuse de lui. C’est vrai, lui c’était quelqu’un de bien, et je savais qu’il prendrait soin de moi comme il le fallait. Arrête de dire des bêtises. Je suis loin d’être le mec parfait… Je levais les yeux au ciel en secouant la tête à mon tour de droite à gauche, « Je t’assure que t’es un idéal masculin Aidan » Je souris légèrement en baissant la tête, un peu gênée : je crois que je ne l’avais jamais autant complimenté d’un coup, ça devait lui faire bizarre. Et bien entendu, il avait fallu que je parle de ce qui s’était passé avec Dmitri. Et la réaction de mon meilleur ami ne se fit pas attendre, puisqu’il grogna immédiatement, Bordel Jaycee ! Ce mec pense qu’à baiser et tu le sais très bien ! Comment tu peux continuer à le voir, surtout après ce qu’il a visiblement fait à la Saint Valentin ! Je passais une main dans mes cheveux, les rangeant derrière mes oreilles en gardant mon regard détourné. C’est vrai que j’étais attaché à Dmitri, malgré qu’il m’ait fait autant de mal et qu’il se conduise parfois comme un véritable salaud. « Je sais… », murmurais-je avant de détourner mon regard vers Aidan qui ajouta, Jay, je te jure… Tu l’as vu par toi-même y’a trois ans. Un jour où l’autre, il va encore passer à la charge et tu vas encore être blessée.Je fermais les yeux : personne n’avait le droit aux secondes chances ? Ma sœur ne voulait pas m’en donner une, et aujourd’hui j’étais très malheureuse à cause de ça. Tout le monde a droit à une deuxième chose, et j’aimais croire que Dmitri n’avait pas de mauvaises intentions. « Alors je fais quoi.. ? Zayn a essayé de m’embrasser il y a quelques semaines et comme une conne, je ne l’ai pas laissé faire parce que je venais tout juste de me faire vomir ! Et aujourd’hui je n’ai presque pas de nouvelles de lui ! », répondais-je en haussant légèrement le ton, la voix tremblante, « Et si il n’y avait que Dmitri qui s’intéressait à moi ? Je ne vais pas rester vierge toute ma vie quand même ! Et si jamais aucun gars bien dans ton genre ne s’intéresse à moi, hein ? Je n’ai pas envie de finir bonne sœur ! » J’ouvrais les yeux en passant rapidement mes doigts sous mes yeux alors qu’une larme coulait le long de ma joue. Et voilà, je venais de craquer alors que nous passions un bon moment. Nice Jaycee, nice. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 17:00


✣ ✣ ✣
We've been on the run, Driving in the sun Looking out for number one, Hollywood here we come


Ca faisait un peu plus de trois ans que je travaillais d’arrache-pied pour en arriver à ce que je suis aujourd’hui. Pourtant, je ne ressentais pas de fierté mais plutôt un ras-le-bol constant. Je me mettais surement trop la pression, certes, mais je n’étais pas fan de l’échec. Et si jamais je loupais mon année, c’était comme si c’était un échec. Il en était tout simplement hors de question. Alors je trimais sur mes cours pour être certain d’avoir mon diplôme à la fin de l’année. Disons que c’est un stress nécessaire pour ma réussite. Mais il est évident qu’il n’est pas bon pour moi en ce moment. Parfois, j’ai vraiment envie de tout plaquer pour retourner au Canada mais quelque chose m’en empêche. Et c’est peut-être mieux comme ça. Enfin, Jaycee pensait réellement que j’étais le mec parfait, avec toutes les qualités requises pour rendre une femme comblée. Pourquoi pas ? Mais alors comment se fait-il que je sois encore célibataire à l’heure qu’il est ? Je n’ai peut-être pas trouvé celle qu’il me faut… Je t’assure que t’es un idéal masculin Aidan En attendant, l’idéal masculin n’attire pas foule. Et c’était bien le cas de le dire. Depuis quand des filles feraient la queue pour passer ne serait-ce qu’un instant avec le simple Aidan Dawkins ? Enfin, de toute façon, je restais mal à l’aise face à tant de compliments venant de Jay. Et puis la conversation a bifurqué vers un sujet qui ne me plaisait pas trop : sa relation avec le russe qui se prend pour un tombeur. Fidèle à moi-même, je n’ai pas pu m’empêcher d’engueuler ma meilleure amie. Elle ne devait pas vraiment se rendre compte de ses actes, et c’était bien dommage. Mais je devais, du coup, lui ouvrir les yeux. Je sais… Si tu sais, pourquoi tu continues de t’attacher à lui ? Je ne comprenais pas sa façon d’agir, sa façon de réfléchir quand elle était avec ce gars. Il… il est complètement mon opposé. Limite les filles ne sont que de la chair fraiche, à jeter une fois qu’il a eu ce qu’il voulait. Enfin, de ce que je pense. Alors je fais quoi.. ? Zayn a essayé de m’embrasser il y a quelques semaines et comme une conne, je ne l’ai pas laissé faire parce que je venais tout juste de me faire vomir ! Et aujourd’hui je n’ai presque pas de nouvelles de lui ! Et si il n’y avait que Dmitri qui s’intéressait à moi ? Je ne vais pas rester vierge toute ma vie quand même ! Et si jamais aucun gars bien dans ton genre ne s’intéresse à moi, hein ? Je n’ai pas envie de finir bonne sœur ! Je la regardais alors qu’elle me débitait ce discours. Elle était visiblement perdue et tout ce que je faisais, c’était l’engueuler et la faire pleurer. Instinctivement, je la prenais dans mes bras, regrettant d’avoir été aussi cru avec elle. Hey, pleure pas… Tu trouveras un gars, le bon, un jour. Il ne te fera jamais souffrir, il te respectera pour ce que tu es et non pas pour ce que tu représentes. Tu choisiras de te donner à lui par choix parce que tu lui feras confiance… Il n’y aura pas que Dmitri, je reste certains que d’autres garçons craquent secrètement pour toi parce que tu es exceptionnelle, ok ? Tu dois me croire. Si tout le monde te voyait comme je te vois, ils seraient tous à tes pieds. Je caressais doucement ses cheveux avant de me reculer pour la regarder droit dans les yeux, l’air le plus sérieux du monde. Il n’y a pas que des Dmitri dans ce monde. Je ne suis certainement pas le seul idéal masculin sur cette Terre et je suis persuadé que bientôt, tu trouveras la perle rare, parole de moi. J’esquissais un petit sourire pour la réconforter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 17:01

En attendant, l’idéal masculin n’attire pas foule. Je ne préférais pas insister là-dessus, même si honnêtement, en temps normal, je l’aurais fait. Ça n’était pas parce qu’il n’avait pas de copine, que ça voulait dire que j’avais tort. En tout cas, il était mon idéal masculin. Il était toujours calme, et attentionné avec moi, comme si j’étais une petite chose fragile qu’il voulait protéger, et malgré que j’aime revendiquer mon côté femme forte et indépendante, cela faisait un bien fou. Aidan n’était également pas du tout désagréable à regarder, bien que je me moquais bien trop souvent de ses cheveux ou de sa barbe de trois jours comme plus tôt dans la journée. Et il respectait les femmes. Je crois que c’était le plus grand atout de mon meilleur ami, car ça semblait être une qualité qui devenait de plus en plus rare dans ce monde de brute : le respect. Puis, la conversation avait bifurquée sur Dmitri. Je m’en étais voulu à la seconde même où j’avais lâché cette bombe, le fait que nous avions dormis ensemble après la soirée de la saint valentin, et que je l’avais laissé m’embrasser, à plusieurs reprises même. Si tu sais, pourquoi tu continues de t’attacher à lui ? J’haussais les épaules, ça c’était la question à un million de dollars, même si j’avais ma petite réponse. Et je finis par lui balancer cette réponse, bien qu’elle soit totalement incohérente. Pourquoi est-ce que je continuais à m’attacher à lui ? Parce que j’avais peur qu’aucun autre homme ne me porte un intérêt ? Parce que j’avais envie de croire aux secondes chances, seconde chance comme celle que ma sœur ne me donnait pas, ce qui me rendait tellement malheureuse car elle me manquait ? Aidan ne resta pas insensible à tout ça, puisqu’il finit par se penser vers moi pour me prendre dans ses bras, doucement. Je fermais les yeux et je le laissais faire, alors que plusieurs larmes coulaient sur mes joues et que je pleurais silencieusement. J’enfouis mon visage dans son cou, l’écoutant me parler, Hey, pleure pas… Tu trouveras un gars, le bon, un jour. Il ne te fera jamais souffrir, il te respectera pour ce que tu es et non pas pour ce que tu représentes. Tu choisiras de te donner à lui par choix parce que tu lui feras confiance… Il n’y aura pas que Dmitri, je reste certains que d’autres garçons craquent secrètement pour toi parce que tu es exceptionnelle, ok ? Tu dois me croire. Si tout le monde te voyait comme je te vois, ils seraient tous à tes pieds. Je reculais légèrement la tête pour le regarder, esquissant un sourire en passant mes doigts sous mes yeux. Mon mascara avait légèrement coulé, et je devais avoir déjà les yeux tous rouges. « Okay… », murmurais-je doucement d’une voix faible en le regardant, Il n’y a pas que des Dmitri dans ce monde. Je ne suis certainement pas le seul idéal masculin sur cette Terre et je suis persuadé que bientôt, tu trouveras la perle rare, parole de moi. Un nouveau sourire se dessina sur mes lèvres et je me penchais pour me mettre contre lui à nouveau, fermant les yeux quelques secondes en reniflant – pas très galant mais bon, ça n’était pas ma première préoccupation à ce moment précis. Après quelques secondes, je me reculais un peu en essuyant une deuxième fois mes joues, « Et….je peux savoir comment tu me vois… ? », demandais-je plus calmement en prenant une légère inspiration. Je pris sa main dans la mienne et je riais doucement, « Toi aussi tu trouveras ton idéal féminin…tu le mérites tellement Aidan… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com
avatar
dark dreams



Messages : 421
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 17:01


✣ ✣ ✣
We've been on the run, Driving in the sun Looking out for number one, Hollywood here we come


Il n’était pas exclu que Jaycee ait raison. Mais je ne voyais les choses que de mon point de vue et forcément, je voyais que le négatif. Bref, je me mettais sûrement la pression tout seul et je devais trouver un moyen de décompresser avant que je pète réellement un câble. Je savais bien que ça me flottait au-dessus de la tête mais rien n’y faisait, je continuais de vivre dans les bouquins et dans les articles de journaux. Et puis, sans vraiment que j’ai compris pourquoi, on passait de ma vie sentimentale à celle de Jaycee, notamment à sa relation avec Dmitri. Elle savait que je n’aimais pas trop le russe, exactement parce qu’il l’avait fait souffrir par le passé. Et encore une fois, elle remettait les pieds dedans avec lui et ça avait juste le don de m’énerver. Pourquoi continuait-elle à s’attacher à lui ? Elle n’avait pour seule réponse un haussement d’épaule, suivi quelques instants plus tard d’un petit discours qui montrait à quel point elle avait peur de finir seule. Je compatissais puisque, quelque part, je ressentais cette même solitude. Mais cela devait sûrement être amplifié par le fait qu’elle n’ait jamais eu de relation intime avec un homme. Je ne pouvais pas le savoir puisque ça fait depuis le lycée que je ne suis plus puceau. Et du coup, je la prenais dans mes bras, me calmant immédiatement dans mon engueulade contre le russe. Je lui expliquais alors qu’elle n’avait pas de quoi s’inquiéter et qu’un jour, quand ce sera le bon moment, elle trouvera la bonne personne. Okay… Elle s’était reculée, s’essuyant ses yeux qui étaient devenus rouge à cause d’avoir pleuré dans mes bras. Je continuais mes bonnes paroles, n’ayant pour seul but de la réconforter. Je l’accueillais alors de nouveau dans mes bras après avoir reçu un sourire de sa part. Forcément, ça me fit sourire. Elle se calmait doucement dans mes bras et je frottais ma main dans son dos pour l’aider. Finalement, elle se remettait face à moi après quelques reniflements. Je m’en fichais, du moment qu’elle allait mieux maintenant et qu’elle ait les yeux ouverts. Et….je peux savoir comment tu me vois… ? Je me mis alors à sourire, baissant la tête pour regarder nos mains ensemble. Je la relevais pour regarder ma meilleure amie. Je vois une jeune femme belle, intelligente, forte. Malgré ce que tu peux croire, tu es forte. Peu importe les obstacles que tu franchis, tu ne les laisses pas t’atteindre au quotidien, tu ne laisses rien paraitre et je trouve ça impressionnant. Après, tu es fragile mais pas dans le mauvais sens. J’aime cette fragilité chez toi qui apparait rarement mais que je vois malgré tout, comme maintenant. De ma main libre, je lui caressais la joue où une larme était restée. Et tu es tout simplement courageuse. Il y a une dizaine d’années, tu as pris le courage de m’avouer le secret le plus important de ta vie. Tu me l’as confié à moi, celui qui était loin d’être proche de toi. Je finissais par un sourire, posant mon front contre le sien. Toi aussi tu trouveras ton idéal féminin…tu le mérites tellement Aidan… Encore une fois, je me mis à rire doucement, comme quand elle m’a complimenté plus tôt. Je ne répondais cependant pas, je me contentais de déposer un baiser sur sa joue en guise de signe d’affection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
lovebug
Admin


Messages : 2127
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    Dim 9 Fév - 17:01

Même si elle ne l’avait pas fait intentionnellement, même si ça n’avait pas été immédiat ou très fort, ma dispute avec ma sœur avait eu une conséquence sur moi et sur mon caractère. Je peinais à croire que les gens pouvaient avoir une seconde chance, je peinais à croire que tout le monde n’était pas mauvais. Je savais très bien qu’Aidan ne serait pas content d’apprendre ce qui s’était passé avec Dmitri. Je pouvais comprendre parfaitement pourquoi, d’ailleurs. Au fond, j’avais aussi été très en colère contre Dmitri pour ce qu’il avait fait. Heureusement, je n’étais pas tombé amoureuse de lui à l’époque, car je crois que j’aurais été encore plus déprimée lorsqu’il m’avait quitté. Pourtant, j’étais persuadé que j’aurais pu tomber amoureuse de lui avec le temps : il était gentil et attentionné avec moi, malgré que j’ai toujours sentie cette sorte de pression sur mes épaules, me disant que si je ne couchais pas avec lui, j’allais le regretter. Or, je n’aurais pas dû ressentir ça si notre couple était exemplaire. Le problème n’avait pas vraiment été Dmitri, mais je ne voulais pas faire l’amour avec un garçon que je ne connaissais que depuis quelques mois, surtout que je ne me sentais pas toujours à l’aise avec Dmitri. Je ne regrettais pas de ne pas avoir couché avec lui, mais parfois, je me demandais si j’avais bien fait de vouloir attendre comme ça pour perdre ma virginité. C’est vrai, qui allait vouloir d’une vierge de 21 ans maintenant ? Je me sentais piégée, et je ne savais plus comment gérer tout ça. Aidan venait de dire que si les autres garçons me voyaient comme lui me voyait, ils seraient tous à mes pieds. Qu’est-ce qu’il voulait dire par là au juste ? Je lui demandais alors, prenant sa main doucement que je caressais avec mon pouce calmement, Je vois une jeune femme belle, intelligente, forte. Malgré ce que tu peux croire, tu es forte. Peu importe les obstacles que tu franchis, tu ne les laisses pas t’atteindre au quotidien, tu ne laisses rien paraitre et je trouve ça impressionnant. Après, tu es fragile mais pas dans le mauvais sens. J’aime cette fragilité chez toi qui apparait rarement mais que je vois malgré tout, comme maintenant. Je me mordais la lèvre et je baissais légèrement les yeux, comprenant alors la gêne qu’il avait dû éprouver lorsque je l’avais fait crouler sous les compliments quelques minutes plus tôt. Je fermais automatiquement les yeux lorsque je sentis sa main sur ma joue, Et tu es tout simplement courageuse. Il y a une dizaine d’années, tu as pris le courage de m’avouer le secret le plus important de ta vie. Tu me l’as confié à moi, celui qui était loin d’être proche de toi. J’ouvrais les yeux pour le regarder, me sentant presque rougir quand je constatais que son visage était si proche du mien. Je lui dis alors qu’il méritait de trouver son idéal féminin lui aussi, et je le pensais. Cette phrase eut pour effet de le faire rire, mais j’étais sérieuse : qu’est-ce qu’elles attendaient toutes ? Est-ce qu’elles étaient stupides ou quoi ? Je disais ça, mais moi, qu’est-ce que j’attendais ? Aidant était le seul avec qui je me sentais toujours bien, et il me voyait comme…une fille forte, belle intelligente. « Merci… », murmurais-je alors. Je sentais mon cœur s’accélérer à la simple idée de ce que je comptais faire, et j’essayais de ne pas réfléchir trente ans avant d’approcher mes lèvres des siennes pour l’embrasser doucement et rapidement, un simple petit baiser. Mon Dieu, j’étais folle, j’étais en train de gâcher notre amitié, mais je n’avais pas pu m’en empêcher. Gardant les yeux fermés, alors que je séparais nos lèvres, je sentais mes joues devenir rouges. « Merde…je….pardon… », bafouillais-je avant de me reculer un peu en rangeant une mèche de cheveux derrière mon oreille en déviant mon regard vers les lumières de la ville au loin. Quelle conne. « On devrait rentrer à l'hôtel non ? », demandais-je nerveusement à Aidan histoire de ne pas avoir à en parler : c'était une erreur, et je ne voulais vraiment pas que ça gâche tout. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovebug-test.forumsgratuits.com

❝Contenu sponsorisé❞




MessageSujet: Re: AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !    

Revenir en haut Aller en bas
 

AIDAN & JAYCEE ϟ Hollywood, here we come !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Voyageeee ; Hollywood & San Fransiscooo !!!
» Studios a Toulouse
» Hollywood's VFX Sweatshops
» OH HOLLYWOOD ! ☆ 16/07/14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lovebug :: Votre 1ère catégorie :: RP :: Jaydan-